Mon avis sur « No love No Fear »Play with me#1, un roman de Angel Arekin

cover103463-medium.png

Titre : No love no fear – 1 – Play with me

Auteur : Angel Arekin

Editions : 

Black Moon Romance

(13 janvier 2017)

Genre : Romance

Ebook : EUR 10,99

Résumé : 

À l’adolescence, les liens parfois se renforcent… jusqu’à se briser. Depuis l’enfance Erine, Maël et Yano étaient amis. Quand Maël et Yano réalisent qu’ils sont en fait tous les deux amoureux d’Erine, ils font un pacte : ne jamais rien tenter avec elle. Mais ni l’un ni l’autre ne tiennent parole, et une tragédie se charge de mettre fin au triangle amoureux, en même temps qu’à l’amitié de l’inséparable trio. La mort de Maël plonge Yano et Rine dans la culpabilité, et les sépare. Des années plus tard, alors que Rine entre à la fac, elle se trouve confrontée au beau et irritant Yano, qui semble lui vouer une haine sans bornes. Alors que Rine veut tout faire pour s’affranchir de leur passé, Yano la met au défi de parvenir à l’oublier. Il l’entraîne dans un jeu étrange, où l’amour et la peur sont exclus, pour la ramener à lui et la garder sous son emprise. Mais qui possède vraiment l’autre ?

Mon avis écrit par #Carine :

Me voilà une nouvelle fois à faire une chronique sans savoir comment vous retranscrire ce que j’ai ressenti lors de ma lecture… No Love No Fear est un nouveau coup de Cœur de ce début d’année ! Ce roman m’a complètement chamboulée par la puissance des sentiments qu’il dégage, tel un tsunami qui nous emporte avec force jusqu’à la dernière ligne !

Rine, Maël et Yano se connaissent depuis toujours, et ont grandi ensemble en étant les meilleurs amis du monde. Si les choses ont évolué entre Maël et Rine, tout basculera le jour où, à 16 ans, Yano et Rine commettent un écart inévitable et en paieront les conséquences au prix fort…

Rine a aujourd’hui 20 ans et entre à l’université, heureuse d’oublier ses années de lycée qui ont vraiment été très éprouvantes pour elle. En effet depuis 4 ans, elle subit les moqueries de ses camarades mais plus particulièrement celles de Yano qui n’est autre que l’investigateur de toutes ses peines. Elle a passé ces dernières années dans une triste solitude pleine d’incompréhensions. Mais dès son arrivée elle comprendra que tout n’est pas terminé. Yano et ses amis sont aussi présents, et ce dernier n’est pas prêt d’arrêter de la tourmenter…

Que s’est-il passé pour que leur amitié en soit arrivée là ? Pourquoi tant de haine envers celle qui lui a apporté tant de bien et de réconfort tout au long de son enfance ?

Angel Arekin nous emporte dans un tourbillon d’émotions intenses avec des héros complexes qui se déchirent d’un amour qu’ils ne pensent pas mériter… Nous ne sommes pas dans la perspective d’un couple mais d’un triangle  amoureux le plus difficile qu’il soit, car l’absence de Maël flotte comme une ombre que l’on ne peut combattre et qui s’immisce entre eux de toutes les façons possibles…

Yano m’a rendu folle ! Oui, oui vous lisez bien ! J’ai eu envie de le frapper, de l’embrasser, de le câliner mais bizarrement, le secouer ne m’est pas apparu comme une évidence. Car l’auteur sait nous tenir par ses mots, ses flashs back et son cheminement qui va nous faire apprécier à sa juste valeur chaque étape de l’histoire. On s’en délecte tout en analysant le comportement de chacun. Yano est complexe, torturé, manipulateur, explosif, mais Ô combien sexy et « attachiant »… soupir…

Rine elle, prend ce qu’elle peut prendre ; on pourrait la trouver soumise mais non, elle connait son meilleur ami, et elle sait très bien ce qu’elle fait…  Elle a accepté de jouer et est loin d’être idiote. Mais Maël sera toujours là pour les empêcher d’avancer… Le chemin vers le bonheur est parsemé de bien trop de bosses, de crevasses mais surtout, comporte un virage qui les détournera l’un de l’autre de bien des façons…

Sauront-ils faire face à ce que les ronge tant ?

La plume de l’auteur nous torture et nous malmène, mais elle est d’une grande finesse. Addictive au plus haut point, elle nous emporte par sa fluidité dans son récit avec une aisance particulière qui cible notre petit cœur et le tourmente de bien des façons. Angel Arekin a un talent indéniable pour l’écriture, elle m’a complètement captivée et séduite par cette histoire où Rine se retrouve entraînée dans un jeu des plus éprouvants, mais très sensuel, qui ne manque ni de croustillant, ni d’érotisme.

Un grand merci à NetGalley et Blackmoon pour cette lecture coup de cœur qui m’a permis de découvrir la plume d’Angel Arekin, à laquelle j’ai succombé littéralement !

 

zzzzz.jpg

 

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s