Mon avis sur Âmes Captives, un roman de GH David chez DreamCatcher

illustrations Charlie Dragonfly Design

Titre : Âmes Captives : Les messagers

Auteur : GH David

Editions : Dreamcatcher

Genre : Romance Paranormale

Ebook : 4,99€ lien d’achat

Résumé :

En 1870, Athénaïs, romancière et femme de lettres, vit près de Sedan avec son mari le député Adolphe de Pierrepont et son jeune fils Nicolas. Passionnée par le mouvement spirite dont le courant venu d’Angleterre agite les esprits, elle jure à l’homme qui partage sa vie un amour… éternel.

De nos jours, Sacha Grasset, jeune antiquaire, vit dans l’est de la France avec sa mère et sa sœur, exerçant en secret un pouvoir particulier. Une existence que sa rencontre avec Aurélien Lefèvre, député européen franco-belge, pourrait bien bouleverser à jamais.

Deux destins féminins apparemment sans rapport, qu’une mystérieuse croix d’argent va lier. Inexorablement.

Mon avis écrit par Carine :

Sacha est une jeune antiquaire manifestant un don particulier qui se transmet de mère en fille dans leur famille, depuis des générations. Si elle se montre forte devant les siens, elle n’en reste pas moins très fragilisée par celui-ci qu’elle ne maîtrise pas encore à la perfection, la rendant d’ailleurs très faible, face à un certain Adolphe… Ne connaissant pas encore l’ampleur de ce qu’elle possède, elle reste très attachée à ce pouvoir qui lui permet de passer d’une époque à l’autre pour y recueillir les messages des personnes défuntes. Pour ce faire, elle a cependant besoin d’un fil conducteur qui n’est autre que les bijoux anciens, pourtant, c’est presque à sa guise qu’elle se glisse en 1870… sans aucun lien…  juste à travers ses songes… jusqu’à Athénaïs…

Athénaïs est une romancière du XIX ième, femme de lettre au caractère bien trempé, féministe malgré l’époque, elle voue un amour sans faille à son mari. Le couple vit dans un château près de Sedan avec leur unique fils de 6 ans. Mais il s’y passe quelque chose de vraiment grave, et Sacha peine à comprendre le message dont elle est chargée. Trop impliquée émotionnellement par cette fusion qui se veut vraiment forte lorsqu’il s’agit d’Athénaïs, Sacha décide de faire une pause afin d’y voir plus clair. Mais sa rencontre avec le beau et tendre Gentleman Aurelien Lefèvre, Avocat et député européen franco-belge, changera tout et va bouleverser son quotidien, tout comme ses songes…

Est-ce le destin qui frappe à sa porte ?

GH David nous emmène là dans un récit hors du commun. Sa plume magique nous glisse, tel un fil conducteur, d’une époque à l’autre dans une atmosphère particulière tout en gardant un équilibre sans faille.

Si Sacha nous intrigue, il en est de même pour Athénaïs qui pourtant ne vit pas à la même époque mais dont le destin les lie d’une manière ou d’une autre. Cette dernière très adepte du spiritisme a voué un amour éternel à son mari Adolphe et lorsque Sacha entre en contact avec elle, c’est plus qu’une fusion qui s’opère…  Une incarnation ? Paranormal ? Réincarnation ? Une simple énergie spirituelle ? Mystère… Toujours est-il que la plume de GH David nous y transporte nous aussi, d’une façon si naturelle que l’on s’identifie rapidement à Sacha comme si nous ne formions qu’une seule personne…

Elle nous plonge dans un monde de secret, d’énigme et de voyage hors du temps et dans le temps. Elle nous ouvre le cœur de ces femmes qui par amour d’une fille, d’un homme, d’un fils ou d’une passion donnent leur âmes. Chaque nouveau songe nous permet de mieux comprendre les relations qui unissent les personnages  tout en restant énigmatique sur le fond de l’histoire dont il nous faudra patienter pour en découvrir chaque pièce du puzzle, tout comme Sacha, qui est bien décidée à mener l’enquête..

On dit d’une femme qui voyage, laisse voyager son cœur...  Cette citation peut-elle s’appliquer aussi au voyage de l’esprit ?

Sacha et Athénaïs sont deux femmes très touchantes pour lesquelles on vibre tout au long du récit. Les émotions qu’elles dégagent au delà des lignes se ressentent comme si elle étaient des proches. Aurelien quand à lui est très mystérieux, on ne sait pas si on peut lui faire vraiment confiance.

Ce roman est très bien imagé et conté. Imagé car on parcours les pages les unes après les autres, mais ce ne sont pas des mots que nous voyons… non, nous sommes nous même dans le livre, spectateur de notre lecture comme si nous la vivions. Les décors, les rêves, tout défilent comme dans un film. Elle sait à merveille recréer des ambiances, nous faire ressentir les lieux et décrire son univers à la limite de notre perception. Conté, car l’auteure, GH David, utilise un langage et un vocabulaire qui permet de créer cette atmosphère qui nous plonge dans une histoire hors du temps.

Extrêmement documenté et plein d’érudition, ce roman troublant est étayé par une construction parfaite dans les harmonies du passé et du présent. De ce monde où il est possible de se retrouver et d’échanger au sein de ses rêves en les utilisant comme un pouvoir qui peut s’avérer de bonne augure comme très risqué…

Il ne faut pas s’attendre à des scènes d’action effrénées ni les coups de théâtre tonitruants, même si certaines révélations font leur effet, mais à un style et un climat étrange, comme envoûté par ce que l’on lit et découvre. Une intrigue bien menée et un suspense omniprésent nous guide page après page. Un rythme doux, presque lent, mais qui correspond parfaitement à notre lecture et qui nous permet de bien  comprendre certains passages qui auraient été complexes si l’auteure n’avaient pas pris son temps sur ces éléments essentiels.

Une lecture qui m’a captivée par son genre, son intrigue et ses mystères, et je n’ai plus qu’une seule hâte… découvrir la suite !

Un grand merci à GH David que j’ai toujours autant de plaisir à lire quelque soit le genre dans lequel elle nous plonge, ainsi qu’aux Editions Dreamcatcher pour ce merveilleux service presse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

 

Enregistrer

Publicités

2 commentaires sur « Mon avis sur Âmes Captives, un roman de GH David chez DreamCatcher »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s