L’avis de Carine sur Véline, un roman de Avril Sinner chez BMR


Titre : Véline : Sexe Crime et Thérapie

Auteur : Avril Sinner

Editions : BMR

Genre : Erotique-enquête

Ebook : 9.99 €

Résumé : Véline. OK, je vous l’accorde c’est bizarre comme prénom. Mais pour toute réclamation, adressez-vous à ma génitrice, vous allez voir, elle est charmante. Que dire sur moi ? Je suis flic à la brigade de répression du proxénétisme, j’ai un patrimoine génétique plutôt séduisant, je ne manque pas d’humour  – enfin, ça dépend pour qui. Et surtout j’adore les femmes. Toutes les femmes. Particulièrement quand elles sont payantes ou en couple. Ma mission dans cette histoire ? Débusquer un tueur en série, infiltrer un univers thérapeutique étrange et au passage braquer ma capitaine. Pourquoi moi ? Parce que la crim patauge et parce, que paraît-il, « j’ai le profil idéal ».

Des déviants sexuels, du sang, des meurtres, une brigade criminelle dépassée, une chef aussi excitante qu’autoritaire… et moi. Sacré cocktail. Que l’enquête commence…

Mon avis écrit par #Carine :

Véline… Un nom bizarre ? Pas vraiment ! Il convient parfaitement à cet énergumène qui sort complètement des clichés habituels que nous pouvons retrouver dans nos romans. Je kiffe, j’adhère, je valide, j’aime, un peu… beaucoup.. passionnément… A la folie ! Folie, comme celle qui caractérise notre lieutenant de police barge, déjanté, mais Ô combien sexy et ténébreux…

Flic à la brigade de répression du proxénétisme, Véline à le profil idéal pour intégrer l’enquête du commandant Mila Debreve de la brigade Criminelle de Paris. Il va donc se retrouver forcé de faire équipe en s’infiltrant dans un groupe de parole pour déviant sexuel… Comme cela lui ressemble bien tiens, ce n’est vraiment pas par hasard qu’il a été choisi, quand je vous disais qu’il avait le profil idéal, vous ne pouvez même pas vous imaginer à quel point !…  Pas très heureux de quitter son quartier de Barbes et ses putes, c’est à contre cœur qu’il va se retrouver au 36, mais Véline c’est Véline quoi , et  il n’a pas fini de leur en faire baver, ni de faire baver d’ailleurs 😉 Sortez les bavoirs mesdames, Exit les culottes une fois de plus, car Avril Sinner a encore frappé !

Ce roman est une pure pépite livresque, une bombe atomique qui m’a complètement rendu accro ! Je ne vous en dirais pas plus sur l’histoire,  que je vous laisse découvrir par vous même avec la même frénésie dont j’ai été habitée lors de ma lecture.

Avril Sinner nous fait vibrer comme toujours, mais dans un tout nouveau registre qu’elle a maîtrisé à la perfection; le polar. Une enquête est rondement menée et des doutes nous assaillent en permanence pour garder le suspense jusqu’au bout, avec des rebondissements qui nous tiennent en haleine et relancent à chaque fois l’histoire. Une intrigue solide et complètement gore qui surprend par ce mélange de noirceur et d’humour qui cohabitent et nous immergent dans un univers qui sort des sentiers battus en rendant le roman unique en son genre. Tout est palpable, et on vit notre lecture avec l’adrénaline qui parcourt nos veines sans nous lâcher une seconde. Il n’y a pas que l’adrénaline qui ne nous lâche pas, car le sourire ne nous quitte pas non plus. Je me suis même payé le luxe d’avoir des crises de fou rire en pleine enquête, au milieu des cadavres… si si je vous assure, peut-être que j’ai fini par déteindre un peu sur notre Flic pas comme les autres ! Je ne pense pas avoir autant rit un jour dans un polar. Il est juste énorme, orgasmique !

Le roman est du point de vu masculin, chose rare, mais très intéressante car Véline est un sacré personnage qui a été travaillé à la perfection dans les moindres petits détails, en tenant compte d’une psychologie remarquable. Avoir le pouvoir d’être dans la tête de cet homme  et vivre son quotidien, ses pensées, ses actes est époustouflant. L’auteur y a mis tous les ingrédients nécessaires pour nous en faire un cocktail explosif ! Bad boy ténébreux mais du bon côté de la barrière puisque flic. Un sourire à faire tomber n’importe quelle culotte, oui n’importe laquelle…. Mystérieux, déjanté avec de l’humour à la pelle, humour coquin, humour noir… tout y passe et on en redemande.  Véline est un mec, un vrai, pas celui qui changera pour qui que ce soit, il est comme il est, et heureux de l’être. Ou vous vous adaptez, ou vous partez, mais en aucun cas il ne s’adaptera pour vous… En gros il en a carrément rien à faire de votre jolie tête, seule votre bouche ou votre vagin peu l’intéresser et encore… pas toute la nuit car il veut dormir tranquille et pas se faire emmerder au petit matin, une femme ça parle beaucoup trop  😉 Mais alors dans tout cela… Mila Debreve… cette bombe qui ne le laisse pas du tout indifférent par ses formes et son foutu caractère, pourra t-elle faire partie de ses conquêtes ? Arrivera t-il à la faire tomber dans ses filets ?

Le récit est jubilatoire de la première à la dernière page, les joutes verbales entre nos deux protagonistes sont des pépites ! La tension sexuelle est à son paroxysme tout comme la tension qui anime l’enquête et nous empêche de poser notre roman pour le reprendre plus tard… non impossible… on ne laisse pas Véline dans un coin 😉

Je ne peux que vous conseiller de lire ce roman à votre tour. Vous l’aurez compris, c’est pour moi un coup de cœur énorme et j’espère qu’il y aura beaucoup d’enquête à venir !

Un grand merci à BMR pour cette superbe lecture et merci à Avril Sinner de l’avoir écrite.

 

 

 

L’avis d’Elyiona sur Qui a embrassé le père Noël ?! de Louisa Méonis


Titre :  Qui a embrassé le père Noël ?!

Auteur :  Louisa Méonis

Éditeur : Harlequin HQN

Genre : Romance de Noël

Kindle : 2€99 lien ici

Kobo : 2€99 lien ici

Badge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnel

Résumé :  

Cette fois-ci, c’en est trop ! Gwenlan veut bien faire un effort, mais il devrait y avoir des limites à la torture quand même. C’est une chose qu’Étienne, son ex-mari, l’ait quittée il y a deux ans pour se mettre en couple avec son collègue et meilleur ami, mais voilà qu’elle doit maintenant assister à leur mariage qui aura lieu… la veille de Noël ! Autant dire qu’elle se serait volontiers passée de ce cadeau. D’autant plus que, pour faire bonne figure, Gwenlan va devoir trouver quelqu’un pour l’accompagner et, même si elle a cédé à la pression de son entourage en s’inscrivant sur un site de rencontres, c’est loin, très loin d’être gagné. Mais tout n’est pas encore perdu : peut-être que le père Noël pensera à elle cette année ?

L’avis d’Elyiona :

C’est avec grand plaisir que je retrouve l’auteur Louisa Méonis dans l’écriture d’une romance de Noël, après m’avoir totalement et indubitablement conquise avec Lola. Me voilà donc plongée dans une histoire rocambolesque où l’humour côtoie le retour d’un amour d’enfance resté dans les mémoires et un ex-mari que Gwen se plairai presque à oublier 😉

Gwen est une jeune femme de 36 ans qui se retrouve à élever ses 3 enfants en garde partagée avec son ex-mari après que celui-ci ai décidé de faire son coming out. Il aurait été plus facile pour cette dernière si Étienne l’avait quitté pour une femme dit-elle, mais ce dernier a plutôt choisi son associé. Nous voici donc à côtoyer le quotidien de cette jeune active entre ses 3 bambins, un cochon et une mère assez épique. Il n’en fallait pas plus pour que le sort s’acharne et qu’Étienne vienne lui annoncer son mariage la veille de Noël. Autant dire que Gwen préfèrerai encore que se produise les dix plaies d’Égypte plutôt que d’y aller.

Comment et où trouver un homme assez charmant pour l’accompagner à cette journée ? Telle est LA question !!!

Par ailleurs, elle a comme mission de tester les nouveaux produits de l’entreprise maternelle. Et si le destin se décidait enfin à lui donner un petit coup de pouce ?

Noël lui apportera-t-il cette année la réponse à toutes ses attentes ? Et si les miracles existaient vraiment ?

C’est encore le sourire aux lèvres que j’ai clos ma lecture de cette jolie romance. La touche humoristique de l’auteur Louisa Méonis a encore fait ses preuves et m’a happée dès les premières lignes. Sa plume est une fois de plus totalement addictive. Elle décrit ainsi le quotidien de Gwen qui s’avère être pour le moins incongru avec un cochon attendrissant et des enfants attachants au possible. Comment ne pas craquer pour cette famille atypique ? Pour ma part j’ai totalement fondue… comme neige au soleil.

Gwen est déterminée à s’en sortir et sa personnalité combattante va s’acharner quelque peu sur le futur conjoint de son ex-mari. Entre eux deux la répartie ne pourra que vous faire sourire. Quant à moi, ils m’auront filé une crampe aux zygomatiques, tellement leurs échanges sont géniaux.

La présence de sa mère, qui s’avère aussi être sa patronne, pimentera encore plus son quotidien. Autant vous dire qu’elle va être gâtée en la matière… fou rire garanti 😉

Je dirai que c’est donc une romance parfaite en cette période de fête. L’espoir, le bonheur et l’envie de découvrir les « miracles » de Noël en sont le descriptif adéquat. Car au fond de nous, l’on a tous envie de voir les personnages s’en sortir, trouver la chaussure qui leur siéra.

Quoi de mieux alors que ce récit à la plume attractive de Louisa Méonis. C’est toujours un véritable bonheur que de lire ses romans, tous dotés de cette touche d’auto-dérision qu’ont les personnages et dont je suis fan. Cette fois encore j’ai dévoré les pages s’en m’en rendre compte et en aurait volontiers encore demandée.

C’est un pari gagné pour cette histoire où Mariah Carey aurait parfaitement pu souffler à l’oreille de Gwen « All I want for Christmas is You ».

Bonne lecture et joyeuses fêtes à tous

Musique proposée à la lecture :