L’instant Q’ulture du mardi, la « Dystopie » avec Aïvy Frog

Bonjour et bienvenue sur votre instant Q’ulture du Mardi avec ce jour, la Dystopie.

Et être accompagnée d’une auteure qui excelle dans ce domaine pour vous en parler me facilite bien la tâche !

Aivy Frog  a 26 ans, adore la dystopie depuis des années.  Elle commence à « gribouiller » à l’âge de neuf ans, avant de passer à de la Fanfiction puis à de la fiction.

Après Rose & Bud et Lilas, Aivy a d’autres projets de dystopie qui seront d’anticipation et post-apocalyptique. C’est son genre préféré bien qu’elle s’éclate aussi dans la romance contemporaine, l’historique, le Steampunk et le Fantastique…En bref, elle est une touche à tout 🙂

 

La dystopie, ou contre-utopie, est un genre littéraire où l’intrigue se situe dans une société où l’accès au bonheur est rendu très compliqué, pour ne pas dire impossible tout court. Ainsi, la dystopie se trouve souvent associée à un régime totalitaire dictatorial, ou monarchique, où la société est divisée en castes.

Généralement, ce genre est assimilé à la science-fiction, l’anticipation et le post-apocalyptique qui sont une projection de la société dans le futur. Parmi les œuvres récentes et connues nous pouvons citer :

Hunger Games, Divergente, La Selection. Cependant on peut dénicher de rares exceptions où la dystopie ne trouve pas sa place dans une société futuriste, mais bien actuelle.

Ce sous-genre de la Science Fiction,comme certain le nomme,est apparu au milieu du XXème siècle avec la parution du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (1932), 1984 de George Orwell (1949), ou encore Ravage de René Barjavel (1943). Pour vous dire que cela n’est pas tout neuf ! Pourtant il est a ce jour en pleine expansion ! Ces romans ne sont pas que noirceur comme on peut le dire, personnellement je trouve qu’ils véhiculent des messages très forts au  travers des pages. Et celui que je retrouve souvent, c’est sacrifice de soi pour une vie meilleure et le bonheur des autres. Voilà pour moi un des plus beau message que passe ce genre littéraire…

Dans ce genre littéraire qu’est la Dystopie, je vous présente mes coups de cœur !

Avec les derniers en date :

Rose & Bud et Lilas de Aivy Frog 

 

Si j’ai aimé Rose  & Bud, je peux vous assurer que Lilas est un chef -d’oeuvre littéraire !

Rose a un problème.Rose a plusieurs problèmes.
Mère célibataire de vingt-cinq ans, elle digère encore la lâcheté de son ex qui l’a plaquée face au test de grossesse positif. Après trois ans de silence glacial et un an de guerre épistolaire, l’équilibre semble être revenu dans la vie de Rose.
Mais voilà quelques semaines que son supérieur et, accessoirement, P-D.G de Bud & Cie, lui tourne de plus en plus autour.
Rose se prend à rêver que son fantasme inavouable soit partagé par l’homme puissant et inaccessible qu’est Rowen Bud.
Elle en vient à oublier son ex qui tente de retrouver une vie de famille en se rapprochant de leur fille.
Plus autoritaire que jamais, elle est bien décidée à mener la danse avec son séduisant patron dans un pays où le non-respect de la hiérarchie peut coûter la vie.

La trilogie Hunger Games de Suzanne Collins

Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.
Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…

Vous connaissez le film, mais il faut savoir que même si l’adaptation est à « peu prêt » réussi,  dites vous que les romans c’est puissance 10 !

Je terminerai par Divergente de Veronica Roth

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver… ou la tuer.

Divergente est un roman à ne pas manquer, le film ne vous fera jamais passer les émotions qu’apporte la lecture de cette trilogie hors du commun.

Merci de votre attention pour cet instant Q’ulture, qui j’espère vous aura éclairé sur la Dystopie.

Un grand merci à Aïvy Frog pour sa participation à ce billet :).


Publicités

2 commentaires sur « L’instant Q’ulture du mardi, la « Dystopie » avec Aïvy Frog »

  1. Bon je relis l’instant Q’lture, parce que c’est très très bien décrit et que ma fois, maintenant je ne peux plus dire que je ne sais pas ce que c’est la dystopie ! 😉 Merci les Étoiles ✨ !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s