Juste un défi entre nous de Marie Anjoy, mon avis !


Hello les étoiles ! Juste un défi entre nous est une réussite totale que je vous invite à découvrir . Un trop plein d’émotions écrit par Marie Anjoy et publié chez les éditions Les Bas Bleus que je remercie pour ce superbe cadeau coup de coeur !

511ndwxWSQL._SY291_BO1,204,203,200_QL40_

Titre : Juste un défi entre nous

Auteur : Marie Anjoy

Éditeur : Les Bas Bleus éditions

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé : En week-end dans une maison d’hôte à l’occasion d’un anniversaire, Meg assiste involontairement à des ébats torrides entre deux invités. En plein acte, Nick l’aperçoit, mais ne dit rien. Déstabilisée par cette rencontre conjuguant voyeurisme et érotisme, Meg se laisse progressivement apprivoiser par Nick, même si tout les oppose dans leur quête individuelle du bonheur et de l’amour. Nick pourra-t-il aimer à nouveau après la mort de son ex-femme ? Meg sera-t-elle condamnée à rester dans l’ombre de la disparue ? Entourés d’amis cabossés par des passés douloureux, Nick et Meg nous plongent à tour de rôle dans les débuts tumultueux de cette romance sous haute tension.

L’avisdeMya :

Quand Meg a rejoint sa seconde famille dans leur maison de vacances pour passer du bon temps, elle n’avait pas prévu de rencontrer son tourment. Son weekend, de conviviale s’est transformé en un calvaire très émoustillant en la personne de Nick.

Ce mystérieux et séduisant coureur de jupons qui a mis sa vie sens dessus dessous ! À peine sorti d’une récréation intime avec Suzie, la femme de son meilleur ami, Robert, qu’il la draguait déjà. Lui promettant un septième ciel qu’elle n’a jamais atteint avant lui. Meg est choquée, outrée et énervée mais jamais elle ne s’est sentie femme que sous yeux parfois, rieurs et frondeurs. Et d’autres, tourmentés et mélancoliques. Des yeux qui reflètent une âme qui crie sa souffrance en silence.

Si elle s’écoutait, Meg devrait s’éloigner à tout prix de cet homme qui n’a à lui offrir qu’un lot de douleur superflu et dont elle n’a pas besoin. Mais, Nick est la tentation née. Et la jeune femme n’est pas certaine de pouvoir résister à son charisme et son charme destructeur soit-il.

Il lui a retourné la tête, a annihilé sa volonté et sa sagesse. Elle, la fille sérieuse qui n’a eu que peu de relations qui se sont terminées en catastrophe. Des relations qui ont accentué sa méfiance et anéanti sa confiance en elle. Alors qu’avec Nick, elle se sent désirée.

À ces côtés, elle oublie ses peurs et ne pense qu’au plaisir qu’elle peut tirer de son large expérience en la matière. Le seul qui pourrait la guérir. Mais aussi la détruire.

Quant à Nick, ce Don Juan de la vie moderne, n’a cure de ce qu’on pourrait penser de lui. Il se contente de vivre au jour le jour. Sans émotions ni attaches. Si sa désinvolture et sa nonchalance, nous racontent qu’il est un joyeux jouisseur, ses yeux, eux, ne mentent pas. Et nous parlent de sa douleur, sa culpabilité, et ses sombres tourments qu’ils noient dans une sorte de sex-therapy effrénée. Et s’il est malin, il doit courir bien loin de la complication de trop nommée Meg.

Cette femme a quelque chose qui remue le couteau dans ses plaies et les met à vif. Mais arrive pourtant à faire fuir ses vieux démons. Et il n’a qu’une envie : Casser ses résistances, la guérir de son incapacité à lâcher prise.

Meg est comme une lueur d’espoir qui l’attire pour le sortir du tunnel de la mort qui l’héberge dans ses entrailles. Croire qu’il pourrait lui résister est pure illusion.

Nick, Suzie et Robert forment un triangle amoureux insolite comme si un secret commun a tissé des liens indéfectibles autour d’eux. Des paramètres dont Meg devra compter.

Arrivera-t-elle à défaire ce fil d’amitié que la culpabilité a solidifié ? Sera-t-elle la rédemption que Nick ne cherchait pas ? Sera-t-il à la hauteur de la confiance qu’elle a mise en lui ?

Je félicite Marie Anjoy pour ce voyage émotionnel qui m’a embarquée dans un univers dans lequel, la souffrance, la tromperie, l’amitié et l’amour forment un cocktail explosif. Une histoire dramatique, captivante et vibrante de vérité telle qu’elle est dans le monde réel.

Une plume fluide et des protagonistes bouleversants qui ne peuvent que séduire les fans de romances complexes et des personnages tourmentés.

N’attendez plus, Nick et Meg n’attendent que vous pour vous embarquer dans les vastes mers de sentiments que l’auteur a partagé avec sensibilité et générosité.

Chanson de la playlist de Meg

32082206_568363800209012_6817811101187571712_n

L’avis d’Elyiona sur Les Renegades, tome 2 : Nova de Rebecca Yarros


Titre : Nova, Les Renegades, tome 2

Auteur : Rebecca Yarros

Éditeur : Harlequin collection &H

Genre : New Adult

Kindle : 9€99 lien d’achat ici

Broché : 15€90 lien d’achat ici

Kobo : 9€99 lien d’achat ici

Badge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnel

Résumé :

Landon Rhodes. Star incontestée des sports extrêmes, mondialement connu pour son talent fou et son audace. On dit qu’un jour une fille lui a brisé le cœur et que c’est ce qui l’a rendu imprudent, obstiné, parfois même irresponsable.

Cette fille, c’est moi. On m’accuse d’avoir été une malédiction pour sa carrière, sauf que Landon et moi connaissons tous les deux la vérité  : c’est lui qui m’a brisée. Pourtant, si j’embarque aujourd’hui pour la même croisière que lui, ce n’est pas pour me faire justice. Ce tour du monde, c’est le rêve d’une vie et je ne laisserai pas Landon Rhodes me voler plus que ce qu’il m’a déjà pris…

L’avis d’Elyiona : Coup de coeur !

Il y a bientôt un an déjà je découvrais le premier tome de la saga Les Renegades pour ne jamais les oublier, marquant là au fer rouge l’appartenance à cette catégorie de coup de cœur qui nous happe et ne nous lâche jamais. Me voilà donc à fermer ce second volet et confirmer mon coup de coeur inconditionnel à cette bande de sportifs de l’extrême grâce au talent incontestable de l’auteur Rebecca Yarros.

Rares sont ces livres qui vous harponnent à ce point, avec des personnages que je ne me lasserai jamais de retrouver. Pourrait-il y en avoir toutes une flopée que je serai aux anges. Avant toute chose, il vous faut comprendre l’histoire de Nova… et pour cela il vous sera nécessaire d’avoir toutes les cartes en main… c’est parti !

Landon Rhodes est un des 4 piliers des Renegades, communément appelés les Originals. Star des sports extrêmes, tout y passe, affirmant là son côté tête brûlée que rien n’effraie.  Au visu de tout le monde il est Nova  qui drague tout ce qui bouge espérant ainsi compenser ce manque immense qu’il a créé il y a plus de 2 ans. Pourtant derrière cet aspect, CasaNova n’est plus rien d’autre que cette coquille vide que seuls ses amis proches aperçoivent. Suivant l’équipe dans les situations les plus dingues, il ne se soucie plus des risques immenses qu’il prend car ce qui lui importait vraiment il l’a perdu.

Mais l’arrivée d’une nouvelle jeune femme sur l’Athéna va tout bouleverser. Le plus grand tremblement de terre aura ainsi lieu dans l’esprit de ce sportif que rien n’effrayait jusque là. Car ELLE est de retour… celle que de nombreuses personnes considèrent comme la malédiction, celle que plus personne ne pensait voir un jour… à moins que les dès n’aient été truqués.

Comment se fait-il qu’ELLE soit là ? Comment se fait-il que ce traître de coeur totalement aréactif jusque-là se remettre à battre de manière anarchique ?

Se pourrait-il que la vie leur offre une seconde chance ? Mais comment aborder ce qu’il s’est passé sans la perdre définitivement ?

Au jeu de la vérité il se pourrait bien qu’il y ait des choix à faire car l’attirance entre eux est toujours belle et bien présente. Entre cours, situations extrêmes et prises de risque en tout genre reste à voir désormais si le coeur que Nova a brisé par le passé, Logan saura-t-il le reconquérir…

Ce livre est sans aucun conteste un de ceux que j’aurai le plus attendu sur l’année 2018, étant donné le coup de coeur que le premier tome avait provoqué, et je suis une fois de plus tombée sous le charme d’un des Renegades.

Aurait-il pu encore être autrement ? Je ne le pense pas. La plume de l’auteur Rebecca Yarros a su m’embarquer avec une efficacité redoutable et ce dès les premières lignes. J’ai ainsi retrouvé toute une équipe qui m’avait terriblement manquée et découvrir enfin les secrets que Nova avait mis tant d’efficacité à masquer.

La Trahison qu’il avait alors provoqué, la Perte de l’être aimé, les choix qu’il a regretté forgeant là cet homme qui dégage un tel sex-appeal qu’il est semblable à un véritable aimant à filles. Autant d’éléments qui vont prendre forme sous vos yeux et qui vont vous faire avoir chaud… très chaud 😉 . Réunir ces 2 êtres qui ont été détruits par leur séparation m’a fait l’effet de vivre des chutes libres à répétition face à leurs échanges. Alors que lui ne cherche qu’à mettre à plat ce qu’il s’est passé, elle ne désire que le fuir et ne plus lui donner l’occasion de briser ce qui lui reste de coeur. Cette jeune femme qui s’est depuis forgé un caractère digne de ce nom va lui faire comprendre que ce voyage a des buts bien précis et qu’IL ne fait clairement pas partie de ses objectifs.

C’était mal connaître Nova et son caractère borné car il est l’Homme de tous les défis ! Tous les coups sont permis… et  au jeu des extrêmes voilà donc deux combattants de taille qui vont donc s’affronter.

Je voudrai souligner tout le travail de recherches quant aux destinations que j’ai pu découvrir au gré de ce tome, ces endroits aussi magnifiques qu’incroyables que je me suis plu à entrapercevoir à travers les yeux des différents personnages. Les descriptions sont toujours et encore d’un réalisme troublant, permettant à quiconque ferme les yeux d’imaginer ce qui se déroulait sous les yeux de toute la joyeuse troupe.

Et puis, quel fût mon bonheur de retrouver la famille des Renegades tous autant qu’ils sont : Wilder vivant désormais son histoire avec Leah à la vue de tous, Penna contrainte au fauteuil suite au désastre qu’à provoqué sa soeur et tous les autres bien sûr. Bien des émotions variées m’ont secouée en fonction de la situation laissant ça et là des traces de jalousie et de culpabilité de certains affrontant la quête de vérité et de sérénité des autres.

Voilà donc un second tome qui s’avère donc encore plus puissant que le premier me laissant dans l’expectative du troisième volet qui touchera une Rebel de plein fouet et ceci prévu pour le mois de juillet 2018…

Rebecca Yarros sera donc une fois de plus mon coup de coeur dans la catégorie New Adult et ce grâce à une plume implacable d’une efficacité redoutable dans cette saga tout ce qu’il y a d’addictif à mon goût !

Merci également à Netgalley et Harlequin &H pour ce sublime Service Presse qui m’a profondément touchée tout en faisant vivre à mon coeur des chutes libres dignes des cascades de nos accros de sensations fortes !

Musique proposée à la lecture  :