L’avis d’Elyiona sur Ne t’en va pas de Micaela Barletta

Titre : Ne t’en va pas

Auteur :  Micaela Barletta

Éditeur : MD Édition

Genre : Young Adult

Kindle : 5€99 lien d’achat ici  sortie le 17 mars 2018

Résumé :  

On n’est pas sérieux quand on n’a que 16 ans.

On n’imagine pas de quoi demain sera fait. Quand on rencontre l’amour de sa vie à cet âge ça semble tellement extravagant et pourtant. Le jour où j’ai rencontré Lando, j’ai su qu’il ne serait pas que de passage. L’Italie me réservait bien des merveilles cet été là. Mais la plus belle de toute fut la rencontre de celui qui hantera mon être à tout jamais.

L’avis d’Elyiona :

Voilà une histoire douce et fraîche que nous propose l’auteur Micaela Barletta avec Ne t’en va pas. Une plongée directe dans la période difficile de l’adolescence et la découverte des premiers émois.

Quand une rencontre fait changer le sens que Giulia avait donné jusque là à son quotidien… Entre nouvelles amitiés et naissance des premiers sentiments, elle va passer des vacances inoubliables.

Giulia est, avec sa famille, en Italie pour dix jours. Accompagnée de ses musiques elle pensait trouver le temps long. C’était sans compter sur sa rencontre avec son voisin de pallier, un regard captivant et des tatouages qui devraient l’effrayer. Mais du haut de ses 16 ans, elle se trouve happée par ce jeune homme aux airs de mauvais garçons.

Lando a déjà 21 ans. Son look ne passe pas inaperçu, tout en ne reflétant aucunement ce qu’il est réellement : un jeune homme travailleur et posé.  Les à priori et les qu’en dira-t-on auront pourtant la vie dure. Giulia va éveiller chez lui une curiosité saine et amicale, car ELLE est différente des autres : jolie et mature, elle dégage ce quelque chose de particulier.

Leurs vacances vont prendre un tour auquel aucun des deux n’aurait pensé.

C’est une jolie romance que j’ai découverte à travers la plume de Micaela Barletta. Fraîche et pétillante, elle m’a replongé via des titres musicaux aussi bien choisis dans cette période tant redoutée de l’adolescence. Chaque bride d’émotions ressentie à été tendrement décrite pour nous faire ressentir les premiers émois de la douce Giulia, nous rappelant également ceux qui nous ont, sans doute toutes, bouleversées un jour.

Vous serez ainsi reconfrontées aux questionnements que nous nous sommes toutes posées à cet âge critique, tout en baignant dans cette douce quiétude des vacances. Entre soleil, baignade et amitiés de vacances, les souvenirs se forment et se créent au gré des pages et des musiques choisies par l’auteur. Elle nous ramène ainsi à la période des boys bands, où la musique s’écoutait tout fraîchement sur CD, où les portables étaient juste au début de son essor et où les échanges par messagerie n’étaient pas aussi faciles que maintenant.

La rencontre entre Giulia et Lando sera une évidence, une amitié naissante… rappelant la barrière fine qu’il existe avec le premier amour. Les deux personnages sont attendrissants et leur confiance les liera créant cette relation si particulière entre eux.

Ils seront une évidence au travers leurs échanges et leurs confiances mutuelles. Tendres et à l’âme pure, ils sauront se confier l’un à l’autre. Mais que deviendra-t-il d’eux après ses 10 jours ?

Voici donc une lecture douce, une romance agréable qui se lit rapidement et sans prise de tête. Merci à l’auteur Micaela Barletta pour ce bon moment que j’ai passé en découvrant ce Service Presse.

Musique proposée à la lecture :

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s