Take your chance – 1, mon avis !


Bonsoir tout le monde, Voici mon avis sur une lecture coup de coeur ! Respect Kessilya ! Mes remerciements à NetGalley et à BMR qui m’offre un accès illimité et prévalidé à son catalogue .

20158132_445935175785209_1735487209_n

Titre : Take Your Chance – Tome 1 

Auteure : Kessilya

Éditeur : BMR

Genre : Romance 

Kindle : ICI

Résumé : 

Ne jamais faire ce que le monde attend de nous. Rester en contact quoi qu’il arrive. Ne jamais, jamais, jamais, sortir avec un mec plus jeune que nous. Les règles que Zoé a établies avec sa meilleure amie sont claires, faciles à suivre. Décidée à profiter de la vie, elle a ajouté une bonne résolution à sa liste : trouver un homme qui lui fera oublier son douloureux passé amoureux et envisager un avenir dépourvu de drames. Mais c’est sans compter avec le retour d’Alec, son premier amour, celui qui l’a quittée sans explications six ans plus tôt. Quand il réapparaît subitement pour solliciter ses services de coach personnel, passé et présent se mélangent… et la vie semble offrir à Zoé une chance d’obtenir enfin les réponses aux questions qui la hantent. Saura-t-elle la saisir ? Et si l’incertitude était moins lourde à supporter que la vérité ?

L’avisDeMya : 

Meilleurs amis dans leur enfance, Zoé et Alec sont devenus amants à l’adolescence . Leur relation a évolué au fil du temps mais leur idylle est soumise au jugement de leurs proches . Parents et amis feront tout pour les séparer mais leur amour innocent a résisté aux préjugés ou pas .

Jusqu’au jour où Alec a disparu de sa vie . Sans préavis ni explications . Et depuis,  Zoé, n’a pas réussi à tourner la page . Attendant une réponse à ses questionnements qui ne vient pas .

Aujourd’hui, Alec revient, la gueule enfarinée, pour reconquérir ce qu’il a abandonné sans états d’âmes . Zou a gagné en caractère avec l’âge et ne se laissera pas compter . Hors de question qu’elle lui donne encore l’occasion de la faire souffrir .

Mais Alec, a mûri et a compris de ses erreurs, il fera tout ce qu’il faudra pour récupérer ce qu’il lui appartient . Sa seconde chance pour être heureux . Celle qui illumine sa vie depuis qu’il a croisé son regard . Elle était sa première fois dans moult domaines et restera sa dernière .

A deux doigts de réussir sa mission, coup de théâtre ! Les démons du passé sont revenus au galop pour mettre leurs grains de sel et tourmenter nos protagonistes . Je ne vous apprend rien, quand les secrets de familles décident de s’en mêler . C’est la débandade ! Confusion, désarroi, un grand huit émotionnel, chasse à l’homme sont devenus les mots clé de cette romance qui a démarré pourtant en douceur .  Mais cela c’est tout à fait le style de cette jeune et talentueuse plume . Elle est là où on ne l’attend plus . Elle a le chic d’endormir ses lectrices et les réveiller d’un coup de massue . Histoire de vérifier s’elles suivent ou pas .

Alec et Zou, feront -ils fi de l’interdit ? Trouveront – ils enfin la paix pour vivre leur amour au grand jour sans crainte qu’un fantôme ne vienne mettre le chaos ? Leur amour, résistera t-il à la tempête qui se déverse à grands eaux sur leurs têtes ? .

Et de 4 pour Kessilya ! Et 4 coups de coeur pour moi ! Ever, Gabriel, Light et aujourd’hui Take Your Chance . Toujours égale à elle – même . Et dans la même lignée . Des personnages craquants, grande sensibilité, romantisme, douceur, sensualité dosée à point, rebondissements et émotions à volonté . Sans oublier la fluidité de sa plume qui rend la lecture très agréable.

Kessilya a le don de transformer un simple moment de lecture en grande émotion par le seul pouvoir de son talent . Elle m’a fait vibrer tout le long de ma lecture, même avec un thème revisité qu’elle a concoctée à sa sauce . Une magnifique et captivante trame . Une histoire résonnante de sincérité et de fièvre émotionnelle . Elle décrit l’angoisse de l’attente, le chagrin, un amour inébranlable malgré les aléas de la vie avec un réalisme rare qu’on ne peut s’empêcher de verser notre petite larme .

Et à l’instar de ses autres romans, l’amitié a sa place en la personne de Luna .  Une sacrée révélation qui s’avère un personnage très prometteur . J’attends le tome qui lui est consacrée avec impatience . ( Je la verrais bien avec l’énigmatique et sulfureux Adam ) !

La plume de Kessilya, est une valeur sûre, elle reste incontournable dans mon domaine de prédilection .  Voyager avec elle à travers ses romans, est un grand plaisir . Une auteure à suivre .

Nous avons  tous droit à une seconde chance, il suffit de la saisir au vol avant qu’il ne soit trop tard .

 

 

 

 

Mon avis sur le roman de Bridget Page Timothy Blake : La mort en héritage by Carine


Titre : Timothy Blake, la mort en héritage

Auteure : Bridget Page

Auto-édition

Genre : Thriller

Kindle : 4€99 cliquez sur le lien ici

Broché : 17€00 cliquez sur le lien ici

 

 Résumé :

Depuis longtemps fasciné par les sociopathes, Gildas Gabin a obtenu un certificat de Sciences Criminologiques avant d’intégrer la Police. Confronté très rapidement à une affaire de meurtres en série, ses connaissances, conjuguées à des capacités sensorielles hors norme, lui ont permis de se bâtir une réputation qui l’amène désormais à intervenir aux quatre coins de l’Europe.

C’est dans ce cadre que l’on fait appel à lui pour résoudre une série de meurtres sur La Rochelle, une ville reliée au pire de ses souvenirs et au plus cuisant de ses échecs.

Timothy Blake est officiellement infirmier anesthésiste intérimaire. C’est du moins ainsi qu’il apparaît à sa femme, Rachel. Mais la réalité est tout autre. Tim a des besoins très particuliers et un hobby peu commun : il tient de son père un lourd héritage qu’il s’efforce de perpétuer, y travaillant sans relâche depuis bientôt dix ans.

Désormais, Tim se sent prêt à voler de ses propres ailes, quitte à se dédouaner des consignes paternelles, à surfer sur les vagues de la décadence, à repousser les limites de la cruauté, mais aussi celles de sa propre jubilation…

Timothy Blake nous entraîne au cœur de sa sordide passion, tandis que Gildas Gabin s’efforce de débusquer l’« artiste » et de stopper l’hémorragie.

Privé de ses aptitudes si particulières, hanté par un spectre qui obscurcit son jugement, il lui faudra résoudre l’énigme de son passé pour mettre le point final à la série sanglante qui terrorise La Rochelle.

Entre haine et fascination, les deux hommes se lancent dans une course-poursuite qui les mènera au plus intime secret de l’autre, les faisant basculer dans un affrontement personnel irréversible dont la mort pourrait s’avérer l’ultime issue.

Mon avis écrit par #Carine :
   

Après m’être plongée chaque jour dans un nouveau chapitre lors du concours Fyctia Thriller, c’est avec immense joie que j’ai pu reprendre ma lecture de Timothy Blake. J’ai été frustrée de ne pas connaître le fin mot de l’histoire tans j’étais prise dedans !

Je vous rappelle que Timothy Blake faisait partie des finalistes de ce concours, et même s’il n’a pas été le grand gagnant, pour moi, il l’est sans conteste !

Gildas Gabin, célèbre criminologue reconnu de tous et très demandé, arrive sur la Rochelle où un tueur en série excelle dans « l’art de tuer ses victimes » en effet celui –ci ne se contente pas simplement de tuer, il  les mets en valeur tel un tableau de grand maître à échelle humaine. Une mise en scène dans laquelle tout est orchestré à la perfection, du contenu, au contenant…

L’auteur ne cache rien, et dès le départ nous connaissons l’identité de ce tueur en série, de cet « artiste de la mort », Timothy Blake. (En même temps, c’est le titre me direz-vous lol )

Infirmier le jour, marié et menant une vie stable en apparence,  il cache son secret qu’il dissimule au mieux : son addiction  dont il est le seul maître … Dix ans d’organisation, d’entraînement et de perfectionnement. Ces œuvres sont de plus en plus belles, audacieuses et peaufinées avec soin… On dira, nous,  qu’elles sont de plus en plus cruelles, barbares, et complètement démentes…. Derrière cette façade banale se cache « l’artiste » et toutes les monstruosités qui en découlent…

Timothy Blake va se frotter au grand Gildas Gabin, qu’il voit arrivé comme un obstacle dans un premier temps, mais auprès duquel il va vite prendre plaisir à se mesurer. J’aurais même tendance à dire que Gildas le fascine…  Deux tempéraments hors du commun dans une traque incessante où les fantômes du passé vont se télescoper avec l’enquête et mettre à mal notre criminologue qui traîne un drame personnel depuis de nombreuses années. Son seul et unique échec… le plus important à ce jour… le plus personnel… Son don va alors être perturbé et il ne ressentira pas les choses comme il en a l’habitude. 

 Qui des deux aura l’ascendant sur l’autre ? Jusqu’où Timothy poussera-t-il Gildas Gabin et qui  gagnera ce face à face tortueux qui vous prend les tripes à plusieurs reprises ?

L’auteur nous plonge dans un récit à deux voix où nous allons tour à tour entrer dans la tête du policier et du psychopathe. Par ce biais elle nous offre sur un plateau d’argent toutes leurs pensées, leurs gestes, leur passé, leur vie… mais aussi, une bonne dose d’adrénaline qui nous tient dans une addiction totale du début à la fin.

Nous sommes Gildas Gabin criminologue et nous menons l’enquête,  mais nous serons aussi Timothy Blake, psychopathe et tueur en série… Bridget Page a l’art et la manière de nous immerger toujours dans nos rôles dès le début de la lecture, dans laquelle être simple spectateur ne nous suffit pas. On entre dans le vif du sujet avec nos protagonistes qui feront de nous les témoins de ce duel poignant.

Timothy Blake : La mort en héritage… Tout est dans le titre…et qu’importe dans le sens où l’on souhaite l’interpréter. Vous comprendrez aussi par-là que ce thriller est consacré particulièrement à notre antihéros, notre psychopathe, qui pour une fois n’a pas suscité mon empathie,  mais m’a fasciné cependant dans sa découverte, qui fût fort intéressante du point de vue psychologique. Un point aussi fascinant chez Gildas qui va être trop impliqué dans cette affaire et fera de lui un autre homme, un chasseur prêt à tout pour arrêter ce monstre. Mais finalement… Qui chasse l’autre ?

Un roman sombre et complètement addictif. Bridget Page n’aime pas faire dans la dentelle, elle nous l’a déjà prouvé avec sa trilogie « Sur la ligne » un roman qui me hante encore et toujours, mais dans Timothy Blake elle va mettre en avant une nouvelle facette d’un psychopathe. Car Timothy est avant tout aux yeux de tous, un homme rationnel et banal, en apparence saint d’esprit qui pourrait être votre voisin ou monsieur tout le monde… Elle nous fait découvrir au fil des pages le déclencheur de ce mode de vie et toute l’intelligence de celui-ci pour mener ses projets à termes dans une plénitude absolue. 

Pourquoi ce besoin viscéral de tuer  Est-ce génétique, biologique simplement un désir plus fort que tout ?

De Gildas ou Timothy, qui gagnera la partie ? Je vous laisse le découvrir en lisant cette nouvelle pépite de Bridget Page que je remercie énormément pour sa confiance.

Mon avis sur l’intégrale de La Chute saison 2, un roman de Twiny-B chez Nisha Editions


Titre : La chute Saison 2 Intégrale

 Auteur : twiny.B

 Nisha Editions

 Ebook : 

 Résumé :

Prune Linan, vingt-sept ans, n’est pas une jeune femme au mode de vie conventionnel. Écorchée par un drame familial, alcool, sexe, drogue et rock’n roll rythment ses journées. Qui pourrait la sauver si ce n’est le mystérieux Adam Reed, rencontré lors d’une soirée branchée ? Prune découvre que le brun tatoué n’est nul autre que le leader du célèbre groupe The Rebels. Le chanteur réussira-t-il à apprivoiser la jolie blonde ? Prune parviendra-t-elle enfin à ouvrir son cœur ?

C’est avec un immense plaisir que je retrouve la suite de l’aventure d’Adam et Prune

Très addictive, la première saison a pris fin en me laissant dans un désespoir total ! Je voulais la suite, vite, très vite même, et enfin la voilà !

Car il faut le dire, oui, Prune Linan , C’est de la dynamite !!!

Le franc parlé de notre sud me fait bien rire, certains en seront choqués, mais au soleil l’accent chante ! et oui le mot patchole existe bien chez nous et ça nous vient de nos grand mères ! Mais pour Prune ce langage c’est également une façade, elle sait très bien se maîtriser lorsque que c’est nécessaire et surtout lorsqu’elle en a envie.

Mon avis écrit par #Carine :

u_antivol

Nous voilà donc replongé dans les aventures de Prune et Adam, qui vivent désormais en couple. Ils s’aiment, et c’est magnifique de voir que Prune a  enfin laissé sa carapace au vestiaire. On la découvre presque mise à nue, elle se laisse aller aux émotions et se sent capable d’aimer son canard à l’orange  fou d’amour pour elle. Leur complicité me fait beaucoup  rire, leurs joutes verbales sont d’une telle  excellence qu’on en redemande, sans oublier le combat que Prune mène avec sa conscience !  Le nombre de rounds est interminable et on ne s’en lasse pas.  Nos deux canards ont encore des surprises pour nous et oui, malheureusement comme toute vie de couple il y a des hauts, des bas et des drames, mais Adam, est beaucoup trop protecteur envers sa barbie futée, ce qui veut dire, lui cacher encore des choses ! Réussira-t-elle à surmonter les nouvelles angoisses que le comportement de son Canard fait naître ? Les  paparazzis vont–ils encore engendrer des nouveaux doutes ou au contraire se délecter de leur romance ?

Je vous laisse découvrir  les réponses à ces questions dans  cette saison 2  mais sachez que lorsque je suis arrivée sur la fin, je ne voulais pas la lire…

Pourquoi, me direz-vous ? Et bien tout simplement car c’est la fin ! Et même si je rêvais d’amour et d’eau fraîche pour nos deux canards laqués, je ne voulais pas que cela se termine pour autant, mais finalement… quelle fin ! L’amour est merveilleux, il nous transporte et nous fait évoluer. Il nous fait aussi parfois ressembler à une guimauve et quelquefois à chewbacca *rires*. Prune est transformée mais reste néanmoins la chieuse que l’on aime tant. Cette héroïne est originale et inégalable, jamais on en retrouvera une comme elle. Ce final est à la hauteur de ce que j’attendais, les mouchoirs ont été mes meilleurs amis une nouvelle fois. Adam n’a jamais abandonné, il a su persévérer et jusqu’à la dernière ligne il lui prouvera qu’elle est la femme de sa vie.

Twiny.B a su une nouvelle fois nous faire bondir entre les rires, les larmes et les émotions.

Je suis vraiment triste et émue de quitter mes follamours, car ça n’a pas été qu’une simple lecture mais aussi une aventure humaine avec les Twinynours,  et avec l’auteure de cette série déjantée et inédite. Tout au long de notre lecture elle a été à l’écoute de nos ressentis. Ah,  j’imagine bien qu’elle a  souvent rit de nos frustrations  ! En espérant peut-être un jour un petit bonus de nos tourtereaux ?  Ou éventuellement un ténébreux Riley ? bien quoi ? Tu nous mets l’eau à la bouche et puis, rien… mais euh…. Lol

Alors je n’ai plus qu’une chose à dire, foncez !