L’avis de Carine sur le roman de Pepper Winters : Monsters in the Dark, Tome 1 : Larmes amères

Titre : Monsters in the Dark 1- Larmes amères
Auteur : Pepper Winters
Genre : Dark Romance / Public averti
Editions : Milady
Collection : Romantica
Ebook : 9.99 €
Broché : 16.90€
Résumé : Âmes sensibles, s’abstenir !

Tess Snow a tout pour être heureuse : une brillant avenir professionnel et un petit ami fou amoureux d’elle.

Pour l’anniversaire de leur rencontre, Brax lui offre un voyage surprise au Mexique. Plages de sable blanc, cocktails exotiques, soirées torrides : tous les ingrédients sont réunis pour des vacances de rêve. Mais très vite, c’est la descente aux enfers : Tess se fait kidnapper. Captive terrifiée, elle se mue en farouche insoumise. Mais son courage ne lui épargnera pas l’horreur.

Brax la retrouvera-t-il avant qu’elle ne soit brisée ? Ou le nouveau maître de Tess changera-t-il sa vie à jamais ?

Mon avis écrit par #Carine :

Je vais commencer mon avis par une mise en garde sur le thème. Monsters in the Dark nous est présenté comme une Dark romance, et cela en est vraiment une. Il est donc proposé à la lecture pour un public averti.

Le sujet peut choquer car nous allons entrer dans un univers sombre et dur qui traite entre autre de l’esclavage sexuel et de la maltraitance physique et psychologique.

Monsters in the dark est un roman à la fois dérangeant, révoltant mais aussi très prenant, voire même passionnant. Un sujet difficile dans lequel l’auteur excelle dans l’art de nous faire plonger dans cet univers sans se sentir coupable d’aimer notre lecture.

Tess vit une vie tranquille qu’elle partage avec Brax depuis deux ans. Son petit ami est l’homme parfait… trop même. Trop beau, trop gentil, trop lisse… Elle aimerait avoir un peu plus de fantaisie dans son couple. C’est pourquoi, lorsqu’il lui fait la surprise de l’emmener en voyage pour fêter leur deux ans ensemble, elle compte bien mettre toutes les chances de son côté pour réveiller sa libido trop sage et donner un peu de peps à leur vie sexuelle. Malheureusement pour elle, Brax est loin d’être réceptif, on dira même qu’il en est choqué et attristé de se rendre compte qu’il ne comble pas ses attentes. Tess se rattrapera comme elle peut, elle l’aime, il est tout pour elle et malgré ce vide qui la ronge, elle est prête à faire l’impasse sur ses désirs inavoués, de ce besoin qui la tiraille et qui lui fait même se demander si elle est normale… Après tout, ils sont dans un endroit paradisiaque, ils s’aiment, alors pourquoi ne pas être tout simplement heureuse….

Dès le lendemain de leur arrivée au Mexique, le paradis va se transformer en vrais cauchemars… Tess se fera kidnapper et Brax sera laissé pour mort sur le sol pourri d’un café miteux… Est-il vraiment mort ? Pourra-t-il venir à son secours ? Que va t-on faire d’elle ? Tess ne sait qu’une seule chose, c’est que si elle veut s’en sortir, il lui faudra garder toute sa hargne qui la caractérise, même au péril de sa vie…

Pourtant, malgré toute sa force et sa détermination… sa vie, son monde, tout ce qu’elle était jusqu’à ce jour… n’existe plus… Elle est vendue comme esclave sexuelle… et elle est terrorisée…

Une Dark romance qui serait parfaitement parfaite si quelques incohérences ne se seraient pas glissées au fil des situations qui s’enchaînent. Mais tout est d’une telle addiction, qu’on les oublie très vite. La plume de l’auteur ose et indispose ! Elle va jusqu’au bout des choses et tant pis si cela dérange, tourmente… si cela fait mal ou a contrario, nous pousse dans nos retranchements. Elle nous fait sortir de notre zone de confort en ayant des pensées pas très catholique à notre tour. La psychologie est très bien menée et le héros que l’on devrait détester, va nous surprendre par sa complexité psychologique. Il nous donne envie d’en savoir plus, beaucoup plus… Envie de le connaitre profondément, de découvrir les démons qui le caractérisent et qui font de lui cet être à part. Ressentir de l’empathie pour ce genre de héros n’est pas une mince affaire. D’ailleurs est-il un héros ou un anti-héros ?….

Du côté de Tess c’est encore plus phénoménal car elle jongle entre une envie et une morale. Tout est contradictoire dans ce qu’il lui arrive… pourquoi ressentir ce genre de choses ? Est-ce une punition à ses pensées perverses ? Deviendra t-elle une parfaite soumise pour son maître ou continuera t-elle de se battre ? Les larmes vont couler, beaucoup de larmes même et elles seront… amères.

Ce roman se dévore malgré tous les sentiments et les émotions contradictoires qu’il suscite. Il faut le prendre tel qu’il nous ait présenté, une fiction. L’histoire est révoltante, intolérable, mais si on la prend pour ce qu’elle est, on ne peut que passer un moment de lecture inédit. Surtout qu’après le mot Dark il y a romance, et créer une romance dans un climat aussi hostile n’était pas simple . Tout est finement pensé dans les dialogues, les situations, les violences qui sont décrites parfois sans filtre et qui nous broient les tripes par résonance.

Une Dark romance que je vous conseille si vous en aimez le genre. Vous ne serez pas au bout de vos surprises ni de vos réflexions, qui vous laisseront parfois perplexe et complètement soumise à votre lecture.

Un grand merci à Milady et NetGalley pour ce sublime service presse, et bravo à Pepper Winters d’avoir su oser.

MyKey – Monsters In The Dark

33707841_781581858718344_7293154287390031872_n

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s