L’avis d’Elyiona sur Ex-aequo : Elias & Isa de Méli-DL Mychels

Titre : Ex-aequo :  Elias & Isa

Auteur : Méli-DL Mychels

Éditeur : Arts en Mots Editions

Genre :  Romance

Kindle : 3€99 lien d’achat ici

Kobo :  3€99 lien d’achat ici

a demain !

 

Résumé :

Lorsqu’Isabelle rencontre Élias, elle est loin d’imaginer ce qui les attend…
On considère les années 60-70 comme une période révolutionnaire dans tous les domaines. Celle qui fut la plus représentative de cette époque est la révolte féminine. Les femmes expriment de plus en plus fort leur frustration quant aux rôles familiaux traditionnels.
Parmi elles, Isabelle Milot, écrivain anonyme qui ne rêve que d’une chose : la liberté et l’égalité pour tous. En se dévoilant, elle attire l’attention d’Élias Collin, un journaliste, Don Juan connu pour son addiction aux femmes.
Leur rencontre ne fera pas d’étincelles, elle fera bien pire. Entre amour et manigances, les choses ne vont pas dérouler comme ils le souhaitent.
Un vainqueur ?…Non.
Un match nul ?… Peut être…
« Qui s’y frotte, s’y pique », « Tel est pris qui croyait prendre », ces deux expressions vont prendre tous leurs sens.

L’avis d’Elyiona : 

C’est une jolie surprise que j’ai découverte en ouvrant ce Service Presse proposé par l’auteur Méli-DL Mychels. Une touche fraîche et pétillante sous le couvert d’une romance dans les années 60 ou comment une femme va tout faire pour se détacher des a priori qu’avaient les hommes à cette époque.

Isabelle Milot est l’auteur de « La vie n’est qu’un jeu », un  livre qui dès sa sortie va faire des vagues quant au sujet traité. Mais à cette époque très machiste, c’est sous le couvert de Gabriel Martin, le frère de sa meilleure amie, que ce mini-séisme va voir le jour. Pour rétablir la vérité, ils vont donc profiter de l’interview de Gaby à l’ORTF pour faire éclater LE scandale : c’est une femme qui a écrit ce manuscrit et elle l’assume totalement, allant jusqu’à déstabiliser le journaliste.

Voulant profiter de cette annonce explosive pour en faire la une du journal Le Républicain National, Élias Collin va sortir les grands moyens pour avoir cette exclusivité. Le coureur de ses dames se donne la mission de révéler la véritable face de cette femme qui se dit écrivain et pour cela tous les coups sont permis. Car sa détermination n’a d’égale que sa réputation : Il fera absolument tout son possible pour la faire craquer. Mais c’était mal connaître son adversaire du moment.

Tel une véritable partie d’échec, chacun devra avancer ses pions, avancer, reculer…. et compter les points sur le fond des années 60 pendant lesquelles les femmes tentent de faire valoir leurs capacités à parts égales à celles des hommes.

Que la partie commence !

C’est donc une romance pétillante que voici, avec pour moi la découverte de la plume douce et fraîche de l’auteur Méli-DL Mychels. Je me suis retrouvée plongée en plein dans ces années où les femmes commencent à affirmer leurs positions, montrer qu’elles ne sont pas de simples potiches et qu’elles peuvent remplir un rôle tout aussi bien qu’un homme au sein de cette société d’après guerre. Les références d’époque seront nombreuses et témoigneront des recherches qu’il était alors nécessaire d’effectuer afin de ne pas étaler d’anachronismes dans un tel récit. Ce qui pourrait ainsi vous paraître anodin sera en fait le fruit de nombreuses heures d’enquêtes car ne vous détrompez pas, nombreux faits relatés ici s’avéreront être le quotidien des femmes de l’époque le tout bien entendu surjoué et romancé.

C’est avec le personnage piquant et haut en couleur d’Isa que j’ai évolué au gré des pages. Elle est unique, dit non à tour de bras, assume totalement son opinion et ne démord pas de son envie de faire mordre la poussière à celui qui rêve pourtant de recueillir son opinion, le brillant Élias. Pour cela la charmante auteur n’y va pas par le dos de la cuillère et sa répartie, pour l’époque, aurait pu en souffler plus d’un.

Quant à notre charmant journaliste, il ne reste pas sur le carreau et ne lésine pas sur les moyens pour réussir à atteindre son objectif. Son amitié avec son associé révèle aussi un tout autre aspect de sa personnalité et fais de lui un personnage qu’il plaît à voir évoluer. Trouvant enfin une femme à sa hauteur de caractère, il devra recourir à de nombreux subterfuges pour arriver à ses fins. Mais se pourrait-il que tout ce cadre ne soit en fait qu’illusion ?

Comme cela a été si justement cité dans le résumé du livre les citations « Qui s’y frotte, s’y pique » et « Tel est pris qui croyait prendre » vont prendre un sens particulier et pour cela il ne tiendra qu’à vous de découvrir ce roman. Pour ma part, j’ai passé un moment drôle et épique, prenant beaucoup de plaisirs à en savoir de plus en plus sur les véritables raisons de chacun des personnages d’agir tels qu’ils le font. La lecture est fluide et sans artifices, avec cette touche d’humour qu’il m’a plu imaginer à visualiser.

Je tiens à remercier l’auteur et Arts en Mots Éditions pour ce rafraîchissant Service Presse et vous laisse vous plonger à votre tour dans cette période à laquelle nous devons une partie de nos droits en tant que femme.

Musique proposée à la lecture :

Publicités

2 commentaires sur « L’avis d’Elyiona sur Ex-aequo : Elias & Isa de Méli-DL Mychels »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s