Mon avis sur Endless Lust-Gibson, un roman de Aurelie Coleen chez Nisha Editions

Titre : Endless Lust – Gibson

Auteure :  Aurelie Coleen

Genre :  New Romance

Editions : Nisha

Ebook :

Broché : EUR 14,99

Résumé : Entre gloire, passion et séduction, plongez dans une romance à l’ambiance rock.

La musique et les filles sont les seules préoccupations de Gibson. De scène en scène, il conquit le public avec son groupe Endless Lust et savoure ses quelques instants de gloire.
Quand une célèbre maison de disques les contacte, lui, son frère Fender et son meilleur ami Terry, ils s’envolent immédiatement pour Los Angeles.
Le succès est au rendez-vous, mais Gibson n’a qu’une chanson en tête. Celle qu’il dédie à la jolie blonde aux yeux bleus rencontrée quelque temps auparavant. Perdu, il ne comprend pas les nouvelles émotions qui l’assaillent.
Le guitariste ténébreux arrivera-t-il à gérer ses sentiments en même temps que sa soudaine célébrité ?

Mon avis écrit par #Carine : 

Gibson: Connard arrogant en quête de gloire que l’on aime détester de tout notre cœur… Mais aussi, sur lequel on fantasme et rêve, après lecture et… relecture… hum, je m’égare mais c’est la faute de Aurelie Coleen qui m’a donnée vraiment chaud au fil des pages, encore et encore… Bref me voilà conquise une nouvelle fois par un connard, et très heureuse de l’être 😉

Gibson accompagné de son frère Fender et de son meilleur ami Terry, ont fondé un groupe il y a de cela quelques années. Si jusqu’à présent ils se produisaient dans un bar près de chez eux,  ce n’est plus le cas, puisqu’ils sont actuellement en tournée avec plusieurs autres groupes de rock. A la recherche du st Graal, un contrat avec un grand Label, ils se donnent corps et âme sur scène et hors scène où les groupies très nombreuses sont toujours prêtes pour eux, et particulièrement pour Gibson, qui ne les ménage pas ! Groupe très love rock, ils font fureur grâce à leurs chansons vraiment sexy et leurs plastiques de rêve dont ils savent aussi bien en jouer que de le leur instrument…  Mais aucun ne cherche d’attache pour le moment, et encore moins Gibson qui ne désire aucune relation qui pourrait durer ne serait-ce jusqu’au  petit matin. Les filles s’offrent à lui et il consomme à foison, sans aucun remord… Alcool, Sexe et Rock n’roll tel est sa devise et surtout, jamais deux fois la même fille !

Mais lors d’une petite escale dans leur ville, ils décident de faire une surprise à leur sœur Carrie qui travaille désormais comme serveuse dans le bar où ils ont débuté. La surprise sera de taille puisque Gibson va y croiser une jolie blonde au regard hypnotique dans lequel il aimerait bien se perdre. Deux billes bleues qui l’observent et le percutent de plein fouet… Mais il s’avère que Blondie n’est autre que la meilleure amie de sa sœur,   et donc, intouchable. Cependant Gibson est un homme imprévisible et très capricieux, il fait toujours le contraire de ce qu’il dit ou ce qu’on attend de lui. Il est Lui, Le Grand Gibson, le Rockeur, il fait ce qu’il veut comme il veut… Avec qui il veut… Il a un besoin irrépressible de gloire et de reconnaissance et particulièrement d’obtenir ce qu’il désire. Et là, ce qu’il désire pardessus tout, c’est Elle…  Cette rencontre va le bouleverser et faire naître chez lui des sentiments qu’ils refoulent sans préavis. Son armure est bien solide, il peut jouer à sa guise, frôler le brasier de prêt  mais en aucun cas, il ne peut perdre ou se brûler…  A moins que Blondie sache le surprendre… Toujours est-il qu’elle reste très énigmatique une bonne partie du roman, n’ayant qu’un seul point de vu, il nous faudra attendre que Gibson la découvre pour que nous puissions la découvrir à notre tour…

L’amour se mettra-t-il en travers de sa carrière montante ?  Je vous laisse le découvrir 🙂

Aurelie Coleen nous offre là une superbe romance écrite du point de vu masculin,  et cela fait un bien fou d’entrer dans la tête de ces messieurs et d’en comprendre leur fonctionnement qui est finalement encore plus bipolaire que celui d’une femme lol. Cette histoire est très bien menée, par sa trame mais aussi par l’écriture du personnage principal qui est vraiment imprévisible et qui n’arrête pas de nous faire passer par un panel d’émotion plus que varier. Il m’a énervée, souvent… Il m’a touchée aussi très souvent… Il m’a liquéfiée très très très fréquemment… Le tout écrit dans une atmosphère musicale qui fait vibrer chaque mot au son de leur musique qui se veut aussi Sexy que le groupe. Un groupe dont il me tarde de découvrir les autres membres aussi intensément que Gibson. Sans oublié Carrie, qui derrière un frère très protecteur et un autre plus laxiste, cache un caractère aussi explosif qu’eux. Tiens… Est-ce de famille-peut-être ? Les gênes des Charms ? Qui sont-ils vraiment ?

Je vous laisse découvrir ce roman par vous-même et vous en souhaite une bonne lecture qui se veut être très caliente de par ses nombreuses scènes coquine, dont je me suis  délecter de chaque mot. Je les ai trouvé très originales et variés, mais par-dessus tout, écrites avec beaucoup de sensualité et de finesse.  

Un grand merci à Aurlie Coleen pour cette belle lecture mais également à Nisha Editions pour m’avoir permise de la découvrir en me confiant ce service presse.

Love Rock’n’Gibson !

 

Enregistrer

Publicités

4 commentaires sur « Mon avis sur Endless Lust-Gibson, un roman de Aurelie Coleen chez Nisha Editions »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s