No Control – tome 2, mon avis !


Bonsoir tout le monde, je vous présente mon avis sur No Control – tome 2, une lecture qui vous séduira à coup sûr, alors n’hésitez pas à rejoindre les fans de notre chanteur adulé de ses dames ! Merci à Fanny Cooper et merci à Nisha éditions que je félicite encore une fois pour cette pépite  !

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Titre : No Control – tome 2

Auteure : Fanny Cooper

Editeur : Nisha éditions

Collection : Diamant noir

Genre : romance érotique

Tome : 2/4

Kindle/ Broché : ICI

Résumé : 

L’amour vous tombe dessus et puis c’est tout. L’amour est fatal, parce qu’il vous choisi et point barre. Comme un éclair : vous ne savez pas quand il va frapper, ni où. Voilà pourquoi certains parlent de coup de foudre. C’est puissant, incontrôlable, dévastateur. L’amour vous tombe dessus et il est impossible de l’éviter.  » Dès la seconde où Achille Gale, star internationale, aperçoit Summer Hamilton, il est certain que plus jamais il ne réussira à poser les yeux sur une autre femme tant qu’il ne l’aura pas conquise. Mais ce dernier ne s’était pas attendu à ce que la jeune femme se révèle être son pire cauchemar.

L’avisdeMya : Superbe !

Par ce deuxième opus Fanny confirme mes premières impressions, cette romance promet d’être explosive, et pleines de rebondissements surprenants, vous en aurez la preuve au fil des pages !

Achille continue sa parade nuptiale pour séduire Summer, déployant toute son expérience acquise par des années de dur labeur (clin d’œil, bah quoi, vous ne le savez pas encore ? Achille est bien parti pour gagner haut la main la médaille du mérite du meilleur séducteur de ses dames !), mais reste à savoir si cette dernière est intéressée par les ondes lumineuses qui lui envoie, pas d’une façon subtile je dirais, mais c’est Achille, le roi de de son Harem, à qui rien ni personne ne résiste quoique Summer est passée d’être maître dans le refoulement de ses sentiments et lui donnera du fil à retordre !

Fanny est loin d’avoir dévoilé toutes ses cartes, si dans le premier épisode, on savait presque tout sur Achille, son parcours de carrière, sur son passé miséreux et ses blessures, dans ce deuxième, elle nous révèle mais avec parcimonie, un peu plus sur la personnalité un brin introvertie de Summer, cette dernière donne l’impression d’en avoir trop sur la patate, elle est loin de la fille gâtée pourrie qu’on peut percevoir aux premiers abords, quels secrets recèlent ses yeux insolents ? Que cache t-elle derrière son caractère teigneux ? Résistera t-elle à une tentation nommée Achille ? Summer n’a pas trop le choix, soit se laissera t-elle se consumer par le désir soit capituler sous risque de souffrir !

No Control, qui d’ailleurs, porte bien son titre, est un bouillonnement tumultueux, sensuel et émotionnel, une lecture qui vous mettra en effervescence continue, alors je vous invite à embarquer et laissez – vous voguer au gré d’une plume toujours aussi addictive et talentueuse !

Fanny, je suis fan et hâte de découvrir la suite !

 

Mon avis sur Nos Ailes Brisées, un roman de Céline Musmeaux aux Editions Nymphalis


51I4eSzmQBL._SY346_.jpg

Titre : Nos ailes brisés

Auteur : Céline Musmeaux

Genre : Young Adult

Editions : Nymphalis

Ebook  : EUR 5,99

Broché : EUR 15,99

Résumé : Pour sa dernière année au lycée, Émilie a pris la décision d’être différente. Plus d’histoires, plus de copains, plus de soucis, elle veut simplement s’intégrer et rester discrète.

Dans ce but, elle a changé d’établissement, mais elle a bien du mal à se faire une place. Du coup, lorsqu’un retardataire en béquilles arrive une semaine après la rentrée, elle y voit une possibilité d’en faire son ami.

Cependant, elle déchante assez vite en découvrant qu’il s’agit d’un clown excentrique, tout le contraire de ce qu’elle est. Pire, il choisit de s’imposer à son bureau en étant son voisin.

Sur la défensive, « Milie » comme il la surnomme déjà va rapidement devoir concilier son passé et son présent, surtout qu’une relation assez ambiguë s’installe aussitôt entre eux.

Que cachent les larges sourires de Mathis ? Que dissimule la méfiance d’Émilie ? Parfois, les apparences vont au-delà de tout ce que l’on peut imaginer et masquent de profondes blessures…

Mon avis écrit par #Carine :

Céline Musmeaux aborde une fois de plus un sujet très sensible qui se déroule au sein d’un établissement scolaire. Avant toute chose, je tiens à préciser que cette histoire est du young adult destiné au plus jeune. En tant que maman, j’aime lire Céline Musmeaux qui met en évidence le mal être de ces jeunes qui veulent s’en sortir par eux même. C’est si facile de dire qu’on a qu’à prévenir un adulte de ses souffrances, mais à cet âge-là nous sommes censés commencer en être un, et à prendre nos responsabilités. C’est un âge très difficile où on est à fleur de peau en permanence, voir même ; dépressif…

Emilie aimerait vraiment commencer une nouvelle année scolaire et être enfin comme tout le monde. Elle essaie vraiment d’adapter son comportement à celui des autres et se fondre dans la masse. Ce changement de lycée est pour elle un nouveau départ… Une nouvelle Emily qui reprend tout à zéro.

Tout ne se passera pas comme elle souhaite, sa nature méfiante et sa beauté naturelle la rendent hautaine aux yeux des autres qui la jalousent beaucoup. Son manque de confiance et son caractère handicapent vraiment son insertion. La goutte d’eau sera l’arrivée de Mathis une semaine après la rentrée. Très populaire dans sa classe mais aussi très charmant, Il prendra place à côté de Milie, comme il aime la nommer, et fera tout pour attirer son attention. Et si faire le pitre peut lui permettre de se rapprocher plus prêt d’elle, alors il sera son clown particulier…

Ce rapprochement ne sera pas au goût de tout le monde et encore moins celui des filles qui ne vont pas se gêner de faire comprendre à Emily que Mathis ne lui appartient pas…

Harcèlement, humiliation, timidité et trahison, un combo détonant qui va faire de la vie d’Emily un vrai calvaire. Dans sa chute, elle entraînera Mathis qui a du mal à se remettre de sa blessure au genou, mais pas que… Le fait d’avoir des béquilles le rend moins fort, il se sent diminué face aux autres, mais sa détermination et son courage lui donneront toute la force nécessaire pour se battre. Et si Milie n’en a pas, il en aura pour deux… Il est très intelligent et ne supporte pas l’injustice, que ce soit de la part de ses camarades ou des adultes et il ne se prive pas de le dire…

Chacun d’eux portent leurs blessures, qu’elles soient physique, morale ou les deux combinées, mais c’est ensemble qu’ils vont affronter ce calvaire. Et comme on dit : Ce qui ne tue pas rend plus fort !

Ce que j’aime chez Céline Musmeaux c’est qu’elle est vraiment à l’écoute de ses lecteurs et à chaque nouveau roman, je suis surprise de constater que son écriture évolue en fonction de nos doléances. L’épilogue qu’elle nous offre est fabuleux, je suis vraiment heureuse de ce petit cadeau qui clôture ce roman à la perfection.

Nos ailes brisées est un roman qui m’a touchée et émue. Face à cette méchanceté gratuite et ce plaisir de l’humiliation on se sent tellement impuissant surtout lorsque l’effet de groupe amplifie le malaise qui est malheureusement si réel… Mais si on parle harcèlement, le sujet premier restera la trahison amoureuse et la confiance qui est la source de tout. Ce qu’a vécue Milie ne peut s’effacer, ça la poursuivra toujours et l’image qu’on aura d’elle ne sera jamais réelle. Cette souffrance qui l’habite est indescriptible. Il ne faut jamais se fier aux apparences et toujours donner sa chance à l’autre, une valeur primordiale qui fait malheureusement défaut à beaucoup…

L’humiliation, la culpabilité et l’injustice vous font perdre cette confiance en vous déjà très fragile a cet âge. Le pire étant de perdre à ce moment là confiance aux adultes ou a la personne à qui l’on décide d’offrir son cœur. Si le père de Emily lui tend régulièrement cette perche qu’elle se refuse d’attraper par peur de décevoir encore une fois, Mathis lui, a bien compris qu’il ne devait compter que sur lui et agir lui même en tant qu’adulte mais là encore faudrait-il qu’on le considère comme tel…

Comment alors se construire ? Comment ne pas avoir cette violence en nous qui nous tiraille de toute cette injustice, où est notre place à cet âge là ?

Maladroitement mais sûrement, Mathis et Emily vont avancer et peut être que chacun d’eux arrivera à panser les blessures de l’autres. Il faut juste accepter d’avoir foi en l’autre à nouveau et retrouver cette assurance perdue, ce qui ne sera pas le plus simple mais qui sera une belle preuve d’amour…

Merci aux Editions Nymphalis et merci à Céline Musmeaux pour ce service presse qui devrait être lu dans les collèges et les lycées, cela donnerait un peu plus de plomb dans la cervelle de quelque uns 😉

tatouage aile d ange-147848498283 (1).jpg

51i4eszmqbl-_sy346_

Enregistrer