Madame de Caroll Beaudroit, mon avis !


Bonjour les étoiles ! Je vous invite à une caricature en toute légèreté du BDSM. Madame, écrit avec brio par Caroll Beaudroit ! Merci à Fauves éditions et à Aurélie Streiff  pour l’envoi de ce service presse.

41hsaIV-kML._SX311_BO1,204,203,200_

Titre : Madame

Auteur : Caroll Beaudroit

Éditeur : Fauves éditions

Genre : BDSM

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat
Résumé : Elodie est couturière dans un pressing. Timide et mal dans sa peau, elle partage sa vie avec Mario qui lui préfère ses potes et les jeux vidéo. En dépit des humiliations quotidiennes, elle ne parvient pas à le quitter.
Alors, lorsqu’elle surprend une cliente, Barbara – belle quadra, sûre d’elle et ne laissant pas les hommes indifférents – tenant un homme en laisse à l’entrée d’un club fétichiste, Elodie est convaincue que devenir dominatrice lui redonnera confiance en elle et lui permettra de mettre un terme à cette relation sans intérêt.
Mais on ne s’improvise pas Maîtresse en un claquement de fouet, et son apprentissage va s’avérer… plutôt cocasse !

L’avisdeMya :

Élodie, une simple jeune femme, pas très à l’aise avec son entourage. Surtout avec les hommes. Sauf avec son meilleur ami, Florian, avec lequel, elle peut enfin se lâcher sans la peur d’être jugée. Mais cette femme est assez maligne pour donner le change et masquer ses états d’âmes. Elle excelle dans son métier mais côté coeur c’est le néant. Elle n’a pas l’art de bien choisir les hommes de sa vie.

Elle aime bien passer du bon temps avec ses amis, manger au resto et danser. Mais tous ces petits plaisirs qui faisaient son bonheur, lui sont interdits avec son petit d’ami actuel.

Mario est un accro au jeux vidéo en ligne. Avec lui aucune surprise. Ni du bon temps. Son égoïsme ne s’y prête à aucun épanouissement. A part ses consoles et ses copains, rien ne compte pour lui. Il la néglige et ne se rappelle à son bon souvenir que quand il a besoin d’une domestique sur commande. Et pour faire la bonniche, Élodie est embauchée à plein temps.

La situation empire de jour en jour. Et il a fallu une rencontre pour que cela fasse tilte dans sa tête et qu’elle réagisse enfin. Par un pur hasard, Élodie s’est retrouvée devant les portes d’un club de BDSM. Curieuse de nature, elle décide de se renseigner un peu plus sur cet univers qui lui était inconnu jusqu’à aujourd’hui. Dans un moment de désespoir de reprendre le contrôle sur sa vie, elle décide de s’initier à la domination. Pourquoi pas, si ces pratiques lui rendent sa confiance en elle perdue entre casseroles et lessives. Et je vous promets, Élodie, en maîtresse dominante, c’est un vrai parcours de combattant. Et quand elle se lâche, elle n’y va pas de main morte. Elle nous embarque, accompagnée de son ami Gay qui jouera le soumis, dans une aventure où vous aurez droit à tous les clichés aussi cocasses et alambiqués l’un que l’autre.

Elodie, devenue « Madame » SVP, aujourd’hui a un succès fou. D’un geste, ou d’un coup de fouet, et tous ses désirs sont exaucés à la seconde. Elle est chouchoutée, dorlotée. Traitée comme une reine. Mais malheureusement, le réveil ne sera que plus dure et la chute inévitable.

Madame est une sorte de parodie surprenante et inédite pour ma part. Hilarante certes, mais non dépourvue de classe. L’auteur ne m’a pas donnée l’impression qu’elle tourne les adeptes du BDSM en ridicule. Loin de là. S’il faut rire de tout, pourquoi pas de celui-ci. Et je vous avoue qu’elle le fait superbement.

Pour tout vous dire, j’ai passé un très bon moment avec Florian et Élodie. Cette dernière ne manque pas de dérision et d’un humour un peu spécial qui ne manquera pas de vous conquérir. Madame, c’est un bol d’air frais et une bonne humeur garantie.

La chanson « L’amour décadent » m’est toute de suite venue en tête dès que jai commencé ma lecture.

L’avis d’Elyiona sur Blue Belle et le porteur d’espoir, tome 2 de Océane Ghanem


Titre :  Blue Belle et le porteur d’espoir, tome 2

Auteur :  Océane Ghanem

Éditeur : Éditions les Plumes du Web

Genre : Romance fantastique

Kindle :  5€99 lien d’achat ici

Kobo : 5€99 lien d’achat ici

Lien d’achat sur le site Éditions les Plumes du Web

Résumé :  

Une course contre la mort s’est engagée. La guerre pour le trône Céleste est déclarée et elle s’annonce particulièrement sanglante. Anges et Nephilims, guidés par l’union inattendue de Lysander, le Prince des Cieux, et de Blue, une nephilim dépourvue d’ailes aux talents improbables, s’unissent pour faire front contre Dead Face. Hélas, qu’importe la victoire ! S’ils ne trouvent pas le Tombeau des Archanges avant la Convergence des Étoiles, Black est formel : la prophétie obscure se réalisera et déchaînera l’enfer sur Terre et aux Cieux. La Horde s’éveille déjà, exaltée par la main fourbe de la Mort. Mais un sombre secret pourrait bien mettre en péril les liens fragiles qui se tissent entre Lysander et Blue.

L’avis d’Elyiona :

Il y a quelques mois déjà je découvrais l’épopée de Blue Belle, un coup de cœur pour cette histoire ô combien sublime dans le domaine fantastique touchant au sujet des anges, des archanges, des néphilims et des démons. J’ai ainsi également mis les pieds dans cette romance improbable, cette attraction érotique interdite par des années de règnes précédents et tous les préjugés séparant les Cieux et ceux du dessous.

Après avoir été torturée de toutes les manières les plus répugnantes possibles, Death Face a laissé des traces indélébiles dans l’esprit de Blue. Les maltraitances qu’elle a subi auront un impact bien plus important qu’il n’y paraît, laissant son âme amochée des différentes sévices et des ignominies qui désormais envahissent son esprit. Après la perte de Sage, comment peut-elle ne pas perdre la tête ? De retour en terrain sauf, il lui faudra affronter le regard des autres sur elle, une fois de plus. Car désormais elle n’est non seulement cette néphilim infirme et indigne du Prince des Lys mais par dessus tout la sœur du monstre que tout le monde craint, cet être dénué de la moindre étincelle de bonté : son jumeau alias Death Face.

Avec l’aide des différentes factions et des différents peuples, des alliances jusque-là jamais envisagées pourraient bien voir le jour dans le but ultime de déjouer les plans de destruction dont les commanditaires ne sont pas encore connus et permettre aussi au Prince de réaliser enfin la prédiction le concernant avec son arrivée sur le trône. Est-il seulement prêt à réaliser ce qu’il a toujours perçu comme un sacrifice ? Saura-t-il faire une place de choix à Blue à ses côtés et la revendiquer face à son peuple, reléguant là sa peur de la voir vieillir elle mortelle, lui un Prince des Cieux ?

Des choix seront à prendre. Reste à savoir si c’est le cœur ou la raison qui dicteront ceux-ci ! Car même s’il semblerait que les deux soient liés dans un premier temps, ils n’ont jamais été aussi éloignés et pourraient bien faire basculer l’avenir dans un camp ou dans l’autre…

C’est une aventure menée tambour battant que ce second tome, faisant suite à un premier volet déjà fort en émotions. Il faut dire que ce dernier m’avait laissé le cœur au bord des lèvres et restant là dans l’espoir de voir Blue se défaire des chaînes du poids de son passé et des liens avec son frère qui la détruisent au gré de chacune de ses incursions dans son esprit.

On assiste à l’évolution d’une Blue déterminée à prouver qu’elle a sa place aux côtés de Lysander, qu’elle n’est en rien inférieure, qu’elle est une alliée et non une ennemie, qu’elle est dévouée à leur cause commune : faire régner la paix et voir Lys accéder au trône. Toujours présente et d’une empathie incroyable elle se donne corps et âme pour le bonheur de tous, quitte à en oublier un peu du sien.

De son côté Lys va devoir endosser un rôle auquel il était jusque là récalcitrant. Mais pour le bien être de son peuple et pour avoir une chance de faire basculer l’avenir vers le bien (et avec le soutien indéfectible de Blue) il va se battre et faire des choix qui pourraient bien le faire souffrir plus qu’il ne l’attendait. Les failles qui le représentent sont de plus en plus apparentes et ses craintes enfin dévoilées font de lui le héros que l’on souhaite protéger plus que tout. Mais à quel prix ?

Ce second volet donne un versant plus accès aux origines du conflit et les vrais visages de certains sont enfin dévoilés, ce qui par moment m’a véritablement surpris. Pour d’autres mes doutes s’étaient déjà imposés lors du premier tome. J’ai donc été assaillie par ses sentiments conflictuels entre l’envie de voir l’un ou l’autre s’en sortir.. mais quel choix cornélien.. terrible et à la fois incontournable. J’ai donc souffert avec Blue, pour Blue, pour tous ces personnages auxquels je m’attache un peu plus à chaque page… Mais bon sang, quelle suite que celle-ci ! La suspicion quasi-permanente, cette peur chevillée au corps de voir certains prophéties se réaliser et dans quelle situation… et puis cette attraction chaud bouillante entre le Prince des Cieux et cette Mortelle à qui l’on cache de multiples secrets. Il faut dire que chacune de leur rencontre est électrique et n’a absolument rien à voir avec les capacités de la jolie néphilim 😉 Les degrés de la pièce ont donc une proportion à monter de manière fusionnelle…

Pourront-ils seulement un jour donner raison à l’embrasement qui les envahit en présence de l’autre ?

Comme beaucoup d’entre vous j’ai donc subit ces tiraillements qui baignent dans tout ce récit oscillant ainsi entre le bonheur et le poids des pressions que chacun vit et me laissant là quelque peu perdue dans l’incertitude du moment.

J’ai été, cette fois encore, embarquée dans cet univers sublimement décrit et à la hauteur de cette superbe histoire menée avec brio.

L’auteur Océane Ghanem a su me prouver que son talent va bien au-delà de ce qui m’avait déjà happée lors de son premier opus. Elle me conforte avec une aisance incroyable ce coup de cœur qui m’avait déjà fait succomber pour Blue Belle et ce grâce à une patte d’écriture qu’il me plaît retrouver à chaque fois usant et abusant avec une facilité déconcertante du vocabulaire propre à l’univers fantastique.

Elle a su abattre sans difficulté ma crainte de voir des situations se répéter et me prouver ainsi qu’elle maîtrise sans difficultés l’art du suspens et que la trame de son histoire est d’une fluidité tout ce qu’il y a de plus agréable. La romance fantastique prend alors son envol vers de haut horizon que je me languis déjà de retrouver !

Vous l’avez compris j’ai été conquise par cette suite ô combien captivante où toutes les certitudes sont sur le point de basculer.

Merci aux Éditions Plumes du Web pour ce sublime Service Presse et à Océane pour avoir su me happer une fois de plus.

Musique proposée à la lecture :