Mon avis sur Heartless, T2 : Despair un roman de Ker Dukey chez Milady

 

Titre : Heartless, T2 : Despair

Auteur : Ker Dukey

Genre : Dark Romance

Editions : Milady romance

Ebook : EUR 9,99

Broché : EUR 16,90

Résumé : 

Je ne suis pas seulement un fils. Je suis aussi un ami, un frère, et accessoirement un psychopathe.
Après avoir passé dix-huit ans dans une unité psychiatrique, me voilà enfin en liberté. Mais les choses ont changé. Mon frère Blake a épousé Melody avec lequel il a eu une ravissante petite fille, Cereus. Et ma ravissante nièce, qui est devenue mon obsession, ignore tout de moi. Or mon passé obscur m’a laissé un héritage pour le moins douloureux : des pulsions contre lesquelles je ne peux rien. Et il n’existe aucun remède à ma folie.

Mon avis écrit par #Carine :

C’est avec une joie non dissimulée que j’ai dévoré cette suite de Heartless que j’attendais avec impatience.

Si le premier fût un énorme coup de cœur, celui-ci confirme que ce n’était pas un hasard.

Ker Dukey ne fait pas dans la dentelle et nous offre là une suite tout aussi machiavélique que le premier, mais peut-être avec une petite lueur d’humanité…

Nous voilà 18 ans après et Ryan est sur le point d’être libéré. Son psychiatre, le docteur Leigthon, le juge « guéri » et apte pour une réinsertion en société. Est-ce une nouvelle fois de la manipulation ? Peut-on vraiment guérir d’une maladie qui n’en est pas vraiment une ? Toujours est-il que cela fait tout de même des années qu’il se joue de tous et à sa guise. Il excelle toujours autant dans l’art de faire subir aux autres les pires sévices psychologiques sans qu’ils ne s’en rendent compte grâce à son intelligence incomparable. Ryan est un fin stratège et utilise une foule de feintes psychologique pour asseoir son contrôle sur les autres, le personnel médical étant aux premières loges… Sa nouvelle obsession qu’il nourrit depuis des années,  lui donne encore plus de force à la réalisation de ses plans. Cette nouvelle obsession qui n’est autre que Cereus, sa nièce, la fille de Blake et Mélody… Une obsession aussi dramatique que ce qu’elle peut nous apparaître, déstabilisante…

Blake et Mélody qui vivent un amour toujours aussi fort depuis de nombreuses années et leur complicité leur apporte cet équilibre et ce bonheur qu’ils méritaient tant. Au grand dam de leur fille Cereus, ils sont toujours en osmose parfaite et non rien perdus de leur attirance sexuelle.

Mais l’annonce de la sortie de Ryan va faire ressortir les démons enfouis de Blake et il va de nouveau se replonger dans cette solitude sombre qui le mettait à l’écart de tous… Voulant protéger ce qu’il a de plus cher, il ne fera pas les bons choix…

Quel est le plan de Ryan ? Que cherche –t-il au juste ? Une chose est certaine, Blake ne le laissera pas faire… Mais y réussira-t-il ?…

Dès le prologue l’auteure nous donne le ton cette suite en nous mettant dans une panique totale !

Sa plume est aussi machiavélique que son personnage. Elle nous lâche une bombe puis nous ramène dans le passé pour comprendre le dénouement ce que l’on vient de lire. Et ça,c’est aussi cruel que ce que cela peut être prenant et addictif. La lecture est alors une course que l’on se fait contre on ne sait quoi d’ailleurs, mais qui  fait cogner et re cogner notre petit cœur dans notre cage thoracique à mainte et mainte reprise… On tremble, on doute et notre lecture devient complètement psychotique.

Ce tome est un peu différent du premier, car même si nous avons toujours cette narration à plusieurs voix, c’est Ryan le maître de l’histoire et c’est dans sa tête que l’auteur va nous plonger le plus souvent, en nous faisant découvrir toutes les particularités frappantes qui font de lui un psychopathe. Son manque d’empathie et sa faculté à balayer d’un revers de mains les choses les plus cruelles sans en ressentir de remord, ni regret nous permet d’être encore plus intrigué par cette obsession qui l’a pour Cereus.. Et si cela n’en était pas une ? Et si elle était cette lumière qui lui manque ? A moins que cela ne soit le contraire…

Une approche psychologique différente va axer ce tome sur les protagonistes en les mettant en permanence sur le fil du rasoir. Tels des funambules marchant au-dessus d’un précipice, dont les choix et les actes feront qu’ils tomberont du côté obscur, ou iront plutôt vers la lumière. Mais nous sommes dans une Dark Romance et la lumière n’y est souvent que pénombre….

Une suite toujours aussi dérangeante et complètement cruelle où les victimes des violences physiques et psychologique de nos protagonistes ne nous sont pas épargnées par la plume de l’auteur. Cette plume talentueuse qui a su une nouvelle fois mettre sur pied une intrigue pleine de rebondissements et très bien mené, bien qu’un peu brouillon sur le dénouement pour ma part, mais qui n’a en rien déranger ma lecture ni rien levé de sa superbe. Une suite où la romance n’est pas mise en premier plan, ce qui va rendre ce roman encore plus glauque, perverse et sordide mais tellement trépidant que l’on ne veut jamais que cela cesse…

Un grand merci pour cette belle lecture mais aussi pour la surprise a la fin de ce tome qui nous promet une suite avec Heartless T 3 -Fearless mais aussi Vacant T 2.5 bientôt disponible en format numérique.

 

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s