L’avis de #Carine sur ‘L’inconnu de l’ascenseur & moi » Un roman de Sophie S.Pierucci chez Addictives Editions


Titre : L’inconnu de l’ascenseur & moi

Auteur : Sophie S. Pierucci

Genre : New Romance

Editions : Addictives

Ebook : EUR 4,99

Résumé Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l’ascenseur avec un inconnu… elle panique.
Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon… et en plus, il est sarcastique !
L’attirance est puissante, irrésistible… mais il la fuit. Tout les oppose, pourtant Charlyne refuse de baisser les bras : après tout, ils sont voisins !
Et il n’a encore rien vu…

***

L’inconnu de l’ascenseur et moi, de Sophie S. Pierucci, histoire intégrale

Mon avis écrit par #Carine :

Je vais commencer mon avis par vous dire que ce roman a été pour moi un vrai coup de cœur ! J’ai vraiment passé un moment de lecture délicieux. Pas de temps mort, pas de passage qui traîne en longueur mais du rire, des larmes, des émotions et une belle leçon de vie une fois de plus…

Charlyne emménage dans un nouvel appartement avec sa meilleure amie. Plus précisément au cinquième étage, où son voisin de palier est vraiment un homme mystérieux et pas social pour deux sous. Depuis 18 mois qu’elle vit là, elle ne connait ni son visage, ni le son de sa voix. Il se dissimule dernière son cache nez et sa casquette  refusant de lui adresser ne serait-ce qu’un bonjour. Un vrai connard en somme, et il ferait presque peur…

Est-il un psychopathe ? Va t-il les égorger un jour ? Les deux amies préfèrent rire de leurs suspicions mais n’en mènent pas large non plus à chaque fois qu’elles le croisent et préfèrent l’éviter… A moins que ce ne soit lui qui les évite…  Mais un jour une pomme tombe… une simple petite pomme roule devant l’ascenseur et va tout changer… L’attraction sera immédiate, forte et électrique. Même si Charlyne ne voit pas son visage entièrement, ce qu’elle lit dans ses yeux est complètement déroutant et à la fois merveilleux. Mais Matthew n’est pas Adam, il ne croquera pas le fruit défendu, et revêt immédiatement son costume de connard de première. Par contre Charlyne trouvera la pomme intrigante, et ne compte pas la laisser pourrir…

Derrière son masque d’homme des cavernes, rustre et bourru, Matthew se révélera touchant et complètement désemparé face à cette sensation qu’il s’était promis de ne plus éprouver, et dont il ne peut s’autoriser à faire évoluer.  Après le drame qu’il a vécu, il s’est renfermé dans une carapace qu’il sera très difficile à percer pour qui que ce soit. Il refuse d’être heureux, il n’en a tout simplement pas le droit…

Charlyne quant à elle, si sa plastique parfaite fait rêver tous les hommes, à l’intérieur, elle n’est qu’une fleur fragile que l’on a empêché de pousser et d’épanouir à sa guise. Son manque de confiance en la vie, et particulièrement aux hommes est un obstacle majeur à son épanouissement personnel et professionnel.

Si ils sont très différents l’un de l’autre, il sont dotés d’une chose qui leur est commune et qui sera leur force : un caractère bien trempé ! Ce foutu caractère qui les mettra au défi de ne pas succomber et les entraînera dans un jeu déroutant dont le risque de se brûler est pourtant une évidence…  Un défi qui leur permettra de se dévoiler, mais surtout de s’apprivoiser, et de se reconstruire tout en gardant leur cœur à distance de l’autre… Un  lâcher prise tout simplement…

Ce roman est une pépite livresque ! J’ai aimé Brisé(e), plus qu’adorée Café-in, mais l’inconnu de l’ascenseur & moi, dépasse tout ce à quoi je pouvais m’attendre. Je savais que je passerai un bon moment de lecture sous la plume de Sophie S. Pierrucci, mais quelle surprise ! Elle m’a embarquée une nouvelle fois dans son univers et je dois dire qu’elle m’a scotchée ! Ce roman je l’ai pas lu, je l’ai dévoré. Impossible de faire une pause tellement il est addictif ! Sophie y a mis de sa personnalité, de son cœur, comme si elle couchait une partie de son âme sur le papier. Une pomme, des tomates et voilà qu’elle nous cultive une perle avec amour et humour. Elle y rajoutera sa dose de tolérance de l’autre, de sa générosité qui la caractérise tant, mais aussi celle de la confiance…

Sa plume nous guide vers une belle leçon de vie, une reconstruction de deux êtres brisés par le destin qui leur a volé leur ambitions et le droit d’aimer…  Chacun détruit à sa manière, par un drame mais aussi par tout l’aspect psychologique qui en résulte. L’auteur nous fait découvrir Matthew à travers le cœur de Charlyne et réussi avec brio à  nous faire oublier les stigmates d’un passé qui ne passent pourtant pas inaperçu. Elle nous ouvre les yeux sur le regard que l’on peut avoir sur les autres…  sur cette superficialité qui caractérise certaines personnes à ne pas « voir » au delà des apparences… Que ce soit sur le physique ou par un métier que l’on choisi. Elle le fait avec une belle force narrative, et nous offre des intrigues assez malignes qui mettent en scène les protagonistes d’une manière très soignée, sans en omettre les personnages secondaires et les rebondissement nécessaires à un bon rythme.

Si les répliques piquantes de nos héros nous font passer par des moments de lecture les plus délirantes, leurs faces cachés nous poussent dans un tourbillon d’émotions intenses. On rit certes, mais on pleure aussi sans en oublier la rage qui nous anime quelque fois, et où nous aimerions bien entrer dans le roman et pour y mettre notre grain de sel !

Un roman coup de cœur qui m’a plus que conquise par cette force que dégage les mots et les situations. Conquise par le sujet lourd et dramatique mais aussi par les tomates et les radis 🙂 Ma phrase ne veut rien dire ? Si justement… ce paradoxe est « L’inconnu de l’ascenseur & moi » Ce mélange de salé sucré, de drame et d’humour, de passion et de dérision… Après tout, l’inconnu «  c’est un chocolat blanc au cœur salé, doux en apparence et amer quand on creuse un peu… » 😉 Et c’est pas moi qui le dit !

Charlyne et Matthew auront-ils une deuxième chance ? Je vous laisse découvrir cette pépite de bonne humeur en appuyant dès maintenant sur la touche 5 de l’ascenseur… à moins que vous préfériez celui du « Stop »et ne plus vouloir en sortir… 😉

Un grand merci aux Editions Addictives ainsi qu’a Sophie S. Pierruci en me confiant ce magnifique service presse.

 

 

 

 

Enregistrer

L’avis de Mya et d’Elyiona sur Alberta Road, tome 1 : Le jour où tu es revenu de Mychèle S.


Bonsoir à tous et à toutes ! Elyio et moi, nous vous convions à une chevauchée livresque  en compagnie de Becca et Will de « Alberta Road » pour une superbe balade à travers ses vastes plaines ! Nous vous promettons un superbe moment lecture . Merci à Mychele S pour cette excellente découverte .

21100347_461378057574254_68210357_n

Titre : Alberta Road – 1 : Le jour où tu es revenu

Auteur : Mychele S

Éditeur : Auto édition

Genre : Romance

Kindle : PAR ICI 

Broché : PAR ICI

Résumé :

Becca mène un quotidien très simple sur le ranch de son père, où elle entraîne des chevaux que les gens lui confient. Elle tente de garder les ombres du passé derrière elle.

Quand le pick-up de son ancien amour fait irruption dans la cour, c’est toute cette apparente tranquillité qui vole en éclat.

Avec le retour de Will, parti sans la moindre explication cinq ans plus tôt, Becca doit remettre toute son existence en question.

Laissera-t-elle la rancune, les doutes et les secrets la séparer de l’homme qui fait toujours battre son cœur, ou acceptera-t-elle de lui donner la seconde chance qu’il semble être venu chercher ?

Pour cela, Becca devra trouver le courage de lui avouer la vérité sur le drame qu’elle a vécu après son départ…

L’avisDeMya :

Becca est une cow-girl dans l’âme . Elle ne connait que la vie dans son ranch . Et elle n’en changerait pas pour tout l’or du monde . Pourtant le jour où son petit ami a décidé de quitter le Ranch pour d’autres horizons et vivre de sa passion qu’est le Rodéo, elle n’a pas hésité une seconde . Sa vie au Ranch, n’a pas fait le poids devant l’amour de sa vie.

Mais un matin au réveil, Becca découvre la disparition de Will . Une disparition qu’elle a vécue comme une trahison .

Des années plus tard, Will est de retour . Et avec lui, toutes les souffrances enfouies en elle. Becca n’en démorde pas et a décidé de lui rendre la monnaie de sa pièce au centuple. La rage au cœur, et la rancune tenace, elle va lui faire payer toutes ces années d’absence .

Will, essaiera de comprendre la colère de celle qui a toujours régné sur son cœur . Hélas, Becca est têtue et ne lâchera pas le morceau . Hors de question qu’elle lui avoue son secret et ce sentiment de culpabilité qui déchire ses entrailles . Malgré son besoin de mettre du baume sur les épreuves qu’elle a vécues . Son besoin de ses bras forts, musclés et réconfortants . Son envie de respirer son odeur qui lui manque . Son envie de retomber encore amoureuse . Le désir de regarder vers l’avenir ensemble . Mais elle ne peut plus se laisser aller à de tels sentiments sans passer par la case aveu .

Will devrait de chercher les indices de la cause de cette amertume qui fait barrage à toutes tentatives de réconciliation .

Becca, accordera t-elle une deuxième chance à l’homme qu’elle aime et déteste en même temps ? Will, réussira t-il à reconquérir le cœur de sa dulcinée ? Lui pardonnera t-il de lui avoir cacher  un bout de lui ? Se donneront -ils la chance d’un happy end  ?

Le jour où tu es revenu est une romance riche en douceur malgré la vie rude des ranchers . Une bouffée d’air au milieu de cette nouvelle tendance de New Romance ou New adulte où le sexe et le passé sombre et trouble des protagonistes pré – dominent .

Une romance au milieu d’un décor que j’affectionne beaucoup . Balades dans de vastes plaines, des cow-boys sexy, et une intrigue émouvante .

Une romance sans aucune mièvrerie qui va vous embarquer immédiatement pour Alberta Road comme si vous y étiez . Rudesse de la vie, du climat et douceur de l’amour  feront bon ménage .

La plume de l’auteur est un régal . Les mots sont simples et sans prétention .  Mais ils sonnaient justes, sincères et pleins de sensibilité . Les protagonistes sont très attachants qu’on ne peut s’empêcher de s’y attacher ou carrément les adopter . Les dialogues piquants et addictifs.  Bref, à aucun moment, je ne me suis ennuyée .

Merci à Mychele S. pour cette belle et exquise chevauchée qui m’a fait tout doucement chavirer !

Je vous invite à la consommer et sans modération .

L’avis d’Elyiona :

C’est avec beaucoup de regrets que je ferme la page du premier volet de cette saga qui m’aura faite voyager au-delà des frontières et de la romance simple.

Il s’agit là d’une aventure épique et hippique incroyable, magnifique et emplie de descriptions qui m’aura embarquée dans cette lecture que je considère sans détour comme un coup de cœur.

L’auteur Mychèle Sorel m’a totalement captivée avec des personnages au passé rude et aux blessures profondes. Comment se reconstruire lorsque l’on pense avoir tout perdu et que la personne que l’on a tant aimée puis détestée fait son retour ? Becca devra puiser dans sa passion pour les chevaux et y trouver la force suffisante pour ne pas sombrer face à Will.

Les personnages sont d’un réalisme à toute épreuve et les scènes si bien décrites que je pouvais visualiser sans aucune difficulté tout ce qui se déroulait au fil de ma lecture. Des thèmes particulièrement douloureux sont abordés fendillant mon petit cœur, mais c’est avant tout les messages d’espoir et de pardon qui m’auront conquise sur fond de ranch familial.

Les chevaux, quant à eux, portent eux aussi des blessures que toute l’équipe cherche à apaiser dans cet amour inconditionnel face à cet animal qui recèle bien des vertus.

Comme le dis un proverbe arabe « L’air du paradis est celui qui souffle entre les oreilles d’un cheval ».

Chacun d’eux devra ainsi faire son bout de chemin à Alberta Road pour parvenir à trouver ce havre de paix…

Que dire de la patte d’écriture de l’auteur ? Tout simplement elle est incroyable, fluide et addictive. C’est ainsi que je suis mise non pas à dévorer cette romance mais bien plus encore… engloutissant les chapitres à vitesse grand V sans m’en rendre compte. L’alternance de point de vue est une chose que j’apprécie particulièrement permettant ainsi de mieux comprendre les pensées de chacun sur ce qu’ils éprouvent face aux épreuves qu’ils traversent.

Encore un grand merci à Mychèle S. pour ce magnifique S. , une vraie bouffée d’oxygène et un joli coup de cœur en ce qui me concerne. Il ne me reste plus qu’à attendre de pieds fermes la suite très prometteuse de cette saga…

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer