L’avis d’Elyiona sur Just Love Again, tome 1 : Écoute le vent, il chante de Aidan Adam

Titre :  Just Love Again, tome 1 : Écoute le vent, il chante

Auteur :  Aidan Adam

Éditeur : Black Ink Editions

Genre : New Romance

Kindle : 4€99 lien ici

Broché : 17€00 lien ici

Kobo : 4€99 lien ici

 

Résumé :  

Destinée :

1-Puissance qui réglerait à l’avance le cours des choses à venir.
2-Destin particulier d’une personne ou d’une chose.
Je n’ai jamais été très forte en statistiques et probabilités mais ce dont je suis sûre c’est que les chances pour que nos chemins se croisent étaient quasiment nulles.
Je suis partie pour devenir invisible.
Pour m’oublier et pour oublier le vide de ma vie.
Il est parti car il devait devenir invisible.
Pour oublier et se faire oublier. Créer le vide dans sa vie pour mieux se retrouver.
Nous étions deux personnes complètement différentes, sur deux continents différents. Malgré ces oppositions, nous avons réalisé que notre vie avait déjà été décidée et que nous étions liés à jamais.
À cause ou grâce à nos malheurs, nous nous sommes trouvés et j’allais enfin comprendre de qui me parlait le vent.

L’avis d’Elyiona :

Il y a des romances qui vous laissent ce petit goût d’encore… et vous en redemandez toujours plus. Voici dans quelle catégorie se classe ce premier tome de Just Love Again. Le récit de deux âmes esseulées, avec ce besoin d’être invisibles, issues de deux continents différents que rien ni personne ne prédestinait à se rencontrer.

Quand le vent joue les troubles fêtes, il apporte un message qu’ils n’espéraient plus…

Leya est anéantie par un passé douloureux. Décidée à sortir la tête de l’eau, elle quitte tout pour s’adonner à sa passion longtemps refoulée, la photographie. Pour cela, elle change de continent et remet le compteur de sa vie à zéro. Invisible autant que possible, elle attire néanmoins le regard de ses voisins. Dans ce mystérieux QG habite, entouré de Men in Black, un homme qui attire son attention. A l’abri des regards, il dégage cette aura particulière qui rend son attrait inévitable. Que cache-t-il ? Pourquoi tant de mystères autour de lui ?

A corps défendant, Leya s’immiscera doucement dans leur quotidien…

Jace n’est pas n’importe qui. Coutumier des strass et paillettes, il commence doucement à trouver son monde trop superficiel et fade. Un événement l’obligera à mettra à l’arrêt sa carrière professionnelle. Trop de questions envahissent son esprit et la nécessité de prendre un repos bien mérité l’amènera à Eureka. En bordure de mer, il compte bien se ressourcer et prendre le temps qu’il faudra avant de retourner à son quotidien si bien rodé. Entouré de Scott, Emma, Mike et Will il commence doucement à aller mieux. Mais c’est sa rencontre avec sa voisine qui va marquer un véritable tournant dans sa routine. Au milieu des confessions et des balades, ils entendront le chant du vent… Et si tout cela n’était que le début d’une histoire !

Se pourrait-il qu’ils aient, malgré eux, la possibilité de rendre la vie de l’autre meilleure ?

C’est avec le ventre et la gorge noués que j’ai clos ma lecture de ce premier volet. Captivant, d’une douceur incroyable malgré les épreuves horribles des personnages ce récit a fait que mon cœur est devenu tout chamallow. Habituée aux bad boy, j’ai pris néanmoins un immense plaisir à découvrir Jace. Cet homme qui ferait fondre toutes les petites culottes, et au tempérament de feu a un cœur aussi profond que l’océan. Impossible de ne pas craquer face à l’altruisme dont il sera capable. Lui même très éprouvé, il se démènera pour donner un nouveau souffle à Leya. Leur relation tout d’abord amicale glissera, de manière tout ce qu’il y a de plus naturelle vers un « plus » qu’aucun des deux ne saura définir.

Malgré le fossé qui sépare leurs mondes et surtout grâce à l’appel du vent, ils tenteront de faire ce qu’aucune personne de leur entourage n’a réussi à faire : les réconcilier avec eux mêmes. Car avant de pouvoir aimer, il leur faudra d’abord mener un combat avec leurs démons intérieurs.

Leya m’a émue aux larmes face au calvaire qu’elle a enduré. Comment rester insensible face à tant de détresse ? Mon cœur n’a pas fait un pli et ses combats sont devenus les miens. Pour s’en sortir, elle devra se libérer des chaînes de son passé. Qui d’autre que Jace pourrait avoir ce privilège que de l’aider dans cette quête ? Honnêtement : personne. Leurs âmes se reconnaissent. Leur complémentarité est d’une logique implacable, leur rencontre d’une évidence et leurs sentiments inévitables.

Voilà donc une romance tout ce qu’il y a de fondante, les fleurs et les chocolats mis à part. L’attraction qui les pousse l’un vers l’autre amènera à des passages plus que croustillants !!!  L’érotisme de certaines scènes vous donnera quelques chaleurs 😉 et peut être quelques idées 😉 Mais avant toute chose, toute cette douceur érotique qu’ils dégagent et qu’ils se transmettent les fera avancer. Toutefois les obstacles seront nombreux et certains pourraient bien mettre en péril tout ce pour quoi ils se sont battus.

Cette fois encore l’auteur Aidan Adam a su captiver toute mon attention. Pourrait-il en être autrement ? Je ne pense pas. Comme elle le dit, ce premier volet a été écrit avant La Promesse de la Lune, et sa technique s’est améliorée depuis. Il n’en reste pas moins, qu’elle signe là une superbe romance. Sa plume est reconnaissable et sa trame toujours le reflet du travail de recherches qu’elle a effectué pour ne rien laisser au hasard. J’ai véritablement adoré ce tome, tout comme j’attends de pieds fermes celui qui nous donnera (je l’espère) les clés de l’histoire de Lace et Leya. Car soyons honnêtes, nous laisser sur cette fin est tout bonnement du sadisme pur et dur…

Je tiens à remercier Black Ink Editions de ce Service Presse et Aidan Adam de tant me faire voyager au gré de personnages aux fêlures tout ce qu’il y a de plus réelles.

Écoutez le vent, il vous chantera la rencontre de deux êtres qui vont devoir s’apprivoiser !

Musique proposée à la lecture :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s