Mi vida es mia, mon avis !

Bonsoir les étoiles ! Je vous présente mon avis sur une pépite Kaya éditions qui ne devrait pas tarder à arriver dans vos PALS . Signée par Céline Jeanne . Je vous promets un excellent moment lecture avec Mi Vida es mia (Ma vie m’appartient) .

27583918_10212697554687584_1732593062_n

Titre : Mi Vida Es Mia

Auteur : Céline Jeanne

Éditeur : Kaya éditions

Genre : Romance

Kindle :

Résumé : » N’attire jamais l’attention, ma chérie. Soit toujours aussi discrète qu’un caméléon ». Les paroles de son père hantent encore Amaya quand elle débarque au Salvador après l’assassinat de ses parents, commandité par la Mara Salvatrucha, gang le plus puissant du monde. Le père d’Amaya, ancien policier, a autrefois fait emprisonné l’un de leur chef et à dû fuir aux Etats-Unis pour protéger sa famille. Aujourd’hui orpheline, Amaya doit réapprendre à vivre dans un monde où elle se sent plus qu’étrangère : insultes, violence, tout lui rappelle qu’elle n’est pas la bienvenue ici. Heureusement, dans quelques mois, elle sera enfin majeur et sera libre de recommencer une nouvelle vie, loin de tout ça . Mais tout bascule lorsque qu’Amaya croise le regard d’Adrian, la première main de la branche locale de la Salvatrucha. Adrian, un bad boy, un vrai, au regard brûlant et au charme ravageur. Attirée malgré elle, Amaya sera-t-elle capable d’écouter son instinct de survie qui lui hurle de rester loin de ce garçon à l’aura dangereuse ?

L’avisdeMya :

« Sois toujours aussi discrète qu’un caméléon » ! Isabela a suivi la recommandation de son père sans assimiler son importance . Des années plus tard, elle comprend enfin pourquoi elle devait rester invisible et ne jamais attirer l’attention sur elle .

Ses parents ont mené une vie, cachés de tout en tant que témoins sous protection judiciaire . Quand on s’attaque à un chef de gang, on s’attend à en payer le prix . Isabelle va l’apprendre à ses dépens .

Voir ses parents noyés dans leur sang, a laissé des séquelles indéniables sur son psychique  . A presque 18 ans, elle est expulsée des USA pour son pays natal . Le Salvador. Un beau brin de pays . Soleil, verdure tropicale et oiseau exotiques l’accueillent à sa descente d’avion . Mais pas que . L’envers de décor s’avère terrible . Conflits de pouvoir et crimes sordides . Misère et peur règnent dans les rues . Des gangs qui ont mainmise sur la population et font la loi . Armes blanches et flingues sont monnaie courante dans les quartiers . La dure réalité qui l’attend dans ce pays, se résume en trois mots « Kill, rape, control » ! (Tue, viole et contrôle) . (fait réel)

Etre la fille de Carlos Rodriguez, surnommé le traître, l’expose à un lynchage publique  . C’est pure folie d’être revenue au Salvador. Mais, Amaya n’a pas le choix . Elle doit finir son année scolaire avant de pouvoir s’éloigner de cette guerre qui n’est pas sienne .

Amaya rase les murs pour passer inaperçue, mais peine perdue . Les embrouilles lui collent au train . Et n’arrive pas à les éviter . Et en quelques jours, Amaya a connu agressions verbales, attouchements, menaces… Et même la convoitise de certains . Rien ne lui est épargné . Terrorisée, elle répond tac au tac malgré tout . Et ne se laisse pas écraser . Elle force même l’admiration de certains de ses ennemis .

Si Amaya veut survivre, elle doit accepter la protection du dangereux et lunatique  « diablito de Berlin » alias Adrian. Le petit frère du chef de MS13, ( Mara Salvatrucha), le gang qui a assassiné son père . Un gang qui ne fait pas dans la dentelle . Ce dernier ne la laisse pas indifférente . Mais goûter à l’interdit ne fait pas parti de ses projets immédiats . Et pas question de succomber à ses airs charmeurs et protecteurs . Elle a des choses plus graves à gérer qu’essayer de démêler ses sentiments pour lui  .

Quel avenir attend Amaya au milieu de ce déchaînement de violence ? 

Bon, je m’arrête là sinon dans mon enthousiasme, je serais capable de vous raconter toute l’histoire, mot par mot . Forcément, l’auteur m’a embarquée avec Mi Vida es Mia . J’avais plus l’impression de regarder un documentaire sur C.N.N que lire une histoire d’amour .

Céline a relaté des faits réels en rajoutant juste ce qu’il faut de romance, de bonne humeur pour faire oublier la violence qui faisait rage en arrière plan .

Cette première saison, est une réussite . Une histoire bien écrite, Captivante et riche en rebondissements . Et la plume de l’auteur, est un régal pour les yeux et les papilles . Elle a un style fluide, une aisance rare pour un premier roman . (Sauf, si je me trompe) . Elle a la maîtrise de passer l’information sans en faire des tonnes .

En résumé, cette histoire sonnait juste à mes oreilles . Et il me tarde de poursuivre les péripéties, bonnes ou mauvaises d’Amaya !

 

 

Publicités

3 commentaires sur « Mi vida es mia, mon avis ! »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s