L’avis à 4 mains de « Levin Doubtful Love » Saison 2 Un roman de Cary Hascott chez Nisha Editions

 

sqsqsq

Titre : Levin Doubtful Love – Saison 1

Auteur : Cary Hascott

Éditeur : Nisha éditions

Collection Diamant Noir 

Kindle :

Broché : 16.99 €

Résumé : 

Giulia rythme sa vie selon un  » plan de vie  » parfaitement défini. Son mot d’ordre : ne plus jamais laisser un homme décider pour elle. Elle s’applique donc à profiter de son entourage, son travail et ses sorties en compagnie de ses amies.

Elle avait tout prévu, sauf cette rencontre.

Fils unique d’un richissime businessman, Levin Anderson refuse de tomber dans le cliché du couple que lui offrent ses parents. Il se laisse donc porter de conquête en conquête jusqu’au jour où il fait la rencontre de la sulfureuse Giulia. Compétiteur dans l’âme, il ne peut supporter qu’elle lui résiste.

Jusqu’où ce chassé-croisé les mènera-t-il ?

L’avis de Carine : 

Guilia à rendu sa liberté à Levin le temps de son voyage. Si elle se sentait prête à l’attendre, une ombre plane au dessus de sa conscience, qui lui jette en pleine figure, qu’il ne la rappellera sûrement pas à son retour. C’est bien connu,  « loin des yeux, loin du cœur  » et on sait toutes que la tête chercheuse de ces messieurs ne connait pas de répit tant que la cible féminine est dans les parages… particulièrement en Thaïlande, ce qui est certes un peu cliché, et en même temps si vrai… Le Deal était pourtant clair dès le départ : Sexe sans attache, sans sentiments, alors pourquoi Guilia s’immisce autant dans les rêves et les pensées de Levin ? Et pourquoi son corps ne veut plus qu’elle ?…

Autant pour un que pour l’autre, il sera très difficile de profiter de cette trêve, même si madame conscience est là pour rappeler à Guilia qu’elle peut s’amuser, et bien sûr, l’effet papillon ne se fera pas attendre. Pourtant dès son retour Levin sera confronter à une Guilia très bornée qui refuse catégoriquement de le revoir. Si chacun accepte enfin les sentiments qu’ils éprouvent, ils ne sont pas encore prêts … ils n’y étaient pas préparés et ce n’était pas le but du jeu !

Ce tome 2 est complètement différent du premier. Il est certes moins intense, mais c’est pour une raison bien particulière. Comme je le disais précédemment dans mon premier avis, nos protagonistes auraient besoin de se retrouver et chasser les fantômes de leurs passés avant de pouvoir avancer. Et nous y voilà… L’auteure va se consacrer plus sur les vérités que chacun devra affronter pour pouvoir être en harmonie avec eux-même et donc avec l’autre. Levin ne sera pas épargné et le chemin sera très difficile…

Guilia égale à elle même prend la fuite pour éviter de faire face à ce qu’elle redoute le plus. Elle a beau se montrer impétueuse face à Levin, elle reste une romantique dans l’âme qui aspire à être choyée et aimée. Elle a trop souffert des mensonges et de l’attraction de Chuck pour accepter de souffrir à nouveau. Il faut qu’elle avance mais seule, tant qu’elle n’a pas trouvé la force nécessaire d’affronter ses angoisses… La confiance qu’elle aurait pu accorder à Levin est partie en fumée et elle ne lui laissera aucune chance de pouvoir s’expliquer… A quoi bon ? Tous les hommes sont les mêmes et elle sait très bien qu’elle craquera, donc l’éviter, reste la meilleure solution.

La plume de Cary Hascot nous fait languir dans cette saison, c’est plus sage, plus profond. Nos chouchous sont séparés et par ce fait, il y a moins de scènes « Hot » et moins de joutes verbales qui ont tant pimenté le récit de la première saison. Encore que… même seul… hummm…. les douches sont très érotiques… soupir…

Mais il ne faut pas tout mélanger. Chaque chose en son temps et ce qui nous intéresse dans cette saison , c’est le côté psychologique de nos protagonistes et comment ils vont faire face à cette séparation mais aussi a certaines révélations qu’il était temps d’affronter.  Mais quand la plume de Cary se lâche… le proverbe  « plus c’est long, plus c’est bon » 😉  n’a jamais été aussi vrai ! Ce n’est plus du mouillage de petite culotte, mais un essorage à 1400 tours qu’il nous faut !  C’est beau, magnifique et chaud. Un mélange d’émotion  intense et de désir. Cary Hascot met le paquet et ce n’est plus un piment mais plutôt un volcan qui gronde. Le désir les prend aux tripes et les rend vulnérables l’un face à l’autre. Un acte qui en dit long… très long, car c’est la seule et unique façon qu’ils ont pour montrer leur sentiments. Cary nous fait passer le message en illustrant ce moment de ses mots, et ils nous percutent en pleins sous la ceinture lol …   🙂 Coquine moi ? nan !

Une saison 2 que j’ai autant dévoré que la première malgré le changement de cap. Approfondir le coté psychologique de nos protagonistes et de leur entourage était nécessaire, et répond à toutes nos interrogations. Une lecture différente mais tout aussi addictive que j’ai fini d’une seule traite ! 

Et là il ne me manque qu’une chose… C’est le Bonus ! J’ai trop hâte de savoir ce que nous réserve la magnifique plume de Cary Hascot que je remercie pour cette belle aventure. Elle a un talent indéniable et j’ai vraiment aimé son style d’écriture. Elle possède sa propre manière de rendre son texte unique et illustre ses idées à la perfection.  Elle sait garder son lecteur en alerte en piquant sa curiosité mais aussi en lui donnant très chaud ! Mais ce qui m’a le plus charmé ce sont les bonds d’un point de vu à l’autre, poussés dans les détails, comme séparer le monde de Levin et celui de Guilia avec un vocabulaire différent et une élocution qui nous permet de nous situer d’avantage dans son milieu. Elle le fait subtilement et je dis chapeau ! 🙂 Un grand merci à Nisha Editions pour ce service presse et merci à Cary pour cette merveilleuse lecture.

L’avisDeMya :

« Loin des yeux loin du coeur » c’est l’adage pratiqué par nos protagonistes Levin et Giulia, pendant la trêve sentimentale qu’ils ont décidé mutuellement . Mais le retour à la réalité est très dur autant pour l’un que pour l’autre .  Levin, n’arrive pas à se détacher de son obsession malgré la promesse qu’ils se sont faites . Il s’est voué à son boulot en ignorant les nuées de nanas qui lui tournent autour . Son corps ne veut qu’elle . Jusqu’au jour où…..

Giulia, pour sa part a décidé de s’abrutir d’alcool et de remettre ses jeux avec Ryan au goût du jour, pour essayer d’oublier Levin . Le mec qui se joue de son corps, son esprit et de ses sentiments .

Après un mois d’absence, en rentrant chez lui, Levin doit faire face à la trahison, le mensonge et bien d’autres secrets peu reluisants . Mais, il y a pire : Le refus de Giulia de le voir ou même de le considérer .

En tant que challenger, Levin ne lésinera pas sur les moyens pour la faire succomber de nouveau ! Mais sachant que notre reine d’esquive peut être tête de mule est tellement contradictoire, sa mission s’avèrera délicate voire quasiment impossible .

Cette deuxième saison perd un peu de la vitesse et pour cause, Cary a ralenti la cadence  pour laisser place à plus de profondeur . Même si c’est au détriment des batifolages de la première saison . Mais cela n’enlève rien de son additivité . Les protagonistes tombent les masques et chacun doit affronter ses vieux démons et à sa manière .

Levin, se dévoile enfin et laisse voir enfin la belle et craquante personnalité qu’on pouvait deviner sous ses airs de bad boy . Et Giulia n’est pas en reste, la fille désinvolte et un brin bordeline a mis les voiles pour faire place à une nana fragile, pas très sûre d’elle et surtout une incurable amoureuse dans le déni . Une grande émotions de découvrir leurs forces et leurs faiblesses .

Malgré la rareté des scènes de sexe, cet opus n’a pas perdu en sensualité ni de l’intensité de nos émotions . Au contraire, l’auteur a fait dans la subtilité, a laissé quelques blancs et nous n’avions qu’à imaginer le reste . Et comme je n’en manque pas, cela me va . Le désir était palpable dans leurs échanges de regards, leurs mots et dans leurs gestes .

Pour finir, j’ai passé un très agréable moment avec la plume talentueuse de Cary, en espérant que l’aventure ne s’arrêtera pas là . Levin & Giulia sont à eux deux un cocktail explosif qui ne laisse pas indifférent .

Choix musical inspiré de Levin & Giulia 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s