Mon avis sur Ie second et dernier tome de Immoralité, un roman de Shana Keers

Titre : Immoralité

Tome 2/2

Auteur : Shana Keers

Genre : New-romance

Editions : Auto-édité

lien d’achat :

Ebook :    4.99 €

Résumé :  Avez-vous déjà lutté contre des pensées immorales qui vous rongent et vous entraînent au bord de folie ?
Victoire Levigan, petite bourgeoise égoïste et capricieuse, n’imaginait pas un seul instant devoir faire face à ce problème. Menant secrètement une vie dissolue, elle espérait profiter largement de ses vacances estivales. Mais c’était sans compter l’arrivée d’un mail fracassant : non seulement elle y découvre qu’elle a un demi-frère, mais également que celui-ci doit séjourner chez elle pendant plusieurs semaines. 
C’est la douche froide, car son statut de fille unique et son existence débridée sont en péril.
Entre elle et Maximilien, jeune rebelle romantique, la guerre est déclarée, d’autant que, très vite, une lutte acharnée contre des pulsions sexuelles réciproques et inconcevables s’engage. 
Vibrez au rythme de leurs attaques et de leur désir.
Marchez avec eux sur le fil fragile de leur conscience indécente.
Entre rêve et cauchemar,
Confiance et trahison,
Haine et passion,
Jusqu’où les mènera leur attirance mutuelle ?
Feront-ils abstraction de la Raison et de la Morale pour assouvir leur soif de l’autre ?
Leur existence va-t-elle basculer, l’espace d’un été ?

Mon avis écrit par Carine :

Ce second tome nous plonge littéralement dans l’immoralité, mais sans heurter notre morale. Si le premier était addictif, que dire de celui-ci … Il m’a littéralement emportée dans un tourbillon de sensations intenses ! Il m’a possédée du début à la fin par son énergie et son récit. Une suite que j’ai dévoré d’une traite sans possibilité de pause. Il faut dire que j’aime les plats épicés et celui-ci ne manquait pas de piment !

Si Max arrive à se contenir ce n’est pas le cas de Victoire qui compte bien arriver à ses fins. Elle veut Max, et tel un caprice de petite fille, elle ne lâchera pas l’affaire.  Victoire espère éteindre l’incendie qui la consume en accédant au plaisir interdit; elle est bien loin de la vérité… Lorsque l’appétit est si féroce, peut-on vraiment se contenter d’un amuse gueule ?   Vont-il franchir cette barrière de l’immoralité qui fait frontière à leur désirs ? Mais où cette dernière situe t-elle lorsque le désir est si fort, qu’il pourrait exploser des montagnes en une pensée?

Max et Victoire se convoitent si fort, si passionnément, que tout va en devenir incontrôlable, et ce, malgré tous les efforts de Max pour tenir bon. Mais y a -t-il simplement une issue pour s’en sortir?…. Si la barrière entre la morale et l’immoralité est fine, elle le sera également entre le désir et la haine. Ils se cherchent, se déchirent, se perdent et se retrouvent pour se briser encore plus. Une guerre du cœur et de l’âme qui les poussent dans leur retranchements les plus lointains, pour nous offrir un récit des plus percutants !

Shana Keers est une virtuose de l’amour par les mots !  Je ressentirais presque les doigts de Max parcourant le corps de Victoire et toute cette multitude de sensations qu’elle nous décrit du bout de sa plume incandescente. Si jusqu’à présent elle soufflait sur les braises en allumant ce feu qui nous consumait en même temps que nos protagonistes, le brasier devient alors insurmontable et ce ,  dès les premiers chapitres. On brûle de cette passion au fil des pages et elle  ravage tout moralité à son passage, sans nous en laisser le choix.

Une histoire d’amour certes mais pas que, car Shana Keers joue avec nos nerfs à la perfection en menant son intrigue sournoisement jusqu’au dénouement. Elle nous fera également découvrir le vrai Max au plus profond de lui même… Il tombe le masque devant Victoire et se met complètement à nu. Lui si sensible, si romantique, qui s’est tant battu pour être ce qu’il est vraiment, va t-il en perdre son âme ?

Un roman coup de cœur qui ne laisse pas indifférent de par son récit complètement addictif et orgasmique ! Un amour interdit, explosif mais surtout impossible, qui nous tient en apnée et nous fait tant espérer . Le choc entre la raison et la passion, entre le désir et la frustration… Je dois vous dire que j’ai été si émue que j’en ai pleuré. Le destin est parfois diabolique, mais comme on dit : tout ange a son démon et c’est la morale qui nous fait prendre le bon chemin… dans la logique… car l’immoralité peut être aussi dangereusement belle….

Un énorme merci à Shana Keers d’avoir écrit cette belle pépite livresque comme je les aime, j’ai vraiment hâte de pouvoir te lire à nouveau. Merci encore pour ta confiance mais aussi pour ta disponibilité auprès des tes lectrices.

Immoralité est un roman à lire de toute urgence !

Publicités

2 commentaires sur « Mon avis sur Ie second et dernier tome de Immoralité, un roman de Shana Keers »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s