Mon avis sur … Ad Vitam Aeternam, tome 1 : Le goût de l’interdit de Farah Anah

Titre : Ad Vitam Aeternam, tome 1 : Le goût de l’interdit

Auteure : Farah Anah

Éditeur : Black Ink Editions

Genre : New Adult

Kindle : 3€99 lien ici

Kobo : 3€99 lien ici

 

Résumé :

Quand Chan, jeune femme épanouie mais coincée dans une relation plutôt monotone, fait la connaissance du ténébreux Noah, son monde va basculer.

Face à sa meilleure amie tombée sous le charme de l’adonis, elle se retrouve dans un tourbillon de mensonges et de culpabilité. La stabilité de sa vie se voit ébranlée par ce mystérieux boxeur. Noah réveillera la sensualité de la jeune femme et révèlera des facettes enfouies qu’elle ne soupçonnait pas…

Tiraillée entre secrets et attirance incontrôlable, Chan sera immergée dans un océan de manipulation et de passion. Sortira-t-elle indemne de ce premier round ?

L’avis d’Elyiona :

C’est encore avec la fébrilité de la fin de ma lecture que je me lance dans la rédaction de cette chronique. Ce premier tome d’Ad Vitam Aeternam ne m’aura, en effet, pas laissée indifférente prise dans le déluge des questionnements de Chanelle. Car elle est piégée dans une vie linéaire, Noah pourrait-il devenir celui qui la révèlera enfin ?

Chanelle est une jeune femme de 25 ans qui a monté son entreprise de produits de beauté Chanilla, en couple avec Thomas depuis 9 ans et entourée par des amis de longue date. Mais parmi eux aucun ne se doute réellement de ce que cache derrière le quotidien si bien rodé de Chan. Apprêtée en permanence elle semble heureuse dans son couple. Et si tout cela n’était qu’un leurre ? Se pourrait-il que sa vie ne soit tout bonnement qu’une suite de règles dictées par autrui ?

C’est l’arrivée d’un nouveau membre dans le groupe qui va basculer toute son existence.

Noah est un jeune homme qui semble de prime abord ne sortir de nul part. Sa vie regorge de secrets qui le rendent encore plus intriguant ; mais qui est-il vraiment ? Que cache-t-il derrière son sarcasme et son humour ? Seule Chan semble voir les brèches de ce qu’est sa vie, mais est-elle prête à le voir vraiment ?

Doucement mais sûrement un lien indéfectible se tisse encore eux deux à l’abri du regard des autres. Comme s’ils pouvaient penser les blessures profondes de l’autre, leur relation aura tendance à ouvrir les failles qu’ils veulent garder secrètes pour tout autre personne. Sauront-ils seulement s’arrêter avant que tout dégénère ? Car Aida, la meilleure amie de Chan en pince pour lui comme jamais, et que ne l’oublions pas Chanelle est en couple avec Thomas.

Néanmoins la tension sexuelle entre elle et Noah devient intenable… Et s’ils décidaient de tenter le tout pour le tout ? La réponse n’est détenue que par eux seuls : Ad Vitam Aeternam !

C’est avec un pincement au cœur que je termine ma lecture, en peinant à croire encore que l’auteure Farah Anah nous laisse sur une telle faim…

Malgré un début un peu hésitant, j’ai rapidement trouvé mon rythme de lecture et me suis retrouvée dans l’incapacité de lâcher ma lecture à la recherche de mon envie de plus. Les personnages ont bel et bien cette aura suffisante pour m’embarquer dans cette aventure dingue entre Noah et Chan. Leurs secrets et leur relation basée au départ sur une amitié naissante s’avèrent rapidement impossible à maintenir, la tension entre eux étant pour nous lecteur tout ce qu’il y a d’improbable. Leurs points communs les rapprocheront plus que de raisons. L’envie de Chanelle balancera donc entre sauver son couple et son attraction inconcevable pour le beau Noah. Mais comment ne pas craquer pour cet apollon entre un corps à se damner et ses secrets qui m’ont rendu toute chamallow ? Je vous dirai bien que ma décision fut prise rapidement en constatant également les déboires quotidiens de notre héroïne, souhaitant enfin qu’elle puisse se libérer des chaines qui l’emprisonnent et du dictat qu’elle subit à l’abri du regard des autres.

Qui d’autre que notre jeune Adonis pour lui ouvrir les yeux sur un autre monde ? Saura-t-il lui ôter ce goût de l’interdit ? Rien de moins sûr !!

Quant à leur relation elle saura au grès des pages faire monter la température corporelle et vous donner le rouge au joues tout en restant dans le respect et le plaisir de l’autre. Leurs désirs puissants rendront certaines scènes chaudes bouillantes. C’est ainsi qu’en en découvrant plus sur les uns et les autres, que je me suis prise à espérer que Noah saurait la traiter mieux qu’elle ne l’est.

Mais les secrets de ce dernier sont encore bien trop nombreux… pourra-t-il réellement s’ouvrir à elle sans fards ni paillettes ? Autant de questions qui me frapperont et qui me permettront aussi de me délecter de ma lecture, entre attirances et indécisions, entre montées incroyables et chutes dans le vide, entre passions et aversions, mes pensées étant incapable de se fixer véritablement.

Je voudrais remercier Black Ink Éditions pour ce SP qui marque, une fois de plus, l’arrivée d’une très belle découverte. La patte d’écriture de l’auteure prend de l’aisance au fil de l’écriture et rend totalement impossible de lâcher la lecture de cette romance où les mœurs et la raison font face au cœur.

Mais ne dit-on pas que : « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. » ?

A vous désormais de savoir ce qu’il se cache derrière les mots gravés Ad Vitam Aeternam !

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

5 commentaires sur « Mon avis sur … Ad Vitam Aeternam, tome 1 : Le goût de l’interdit de Farah Anah »

      1. les miennes aussi, quand je vois toutes les lectures que j’envisage.. à moins que la plage ne m’appelle trop souvent quand je serai en vacances 😉 lol #Elyiona

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s