Mon avis sur … Timothy Blake, la mort en héritage de Bridget Page

Titre : Timothy Blake, la mort en héritage

Auteure : Bridget Page

Auto-édition

Genre : Thriller

Kindle : 4€99 cliquez sur le lien ici

Broché : 17€00 cliquez sur le lien ici

Kobo : 4€99 cliquez sur le lien ici

Résumé :

Depuis longtemps fasciné par les sociopathes, Gildas Gabin a obtenu un certificat de Sciences Criminologiques avant d’intégrer la Police. Confronté très rapidement à une affaire de meurtres en série, ses connaissances, conjuguées à des capacités sensorielles hors norme, lui ont permis de se bâtir une réputation qui l’amène désormais à intervenir aux quatre coins de l’Europe.

C’est dans ce cadre que l’on fait appel à lui pour résoudre une série de meurtres sur La Rochelle, une ville reliée au pire de ses souvenirs et au plus cuisant de ses échecs.

Timothy Blake est officiellement infirmier anesthésiste intérimaire. C’est du moins ainsi qu’il apparaît à sa femme, Rachel. Mais la réalité est tout autre. Tim a des besoins très particuliers et un hobby peu commun : il tient de son père un lourd héritage qu’il s’efforce de perpétuer, y travaillant sans relâche depuis bientôt dix ans.

Désormais, Tim se sent prêt à voler de ses propres ailes, quitte à se dédouaner des consignes paternelles, à surfer sur les vagues de la décadence, à repousser les limites de la cruauté, mais aussi celles de sa propre jubilation…

Timothy Blake nous entraîne au cœur de sa sordide passion, tandis que Gildas Gabin s’efforce de débusquer l’« artiste » et de stopper l’hémorragie.

Privé de ses aptitudes si particulières, hanté par un spectre qui obscurcit son jugement, il lui faudra résoudre l’énigme de son passé pour mettre le point final à la série sanglante qui terrorise La Rochelle.

Entre haine et fascination, les deux hommes se lancent dans une course-poursuite qui les mènera au plus intime secret de l’autre, les faisant basculer dans un affrontement personnel irréversible dont la mort pourrait s’avérer l’ultime issue.


L’avis d’Elyiona :

C’est avec une pensée toute particulière que je me suis lancée dans la relecture de Timothy Blake sous la plume incroyable de Bridget Page. Cette histoire ayant pris forme sous les lumières du concours Thriller sur Fyctia, chaque chapitre mène vers un monde plongé dans les pensées ténébreuses de celui qui fera trembler La Rochelle… Comme tous ceux et celles qui ont suivi ce thriller sans en connaître la fin, il nous faut désormais vous planter le décor.

La Rochelle est la proie d’un serial killer, ses victimes prenant la forme de diverses « sculptures ». Nul ne sait qui se cache derrière ces atrocités et le doute d’un lendemain incertain prend doucement forme dans l’esprit des habitants. Seule certitude, il ne s’en prend qu’à des femmes avec des critères immuables…

Pour contrecarrer la continuité de ses actions, la ville fait appel à Gildas Gabin connu pour des capacités bien particulières requises au niveau européen. Mais cette intervention n’est pas du goût de tous et encore moins de celui de Timothy Blake. Déterminés l’un comme l’autre à avoir gain de cause, une partie d’échecs stratégique prend toute son ampleur et démarre sur les chapeaux de roues.

Reste désormais à savoir quels seront les pions avancés, car une chose est certaine, aucun des deux ne veut perdre… et tous les moyens sont bons pour déstabiliser l’adversaire !!!

Voilà que j’ai à peine refermé la dernière page de ce thriller, que la chaire de poule ne m’a toujours pas quittée. Timothy Blake contient un rythme d’évènements soutenu et à peine baisserez-vous votre garde qu’une nouvelle vague viendra vous déstabiliser. Autant vous prévenir je n’ai été apaisée à aucun moment, le doute étant constant et les détails divers me collant parfois des frissons dans le dos. Les crimes sont d’un réalisme troublant à vous glacer le sang. Agissant avec la constance d’un métronome, le Charpentier naval, tel que l’appelle la population, se délecte du plaisir qu’il tire lors de la création de ses « œuvres ». La tension est oppressante et la passion pathologique qu’il voue à la terreur de ses victimes m’a maintenu dans cette ambiance si tragique, le cœur au bord des lèvres.

Mais la colère va lui faire dépasser ses limites, et il ne peut y avoir qu’un vainqueur. Autant vous dire que la sensation d’angoisse est palpable et que j’ai été prise à la gorge par les descriptions d’un réalisme déstabilisant.

Nul doute que notre prise de position sera bien posée mais les pensées de nos protagonistes sauront vous faire souffler, vous faire frémir, vous faire sourire ( qu’il s’agisse de Jeanne, des enfants ou des collègues improbables de Gildas) et surtout vous faire attendre l’inévitable… Plusieurs hypothèses, plusieurs scénarios autant de situations qui ont fait tourner mon esprit à plein régime et autant vous dire que j’ai adoré.

Les personnages ont leur personnalité propre et totalement différente les uns des autres, allant jusqu’au grand écart en se trouvant dans l’esprit torturé de Timothy Blake.

C’est dans cet exercice périlleux du thriller que l’on retrouve cette fois Bridget Page et autant vous signaler que pour moi, il s’agit d’un pari gagné et haut la main. Les détails sont autant de preuves des recherches qu’elle a dû entreprendre dans les différents domaines. Qu’il s’agisse des troubles de la personnalité, des recherches dans le domaine médical et maritime.

L’auteure saura prouver qu’elle excelle dans les différentes catégories d’écriture auxquelles elle s’essaie et qui aura su suscitée mon intérêt durant toute ma lecture. Sa plume reste toujours aussi professionnelle, fluide et addictive et saura sans nul doute, conquérir encore de nombreux lecteurs.

Vous l’avez sans doute compris mais il s’agit ici bel et bien d’un coup de cœur. Désormais il n’appartient qu’à vous d’entrer dans l’univers de la mort en héritage…

 

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 commentaires sur « Mon avis sur … Timothy Blake, la mort en héritage de Bridget Page »

  1. A mon tour de faire pour le moment l’impasse sur ta chronique. Je suis en pleine lecture dans le même but et je ne voudrais pas me laisset influencer. On en discutera après ? Ce serait avec plaisir

    J'aime

      1. Ca y est, je l’ai lu, je l’ai chroniqué, moins en détail que toi parce que je l’ai fait à chaud et que j’avais du mal à faire le tri dans mon ressenti sans risquer de trop spoiler. Je reprendrai probablement la chronique dans les prochains jours pour la compléter, mais le ressenti est le même. Ca faisait longtemps que je n’avais pas été aussi malmenée par une lecture.

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s