#Cause #Quahwa

Hello tout le monde ! Depuis quelques temps, la team réfléchissait à une nouvelle rubrique pour diversifier ses rendez-vous livresques. Une fois trouvé le sujet, fallait tomber d’accord sur l’appellation à lui donner. Après d’âpres négociations ( entre Carine et moi) et quelques semaines plus tard, on a réussi à dénicher enfin un titre originale à cette rubrique qui nous satisfait toutes les deux.

En quoi cela consiste ce concept ?
Rien de bien extraordinaire. Juste une sorte de causeries littéraires en ligne ! Causer livre ou autres sujet qui vous intéressent autour d’un café. Histoire de garder le contact et partager de bons moments et en toute convivialité avec nos followers. Donner l’opportunité à nos fan’s page de se rapprocher plus de leurs idoles et de faire connaissance.
Auteur, blogueur, lecteur, rédactrice. Tout ce beau monde peut être la Tenancière avec laquelle, nous pourrons discuter de ses activités ou de ce que vous souhaitez en direct. Cela peut être un roman qu’elle a lu, aimer, pas aimer, de sa vie perso etc….. Oui faut oser, mais c’est elle qui choisit de répondre aux questions qui lui conviennent.

35206644_584445895267469_620226627963453440_n

Hier soir, nous avons eu l’honneur de boire un café virtuel avec Gwen Delmas,
l’auteur de Perfect Boss et de Noël toi & moi. Ses deux romans ont été publiés chez Addictives éditions. Elle est aussi l’auteur d’u
ne nouvelle dans un Collectif d’auteur chez l’Ivrebook et … on espère encore pleins de petits bébés 3 4 5 6 …………
Et je n’ai pas besoin de vous dire qu’on a passé une très belle soirée. Deux heures de rire et presque 400 commentaires plus tard, on ne sentait plus nos zygomatiques.

Une #Cause #Quahwa qui a commencé avec autant de questions et de réponses pertinentes mais a vite déraillé (lol). On a dépassé les limites et oser des questions aussi scabreuses l’une que l’autre auxquelles l’auteur a répondu avec humour et enjouement.

Je vous partage un récapitulatif de la soirée. Non, pas de panique. Juste ce qui est partageable. Non vous n’êtes pas contents ? Allez, je vous partage quelques dérives de nos étoiles bien aimées. Et Attention, on a bu que du café pas de mojito. Quoique que l’une d’elle (Zaza) nous a donnée une bonne idée pour une nouvelle rubrique (A cause du mojito). Peut être prochainement ! On y réfléchit.

Emilie Ripert : Bonsoir Gwen ! Qu’est ce que cela t’as fait de passer de la chroniqueuse à l’auteur surtout lorsque ton roman est arrivé aux mains des blogueuses ? Merci
Gwen Delmas Auteur : Bonsoir Emilie. Cela a été un stress incroyable surtout que je travaillais sans bêta et que personne ne m’avait lu à part le comité de lecture et mon éditrice.
E.R : toujours pas de bêtas aujourd’hui ?
G.D : Si, deux bêtas en or depuis la deuxième lecture de Perfect boss, une évidence pour bébé 3 !

Mya : Merci Gwen de répondre présente à notre premier délire littéraire tout en savourant un bon café ou pas Lol ! Je pose la question à la blogueuse en toi. Le pire roman reçu en Service Presse et que jusqu’à aujourd’hui, tu n’arrives pas à chroniquer ?
G.D : Oh punaise je vais me faire des amis !!! Non en vrai j’ai eu de la chance. À part un livre de S/F cet hiver sur lequel j’ai calé violemment (presque un mois) j’ai été gâtée.
Carine : Moi j’aimerais savoir comment tu as pu accepter d’être là ce soir, alors que je vois qu’il y a les bleus de 98 à la télé ?🤣
G.D : C’est LA question que l’Homme m’a posée !!!! Ben j’ai deux yeux !!! Peut être même que je crierais très très fort. Le foot est MON péché mignon, la preuve que j’ai vraiment un homme en or (lui n’aime pas trop).
Agneta Borg : Où puises-tu tes idées ? Imagination ou des événements de ta vie ?
G.D : je pars plutôt d’une idée, de mon imagination; parfois d’éléments du réel : un clin d’œil fréquent à l’Ecosse, une championne d’épée, Marseille ! Mais le plus souvent, il me vient une scène, un passage, une situation, et je déroule.
Mélissa Leopoldie : Est ce que tu as des projets en cours, à venir?
G.D : Des projets, toujours!!! là, je viens de mettre par écrit la 300° page de bb3, et bb4, 5 et 6 sont en prévision, oups
M.L : Pourrais-tu nous donner 5 mots qui décriraient ton livre/tes livres pour nous donner envie?
G.D : 5??? on me rationne ? alors je me lance, mais vous avez le droit de me donner vos mots à vous. Je dirais sensuel, piquant, addictif, (enfin j’espère) un peu barré et amoureux.

Marie Meyer : Arfff ! Je vais poser la question qui tue… Alors ta ME ? Sympa ?
G.D : Et bien sans langue de bois…. plus que sympa. Une première confidence, c’était LA ME dont je rêvais. Peut être parce que mon banquier devient fou en voyant mes relevés de compte… addictive lectrice, addictive auteur !!! Addict d’addictives.
Dina Joly : Bonsoir, es-tu auteur à plein temps ou exerces-tu un autre métier en complément ? Car pas toujours évident de combiner les 2.
G.D : Bonsoir ! Non, j’ai un autre emploi qui me prend pas mal de temps le soir et les weekends, mais un planning plutôt sympa.
Marie Brau-Gaye : Ton auteur préféré et pour quelle raison ?
G.D : Il y en a plusieurs et cela n’enlève rien à personne, mais je dirais Léni-Angel Arekin qui, quel que soit le type de livre, est capable de me transporter et Sophie S-Pierucci, parce qu’en plus de sa plume en or, c’est une femme fabuleuse et une amie exceptionnelle, du moins quand elle ne m’embête pas ! Aussi pour les Emma Green, mon premier coup de coeur de romance à la Française, celles que je peux lire au boulot et débarquer avec les yeux éclatés en réunion (une lecture en avant première ces jours ci mais chuttttt) mais aussi Chloé Wilkox, Louise Valmont, Avril Rose, Avril Sinner et puis et puis, je suis une namoureuse de nos auteurs.
Isabelle Caillet Alcott : As – tu un rituel quand tu écris ?
G.D : Des rituels pas vraiment. Quoique, j’écris toujours en musique. Et oui, une particularité, je n’écris pas mes livres de façon linéaire. Quand l’idée est là, je dois écrire la scène, même si je suis ailleurs dans le roman. Pour Noël par exemple, la scène du réveillon a été écrite presque en premier.
Caro Caro : Et sinon ton prochain bébé tu peux nous en parler ?
G.D : C’est une romance à suspense, entre un très beau et ténébreux, chargé de la sécurité d’une Famille marseillaise et une jeune « quasi-veuve ».
Sandrine Grand : Ton troisième bébé sera dans le même registre des deux autres ou totalement différent ?
G.D : Il sera encore différent, plus proche de mes tout premiers écrits. Un peu plus polar ou du moins suspense, avec un très beau ténébreux. SI mes bêta veulent bien dire ce qu’elles en pensent.
Carine : Ce que j’en pense …. hum comment dire cela …. heu ce que je pense du roman ou du brun ténébreux ?
G.D : Les deux mon capitaine.
Carine : Alors bien entendu, je vais commencer par le ténébreux qui me plait beaucoup ! Déjà il est marseillais ….. Ensuite il est … marseillais vraiment mdr !! Non mais ma fée on ne peut pas le garder encore pour nous ? j’ai l’impression qu’on viole mon intimité là ! c’est moi qui fait dodo avec lui en ce moment rhooooooo. Bon il est beau, il est mystérieux et il est susceptible… Et c’est pas un gentil voilà ! heu si, il sait donner des orgasmes ? hum ouiiiii. Apparemment, il se débrouille vraiment pas mal de ce côté là. Mais je vais faire mon égoïste. Non mais… Vous ne voulez pas tout savoir quand même ! Sinon bébé 3 me plait beaucoup car dès le départ on commence à se faire notre petite enquête et j’adore ça ! Puis, la romance est assez particulière… Les descriptions des lieux son magiques et même si vous ne connaissez pas la région vous ne pouvez que l’imaginer telle quelle est. Les personnages sont bien pensés et très électriques. lol
M.M : Qu’est ce que je pourrais demander ? hummmm… Ah j’en ai une !!! As-tu déjà envisagé un 4 mains ? Et si oui, avec qui ?
G.D : Bon alors ça c’est LA question à 10 M&M’s. ( J’ai même pas eu le temps d’ouvrir le paquet). Je rêve d’un 4 mains, je ne sais pas quand, je ne sais pas comment, et pour réussir ça, il me faut une fée. Donc ce serait, ce serait …. Sophie S-Pierucci. Mais 1. il faut qu’elle soit d’accord; 2. il faut qu’on ait l’idée; 3. il faut qu’on ait le temps. Mais j’y pense, beaucoup.
M.L : Petite question? Tu n’étais pas en dédicace au SDL… La sortie broché sur Amazon annoncerait – elle d’autres sorties papier. Et du coup ta présence au prochain salon ?
G.D : En fait, j’étais au SDL, cette année en tant que lectrice/groupie/blogueuse et auteur débutante. J’ai même signé quelques autographes, palpitant à 10 000. Le broché de Noël toi & moi est annoncé au mois d’octobre. Selon ce que dira ma ME, je signerai peut-être vers chez moi. Quant au SDL 2019, ce serait un rêve autant qu’une flipette absolue. A voir!!
Audrey Dumont : Bonjour madame ! Pouvez vous me parler de votre lubie contre les limaces ? Y- a- t- il un nom pour ce toc ? Merci
G.D : Alors je n’ai rien contre les limaces. C’est juste une drôle de façon d’accueillir une nouvelle copine de la bizuter à la limace
S.S : En pourcentage : boulot, dodo, écriture, copinage, maison ?
G.D : Mais euh, je ne suis pas scientifique ! Allez, je dirais boulot 30%, dodo 15%, écriture 20%, lecture 10 % copines 15%, maison 10%
Mya : Ton premier orgasme en solo ou accompagnée ?
G.D : Ah oui, déjà les questions moins de 18???

Tardivement, lorsque j’ai réalisé pourquoi l’Homme était sur tous les plans le prince charmant après les crapauds du passé
S.S : Je n’ai pas compris ta réponse

Et si tu étais un doigt, tu serais lequel et pourquoi ?
G.D : Accompagnée et j’ai dû dire un truc genre « wahhhh c’est ça en vrai ? Pour ta 2e question : Ouhhhhhh l’annulaire. Parce que c’est là? que je porte mes bagues préférées… Eh what did you expect???
Sophie S-Pierucci : En tant que Bretonne, peux-tu me donner la définition du verbe conjugué « anal » ?
G.D : Euh, …. non, je l’ai pas celle là !!
S.S : Tu me déçois ! D’ailleurs, j’aurais du marquer dé-coït.
G.D : Je veux bien la réponse. Help ! Ne me laissez pas dans l’ignorance!!!
S.S : Respirer ( anale est une conjugaison d’un verbe breton qui veut dire respirer)… Imagine juste l’odeur… ils sont fous ces bretons. Moi non plus, j’ai rien pigé. Ah ces marseillais. Leur Humour est synonyme d’énigme pour moi.
G.D : Ça y est, j’ai réparé ma lacune… J’anale lentement alors
Mya : J’aimerais savoir une chose, pourquoi tous nos rendez-vous littéraires finissent toujours par n’importe quoi ? Je suis en nage à force d’avoir ri.
Carine : Parce qu’on dit café et qu’on boit des mojitos peut-être ?
G.D : Bonne question, …. Moi qui suis si sérieuse au naturel ! En plus, je n’ai même pas bu mon café.
Carine : Ta plus grosse boulette ? Grosse peur ? Ton plus grand fou rire ? Ta plus grand déception ?
G.D : Grosse boulette ? prendre la main de mon homme à un concert dans la fosse, avant de réaliser que c’était une dame très âgée et très morte de rire. Mon premier concert de Pascal Obispo…. Oui, parce qu’en plus d’être le Perfect boss de la dreamteam, de gérer beaucoup de choses pour que je puisse écrire, de supporter ma folie du foot, mon Homme accepte même mes goûts musicaux étranges et a donc vu 6 fois Pascal Obispo avec moi (bon la dernière fois, il a envoyé jolie princesse avec moi) mais aussi Maroon 5 et tout plein d’autres !

Grosse peur : Euh, …. les limaces ? Non, en vrai, je hais les serpents. Mon côté Indiana Jones sans doute.

Fou rire : Il y en a un par jour au moins, … Mais ceux que je peux prendre avec ma sœur sont d’ordre épiques.

Déception : Que mon génie en Art plastique ait toujours été incompris mdr !
Carine : Pourquoi la romance ?
G.D : La romance est une des choses que j’adore depuis que j’ai découvert La Bicyclette bleue. C’est un style qui permet plein de liberté, de croiser avec tout un tas d’autres genres : Polar, Comédie, Fantasy, Historique un jour ? Pour plein de raisons, j’ai un rapport passionné à l’histoire et j’ai une trouille folle de ne pas rendre un « historique » nickel
Les étoiles des bibliothèques : Merci Gwen d’avoir tenu le bar de notre café littéraire ce soir et tu sais quoi ? On va te rendre ta liberté pour la seconde mi-temps. Et merci à vous les étoiles de répondre présentes en masse et à chaque fois qu’on a besoin de vous. Vous êtes au top comme d’habitude merci du fond du coeur

Gwen Delmas : Un très grand merci à vous toutes pour avoir été ma première « vraie » interview, en live, j’ai beaucoup ri, pas bu mon café ni mangé les becs, mais c’était super!!!
Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain #Cause #Qawha .

Si vous avez d’autres des questions à poser, n’hésitez pas à les laisser en coms sous le post. Gwen y répondra dès quelle le pourra.

34919487_788910887985441_7453177321365700608_n

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s