L’avis de Carine sur À JAMAIS , un roman de Stefany Thorne

Titre :  À JAMAIS

Auteur : Stefany Thorne

Genre : Romance

 Ebook : 5.99 €

Broché : En exclusivité au SDL de Paris aux Editions Reines et Beaux

Résumé : « Si tu n’écoutes pas ton cœur, un jour il cessera de se confier à toi et la magie s’éteindra… »

Carah Swan revient dans sa ville natale dans l’espoir de retrouver l’inspiration dans la magie de Noël. Sur les conseils avisés de sa sœur aînée, elle accepte de devenir la gouvernante d’Éléonore qui n’est autre que la charmante fille de l’héritier de la couronne, le Prince James McGregor de Bavery.
Leur rencontre ne ressemble en rien à un conte de fées. Au contraire, le prince s’avère aussi glacial qu’impassible face à la joie de vivre débordante de la jeune femme. Néanmoins, Carah ne tarde pas à devenir un véritable rayon de soleil pour tout le royaume, exaspérant le prince qui la fuit comme la peste. Elle finira par découvrir ce qui le pousse à tant d’hostilités, ce qui remettra en question sa présence au sein du château.
Lorsque le destin vous frappe de plein fouet, l’amour peut-il bousculer un protocole ancestral ? 
À jamais est un conte de fées des temps modernes. Entre fous rires et larmes, vous embarquerez dans un véritable tourbillon d’émotions qui fera chavirer votre cœur !

Ce livre se décline en un seul tome.

Mon avis écrit par #Carine :

Avec À jamais, je commencerais mon avis par une simple phrase…

Il était une fois, Stephany Thorne… ❤

Lorsque j’étais plus jeune, comme pour beaucoup d’entre nous,  j’ai été bercée par les histoires de princesses,  le romantisme à l’état pur, et croyais en la magie de Noël … En grandissant, on comprend vite que le prince charmant ne viendra jamais nous emmener sur son cheval blanc…  Qu’il existe un énorme décalage entre l’histoire de Cendrillon et la réalité et que le père noël n’était qu’un leurre … Mais pour autant, faut-il arrêter de rêver et d’y croire ?

Moi je veux bien y croire à nouveau, le temps d’une lecture, car même si les contes de fées finissent toujours par un Happy End,  le parcours pour y accéder n’est jamais facile pour les héros, et ils nous offrent toujours une belle leçon de vie…

Carah est une romancière victime du syndrome de la page blanche. Son éditeur attend son prochain roman de pied ferme, mais depuis la trahison de Peter, son ex petit ami, elle ne croit plus en rien et n’arrive plus à écrire une seule ligne…  Comment écrire des romans d’amour lorsqu’on y croit plus nous-même !?  Sous les conseils avisés de son Éditeur et profitant de cette période de fête, Carah rentera dans sa ville natale chargée de souvenirs. Des bons comme des mauvais, jusqu’à cette promesse faite il y a des années devant une fontaine, et qui restera dans son cœur…   À Jamais…

Mais dès son arrivée, sa famille comprendra vite qu’elle a besoin d’autre chose, et ils l’inciteront à accepter  un poste de gouvernante pour une jeune fille de 7 ans  dans un manoir en Europe, très loin de New- York, loin de Norway…

Carah est loin d’imaginer que ce n’est pas dans un manoir qu’elle doit se rendre, mais un Château Royal ! Et que la jeune Eléonore n’est autre que la Princesse de Bavery, fille du Prince James McGregor de Bavery qui doit être couronné très prochainement.

Lorsque notre jeune romancière débarque dans cet endroit féerique qu’est sa destination, ses doutes se dissipent devant la beauté du paysage qui l’entoure. Elle sent bien qu’elle ne pourra être qu’inspirée de par le lieu… jusqu’à ce que sa poisse légendaire la rattrape et qu’elle se perde en route ! Cette dernière aurait pu être aidée par un prince charmant sur un cheval blanc, mais bien entendu… cela n’existe que dans les contes de fées 😉

Un magnifique conte des temps modernes où une fois de plus, Stefany y a glissé une part de son âme et de son cœur, sans oublier son côté fleur bleue. Ce côté romantique pur qui d’habitude frise la ligne à ne pas dépasser, mais dans lequel elle nous fait sciemment plonger cette fois-ci. Et à mon grand étonnement… j’en redemande ! Avec À Jamais, elle libère son cœur de ses craintes, ses doutes et de ses angoisses. Elle pose des mots sur ses maux pour nous offrir une émotion parfaite dans un décor des plus somptueux…

Mais qu’en sera-t-il pour Carah ?  Cette jeune femme attendrissante, pleine de vie, forte et au caractère bien trempé va bousculer tous les protocoles royaux par sa fraîcheur, mais aussi par sa maladresse. Elle fera fondre le cœur de notre Prince comme neige au soleil… Mais malheureusement elle n’est qu’une roturière. Le Prince ne peut abandonner tout ce à quoi il a toujours été préparé, et taire son cœur en fait malheureusement partie…

J’ai  apprécié une fois de plus l’écriture de Stefany Thorne, qui nous transporte vraiment dans son histoire toujours avec cette facilité de nous plonger dans son univers pour que l’on y apprécie chaque moment.  Le tout très bien rythmé, entre les situations rocambolesques, les dialogues piquants, l’émotion, et la réflexion : tout est là pour nous faire passer un très bon moment de lecture.

On s’attache très vite à tous les personnages hauts en couleurs de ce roman, les principaux comme les secondaires, qui ont tous une place importante dans le récit. J’ai également beaucoup aimé la narration choisie pour l’histoire ainsi que le vocabulaire qui est en parfaite adéquation avec le genre.

L’amour est dans chaque page, que ce soit pour cette petite fille que Carah va chérir dès son arrivée, dans ses sentiments naissant envers le Prince et qu’elle doit étouffer, ou encore dans celui qu’elle porte à une amie perdue et qui restera À  Jamais dans son cœur.  Peut être même aussi un peu son amour pour les cornemuses… 🙂

Avec À jamais, l’auteure nous offre une histoire d’amour digne de conte de fées dans lequel  Carah aurait très bien pu être une princesse Disney. Elle aurait été alors la plus délirante d’entre elles et ma préférée ! Car Stefany Thorne n’a pas lésiné sur l’humour et les situations cocasses, qui ont rendu ce récit vivant et addictif ! Bien sûr j’ai vu venir beaucoup de choses, certaines étaient même loufoques,  mais il faut garder à l’esprit que la magie existe le temps d’une lecture… et que parfois il suffit d’y croire … «  Si tu n’écoutes pas ton cœur, un jour il cessera de se confier à toi et la magie s’éteindra… »

Un grand merci à Stefany pour ce service presse que j’ai dévoré d’une traite malgré le nombre de pages. Un roman qui donne envie de gravir la plus haute des montagnes pour admirer les étoiles d’encore plus près…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s