L’avis de #Carine sur Endless Lust – Fender, un roman de Aurelie Coleen chez Nisha Editions

Titre : Endless Lust – Gibson

Auteure :  Aurelie Coleen

Genre :  New Romance

Editions : Nisha Collection Diamant Noir

Ebook version hot : 5.99 €

Ebook version Sweetness : 5.99 €

Broché : EUR 14,99  Le 2 Novembre 2017

 Résumé : 

Sexe, groupies et rock and roll rythment le quotidien de Fender, batteur du groupe Endless Lust. Charismatique, musclé, terriblement sexy… Qui pourrait résister au musicien qui écume bars et concerts ? Rester insensible aux charmes de ce rockeur à la personnalité délicieusement addictive ? 
Si les succès rythment le quotidien de Fender, tout pourrait bientôt basculer… 
Un accident. L’hôpital. Le silence. 
La rencontre avec le Docteur Sly est électrique. Aria, sulfureuse, est à l’image de l’ancienne vie de la rock star. L’aidera-t-elle à se reconstruire, ou l’entraînera-t-elle dans ses travers ? Fender, plus torturé que jamais, succombera-t-il ? 
Quand l’inédit rime avec l’interdit… 

Mon avis écrit par #Carine :

Après avoir découvert Gibson dans le précédent tome, nous voici avec Fender le batteur des Endless Lust, mais également le frère de celui-ci. Si Gibson nous a fait vibrer, que dire de Fender… soupir… Puis en parlant de vibrer, il me vient tout à coup de drôles idées… mais on en parlera plus bas.. heu oui… plus bas 🙂

Fender est grand, musclé, tatoué et sexy en diable ! Sa carrure imposante et son sex appeal pourrait faire de lui la plus forte personnalité des trois enfants de la famille Charm’s. Pourtant cette place reviens à Gibson, toujours leader, toujours prêt à tout pour se mettre en avant et prendre les décisions pour les autres, au grand dam de Fender. Gibson prend toute la place et rend de ce fait Fender invisible aux yeux de tous… peut être même de lui même…

Et c’est dans cette ombre qu’il s’adonne à son plaisir que seule Kelly, une amie, partage le secret. Il aime jouer avec la mort et défier la grande faucheuse en bravant le danger à tout allure. C’ est sa grand passion depuis des années, celle qui lui permet de se sentir vivant, d’être enfin au dessus,  mais aussi une sorte d’ échappatoire à tout se qui l’oppresse, pour ne plus penser à rien …

La tournée va bientôt commencer et les voilà de retour à Los Angeles où Terry et lui enchaînent les répétitions, mais aussi les groupies.  Voir son frère amoureux comme un dingue lui fait se dire que jamais il ne pourra devenir aussi guimauve. Les femmes, même si il les collectionne, il ne leur offre jamais ce petit truc intime… Non, juste la baise et au-revoir, hors de question de s’attarder, l’amour il n’y croit pas… Malgré tout, il les respecte, elles savent à quoi s’attendre, pas de promesses inutiles qu’il ne pourrait tenir. Par contre lorsque le coup de fil de Kelly le mettra dans une situation très dangereuse, il n’hésitera pas à risquer sa vie pour elle…

Lors de leur séjour un incident conduira nos rockeurs à l’hôpital où Fender y rencontrera la belle Aria. Aria qui va l’obséder plus que de raison et lui donner des pensées qu’il n’aurait jamais imaginé avoir, et notre Rockeur au cœur tendre risque bien de s’y brûler, si ce n’est pas le bitume qui le brûlera avant…

Aurelie Coleen m’a complètement bluffée avec ce second tome qui est vraiment plus en profondeur, plus addictif surtout en deuxième partie. Si je l’ai trouvé un peu long à démarrer, c’est qu’elle avait besoin de poser les bases mais aussi une ambiance. J’avais cette sensation étrange de tristesse alors que rien ne se passait encore, mais Fender traînait son mal être sans le faire voir vraiment. Un peu comme si il fallait lire entre les lignes et Aurélie a fait ce choix de nous faire d’abord entrer complètement dans le personnage avant de mettre le turbo ! Et là… quel démarrage ! Tout s’enchaîne, romance, adrénaline et suspense sont au rendez-vous sans en oublier les scènes sexy qui donnent vraiment chaud ! J’ai l’habitude d’en lire beaucoup, et je dois avouer que Aurelie à ce petit truc en plus qui vous enflamme la libido en deux trois mouvements ! C’est torride et addictif ! Mais c’est aussi intense en sensualité et en érotisme…. Parfois, très explicites, et parfois, simplement suggérées… On en veut et on en redemande. Le sex-toy connecté à la tablette pour les livres de Aurélie Coleen  ? On signe où Nisha ?  🙂 C’est pour quand ?

Un second tome soutenu, tendu, et une trame menée à la perfection. La plume de Aurelie nous plonge dans un univers plus sombre où la romance n’est pas l’aboutissement que l’on recherche. Certes elle fait partie intégrante du récit, mais le côté criminel prend le dessus et nous permet en même temps de découvrir tous nos protagonistes sous un nouveau jour.  Toujours aussi surprise et complètement fan de ce point de vu masculin, même si il nous empêche de découvrir l’héroïne plus profondément. Fender lui est passé au crible et derrière ses airs de gros dur, de colosse sexy se cache un cœur tendre plutôt marqué par son enfance au sein d’une famille où la lumière de l’un faisait de l’ombre à l’autre. Tout comme ses frasques d’ailleurs…  Malgré ce point de vue unique, cette fois-ci je n’ai pas eu le même soucis qu’avec Blondie dans le premier volet. Aurelie Coleen nous laisse percevoir au travers des yeux de Fender tout ce qu’on a besoin de savoir sur Aria. Et si cela n’était pas assez ? Un épilogue très original vous attend et répondra à toutes les questions que vous auriez pu vous poser. Une fin qui ne m’a pas laissée sur ma faim comme avec Gibson, mais qui au contraire en a comblé les lacunes.

Hâte maintenant de connaitre l’histoire de Terry qui m’a l’air très tortueuse et complexe, tout ce que j’aime en fait 😉 !

Un grand merci à Nisha Editions pour ce service presse ainsi qu’à Aurélie Coleen

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s