Mon avis sur Not Easy-Help Me, un roman de Pascale Stephens chez BMR

 Titre : Not Easy – Help Me

Auteure : Pascale Stephens

Genre : New Romance

Editions : BMR

Ebook : EUR 9,99

Broché à paraître en novembre EUR 18,00 

Résumé : Pour se changer les idées et oublier que la jolie Mina lui a préféré Connor, son meilleur pote, James décide de passer une soirée tranquille entre amis. Sa rencontre avec Louise, une petite fée rousse, va changer tous ses plans. Eux deux, c’est une évidence : ils sont faits l’un pour l’autre. Pourtant, malgré une courte aventure pleine de passion, la jeune femme s’enfuit. Elle a peur. Peur d’avoir à nouveau le cœur brisé. Peur que son passé la rattrape. Peur de se livrer. Mais en refusant de lui faire confiance,  Louise ne risque-t-elle pas de laisser James lui filer entre les doigts ? Tout en le tenant à distance, Louise a peur de le voir s’éloigner pour de bon, et ne se résout pas à une option plus qu’à une autre…

Mon avis écrit par Carine :

Badge Lecteur professionnelBadge Lecteur professionnel

C’est avec un immense plaisir que je retrouve nos héros de Not Easy Show Me. J’avais beaucoup apprécié ce premier tome ainsi que la plume de Pascale Stephens, mais par-dessus tout, il me tardait de connaître cette fille secrète qui avait rendu James si bouleversé.

La vie recluse de Louise ne convient pas à sa colocataire qui décide qu’au bout de 6 mois de grève de sexe il est temps qu’elle remonte en selle ! Et pour cela il faut sortir, aller s’amuser rencontrer du monde. C’est à contre-courant qu’elle se rendra au pub où elles croiseront les deux Play boys de notre quatuor, James et Vale.

Si Vale s’amuse très vite avec la coloc, James et Louise sont très attiré l’un vers l’autre, mais ils gardent tout de même une distance. Et cette distance se veut être du respect ou une sorte d’apprivoisement de peur que l’un ne fuit, enfin surtout que Louise, fuit… Mais lorsque James invitera sa belle sur la piste de danse, la connexion sera plus qu’immédiate et si l’un et l’autre ne souhaitent vivre une relation, c’est vers une nuit d’amour sans lendemain qu’ils vont se tourner. Malheureusement cela ne se passera pas comme prévu et le réveil sera rude. Louise prend peur et part en catimini sans laisser son numéro de téléphone. Il faut dire que la trahison de son ancien fiancé laisse encore de grosses séquelles et elle ne se sent pas prête à souffrir de nouveau …

Louise et James cachent chacun leurs fêlures mais surtout un lourd secret. Si James se bat contre ses démons, Louise s’enlise dans le manque de confiance mais aussi la peur que l’on découvre qui elle est.  De la peur que son passé vienne se mêler à sa nouvelle vie, même sa meilleurs amie ne la connait vraiment malgré leur belle complicité, et c’est très bien comme ça. Personne ne doit savoir, et encore moins James, qui, dès qu’il découvrira son identité, il ne la regardera même plus…

Pascale Stephens m’a conquise une fois de plus et je dirais même que c’était encore mieux que la première fois. Comme si sa plume avait pris de l’assurance ou qu’elle avait pris soin de la faire mûrir en même temps que ses personnages.

Que ce soit la confiance en soi ou la confiance aux autres, la vie est parsemée de son lot d’épreuves mais il arrive que certaines de ces épreuves permettent d’affronter celle du passé, avec une analyse qui sera dans le vif du sujet. Une remise en question qui conduira James dans ses souvenirs enfance et le poussera dans ses retranchements pour pouvoir lui permettre de bâtir des perspectives d’avenir…

Ce roman dégage une belle émotion et il ne m’a fallu qu’une seule journée pour le terminer tant j’étais prise dans l’histoire. L’analyse psychologique des personnages est bien menée car l’évolution et le changement de chacun d’eux apporte une touche de maturité au récit qui n’est pas négligeable. Si le sujet traité reste profond, on ne manque pas non plus de rire et de passer un moment très rafraîchissant. Et j’aime les lectures qui me font rire, où les sentiments se mêlent et se démêlent dans un rythme parfait … L’auteure dose à la perfection ces moments et donne un ton de nuance très différent suivant les scènes.

Ce fut aussi un vrai plaisir de retrouver Mina et Connor, même si le roman peut se lire indépendamment. Mais j’avais besoin de ma petite dose de ce couple merveilleux et je ne demande plus qu’une chose… Vite pouvoir lire la suite sur Vale, si suite il peut y avoir 😉

Un grand merci aux Editions BMR et à NetGalley pour ce service presse et particulièrement à Pascale Stephens pour ce merveilleux moment de lecture.

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s