L’avis d’Elyiona sur Les Royaumes Désunis, Tome 1: La Guerrière D’Acier de Kim Richardson

Titre : Les Royaumes Désunis, Tome 1: La Guerrière D’Acier

Auteur : Kim Richardson

Genre :  Fantasy

Kindle : 2€92 lien d’achat ici

Broché : 10€97 lien d’achat ici

Kobo : 2€92 lien d’achat ici

 

Résumé :

SUR DES TERRES OÙ LA MAGIE EST BANNIE et où règnent de grands prêtres cruels, Elena dérobe le trésor le plus précieux de l’empire dans l’espoir de le revendre pour entamer une nouvelle vie. Mais elle est capturée et risque la peine capitale. C’est alors qu’on lui propose un autre moyen de se racheter : devenir la championne qui représentera le temple lors de la Grande Course.

Aussitôt, Elena se retrouve catapultée dans la compétition la plus sanglante de tous les royaumes, en concurrence avec un homme qu’elle déteste et un adversaire qui ne la laisse pas indifférente. Comme si cela ne suffisait pas, elle doit se familiariser avec ses pouvoirs spéciaux : un étrange don de guérison qu’elle est contrainte de garder secret. Dans un monde bâti sur une secte religieuse et de dangereux mystères, la jeune femme est déchirée entre son devoir et son désir, entre deux hommes qui lui inspirent des sentiments contradictoires.

Alors qu’Elena gagne en assurance, elle découvre la vérité qui se cache derrière la course. Elle prend alors une grande décision. Avant qu’il ne soit trop tard, elle va tenter de mettre un terme au mal immémorial qui menace le monde.

L’avis d’Elyiona : 

Encore inconnu pour moi il y a de ça encore quelques jours, j’ai eu le plaisir de faire la jolie découverte de l’univers Fantasy créé par l’auteur Kim Richardson avec ce premier tome de la saga Les Royaumes Désunis – La Guerrière D’Acier.

Il me plaît donc de croire qu’encore de superbes surprises se cachent derrière les deux tomes suivants qui clôtureront l’histoire d’Elena et de sa quête pour une vie meilleure au sein de la Fosse.

Elena est une jeune femme qui doit se faire discrète et passer inaperçue au milieu de la Fosse. Pourquoi ? Tout simplement, car il s’agit là des directives qu’on lui a toujours données. Désireuse d’une vie meilleure pour elle et Rose, la femme qui aura officié le rôle de mère depuis des années, elle va tenter de dérober un bien jusque-là impossible : la couronne du dernier roi d’Anglia. Alors qu’elle s’attendait à une récompense inespérée, elle est faite prisonnière et son seul moyen de s’en sortir est de concourir comme championne pour les Prêtres de la Cité Spirituelle. Commence alors, pour elle, des combats que jamais elle n’aura pensé un jour avoir à affronter : le regard des autres quant à ses capacités, leur désir de la détruire et leur volonté à s’accaparer du Cœur d’Arcania.

Alors que tous les champions concourent pour cet ultime porte d’avenir, débutera la véritable course et les visages vont progressivement apparaître. Toutefois, certains sont bien plus doués qu’il n’y parait et la confiance est un élément dont Elena devra se méfier. Il ne faut avoir confiance en personne… comment faire quand son cœur ne lui dicte pas de qui se méfie vraiment…

Bien des combats seront donc à mener en plus de la course en elle-même. Les secrets devront être dévoilés… sans réellement savoir qui en détient les clés.

C’est donc avec un immense plaisir que je renoue avec une de mes lectures de prédiction c’est à dire le Fantasy. Et quelle ne fut pas ma joie que de plonger dans un univers rondement mené, où les éléments sont parfaitement à leurs places, où les mystères sont entiers et où les personnages savent vous embarquer dès les premières pages dans leur royaume ô combien complexe. Car il ne faut pas se leurrer, pour qu’un Fantasy soit attractif, il lui faut cette touche d’inconnu mais qui tienne la route dans l’imbroglio d’éléments à ne dévoiler qu’au compte goutte.

C’est là que l’auteur de la saga Kim Richardson a fait un travail remarquable avec un joli tour de force. Elle m’a mené par le bout du nez à travers presque toute l’histoire, ne révélant qu’aux moments opportuns les mystères qui entourent la quantité de questions que l’on est en droit de se poser. Les bons et les mauvais personnages se partageront un quotidien où la vitesse et la force se mêleront aux véritables motivations de chacun. Le doute est absolument partout et rend la lecture d’autant plus agréable car s’il y a bien une chose que j’apprécie c’est quand le défi est à la hauteur de l’attente du dénouement.

Les personnages sont bien étudiés et leurs places dans ce royaume cadré au millimètre près. Elena, sortant d’emblée du cadre, sera entourée de cette aura qui en fait un être d’exception.

Qui elle est ? Il s’agit là de LA question…

Ce que je peux vous assurer c’est que son rôle est bien plus complexe qu’il n’y parait. Même au bout de ce premier tome, bien des questions et des mystères restent totalement entiers. J’attendrai donc de pieds fermes, le second opus afin d’espérer connaitre encore mieux toute l’histoire de ce Fantasy. Les zones d’ombres sont belles et bien présentes et cachent encore bien des éléments dont on ne connaît rien. C’est donc là un premier volet très bien réussit et à découvrir pour tout adepte du genre.

Bravo pour cette belle découverte et merci encore à Laure Valentin, la traductrice française de m’avoir permise de me familiariser avec Elena et son univers au travers de ce Service Presse.

Musique proposée à la lecture :

 

Publicités

2 commentaires sur « L’avis d’Elyiona sur Les Royaumes Désunis, Tome 1: La Guerrière D’Acier de Kim Richardson »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s