Mon avis… sur Runes, Tome 2 : Immortels d’Ednah Walters

 

 

 

 

 

Titre : Runes, tome 2 : Immortels

Auteure : Ednah Walters

Editeur : Firetrail Publishing

Genre : Romance-Fantastique / Young Adult

Kindle : ICI

Broché : ICI

Résumé :

Quand Raine Cooper veut quelque chose, rien ne peut l’arrêter… Raine a enfin découvert que son magnifique voisin, Torin St James, est une légende directement issue de la mythologie nordique. Elle éprouve pour lui des sentiments profonds. Quant à Torin, il est fou de Raine au point d’enfreindre la seule règle qui régit sa vie : ne jamais tomber amoureux d’une mortelle. Le problème, c’est qu’il ne se souvient plus d’elle, depuis que des Nornes – des divinités nordiques – ont effacé sa mémoire afin de le punir d’avoir osé les défier. Mais Raine va élaborer un plan… Elle va pousser Torin à oublier une fois de plus son unique règle en tombant à nouveau amoureux d’elle. Pourtant, elle ne va pas tarder à apprendre que même les plans les mieux ficelés ne fonctionnent pas quand on a affaire à des divinités et des êtres surnaturels. Au désespoir, Raine va alors faire des choix qui risqueront non seulement de la séparer de Torin, mais aussi d’entraîner la destruction de tous ceux qu’elle aime.

L’avis d’Elyio : Lecture Coup de Coeur !

Quelques semaines seulement après avoir découvert le fabuleux univers de Runes, Tome 1, voilà que Laure Valentin , la traductrice française d’Ednah Walters m’a donné la possibilité de continuer cette superbe aventure et je l’en remercie encore.
Attention à vous qui lisez cette chronique, si vous n’avez pas encore lu le premier tome, il y a un risque de spoiler… et cela entacherai votre plaisir de lecture.

Le livre débute sur la reprise de la dernière scène du premier volet de la saga, et je me suis retrouvée catapulté face à la réaction de Raine lorsqu’elle découvre que Torin est amnésique alors qu’elle venait tout juste de lui sauter au coup et de l’accueillir comme il se doit.

J’ai trouvé que Lorraine a beaucoup muri sur ce second tome. Elle n’est plus seulement une adolescente avec les problèmes liée à son âge, elle doit prendre des décisions qui relève certes de son instinct mais qui vont aussi bien au-delà. On peut appeler cela de la sagesse et de l’ouverture d’esprit.

Torin, quant à lui, reste …. TORIN… un type bourré de principes (fidélité, mission, …) qui combat ( de nouveau ) son attirance pour Raine ( dont il ne se rappelle pas l’existence et son passé avec elle ) qui, à son arrivée, s’est jeté à son cou ( à ce moment précis de l’histoire j’ai eu la sensation que mon coeur s’était écrasé au sol) .

C’est sans compter sur la motivation sans failles de cette dernière à lui faire retrouver la mémoire. J’ai vu une jeune femme déterminée et prête à tout !! ( quel tempérament !!! ).

Quelques éléments ont radicalement changé :

* le père de Raine est de retour mais il cache quelque chose, Raine le sent (nous aussi en tant que lecteurs …),
* Torin est là mais il est accompagné d’une nouvelle valkyrie Lavania, en plus d’Andris et d’Ingrid ( et là si vous êtes comme moi, vous aurez envie de sortir les griffes !! lol ) et il ne faut pas oublier qu’il ne se souvient de rien concernant leur première « histoire »,
* et Eirik se met à agir bizarrement.

Rien ne saurait arrêter Raine, et elle va appliquer le dicton suivant : L’amour est comme la guerre : facile à commencer, mais très difficile à arrêter…

De nombreux doutes et de nombreuses questions m’ont envahi sur toute ma lecture de ce volet et j’ai A-DO-RE. Je suis addict des livres où rien est acquis, et où tout est susceptible de basculer à tout moment. Et vous savez quoi ? Ce livre est exactement ce que j’aime.

J’ai de nouveau été submergée de doutes, de colères, de sourires, de joies et de peines. Mon estomac a fait cet ascenseur émotionnel que je recherche dans toute bonne saga. le bouleversement que j’ai ressenti face à certaines révélations a été tel que j’ai pleuré. Oui je sais je suis un brin coeur d’artichaut mais je l’assume complètement et j’en redemande. En effet, pour moi, seul un bon bouquin capable de vous faire ressentir tout un panel d’émotions mérite d’être lu, et celui là est indubitablement dans le peloton de tête.

J’ai trouvé l’intrigue finement menée, continue, et cohérente, me laissant en permanence de cette attente d’en savoir plus… toujours plus. Vous avez sans aucun doute compris que l’on ne peut qu’apprécier cette ambiance de modernité et de mythologie nordique dans lequel baigne en permanence nos personnages.

Depuis que j’ai fermé la dernière page de ce tome, aucune expression ne conviendrai mieux que : un seul être vous manque et tout est dépeuplé.

Ednah Walters marque ici encore un second opus du tonnerre, qui confirme bien mon coup de coeur pour la saga Runes et ses personnages.

Je n’ai donc qu’un conseil à vous donner : Foncez l’acheter et préparez-vous à cette saga qui ne va pas vous laissez de marbre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s