Mon avis sur Café-in, un roman de Sophie Santoromito Pierucci chez BMR

cover110726-medium.png

Titre : Café-in – partie 1

Auteur : de Sophie Santoromito Pierucci

Genre : New romance

Editions : BMR

Ebook : EUR 9,99

Résumé :

Kim a perdu foi en l’amour, mais pas en l’avenir ! Ambitieuse et impulsive, elle profite de la vie sans rien se refuser, prend son pied avec des inconnus et dirige, avec ses deux meilleures amies – et dans la plus grande discrétion ! –, une entreprise, un peu particulière, qu’elles ont montée de toute pièce.
Oui, sa vie était parfaitement rodée… avant ce café. Avant Max, qui s’entête à vouloir la connaître, lui réapprend à aimer et chamboule son monde.
Quel monde ? Celui où s’envoyer en l’air n’est pas un tabou et où aucun sentiment n’est admis… a priori.

Mon avis écrit par #Carine :Badge Lecteur professionnel

Café-in = Max  (Stimulant psychotrope + souvenir olfactif qui résume l’équation en substance naturelle susceptible de modifier la santé mentale de Kim !)  

Kim est le genre de femme que j’adore ! Fille d’un riche homme d’affaire, elle monte sa propre boîte sous un autre nom pour ne pas bénéficier du renom de papa et faire ses propres preuves. Il faut dire qu’elle ne va pas non plus glisser dans les traces de son père car l’entreprise qu’elle met sur pied avec ses amies est originale et en parfaite adéquation avec son caractère de feu et sa personnalité.

Femme superbe et bien à l’aise dans ses talons, elle a néanmoins fait une croix sur l’amour et se complait à vivre des aventures d’un soir aussi courtes que possible.

L’amour ? Elle a déjà donné et elle n’est pas prête à refaire confiance à qui que ce soit. Les hommes ? Elle les prend et les jette à sa guise, sans s’encombrer de principe. Le sexe est pour elle un exutoire à tous ses problèmes et ses frustrations. Pourtant, depuis son arrivée à New-York, elle s’inflige une pause, une nouvelle règle plus particulièrement… Pas de sexe dans la grande pomme !

Jonglant avec son temps libre, elle passe faire une pause mojitos chez Ted où elle renversera malencontreusement le café de son voisin qu’elle regardera à peine. Si elle s’en excusera à sa manière ce ne sera pas au goût du jeune homme qui attend d’elle plus qu’un nouveau   café… plus que ce que Kim à l’habitude d’accorder à un homme…

Max est très secret et si veut en apprendre plus de Kim, il ne se dévoile pas assez lui-même. Déjà qu’elle n’accorde pas facilement sa confiance, ce sera compliqué de le laisser entrer dans son univers. Il reste difficile à cerner et l’auteure profite de souffler le chaud et le froid pour nous faire douter à maintes reprises sur ses vraies motivations. Mais Max est Max…. Et comment vous dire… Le café a pour moi une nouvelle saveur que je dégusterais bien d’une autre manière. Et puis c’est bien connu, on devient très vite accro à la caféine 😉 Si le scénario se devine sur une vue d’ensemble, on se laisse néanmoins très vite happer dans cette romance qui n’est pas dépourvue de rebondissements, d’humour et de piquant !

J’ai beaucoup apprécié ma lecture car derrière cette romance se cache des personnages hauts en couleurs qui ne manquent pas de complexité dans leur façon d’être. Si Kim paraît quelque fois exaspérante, elle ne l’est pas du tout ! Il faut juste prendre le temps de la connaître, car tout comme Max, ils ont chacun leurs blessures qui font d’eux ce qu’ils sont. Et c’est au fil de la lecture que l’on apprend à les connaître. Et là, ce n’est plus la belle impétueuse Kim ou le Sexy Max que nous voyons… Ce sont deux âmes qui souffrent et qui se cherchent sans arriver à accorder à l’autre se qu’on leur a levé par le passé… La confiance. Cette confiance qui ne se décide pas d’un claquement de doigt, d’un beau sourire ou de belles paroles. Comment croire en la sincérité d’une personne que l’on connait à peine ? Peut-on garder le bénéfice du doute jusqu’à s’en faire sa propre opinion ? Quoi qu’il en soit, l’amour frappe une nouvelle fois à leur porte, mais reste à savoir si ils le laisseront entrer dans leur cœur…

La plume très fluide de Sophie m’a conquise une nouvelle fois par sa narration et ses nombreuses descriptions bien placées qui nous offrent une vision à 360 degrés de notre lecture. Elle a su me toucher par diverses émotions au gré des mésaventures de Kim et Max, mais surtout par l’attraction qu’elle a su créer entre eux sans nous permettre de les découvrir dans leur totalité en laissant encore matière pour la suite.

Suite que j’attends avec impatience car la coupure de cette fin de tome ne correspond pas du tout au caractère de Kim et j’en attends une belle explosion  🙂

Ayant plus qu’adoré Brisé(e)e, le premier livre de Sophie Santomorito Petrucci,  je ne pouvais pas passer à côté de Café-in et je ne suis pas déçu !

Un grand merci à Sophie pour cette belle lecture ainsi qu’à BMR et Netgalley pour le service presse.

Publicités

Un commentaire sur « Mon avis sur Café-in, un roman de Sophie Santoromito Pierucci chez BMR »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s