Mon avis sur Play & Burn épisode 2

13528999_507794609421405_8466566080988481482_n

Titre : Play & Burn

Auteur : Fanny Cooper

Genre : Romance/ romance-érotique

Editions : Nisha collection diamant noir

Ebook : 2.99 € Episode 2/6

Broché : 13.99 € Tome 1 qui regroupe les épisodes 1.2 et 3

Résumé : Dylan Savage est un électron libre. Elle se démène pour survivre, entretenir sa mère, obtenir son stage dans une grande multinationale et faire fonctionner son groupe de rock… La solution : organiser des soirées underground. Tout roulait jusqu’à sa rencontre dans une demeure de Neuilly-sur-Seine avec le sexy Gaspard Maréchal, riche héritier d’une grande société spécialisée dans les médias, torturé par son passé.
Le jeu de séduction qui s’impose entre eux sera dévorant, insatiable.
Alors que leur milieu respectif les oppose, réussiront-ils à surmonter les obstacles et leurs différences ?
Mon avis :

Dans cet épisode, Dylan et Gaspard se lancent dans un ballet de séduction crépitant d’une intensité proche de l’explosion, cette attraction et ce désir ne faisant que s’accroître, attisant leurs ardeurs et les consumant petit à petit. La situation est très tendue car ils résistent encore, mais le pourront-ils vraiment longtemps… ?

Dylan a débuté sa nouvelle fonction au sein de MC et ce n’est pas facile tous les jours ! Entre Gaspard qu’elle croise régulièrement et qui la déstabilise, et sa chef qui est un vrai Dragon, elle doute un peu de ses capacités et a du mal à trouver ses marques pour s’y épanouir. Cependant elle est prête à faire tous les efforts nécessaires pour y parvenir, tant qu’elle ne tombe pas sur son beau et ténébreux patron qui a le don de la mettre dans tous ses états 😉

Si dans sa tête tout est clair, elle manque néanmoins de contrôle sur son corps qui lui fait faux bond 😉 Elle résistera pourtant à laisser pénétrer Mister Pépito dans le champ de protection que cette dernière a su générer autour d’elle.  Dylan dissimule tant de vulnérabilité derrière sa personnalité et manque considérablement de confiance en l’être humain. Cela lui fera mener un combat quotidien contre ses émotions.

Gaspard, lui, commence à s’affirmer au sein de son entreprise. On sent très bien qu’il cache une blessure profonde, liée ou non à la mort de ses parents, et il reste toujours aussi énigmatique. Son escapade de deux années restant d’ailleurs toujours un grand mystère. J’imagine que ce secret sera la clé qui ouvrira la porte à un flot de réponses très attendues. Quant à son attirance pour sa lionne, elle monte crescendo, de plus en plus haut et de plus en plus vite et est surtout de plus en plus … vitale ?

L’intensité est à son comble ! Cet épisode est orgasmique ! L’auteure nous décrit les scènes avec une telle intensité que notre corps entre en ébullition, c’est nous qui sommes à la place de Dylan et on en redemande encore et encore ! Ses mots sont choisis, pesés pour créer l’effet recherché, pas de bouton pause pour reprendre notre souffle, Play & Burn est ma nouvelle drogue, il se lit la bouche ouverte avec le petit filet de bave en coin, il me faut la suite vite, telle une toxicomane qui a besoin de sa dose !

Si pour Gaspard Dylan est une pépite moi je dirais plutôt que la pépite c’est Fanny Cooper, celle qui a fait de moi une addict à sa saga mais aussi aux pépitos ! Oui, ils ont fait partie de ma liste de courses du jour. Peut-être ai-je espoir qu’un gardien de pépito m’apparaisse pour une dégustation Privée ? 😉 Hum…« Fondant comme du chocolat, et rigide comme le biscuit » Dylan

Merci Fanny pour ce bon moment de lecture que je vous conseille à mon tour. #sériecoupdecoeurpépitomania

#Ecrit par Carine

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s