Mon avis sur Effet de Vague « l’intégrale », un roman de Jana Rouze chez les Addictives

 

Titre : Effet de vague saison 1 à 3

Auteur : Jana Rouze

Genre : New romance

Editions : Addictives

Ebook : 8.99 €

Broché : 19.00 €

Résumé : Le sexe, c’est facile. L’amour, c’est une évidence qui s’impose. La confiance, c’est plus compliqué.

Que fait un homme qui n’a confiance en personne et ne ressent aucune émotion quand le « coup d’un soir » fait ressurgir le passé sombre qu’il avait enterré ?
Matt Garrett est un homme d’affaires qui n’a pas l’habitude d’être dominé ni dompté, il est incapable d’aimer. Alexiane Sand est une jeune avocate franco-américaine dont le rêve est de travailler à la Cour Pénale Internationale de la Haye. Elle ne cherche pas plus que lui à vivre une histoire d’amour, entre eux, l’accord est clair : juste une nuit.
Mais l’aventure d’une nuit va très rapidement se compliquer : Matt et Alex sont liés par la découverte d’un secret. Chacun a le pouvoir de détruire l’autre.
Ou de le sauver.

Mon avis écrit par Carine : 

Depuis le temps que j’entendais parler du guerrier voilà chose faite, et c’est avec une réelle addiction que j’ai lu les trois saisons d’affilée. La déferlante du guerrier m’a percutée de plein fouet pour m’abandonner telle un reste d’écume bouillonnante au bord du rivage.

Matt est le PDG de MHG Industrie, une des plus grosse entreprise. Il est beau, mystérieux et Ô combien sexy….  On le surnomme la Déferlante. Pourquoi un tel surnom ? Non, n’ayez pas de suite les idées mal placées, même s’il faut se l’avouer, le tsunami de petite culotte fait partie intégrante de la lecture 😉  Il faut dire que Matt Garret a fait fortune très jeune et en seulement 3 jours, ayant tout emporté tel un rouleau compresseur qui écrase tout sur son passage. Cet homme vide de tout sentiment et très affecté par un passé douloureux, est très fort dans son domaine. Il s’impose par ses trois vagues successives qui vous engloutissent pour ne vous relâcher qu’en fin de parcours, sonnée par ce qu’il vient de vous arriver.  Nous, on aimera le surnommer le Guerrier, tout comme Civilité aime si bien le faire, et le pourquoi, je vous laisse le découvrir …

Alexiane est une jeune fille magnifique et pleine d’ambition. Très en avance sur son cursus scolaire par son intelligence au dessus de la norme et son travail acharné, elle termine avec trois ans d’avance ses études d’avocate.  Elle rêve d’obtenir un poste à la cours de La Haye  qui a pour principales fonctions de régler des conflits juridiques soumis par les États, et de donner un avis sur des questions juridiques présentées par des organes et agences internationaux agréés par l’Assemblée générale des Nations unies. Mais son jeune âge sera un handicap et un grand frein à ses ambitions…

C’est une rencontre toute banale dans un café qui va changer leur destin à tout jamais. Une rencontre hot, chargée d’une tension sexuelle palpable au delà des mots, qui nous fait entrer directement dans le vif du sujet. Une répartie entre deux êtres qui par opposition se rapprochent en jouant un jeu qui pourrait devenir dangereux pour chacun d’eux.  Pourtant, aucun ne souhaite une relation, et c’est donc vers une nuit, une seule nuit qu’ils se tourneront… Malheureusement la perspicacité d’Alexiane et ses connaissances vont mettre à mal un secret du guerrier pourtant bien caché, et cet homme qui ne négocie jamais, lui fera signer plutôt un drôle d’accord…  Le jeu peu commencer… L’aventure aussi 😉

Que dire d’une telle pépite si ce n’est que de vous conseiller de la lire. Certes dans la première saison beaucoup d’imperfections ont déstabilisé ma lecture, mais en aucun cas je n’aurais pu m’arrêter de le lire. Je me suis perdue plusieurs fois géographiquement et il me fallait revenir un peu en avant pour m’y retrouver. Tout comme les coupures de paragraphes qui arrivaient peut-être un peu abruptement et m’ont quelque peu perturbée. Mais, mais, mais… Au fil de ma lecture j’ai appris à faire confiance à l’auteure et la laisser me mener à la baguette ! Il faut tout simplement se laisser glisser sur les mots et voir où elle nous mène, car si à un moment on ne comprend pas, les lignes qui suivent nous ouvrent la boîte de Pandore. Une fluidité et une assurance qu’elle a réussi à trouver lors des deux saisons qui ont suivi la première et rendu la lecture encore plus prenante, car si sa plume a évolué, cela a été également le cas de ses personnages.

Un roman fort en émotions, où intrigues, rebondissement nombreux et très intéressants ne cessent de pimenter le récit et nous offre une histoire époustouflante, riche d’une culture sans précédant qui m’a complètement conquise. C’est beau, c’est chaud et intense. Cette attraction qui émane des protagonistes est à son comble et nous emporte dans les flots de leurs cœurs, malgré toutes les tempêtes dont ils sont victimes. Mais comme le dit si bien le guerrier, les vagues ne se brisent pas entre elles…

La profondeur des personnages et leur psychologie est d’une force incroyable. Très détaillé et étoffé, on a l’impression que l’auteure les incarne corps et âme ce qui donne une puissance au roman et nous immerge au plus près d’eux pour en ressentir chaque émotion. Le choix de leur caractère et leur destin a été pensé intelligemment comme tout le roman d’ailleurs. Il est une oeuvre à lui seul, et si on venait à me parler d’adaptation au cinéma cela ne m’étonnerait même pas ! L’effet de vague est un roman qui se vit et dont on se délecte de chaque passage, quel qu’il soit, le cœur battant à tout rompre.

Les recherches de l’auteure sont fondamentales dans cette trilogie et elle a effectué ce travail avec une grande qualité. J’ai été bluffée par tous ces détails époustouflants et véridiques. J’ai énormément appris sur le Kivu, sur ces enfants des herbes hautes. Mais aussi sur le droit, la finance, l’industrie et la génétique en passant par les conflits géopolitiques, jusqu’à l’art des Nawashi.

Une multitude d’intrigues se croisent, se décroisent et se recroisent pour nous mener d’un bout à l’autre et finir dans une apothéose qui a fait de mon petit cœur un adepte des montagnes russes !

J’en ressors bouleversée par les informations tirées tout de même de faits réels , même si le roman n’est que fiction, et qui donnent tant d’impact au récit. Par cette passion et cette force qui fait de ce couple détonant un hymne à l’espoir, à l’amour et au destin. Mais aussi par le machiavélisme qui règne et qui dirige les hommes pour atteindre leur but…

Cette romance est vraiment grandiose ! Et l’auteure a réussi à la mener tambour battant malgré des sujets lourds et dérangeants. Une addiction vraie et pure qui vous plonge inlassablement à chaque minute de pause dans votre lecture. Les scènes de sexes sont stupéfiantes et si importantes par ce qu’ils en ressort. Elles sont d’une grande valeur pour le côté psychologique de nos protagonistes, mais nous laisse à nous, lectrices, pantelantes d’une combustion spontanée… Et j’ai eu chaud, mais tellement chaud, que je ne saurais vous le décrire sans me liquéfier à nouveau ;).

Le côté sombre est poignant comme jamais, et j’ai versé des larmes de tristesse et de colère. Il met en lumière des secrets et des situations bouleversantes. L’auteur exploite là encore, à la perfection, son scénario pour nous faire traverser un océan d’émotions…

Je vous invite à surfer sur la vague de Jana Rouze tout en sachant que la déferlante ne vous laissera pas en haut du rouleau. A vous de laissez la lame vous emporter, car le rouleau finira bien par vous relâcher… mais pas avant la fin du roman !

A plus d’impatience pour un spin- off qui devrait arrivé en automne !

Choix de notre étoile musicale Elyiona

Publicités

4 commentaires sur « Mon avis sur Effet de Vague « l’intégrale », un roman de Jana Rouze chez les Addictives »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s