Hasard de Sofia Perez, mon avis !

Hello les étoiles ! Je vous présente une nouvelle découverte Hazard de Sofia Perez, Publiée chez Bookless éditions que je remercie pour l’envoi de ce service presse qui ne manque pas d’intérêts .

51OPHSUa8AL._SY346_

Titre : Hasard 

Auteur : Sofia Perez 

Éditeur : Bookless éditions 

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé « Hasard » tente de démontrer que l’attirance entre deux personnes n’en est jamais le fruit. Elle décrit l’intensité et le mouvement d’une relation entre deux femmes, une émulsion qui révèle progressivement un véritable secret.

 

L’avisdeMya : 

Hasard, est une nouvelle qui ne m’a qu’à moitié embarquée . L’histoire en elle-même m’a beaucoup touchée. Je ne suis pas experte mais peut-être que l’auteur aurait pu traiter le sujet d’un angle différent . Car le final était très recherché et a changé ma perception de cette novela.

Hasard est une histoire d’amitié entre deux femmes . Tout d’abord collègues . Puis après amies . Mais leur amitié a débordé et a viré en une relation passionnée . Un lien fort les unit l’une à l’autre sans aucune raison explicable . A en devenir fusionnelles mais pas moins malsaines . Mais cette relation floue restera entachée par les non-dits .

La narratrice a entrouvert une fenêtre sur son âme à travers cette passion destructrice qu’elle voue à son amie Frédérique . Son obsession pour elle nous prouve qu’elle subit cette relation plutôt que la vivre pleinement . Elle est prise dans le cycle vicieux d’une passion aveugle et prisonnière d’une liaison dévastatrice .

L’auteur a été efficace en véhiculant le message de sa protagoniste clé . Une protagoniste anonyme  qui confesse ses faiblesses, sa honte de les reconnaître et sa douleur sans aucune pudeur . Qu’une réalité pure et crue de son ressenti avec une émotion palpable .

Et au final, l’auteur révèle un secret qui va changer le ton de cette nouvelle . Un changement de cap qui m’a plus captivée que la relation ambiguë entre la narratrice et son amie . Un final important, que je trouve malheureusement peu approfondi alors qu’il avait un très bon potentiel . Il aurait pu être le noyau de cette nouvelle .

Au début, je suis restée spectatrice de la souffrance de la narratrice plutôt que la ressentir . Peut être à cause de l’absence des dialogues dont j’ai l’habitude dans mes autres lectures . Mais l’auteur a rectifié le tir avec ce final perturbant qui glace le sang et ne laisse pas indifférent .

L’auteur a noirci des pages de mal être et d’idées brouillées pour extérioriser une souffrance, ne respectant aucune règle précise . Ce qui fait de sa plume une arme redoutable et une promesse de mieux faire .

Bref, une nouvelle qui me laisse un peu sur ma faim .  Pour moi c’est une expérience  inédite . Mais que je ne regrette aucunement d’avoir découvert .

33764423_10213534662254750_6104160086903488512_n

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s