1, 2, 3, Nous irons au bois, mon avis !


29633688_548813795497346_1945127978_o
jour 1 ! bravo vous m’avez trouvé mais combien d’oeufs Cassiopée a-t-elle pondu aujourd’hui ? Pour trouver il vous suffit de vous rendre vers un alphabet qui n’en est pas un … ABC… »Je » Love !!

Bonsoir tout le monde, je vous présente mon avis sur une pépite livresque où on reconnaîtra la griffe incontestable d’un maître du suspense, je nomme Gilles Milo-Vacéri ! Mes remerciements aux éditions du 38 .

1, 2, 3, Nous irons au bois par [Milo-Vacéri, Gilles]

 

Titre : 1, 2, 3, Nous irons au bois

Auteur : Gilles Milo-Vacéri

Éditeur : Les éditions du 38

Genre : Polar / Suspense

Kindle : ICI

Broché : ICI

Résumé :

Alors qu’ils sont en vacances en Corse, Matteo Costa, un policier de la Criminelle, et sa petite amie, Jordan MacDonald, échappent de justesse à un accident de voiture. Comme si cela ne suffisait pas, la jeune femme est convoquée à une réunion de famille qui se déroulera sur l’île de Righ Eilean, dans les Hébrides Extérieures, au large de l’Écosse. Matteo accepte de suivre Jordan et fait la connaissance de sa grand-mère, Marie-Élisabeth MacDonald, ainsi que du reste de sa famille. Malheureusement, une tempête phénoménale les bloque sur l’île et les systèmes de communication sont tous sabotés. Le policier apprend qu’il y a longtemps, le grand-père de Jordan aurait été assassiné et que son meurtrier serait aujourd’hui parmi eux. Costa suppose que Marie-Élisabeth n’a plus toute sa tête, mais quand un premier meurtre est commis, il doit se rendre à l’évidence et le séjour tourne au cauchemar. Coincé sur une île avec un criminel diabolique en liberté, sans arme et sans moyen scientifique, Matteo n’a que son flair et son intelligence pour mener l’enquête et tenter de débusquer le coupable. Dans ce huis clos angoissant, Matteo Costa parviendra-t-il à arrêter l’assassin avant qu’il ne commette un autre meurtre ? Une seule vérité demeure : il faut toujours se méfier des apparences et dans cette citadelle écossaise, perdue dans une tempête effroyable, elles pourraient être mortellement trompeuses. . .

L’avisdeMya : Maîtrise et excellence !

Matteo est un flic de la criminelle voulant profiter d’une quinzaine de vacances dans sa Corse natale avec sa campagne Jordan pour se ressourcer, quand d’étranges incidents viennent troubler la quiétude de ce repos bien mérité ! Jordan lui a cachée des aspects sur sa vie familiale. Même s’il comprenait son point de vue, découvrir qu’il côtoyait une écossaise de très ancienne lignée et riche à millions lui a fait un choc ! Mais ce ne fut rien face au fait de traverser air et mer où rien ne lui a été épargné, turbulences et tempête apocalyptique, pour répondre à l’invite sans appel de la matriarche du clan de sa fiancée. Le capitaine a répandu tripes et boyaux avant d’arriver à la fin de son calvaire en espérant que ce voyage affreux en valait la peine !

Dès leurs arrivés dans cet île isolée, patrimoine du clan MacDonald, notre couple n’a pas eu un moment de répit et le ton est vite donné dans cette famille pour le moins atypique dont le comportement singulier intrigue notre enquêteur et titille la fibre du flic en lui !

Seuls visages sympathiques dans ce comité d’accueil, la grand-mère et chef de famille Marie – Elisabeth MacDonald, qui est loin d’être la bourgeoise guindée qu’il attendait, et son homme à tout faire Fingal ! La matriarche avec sa franchise habituelle met cartes sur table et  demande son aide pour élucider le mystère de la mort du patriarche survenue il y a des années de là !

En fouinant à travers les dédales de l’antique château, Matteo était loin d’imaginer qu’il déterrerait des squelettes dans les placards de cette famille de noble lignée. Entre mensonges, secrets inavouables, manipulations et trahisons, il a l’embarras du choix  !

Coupés du reste du monde, après un sabotage des lignes téléphoniques et de la logistique, Matteo n’a que les moyens du bord, son instinct de fin limier et son intelligence pour amasser les pièces de ce puzzle quand soudain la grand-mère de Jordan disparaît et qu’un autre meurtre est commis !

Décidément, le cauchemar continue et Matteo brasse du vent, pendant qu’un psychopathe est prêt à tout pour enterrer les membres du clan l’un après l’autre !

Les question qui se posent sont belles et bien : qui est-il ? Et quel est son mobile ? L’argent et son pouvoir destructif ? La  vengeance ? …

Dans cette enquête, notre capitaine de la Crim risque de perdre gros. Alors hors de question pour lui de baisser les bras, s’ensuit un rude combat entre l’intelligence de la force tranquille et le délire bouillonnant d’un assassin, un duel entre deux forces de la nature aussi physiquement que d’esprit !

Matteo aura t-il le dessus et confirmer sa maestria dans la résolution des crimes ? Ou aura t-il à déplorer un premier échec pour rendre justice et sauver son aimée ?

Il y a beaucoup de choses à raconter dans cet excellent roman très riche en rebondissements mais je vais m’abstenir et vous laisser découvrir par vous même le brio de Gilles à nous tenir en haleine du début jusqu’à la fin. De vous à moi, ce dernier m’a malmenée !!  A chaque fois que je pensais élucider le mystère grâce aux indices semés ici et là, un autre rebondissement venait réfuter mes théories au point que je ne savais plus où donner la tête. Je me suis improvisée détective, mise à décortiquer chaque signe, à soupçonner tout le monde pour ensuite me focaliser sur l’un d’eux mais sans preuves tangibles ni arguments valables ; juste l’instinct d’une lectrice rodée à ne pas se fier aux apparences.

Mais notre auteur ne déroge pas à ses habitudes de sadique, il a inventé une trame ingénieuse avec multiples énigmes qui s’enchaînent les unes après les autres au point d’être obligé de s’impliquer. Et n’oubliez pas : rien ne sera acquis dans ce suspense captivant ! Gilles vous fera douter plus que de raison, vous frustrera, jouera avec vos nerfs jusqu’au bout, vous lâchera un os à ronger de temps en temps et n’hésitera pas à vous le retirer sans aucune pitié… alors soyez attentifs !

L’auteur a planté le décor de sa trame dans un château de la vieille Écosse, où croyances et légendes sont légions, chose qui m’évoquait un classique de Hitchcock, où temps exécrable, anxiété et suspense sont orchestrés intelligemment et de main maître !

Le tout est savamment mené avec des protagonistes hauts en couleurs qui vous feront vibrer au fil des pages : une matriarche inflexible mais débordante de générosité, un frère handicapé et odieux, un autre faiblard et malhonnête, une épouse volage, une nièce séductrice, une autre secrète et réservée, un héros qui incarne force, pugnacité, intelligence, et un sens inné de la justice, une héroïne la droiture même, et un majordome loyal et fidèle aux traditions ancestrales, de leurs différences, Gilles a concocté un mélange explosif !

Action, tension électrique et nerfs à vif sont les mots clé de ce roman que je recommande absolument aux fans de romans à suspense !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon avis sur Gabriel #2 un roman de Angel Arekin chez Nisha Editions


Titre : Gabriel

Adaptation du jeu It is Love

Auteur : Angel Arekin

Editions : Nisha

Ebook : 2.99 €

Broché : EUR 14,99

Résumé :

Adaptation du jeu vidéo  » Is it Love? – Gabriel « , sur une idée originale de Claire Zamora, téléchargé par des millions de joueuses.

Alors qu’Ashley se rend à la tour de la Carter Corporation pour son premier jour de travail, elle se heurte à un séduisant et hautain mâle new-yorkais qu’elle rembarre sèchement.
Malheureusement pour elle, cet homme n’est autre que son supérieur au sein de la société. Arrogant et manipulateur, il prend dès lors un malin plaisir à maintenir un doute sur son avenir à Carter Corp.
Mais c’est sans compter le caractère fougueux d’Ashley, peu décidée à se laisser malmener sans broncher. Un duel s’instaure, où se mêlent désir et bonnes reparties.
Lequel des deux poussera l’autre à la faute ? Qui succombera le premier ?

Mon avis écrit par Carine : 

Ce second épisode confirme mon coup de cœur pour Gabriel et Ash qui me font vivre un excellent moment de lecture avec cette série adaptée du jeu It Is love. Si le premier m’avait laissée dans un état de frustration et combustion totale, que dire de celui-ci ! ?

Ce couple ne manque pas de mordant et encore moins de sex appeal. Ils se cherchent, se trouvent mais se repoussent aussitôt en se refusant toute relation.

Si Ash est parfois puérile dans ses réactions, c’est tout simplement par manque de maîtrise face à ses sentiments pour son manager qui lui fait vraiment perdre les pédales ! Et ce n’est pas son caractère fougueux qui l’aidera à se contrôler.  Comment a-t-elle pu croire un seul instant qu’un écart sans lendemain pouvait éteindre ce désir qui l’enflamme et la brûle de l’intérieur dès qu’elle pense à lui ? Comment le sortir de la tête alors que tout son être est imprégné de ses doigts qui parcourent sa peau… de cette bouche qui la dévore comme si sa vie dépendait du souffle qu’elle lui insuffle… de cette langue Ô combien habile et délicieuse … de tout cet homme à part entière qui la fait vibrer comme personne, et dont elle est attirée comme un aimant ; telle la ligne de force magnétique et sexuelle qui les traverse de part en part suivant l’axe des pôles de leur cœur…

Mais depuis cet interlude plus rien ne va… Gabriel l’ignore et se montre très froid. Cela ne devrait pas la toucher autant ; mais rien n’est simple lorsque notre corps et notre cœur prennent le dessus sur la raison…

Elle pourra compter sur le soutien de Matt qui se montre vraiment attentionné à son égard ainsi que sur celui de Lisa ; mais en aucun cas de la Cassidy qui ne cesse de la rabaisser dès qu’elle en a l’occasion ! Hum… Hâte d’en savoir plus de ce côté-là ! La jalousie ne manque pas de montrer le bout de son nez et devient même dévorante 🙂 Néanmoins Ash ne compte pas se laisser pas démonter. Si Gabriel a très vite compris que rien ne serait simple avec elle, il ne s’imaginait pas autant de répondant en face de lui, et contre tout attente,  le jeu n’en est que plus palpitant, mais aussi.. Déstabilisant…

Angel Arekin n’a plus à faire ses preuves en ce qui me concerne, et je suis vraiment très heureuse de suivre ses écrits une nouvelle fois.

Elle excelle dans l’écriture des scènes coquines qui sont croustillantes à souhait. Et si le feu brûle tel un brasier chez nos héros, elle n’épargne pas nos petites culottes !

Un grand merci à Nisha Editions pour ce service presse chaud comme la braise et merci à Angel Arekin de nous faire vivre ses aventures livresques comme si nous y étions.

 

Enregistrer