Levin Doubtful Love – Saison 1 de Cary Hascott, notre avis à 4 mains !

 

21101005_461354954243231_937787752_n

Titre : Levin Doubtful Love – Saison 1

Auteur : Cary Hascott

Éditeur : Nisha éditions

Collection : Diamant Noir 

Kindle :  2.99 € jusqu’au 10 septembre et 4.99€ après

Broché : 16.99 € à paraître le 28 Septembre

 Résumé : 

Giulia rythme sa vie selon un  » plan de vie  » parfaitement défini. Son mot d’ordre : ne plus jamais laisser un homme décider pour elle. Elle s’applique donc à profiter de son entourage, son travail et ses sorties en compagnie de ses amies.

Elle avait tout prévu, sauf cette rencontre.

Fils unique d’un richissime businessman, Levin Anderson refuse de tomber dans le cliché du couple que lui offrent ses parents. Il se laisse donc porter de conquête en conquête jusqu’au jour où il fait la rencontre de la sulfureuse Giulia. Compétiteur dans l’âme, il ne peut supporter qu’elle lui résiste.

Jusqu’où ce chassé-croisé les mènera-t-il ?

L’avisdeMya : 

Giulia et sa bande de joyeux drilles croquent la vie à pleines dents . Leurs quotidiens ne varient pas d’un iota . Boulot la journée et sorties nocturnes . Ils écument les bars et les clubs dansants pour se détendre et s’envoyer en l’air s’ils ont la chance .

Giulia ne déroge pas à ce rituel . Amitié et plus si affinités lui suffisent pour combler le vide de sa vie amoureuse . En effet, elle en a bavé dans le passé et hors de question de retomber dans le piège d’un copain manipulateur et infidèle .

Jusqu’au jour où le mystérieux Levin croisera sa route . Un mec qui préfère agir que parler . Le feeling est vite passé entre eux . Le désir est mutuel . Pourquoi s’attarder à discuter sur des futilités alors qu’ils peuvent passer aux choses sérieuses . A savoir du bon temps et de préférences dans un lit . Cerise sur le gâteau, il est friand de sa méthode fétiche : Sex-friends . Ils seront gagnants tous les deux et à tous les coups . Les relations à longue durée ne sont pas sa tasse de thé non plus . Oh joie ! Giulia va pouvoir profiter de son corps sexy à volonté sans craindre qu’un sentiment guimauve vienne y mettre son grain de sel .  Mais hélas, sa conscience et sa diablesse à la robe rouge ne voient pas les choses de la même façon . Côtoyer intimement le mystérieux et le bon coup qu’est Levin ne se fera pas sans conséquences . Ni pour sa libido ni pour son coeur . A force de jouer avec le feu ou « Magic B », elle finira probablement par se brûler les doigts et pas que . Mais en redemandera t-elle ?

Cette première saison de « Levin : Doubtful Love »  est très addictif . Certes, elle a lentement démarré mais je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer . L’auteur m’a donnée assez de grain à moudre en attendant l’entrée en scène de sa cacahuète qui ne m’a pas déçue . Sexy en diable, sûr de lui, et déterminé à semer le chaos dans la vie de son obsession . Une rencontre riche en tourbillons émotionnels . Un cocktail explosif et torride entre Levin qui fuit l’amour comme la peste et une rescapée mais toujours handicapée sentimentalement . Une rencontre qui nous promet moult rebondissements pour la suite .

Carry s’est avérée une plume pleine d’avenir . Une écriture fluide avec la petite touche qui la différencie de ses consœurs auteurs de romance . Elle a su capter mon attention tout en maintenant le flou sur la personnalité de ses personnages jusqu’au bout .

Il me tarde de connaître le fin mot de l’histoire de cette jolie sexy romance et un peu plus sur Levin qui me donne l’air de bien cacher son jeu derrière son masque de mec à femmes .

L’avis de #Carine :

J’ai littéralement dévoré cette première partie de DOUBTFUL LOVE. Il faut dire que notre héros ne laisse pas les petites culottes indifférentes et encore moins nos petits cœurs, qui battent la chamade rien qu’à l’imaginer nous faire son petit sourire en coin. La combustion est totale dès le premier regard. Premier regard ? Oui c’est bien ce que j’ai écrit, car ce roman,  je l’ai vu défilé devant mes yeux au fur et à mesure de ma lecture. Tout y est très bien décrit au point de visualiser les personnages et les lieux à la perfection.

La belle Guilia est bien décidée à ne plus laisser un homme lui dicter sa conduite. Sa précédente histoire lui a laissé un goût amer et a ravagé autant son cœur que son amour propre. Sa nouvelle devise est de s’amuser à fond durant les week-ends, avec une méthode Sex-friend qui fonctionne à merveille, et s’épanouir la semaine dans son boulot qu’elle adore. Ses meilleurs amies, Carla et Séréna ne vont pas s’en plaindre c’est à celle qui aura le moins froid aux yeux. Et c’est avec leur bande d’acolytes qu’elles partagent de bons moments dans leur Club fétiche, Le Velvet.

Mais ça, c’était avant…

Avant cette rencontre…

Avant lui…

Lui c’est Levin, beau comme un dieu grec, le mec canon qui vous flambe le cœur d’un micro sourire. Mais il est malheureusement aussi craquant qu’arrogant. Les filles sont des jouets pour lui, il ne s’encombre pas de petite amie, ne souhaitant aucune attache en profitant à fond des plaisirs de la vie tout en étant très clair avec ses conquêtes. C’est comme il veut, quand il veut … Et là ce qu’il veut c’est elle… Guilia, la fille aux lèvres couleur cerise dont il rêve de goûter jusqu’à plus soif…

Cary Hascott nous emmène sur son dance floor et nous met au défi de ne pas succomber à cette romance addictive, qui nous transporte ligne après ligne. Il faut dire que sa façon de narrer est très originale, et rend la lecture surprenante à souhait. C’est un exercice qui ne doit pas être simple, mais elle le réussit avec panache.

Une histoire rock n’roll, un groupe d’ami, des shots, de la musique qui résonne, et deux regards qui s’accrochent…  Le désir qui va naître entre ces deux là va les mettre au défi..  Au défi de succomber, au défi de s’amuser, de se désirer et surtout, à celui de ne pas s’attacher… Le jeu de séduction qui va s’installer entre Guillia et Levin est captivant, et avoir les deux points de vu donne une dynamique très appréciable. Les scènes sexy sont sensuelles et  pimentent  le récit pour notre plus grand plaisir mais sans que cela traîne non plus en longueur.  Si la romance devrait être une évidence, l’auteur a choisi un scénario qui laisse douter. Car avant de pouvoir aimer, il faudra que chacun d’eux chassent les fantômes qui font d’eux ce qu’ils sont…

J’ai adoré l’ambiance de ce roman qui m’a emportée sans préavis. Le style de Cary Hascot m’a charmée par son originalité narrative  mais aussi par l’émotion que dégage les protagonistes. Elle nous offre de l’audace ! L’audace de cette plume que je découvre avec Doubtful love, l’audace de Guilia qui va enfin oser laisser parler la diablesse qui est en elle, l’audace de Levin qui à son contact ne suit plus ses propres règles… L’audace d’une histoire d’amour douteuse… ou pas…

Si Levin reste très mystérieux à mes yeux, j’ai vraiment hâte de connaître la suite des événements pour pouvoir entrer plus en profondeur dans son âme et découvrir ce qui le caractérise vraiment, pourquoi cette carapace, pourquoi ce manque d’attache et ce besoin de liberté ?… Guilia fera t-elle baisser les barrières de son cœur ?  Mais le souhaite-t-elle réellement ?… Reste à savoir si les protagoniste restés dans l’ombre ne mettrons pas leur grain de sel et faire tout voler en éclat !

Un grand merci à Nisha Editions pour sa confiance et un grand merci à Cary Hascott pour cette superbe lecture.

Musique conseillée inspirée de l’histoire de Levin est Giulia

Publicités

10 commentaires sur « Levin Doubtful Love – Saison 1 de Cary Hascott, notre avis à 4 mains ! »

  1. Bonjour les filles,

    J’adore les changements opérés sur votre site. De plus avoir deux avis à la place d’un seul renforcera votre projet! Super idée! Avez-vous pensé d’écrire un livre ensemble? à mon avis ce serait top!

    En ce qui concerne l’histoire, un sujet vraiment intéressant. Merci de ce partage les filles!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci encore fois ! La rentrée oblige, un peu de relooking ne fait pas de mal ! Écrire à 4 mains, c’est un projet mais pas encore eu le temps de le mettre à exécutions ! Trop de contraintes .
      Mais je te remercie de le dire car je suis entrain de harceler Carine pour qu’on s’y mette ! 😂
      Excellent weekend Mary
      À bientôt de l’autre côté

      Aimé par 1 personne

      1. Je te comprends, nous aussi, nous avons beaucoup de contraintes… Mais écrire à plusieurs mains ça aide beaucoup. Si cela ne vous dérange pas, personnellement j’aimerais bien pouvoir cliquer sur « play » de votre proposition pour accompagner la lecture. Mais, bon, je ne suis pas la seule lectrice de votre site et je ne sais pas ce que les autres en pensent. Mais j’aime bien cette idée également. Je lis toujours les articles avec de la musique…

        Aimé par 1 personne

      2. Les fans pages et blog aiment beaucoup nos chroniques en musique car ça leur donne une idée sur le roman ! et pour le projet, c’est en cours de discussion !
        Merci Mary pour ton intérêt et tes participations à améliorer nos articles
        Bonne soirée
        Mya

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s