L’avis de Carine sur le roman de G.H David- Le projet Phénix- Liz

Titre : Le Projet Phénix – Liz – tome 1  

Genre : Dark Romance

Editions :  Editions Dreamcatcher

Ebook  : EUR 4,99

Broché : EUR 17.00

Résumé : 

**La Dark Romance de l’année**

« 2003, Toulouse, dernière année de fac, trois destins se croisent.

Liz, qui parait pleine d’assurance, dissimule de profondes blessures et de sombres secrets.

Max, populaire en apparence, est un jeune homme terriblement solitaire.

Que dire d’Alex, dont on ne sait absolument rien : à croire qu’il n’a jamais existé.

Une mystérieuse mission, des secrets bien gardés, d’inquiétantes menaces : lorsque les fantômes oubliés ressurgissent, quand l’attirance s’en mêle, s’opèrent de curieuses métamorphoses.

Aucun d’eux n’est ce qu’il prétend être. Victimes ou prédateurs, qui sont-ils vraiment et surtout, que cachent-ils ? »

Mon avis écrit par Carine :

Je me dois de commencer par vous dire, que j’avais effectivement déjà donné mon avis sur ce roman lorsqu’il était publié chez Something Else Editions. Aujourd’hui réédité aux Editions Dreamcatcher, le projet Phénix a complètement été remanié en tenant compte des avis lors de sa première parution. Je ne vous cache pas qu’habituellement, lorsqu’il y a des rééditions, je ne me replonge pas systématiquement dans une relecture, mais lorsqu’ on voit le travail apporté, les chapitres rajoutés, le point de vue qu’il nous manquait, mais surtout, la remise en question de G.H David qui a tenu compte des avis des lecteurs et blogueurs, pour vous offrir une version plus complète ; je ne peux que saluer cette initiative et vous conseiller de le relire à votre tour, car si vous avez aimé la première version, vous allez complètement craquer pour celle-ci !

Liz a vécu un drame personnel et n’arrive pas à se reconstruire, il faut dire que son enfance ne l’aide pas non plus et il est très difficile pour elle de vivre une vraie relation de couple.  Elle se montre forte, mais rien que le fait qu’elle soit borderline, montre bien qu’elle cache bien son jeu. Derrière sa carapace et son caractère bien trempé, se terre un être complètement paumé qu’elle occulte malgré elle. Mais après sa dernière rupture, c’est le cœur léger qu’elle prend la décision de reprendre sa vie en main en commençant par essayer d’être une étudiante ordinaire et en agissant comme tel. Sa carapace est en place, ses sombres secrets sont enfouis au plus profond de son être, il ne lui reste plus qu’à essayer d’être enfin une personne normale… Mais les démons de son passé ne sont jamais loin et prêts à resurgir…  quoi qu’elle fasse, qu’importe qui elle prétendra être, ils feront toujours partie de sa vie.

En parfaite étudiante donc, elle sortira avec ses amis et se rendra à une soirée où elle fera la connaissance des garçons, tous aussi charmants les uns que les autres, mais c’est le regard trouble d’Alex qui va attirer son attention… Alex… Si mystérieux, lunatique, et déroutant… Tel Icare attiré par le soleil,  Liz va séduire se laisser séduire et se rapprocher de cet homme énigmatique. Elle sait très bien reconnaître les signes d’une personnalité complexe, elle en a elle même toutes les caractéristiques, et pourtant elle espère pouvoir croire en lui… Deux Âmes en peine, deux âmes torturées pourront-elles s’apporter l’un à l’autre cette plénitude qui leur manque ? Aucun des deux ne désirent cependant se dévoiler et leur relation est presque un combat pour chacun d’eux. Une relation qui remuera sans contexte des démons enfouis profondément… en les faisant remonter à la surface peu à peu…

Mais dans l’obscurité qu’est sa vie, Liz rencontrera la lumière en Maximilien, un autre pote de la bande, cet homme est indéniablement attiré par notre héroïne au fort caractère. Il ne voit pas d’un très bon œil sa relation avec Alex et sera présent pour elle, dans la limite du possible. Il est clair qu’il désire plus qu’une amitié, mais Liz, n’est pas prête à lui donner autre chose et il va s’en contenter. Une relation ambivalente va naître entre ces deux-là, au grand dam d’Alex, qui ne fait pas confiance à son propre ami. C’est très électrique entre eux et Liz ne comprend pas pourquoi tant d’animosité entre deux amis, mais Max lui fait du bien, peut-être qu’elle ne cherche pas la plénitude là ou il faut…

Une fois de plus G.H David m’a emportée sans préavis dans son aventure. Je ne pensais pas prendre autant plaisir à relire ce récit, pourtant j’aurais du lui faire confiance car c’est une personne juste, pleine de talents qui aime les mots autant que les gens. Elle sait véhiculer les émotions à la perfection en touchant là où il faut. La relation entre Liz et Alex est assez explosive et on pourrait dire que c’est un mal pour un bien car les sentiments vont créer des émotions fortes et les forcer à se replonger au plus profond d’eux même et par cette occasion, retomber dans cette obscurité qui les caractérise tant et l’affronter. Leurs ombres se mélangent entre elles et virevoltent dans une crépitement qui ne demande qu’à exploser. Trouveront-ils le chemin de la lumière ensemble, ou resteront-ils dans les abysses de leur cauchemars faisant de leur vie une épreuve ?

L’écriture à deux points de vue change complètement notre vision du récit et nous permet enfin d’en savoir un peu plus sur les pensées d’Alex , même si l’auteure aime toujours jouer avec nous en ne nous permettant pas de le cerner entièrement et de garder cette partie énigmatique et impénétrable de cet homme tant qu’elle n’a pas décidé de nous en dire plus.

La lecture est assez surprenante car on en oublie un peu qu’on débute un roman Dark, et on rêve presque d’amour et d’eau fraîche jusqu’à ce que la réalité nous rattrape, assez vite je vous l’accorde, mais cette façon qu’a l’auteur de nous manipuler est fabuleuse. Le projet Phénix nous plonge dans un univers intense et intriguant qui sort des sentiers battus par son coté obscur et mystérieux qui rend notre lecture très addictive, et paradoxalement, on prend néanmoins notre temps. On ne veut pas finir trop vite, car on s’attarde sur l’analyse des personnages, des situations. On essai de découvrir entre les lignes ce que l’auteur nous cache, et elle le cache un peu trop bien lol La psychologie est très bien mené et elle nous pousse à creuser encore et encore…

Une mention spéciale pour cette réédition ! Geny un grand bravo à toi ainsi qu’aux Editions Dreamcatcher qui ont fait un super boulot, et particulièrement sur la mise en page de la version broché !

J’ai rarement l’occasion de recevoir en service presse la version papier et je ne ferais pas l’impasse sur la beauté de ce celui-ci. Avec tous les Ebooks, on perd de vu ce côté visuel et palpable du roman qui est pourtant très important. La couverture est de toute beauté et de bonne facture. J’ai beaucoup aimé aussi le changement de chapitre avec ce phénix qui ne demande qu’à sortir des pages…

On dit qu’une bonne couverture traduit l’esprit du livre et c’est son cas, car elle résume en une image le ton du roman.

Je n’ai qu’une hâte, c’est de me replonger dans la suite que j’attend avec impatience.

Un énorme merci aux Editions Dreamcatcher pour l’envoi de ce merveilleux service presse mais aussi pour leur patience 😉 Un grand merci à G.H David d’être tout simplement la personne qu’elle est, et de coucher sur papier ses récits qui nous emportent dans son univers et dont on se délecte à chaque fois….

Publicités

3 commentaires sur « L’avis de Carine sur le roman de G.H David- Le projet Phénix- Liz »

  1. Vous lisez très peu de versions papier, on dirait. Et c’est un peu dommage, parce qu’un bon livre mérite sa place dans la bibliothèque. Puis, on a rarement envie de relire les versions digitales.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s