Mon avis sur Au coeur du danger, un roman de Elle Kennedy chez Harlequin


Titre : Au Cœur du danger

(Trilogie Intégrale.)

Auteur : Elle Kennedy

Editions : Harlequin « Collection Black Rose »

Genre : Romance

Liens d’achat :

Ebook : EUR 6,99

Poche : EUR 9,90

Résumé : 

Robert. Sebastian. Nick.
Ils sont les seuls survivants d’une mission qui a mal tourné. Forcés de se cacher, ils cherchent à savoir qui, aujourd’hui encore, cherche à les éliminer…
 
Will, son jeune frère, a été assassiné. Par sa faute. Et, depuis, Robert n’a plus qu’une idée en tête : retrouver Hector Cruz, l’ordure qui l’a privé de la seule famille qui lui restait. Voilà pourquoi il s’est rendu au Mexique, où il sait que Cruz se terre… Quand il fait la connaissance d’Eva Dolce, l’ancienne maîtresse de Cruz, Robert croit tenir sa chance : user de ses charmes pour que la fragile Eva le mène à sa cible ne devrait pas être très compliqué. Pourtant, bientôt, il comprend qu’il ne pourra pas se tirer de cette sombre histoire sans conséquences. Ni sans remords. Car la belle Eva est bien plus intelligente qu’il n’y paraît, et ne tarde pas à lui révéler qu’elle sait qu’il la manipule…
 
Au cœur du danger, une trilogie inédite d’Elle Kennedy qui vous tiendra en haleine de la première à la dernière page…
 
Le recueil Au cœur du danger comprend trois titres : En dépit des remords, En dépit du danger et En dépit du risque.

Mon avis écrit par #Carine : 

Tate, Sébastian et Nick font partie des forces spéciales américaines. Mais, depuis quelques mois, ils vivent cachés pour leur propre sécurité. Qui cherche à les éliminer ? Ils sont bien décidés à trouver qui et pourquoi, car au retour de leur dernière mission où Tate a perdu la personne à qui il tenait le plus au monde, ses hommes sont tombés les uns après les autres, de mort accidentelle ou par la maladie. Les trois derniers survivants ont préféré prendre le large après avoir échappé eux aussi à la mort… C’est au Mexique qu’ils ont choisi de le faire, et ce n’est pas par hasard…
Ce roman est divisé en trois récits, dans lesquels chaque protagoniste sera mis en avant et vivra son histoire, le tout relié par le même fil rouge, qui nous fera vivre un périple intéressant. Trahison, complot gouvernemental, danger sanitaire, arme biologique ? Le suspense et le danger sont bien présent, mais que ce soit au beau milieu de la jungle, au cœur du danger, en dépit des remords ou en dépit du risque… Ils y rencontreront tour à tour… l’amour….
Dans la première partie, Au péril du danger, nous suivrons Tate qui n’a qu’une idée en tête, venger la mort de Will dont il ne peut se remettre. Hector Cruz, le chef des rebelles devient alors sa cible et c’est la belle Eva Dolce qui va lui offrir l’occasion d’assouvir son vœux le plus cher sur un plateau d’argent… Mais peut-il vraiment lui faire confiance ? Une chose est certaine, elle lui ment… Pourtant Tate foncera tête première. Il veut Cruz coûte que coûte… Même au péril de sa vie…
En dépit du danger, Sébastian sauvera dans cette deuxième partie le Docteur d’une mort certaine. On commencera alors à en savoir beaucoup plus sur ce que nos trois soldats auraient pu voir lors de leur dernière mission pour que le gouvernement cherche à les éliminer. Que s’est-il réellement passé? Auraient-ils été au mauvais endroit au mauvais moment ? Mais alors pourquoi les avoir envoyé sur cette mission ? Tant de questions encore sans réponses, mais de nombreux indices se résolvent au fur et à mesure qu’on avance.
Et c’est dans cette troisième partie, En dépit du risque, que tout éclate ! Jusqu’à l’identité de Nick, qui jusque là était resté bien discret. Mais les jolis yeux de la belle journaliste lui fera faire un faux pas qui coûtera une nouvelle fois la vie d’innocents. Une folle course à la vérité, où le suspens et les rebondissements s’accordent à la perfection et vont boucler ce roman sur un rythme frénétique et soutenu où tout se dénoue à la perfection.
 Ce roman a tous les ingrédients nécessaires pour nous captiver par son thème vraiment intéressant et très bien décrit. Le fil rouge tient bien la route, tout est cohérent et les intrigues sont très bien menées, mais malheureusement, il ne m’a pas complètement convaincue…
Elle Kennedy change sa plume dans ce récit, déjà de par sa narration et par le thème en lui même. Ce n’est pas ce exactement qui m’a dérangé car j’aime changer de genre et j’adore particulièrement celui-ci. En fait, j’ai trouvé que tout était trop linéaire, tout couru d’avance, particulièrement en ce qui concerne les histoires d’amour qui ont manqué de passion et pour le coup, d’émotions. D’un côté… je ne pense pas que c’était le but premier de l’histoire; on dira que c’était la cerise sur le gâteau pour nos soldats qui méritent d’être enfin heureux. Mais j’aime trop les émotions dans mes lectures pour passer à coté… Elles reste néanmoins de très jolies histoires…  C’est l’intrigue qui va nous tenir en haleine, car l’auteur nous mène doucement mais sûrement vers cette chute que nous attendons avec impatience.  Il fait partie de ces romans que l’on apprécie de lire mais que l’on peut toutefois poser à n’importe quel moment et le reprendre plus tard. Il m’a manqué cette addiction qui empêche justement de fermer le roman et fait lutter pour connaître la suite.
Addiction que j’ai trouvé néanmoins dans le dernier récit et qui m’a alors embarquée jusqu’à la dernière ligne 😉
Au Cœur du danger… Trois récits, trois héros,  dans des situations et des décors différents… Trois femmes de caractère qui sauront dompter nos héros et les aider dans leur quête, si difficile soit-elle. Un roman qui ne laisse pas indifférent et qui fait sans doute frémir par la réalité des choses, par l’émergence d’une crainte; et si c’était possible? Et ça l’est. Dans les années 90, des chercheurs russes ont modifié génétiquement des propriétés de la bactérie Anthrax et bien d’autres. On sait aussi que l’armée américaine aurait testé des armes biologiques au début des années 1960 dans la préfecture japonaise d’Okinawa. L’a t-elle fait seulement sur les rizières ? Il est clair que tout est secret défense et qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Nombreux villages ont été décimés par des virus, à ce demander si la Polio est vraiment naturelle… Un sujet que Elle Kennedy met en avant dans un scénario qui tient parfaitement la route et que je vous invite à découvrir.
Un grand merci à Harlequin et NetGalley pour ce service presse.

No love no fear – 2 – Memory Game, mon avis !


Hello, Voici mon avis sur un roman coup de coeur ! Merci Angel Arekin, BMR, et NetGalley pour cette magnifique et émouvante lecture !

20134401_445935092451884_1177096600_n

Titre : No love no fear – 2 – Memory Game         

Auteure : Anger Arekin  

Éditeur : BMR

Genre : Young Adult

Kindle : Par Ici

Broché : Précommande ICI

 Badge Lecteur professionnel10 chroniques de livreBadge Critiques à la Une

Résumé :       

Yano a entraîné Rine dans un nouveau jeu, bien plus complexe et dangereux que celui dans lequel ils s’affrontaient jusque-là : emménager ensemble et vivre leur amour, jour après jour. Mais ils ne sont plus les seuls à dicter les règles : leur entourage semble ruser d’ingéniosité et de perversité pour détruire leur bonheur naissant. Yano doit voler au secours de son frère et le protéger de mauvaises fréquentations, Rine devient la cible d’énigmatiques messages… Cette fois, Rine et Yano vont devoir s’allier pour remporter la partie. Plus de mensonges, plus de  secrets. Mais peuvent-ils vraiment triompher du passé qui les hante ?

L’avisDeMya :

C’est avec grand plaisir que je partage avec vous mes impressions sur cette lecture grand coup de coeur .

Je n’ai pas besoin de vous présenter Angel Arekin, si vous aimez la romance, vous avez probablement lu, au moins une fois, un de ses romans .

Aujourd’hui, elle m’a encore embarquée dans un tourbillon émotionnel avec la suite de l’histoire du trio infernal . Yano, Rine et le présumé absent jusqu’à preuve du contraire ,Mael .

Rine et Yano, prisonniers dans leur bulle amoureuse . Absorbés par leur goût éternel du jeu du chat et de la souris . Ils ne voient pas arriver le danger qui guette leur couple déjà mis à rudes épreuves par la culpabilité et le manque de communication . Ni ne voient la météorite qui explose en plein dans la bulle pour la faire voler en éclats .

Un flash back des plus douloureux, de plus triste et un retour à la case départ .

Yano, saura t-il contrôler ses émotions face à cette nouvelle et hallucinante donne que personne n’attendait ?. Saura t-il juguler ses rancœurs passées ? Sous peine de perdre celle qui le rend meilleur, celle qui attise son amour indéfectible,  il doit apprendre à partager les mots autant que ses maux .

Je disais donc au risque de me répéter, ce deuxième tome était un voyage émotionnel et un torrent de sentiments intenses . La relation entre Yano et Rine est touchante, passionnante, ardente et vibrante de sincérité qu’elle ne peut que séduire .

Quand Yano a tombé le masque de l’indifférence et de l’attitude « Je suis un connard et je l’assume », il  a laissé place à la personne craquante et dévouée qu’on était loin de deviner. Yano, doux et aux pieds de sa belle est juste magnifique . Un délice inespéré .

Les dialogues tantôt drôles, tantôt profonds et puissants ne m’ont pas laissée indifférente.

Les rebondissement s’enchaînent sans relâche, orchestrés avec maestria et dextérité .

Le suspense était aussi au rendez-vous, addictif et happant . Sur ce coup là, Angel était un brin sadique, mais quel bon auteur ne l’est pas ?

Le style de l’auteur est toujours aussi fluide et sans fioritures ce qui facilite la lecture sans s’ennuyer . Je suis restée en mode stand by au fil des pages sans aucune envie de raccrocher. Une lecture qui se dévore d’une seule traite .

Pour finir, un joli coup de coeur pour cette pépite riche en surprises . Elle m’a valu une nuit blanche mais je n’ai aucun regret . Et au mot fin, j’en ai même redemandé .

Choix de la chanson Inspirée du roman