Mon avis sur Dark Love – 2: Surrender

Auteurs : Lizi Cascile et Aivy Frog

Titre : Dark Love – 2: Surrender

Editions : Addictives

Ebook : 4.99 €

Résumé :

Douce et innocente, Anna doit se marier avec Yann, son ami d’enfance, qui exerce sur elle une emprise de fer. Mais à quelques mois de la cérémonie, la jolie jeune femme prend peur et s’enfuit, pour trouver refuge auprès de sa meilleure amie.
Iris est l’exacte opposée d’Anna : séductrice invétérée, elle n’accepte aucune règle et n’a pas peur de dépasser les limites. Mais elle aussi cache de sombres secrets : délaissée par sa famille, amoureuse d’un homme qui la rejette, maîtresse de son patron marié, elle est en train de perdre pied.
Leurs retrouvailles imprévues vont faire voler en éclats toutes leurs certitudes… Iris arrivera-t-elle à faire oublier à Anna ses échecs en lui présentant des hommes plus torrides les uns que les autres ? Anna saura-t-elle redonner à Iris le goût de la vie en la forçant à affronter ses peurs ?
A découverte d’un monde de plaisir et de sensualité, de rencontre en rencontre, les deux meilleures amies vont devoir faire face à leurs démons. Anna et Iris risquent de tout perdre mais qu’importe : hors de question de revenir en arrière, le monde n’a qu’à bien se tenir !

Mon avis écrit par #Carine :

Nous retrouvons dans ce deuxième tome, nos deux amies prêtes à sortir le grand jeu à la fête qu’organise la famille Chevalier.

L’ange qui sommeille en Proserpine va prendre l’allure d’ange noir… Encore loin de laisser sa carapace se fissurer, malgré que son cœur lui, le soit complètement, C’est la tête haute qu’elle franchira la porte de la maison familiale de son amant.

Agnia découvre un nouveau monde à son bras, elle qui se sent si loin de tout cela, va petit à petit se prendre au jeu, au risque de se perdre d’elle-même…

Enfin libérée de l’emprise de son ex fiancé, mais à la fois trop dépendante de Proserpine, elle aspire à une autonomie qu’elle seule peut s’accorder. Si elle est un peu perdue dans tous les sentiments contradictoires qui la minent, une chose est sûre, elle ne peut pas continuer de vivre dans l’ombre de son amie. Elle va décider de s’affranchir, en repoussant ses limites. Le petit oisillon de Gravillon –sur –Rivière qui a quitté son nid pour découvrir la vie et apprendre à voler de ses propres ailes,  va prendre alors son envol, mais il ne sera pas à l’abri de se faire avaler par plus gros que lui….

Quant à Pro, elle veille de loin. Elle sait qu’Agnia peut tomber, elle ne l’en empêchera pas, mais elle sera là pour l’encourager à se relever. Aspirée par ses propres démons, elle va devoir prendre des décisions qui vont finir de broyer son cœur. La lumière ce fait peu à peu sur son passé et on comprend pourquoi elle souhaite autant être elle même la « lumière » de quelqu’un. Peut-elle s’émanciper de ce sentiment qui la ronge depuis l’enfance et la poursuit dans ses relations ? En tout cas, avec tous ces beaux mâles qui nous font baver au fil des pages, j’espère qu’elle trouvera le bon 😉

Si dans le premier opus il m’a manquée des rebondissements, ce ne sera pas le cas de cette suite. En effet, les bases étant posées, les auteures ont pris des risques pour nous emmener sur des chemins tortueux qui m’ont complètement conquise. J’attendais du chaos et de la décadence, je voulais retrouver cette profondeur dans l’écriture que j’avais tant aimé dans le premier tome… Et bien, je n’ai pas été déçue. C’est la bouche ouverte que j’ai terminé les dernières lignes en comprenant qu’il n’y avait plus de page à tourner. Je n’avais pas eu ma dose, j’en voulais encore et toujours plus. Un tome dans lequel on ne faiblit pas, il est prenant et addictif. Pandémonium va devenir, je le sens, un roman coup de cœur ! Il est tout simplement, génialissime ! Géant !

Agnia et Proserpine, Aïvy Frog et Lizy Cascile, si différentes et si semblables à la fois par leurs plumes et leurs sensibilités, m’ont embarquée dans leur aventure, mais aussi dans leur cœur…

Très Hâte de connaitre le dénouement, car j’ai beau remuer mes méninges, les routes prisent par les auteures ne nous permettent pas un seul instant de deviner la suite des évènements. On pense aller à droite et elles nous font tourner à gauche, lol  Et là je dis chapeau mesdames 😉 Et merci pour votre confiance.

  

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s