L’avis de Carine sur « Une coccinelle dans le cœur  » un roman de Angie Le gac

Titre : Une coccinelle dans le coeur

Auteur : Angie Le Gac

Genre : Romance/drame

Ebook :2.99 €

Résumé : Elena est jeune. Elena est belle. Elena est malade. Parfois, elle a envie de mourir… Mais la plupart du temps elle veut vivre haut et fort, de plus en plus vite, comme sur un immense manège de fête foraine.
Entre ses séjours en clinique et sa vie professionnelle, elle essaie de se construire jour après jour et de trouver sa propre voie vers le bonheur.
Aidée de Simon, son homme-talisman, elle tutoie les anges. Mais la vie en a décidé autrement. Il lui faudra énormément de courage pour surmonter les épreuves qui émaillent son parcours et retrouver peut-être le chemin de la félicité.
Entre romance et drame, découvrez l’histoire d’Elena

Mon avis écrit par #Carine :

Je tiens tout d’abord remercier Angie le Gac pour ce merveilleux service presse qui n’a pas laissé mon petit cœur indemne…

Dès le début du roman, l’auteure nous percute et attise notre curiosité avec un prologue qui donne le ton et qui m’a laissé stupéfaite…   Sous une plume très aérienne, elle nous fera découvrir le parcours d’Elena épuisée par le combat quotidien qu’elle mène contre ses démons intérieurs. Mais aussi ses pensées obscures et autres idées noires qui lui font croire que tout le monde veut lui faire du mal…

Elena est une jeune fille magnifique qui évolue dans le monde du mannequinat et tous les travers qui s’y rattachent. Mais lors d’un défilé, elle va craquer et s’évanouir sur scène après une crise d’hystérie. Et c’est dans un hôpital psychiatrique qu’elle se réveille, désorientée et complètement perdue. Stress, surmenage, maladie ? Il faudra poser des mots sur ses maux pour qu’elle puisse avancer et vivre sa vie normalement.  Mais les drames se succèdent et son état devient de plus en plus psychotique malgré toute la force qu’elle peut mettre dans cette reconstruction qu’elle désire plus que tout. Sa vie n’est qu’une succession de montagnes russes avec des moments de calme, avec ou sans bonheur, puis des descentes vertigineuses qui la plongeront a chaque fois de plus en plus loin dans les abysses de son âme…

Mais la force qu’Elena puise au fond d’elle, est Herculéenne. Elle se relèvera à chaque étape de sa vie pour avancer encore et encore, en espérant qu’un jour elle soit enfin heureuse et que ses démons la laissent enfin en paix… Un combat pour chaque jour de sa vie… un combat pour vivre…

C’est sous forme de journal et dans une narration assez surprenante dans un premier abord, que l’auteur traversera les années et la vie chaotique d’Eléna, jusqu’à sa rencontre avec Simon qui sera enfin le rayon de soleil qui manquait à ses ténèbres… Mais à partir de là, ce sera une toute autre bataille qui l’attend, et l’auteure va mettre à mal nos émotions par l’intensité de ses mots qui nous raconte le parcours de cette jeune femme qui ne baissera jamais les bras…

Un roman magnifique à ne pas manquer ! Une histoire tragique et à la fois pleine d’espoir qui nous emporte vers des moments de bonheur pour nous ramener illico à des périodes down . A travers ce roman l’auteure traite les effets d’une maladie dont on parle souvent, mais que finalement peu de gens connaissent vraiment… et je dois dire qu’elle le fait avec tact, humanité et compassion. Elle montre aussi du doigt et accuse les politiques et les lois scandaleuses, promulguées dans certains pays ! Une réalité glaçante et méconnue qui dépasse l’entendement…  des mesures choquantes, et toutefois totalement légales…

Un récit poignant qui a fait pleurer mon cœur de maman, de femme, d’épouse…  Un récit qui a attisé ma curiosité en me faisant faire des recherches sur des sujets inconnus pour moi et qui m’ont complètement sidérée et mise en colère… Un roman intéressant qui ne vous laissera pas indemne en piétinant votre cœur pour le réduire en miette. Cela n’est peut être qu’une fiction, mais j’avais l’impression qu’Angie Le Gac nous racontait une histoire vrai, un vécu qui est malheureusement bien réel pour beaucoup de personnes…

Le soleil fera-t-il place à la noirceur des ténèbres ? Elena aura-t-elle le droit d’être heureuse et de vivre normalement ? Je vous laisse découvrir Une coccinelle dans le cœur qui porte bien son titre, je n’en aurai pas imaginé un autre, et je dois dire que trois jours après la fin de ma lecture, elle est toujours dans le mien…

Un énorme merci Angie Le gac

..

 

 

Publicités

7 commentaires sur « L’avis de Carine sur « Une coccinelle dans le cœur  » un roman de Angie Le gac »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s