Mon avis sur Gabriel, un roman de Angel Arekin chez Nisha Editions

 

téléchargement.jpg

Titre : Gabriel

Adaptation du jeu It is Love

Auteur : Angel Arekin

Editions : Nisha

Ebook : 2.99 €

Broché : EUR 14,99

Résumé :

Adaptation du jeu vidéo  » Is it Love? – Gabriel « , sur une idée originale de Claire Zamora, téléchargé par des millions de joueuses.

Alors qu’Ashley se rend à la tour de la Carter Corporation pour son premier jour de travail, elle se heurte à un séduisant et hautain mâle new-yorkais qu’elle rembarre sèchement.
Malheureusement pour elle, cet homme n’est autre que son supérieur au sein de la société. Arrogant et manipulateur, il prend dès lors un malin plaisir à maintenir un doute sur son avenir à Carter Corp.
Mais c’est sans compter le caractère fougueux d’Ashley, peu décidée à se laisser malmener sans broncher. Un duel s’instaure, où se mêlent désir et bonnes reparties.
Lequel des deux poussera l’autre à la faute ? Qui succombera le premier ?

Mon avis écrit par Carine : 

Avant de commencer ma chronique sur Gabriel, héros du jeu  « It is Love » il faut néanmoins que je vous éclaire sur une chose.

En effet, la couverture et le fait que l’histoire soit une adaptation d’un jeu m’a quelque peu rendue réticente à cette lecture, car n’étant pas fan de jeu interactif, j’avais un peu peur du contenu.

canali2spring2005

Mais il faut savoir que c’est un roman à part entière et qu’en aucun cas vous suivez un jeu, enfin si d’une certaine façon lol mais pas celle à laquelle on peut penser au premier abord. Il faut avouer qu’Angel Arekin a réussi avec brio cette adaptation originale, car oui j’ai craqué, et je suis allée faire un tour sur le jeu que j’ai trouvée pas mal du tout ! Vivre une histoire d’amour interactive est inédit et bien pensé ! Des personnages réalistes avec les mêmes failles que nous pouvons retrouver chez nos hommes de papiers que l’on aime tant, des secrets, des événements qui bouleversent l’ordre des choses, tout y est…

Lorsque nous lisons une romance, nous nous projetons souvent à la place de l’héroïne et bien chose faite avec It Is Love, où la lectrice n’est plus une simple spectatrice mais bien l’héroïne qui va vivre des situations romantiques mais très mouvementer dans lesquelles elle construit son propre scénario !

Mais revenons à notre Gabriel, version roman et bienvenue à Carter Corp !

Angel Arekin s’est rappropriée l’histoire, même si elle a gardé les grandes lignes des événements principaux, elle l’a faite à sa manière, avec ses propres mots et toute l’émotion qui caractérise sa plume.

Ash et Gabriel sont deux personnages électrique ! Leur rencontre donnera le ton du jeu qui va se jouer entre eux. Un jeu de la séduction, du fuis-moi je te suis, ou encore du je t’aime moi non plus. Une interaction gravitationnelle qui les mène perpétuellement l’un vers l’autre mais que chacun repousse du mieux qu’il le peut.

Lorsque Ash se présente à son nouveau boulot chez Carter Corp avec plus d’une heure de retard et quelques péripéties, elle n’en mène pas large sur la durée de son emploi au sein de l’entreprise.  Et encore plus particulièrement lorsqu’elle va faire la connaissance de son manager… Monsieur Gabriel Simons …

Si Gabriel aime bien jouer avec les aventures d’un soir, il comprendra vite que Ash peut-être dangereuse pour lui, et si sa tête lui ordonne de la maintenir loin de lui, son corps lui dicte tout le contraire !

Ash ne veut en aucun cas succomber à cet homme orgueilleux et arrogant à souhait. Son caractère bien trempé lui donne les atouts nécessaires à leurs joutes incessantes. Mais jusqu’où ce défi peut-il les mener ? Qui craquera le premier ?…

Angel Arekin a le don de nous subjuguer dès les premiers instants de lecture. Je me suis laissée prendre au jeu avec le sourire aux lèvres. Si Gabriel m’est apparue sous forme de BD sur quelque lignes, j’ai très vite trouvé mon homme de papier idéal au roman. Il faut dire qu’il a une personnalité bien à lui que l’on aime détester au plus haut point. Peut-être même lui mettre une claque ou deux ? Hum… Je dirais plutôt l’embrasser ou laisser courir ses mains le long de mon corps … Ha zut, je ne suis pas dans le jeu mais dans le roman ? pfff Alors je pense que je vais vous laisser, car j’ai une partie fine à jouer ! Faut dire qu’Angel Arekin m’a laissée quelque peu dans un drôle d’état à la fin de cet épisode et j’ai vraiment hâte d’en connaitre la suite 😉

N’hésitez plus et faite comme moi, foncez !

Un grand merci à Nisha Editions pour ce service presse !

 

Publicités

Un commentaire sur « Mon avis sur Gabriel, un roman de Angel Arekin chez Nisha Editions »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s