Mon avis sur Satan est un homme comme les autres de Céline Mancellon

 

 

 

 

Titre : Satan est un homme comme les autres

Auteure : Céline Mancellon

Éditeur : Milady

Genre :  New Adult

Kindle : 9€99 lien ici

Broché : 20€00 lien ici

Kobo : 9€99 lien ici

 

Résumé :

« Et Satan créa l’enfer. Enfin, surtout pour les autres. »

Infernal. Démoniaque. Salaud. Des adjectifs qui collent à la peau d’Adrian Sheffield, pianiste virtuose et terreur du monde de la musique classique. Il fallait s’y attendre : à force de semer la haine, Adrian reçoit un jour une menace de mort. Son agent – la seule personne sur Terre à encore le supporter – décide de lui attribuer un garde du corps. Ou plutôt une garde du corps : Carrie North.

Mais il ignore que Carrie a déjà rencontré Adrian, et qu’il ne lui a pas fait bonne impression. Du tout. Les voilà de nouveau réunis. Adrian, toujours aussi séduisant et imbuvable, et Carrie, toujours aussi têtue. Sauront-ils surmonter leurs rancœurs et céderont-ils enfin à leur attirance mutuelle ? Mais surtout, qui veut la peau d’Adrian Sheffield ?

L’avis d’Elyiona : une romance à l’humour décapant 

Comme bon nombre d’entre vous, j’ai profité de la Grosse OP 2017 de Milady pour faire le plein de livres et celui-ci en fait bien entendu parti.

Auteure déjà découverte avec Bad Romance (un de mes coups de cœur de l’année 2016), j’ai été plus que ravie de découvrir le nouveau roman de cette auteure à la plume incroyable, mêlant une fois de plus un personnage au caractère net et droit ne mâchant pas ses mots et celle qui devra se charger de sa protection.

Adrian Sheffield est un virtuose de génie, un pianiste dont la renommée n’est plus à faire. A presque trente ans, il est déterminé, constant et d’une franchise qui fait grincer des dents car il ne ment pas et ne ménage encore moins les personnes auxquelles il s’adresse. De ce fait, il reçoit bon nombre de lettres en tout genre, aussi bien de ses adeptes que de ces pires détracteurs. Jusqu’à LA lettre… celle qui va faire basculer son quotidien. Elle est celle de trop, celle qui le met réellement en danger. Pour Ghislain, son agent et ami de longue date, il est l’heure de faire appel à un garde du corps. Mais la personne qui lui sera assignée, n’est pas n’importe qui et Adrian ne compte pas se laisser diriger et brider. Car il ne faut pas oublier une chose, il est Satan en personne et personne ne lui dictera sa manière de vivre et encore moins de penser !

Carrie est cette jeune femme de l’agence de sécurité embauchée pour la protection du diable personnifié. Dotée d’une taille « normale » pour une femme, elle fait malgré tout plusieurs têtes de moins que le pianiste au caractère bien trempé, ce qui lui vaudra ses premières foudres. Ce qui échappe néanmoins à Ghislain c’est que la garde du corps et Adrian ont en réalité un passé commun. Rattrapé par cette présence ô combien non désirée, ce dernier envisage de sortir l’artillerie lourde pour se débarrasser de son escorte. Mais c’était sans envisager la détermination de Carrie.

Commence alors une partie où chacun avance ses pions pour mettre son adversaire en échec…

Et pour Carrie un combat de plus à gérer, car avant toute chose elle n’oublie pas la raison de sa venue : la menace est réelle quoi qu’en pense le virtuose… et il lui faut trouver de qui il s’agit.

C’est avec grand plaisir que j’ai attaqué ma lecture de Satan est un homme comme les autres ayant déjà eu l’opportunité de découvrir la patte d’écriture de Céline Mancellon avec Bad Romance. Avec cette romance, l’auteure m’a prouvé une fois de plus son talent et sa capacité à m’embarquer quels que soit les thèmes abordés. Peut être est-ce aussi le côté bad boy que j’apprécie beaucoup, ce qui est certain c’est que ma lecture m’a conquise pour de multiples raisons et que la qualité de ce livre en est déjà une.

Par ailleurs les personnages sont dotés d’une répartie qui aurait pu donner une crampe à mes zygomatiques par cette franchise déstabilisante et si comique à la fois. Il faut dire que Adrian est vraiment cette personne incapable (ou presque) de mentir et que chaque phrase reflète uniquement ce qu’il pense. Autant vous dire qu’il est brut au décoffrage et franchement j’ai adoré !! Face à lui celle qui se devait de faire de sa vie un champ de mine, elle sera celle qui le fera sortir de son cadre de vie si bien rodé… pour notre plus grand plaisir.

J’ai passé un très très bon moment avec cette romance rafraichissante et pétillante grâce à ces échanges épiques où Satan préfère être méchant car plus divertissant tout en étant d’un romantisme effarant à corps défendant le rendant d’autant plus craquant. 

Je voudrais aussi souligner les musiques choisies par l’auteure dont je me suis régalée. Passer de Beethoven à Brahms ou Liszt, autant de morceaux opportuns et adaptés aux instants décrits qui auront eu raison de moi une fois de plus. Bravo et merci à l’auteure de m’avoir embarquée dans cette histoire que je me ferai sans doute un plaisir de relire un jour.

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 commentaires sur « Mon avis sur Satan est un homme comme les autres de Céline Mancellon »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s