L’avis de Carine sur le roman de G.H David, Dark Shadow chez Eden Editions


Titre : Dark Shadow
Auteur : Geny H.David
Editions : City collection Eden
Genre : Romance suspens
Ebook : 11.99 €
Broché : 16.90 €
Résumé : Ancienne membre d’une cellule terroriste irlandaise, Jennifer a été bannie de son clan il y a vingt ans. En entretenant une relation interdite avec Sean Griffin, le capitaine d’une milice adverse, elle a brisé un tabou et a dû s’enfuir pour refaire sa vie.
Des années plus tard, Jennifer est de retour pour affronter son passé et percer le secret de la mort de sa meilleure amie, survenue pendant le conflit Nord-irlandais. Un secret que certains veulent garder enfoui… à n’importe quel prix.

Entre complots, menaces et passion, la jeune femme sortira-t-elle indemne de cette recherche de la vérité ? Rien n’est moins sûr. D’autant qu’elle retrouve Sean, son amour de jeunesse. Leur désir ne s’est jamais éteint et la passion d’autrefois se ranime en un brasier dévorant…
Un homme venu du passé. Aussi séduisant que dangereux.
Mon avis écrit par #Carine :

Ce que j’aime dans les romans de G.H David, c’est qu’à chaque fois je me prends une claque, et avec Dark Shadow elle n’a en plus pas épargné mon cœur…

Une claque qui m’a permise d’ouvrir les yeux et de me pencher sur l’histoire d’un conflit, d’une adversité qui a mené à la haine au sein d’un même peuple alors divisé. Une fois de plus, sa documentation et son savoir m’a scotchée. Elle nous livre un récit, fort, bouleversant, et instructif.

Lorsqu’on lit une romance avec des personnages fictifs, on s’égare, on visualise les lieux, les situations en s’identifiant aux protagonistes, mais pas là… non, pas lorsque le récit se déroule au cœur du conflit nord-irlandais appelé aussi « Les troubles ». Nous devenons plutôt spectateurs d’une cruelle réalité et on ne peut pas s’imaginer à un seul instant que Jenny, Sean et tous les protagonistes de ce roman ne sont que fiction… Des Sean, des jenny, des Doroty, il y en a eu beaucoup trop dans la réalité… Plus de trente ans de conflits entre catholiques nationalistes et protestants loyalistes, au cours desquelles, plus de 3 000 civils et 900 militaires ont été tués. Mais les décès ne seront pas les seuls à avoir endeuillé leur clan, car « Les disparus » sont au cœur d’une multitudes de questions encore en suspens en ce jour…  beaucoup de familles sont toujours dans le doute et l’espérance… tout comme Jenny…

 Jenny est une ancienne membre d’une cellule terroriste Irlandaise bannie par son clan des années auparavant… Elle est la petite dernière de la fratrie des Flannighan.  Sa famille était à la tête d’une organisation paramilitaire dépendante de l’IRA et à ce titre, elle était respectée de tous.  Elle a donc grandi en plein chaos et exactions qu’engendrent cette guerre civile en accusant le choc et portant les coups à sa manière. Forte et déterminée elle était loin de se laisser faire ou d’attendre sagement à la maison. Cependant, elle a fini par faire une terrible erreur, celle de tomber amoureuse de Sean Griffin, le capitaine d’une milice dans le camp adverse qui était aussi le frère de sa meilleure amie, sa sœur de cœur…  Un amour et une amitié interdite, inconcevable et dangereuse… Mais il est bien connu que les sentiments ne se commandent pas…

Jenny revient sur son passé pour affronter cette vérité qui la hante depuis 20 ans… Elle veut des réponses et aujourd’hui il en va même de sa vie, mais surtout de la vie de ceux qui lui sont chers… Car même si un traité à été signé en 1998 pour mettre un terme à cette guerre sanglante, les anciennes haines entre militants toujours rattachés à leur cause et les activistes reconvertis n’ont pas pour autant disparu. Le pays cherche son identité et ses habitants tentent de se reconstruire, certains se cachent toujours hantés par les fantômes du passé… par leur actes… et par leurs pertes… Il y a des secrets qu’il ne vaut mieux pas déterrer… des portes qu’il vaut mieux laisser fermer à tout jamais… Mais Jenny en décidera autrement.

Elle se rendra à Islandmages où Sean tente d’y refaire sa vie depuis des années sans que personne ne sache qui il  a été autrefois et quel a pu être son rôle dans cette guerre civile… Jenny a besoin d’aide, a besoin de lui… Il est la dernière personne liée à son passé qu’elle peut encore aimer… Depuis deux mois sa vie a de nouveau volé en éclat et tente plus de survivre que de vivre. Mais Jenny est une Flannighan, un soldat, et elle refuse de fuir le passé indéfiniment. L’affronter, s’absoudre de ses fautes est pour elle primordial, mais pardessus tout, retrouver Dorothy , car si depuis elle n’a pas abandonné une chose, c’est bien ses investigations pour la retrouver…   Et pour tout cela, elle a besoin de son Capitaine ! Son grand amour de jeunesse, son âme sœur… Sean.

Dans Dark Shadow nous sommes loin de Vérone et pourtant c’est aussi l’histoire de deux amoureux, de deux clans adverses qui ne peuvent s’aimer au grand jour… Ni s’aimer tout court…. C’est un déshonneur pour les leurs, un acte de haute trahison qui peut coûter très cher à beaucoup de monde. Seulement là, nous ne sommes pas dans une pièce de Shakespeare dans laquelle nous allons sortir les mouchoirs et dire que c’était triste et passer à autre chose,non… nous sommes en pleins conflit au cœur de Belfast ou la cruauté d’une guerre fait rage, où l’on tue nos semblables parce qu’ils ne partagent pas les même convictions que nous. Où le simple fait de naître d’un côté ou de l’autre vous rend automatiquement ennemie… Et c’est dans une narration rythmée par les »troubles » de plus en plus violents qui divisent un pays dans une alternance entre le passé et le présent, que Geny H.David nous emporte dans une tornade d’émotions qui m’a prise aux tripes à de nombreuses reprises. Car comme je le disais plus haut, si l’histoire d’amour de Jenny et Sean n’est que fiction, les conflits dans lequel l’auteur les fait évoluer, lui est bien réel. Et c’est à travers leurs yeux, leurs souvenirs et leur mission qu’elle va nous plonger dans cette guerre et nous la faire vivre à notre tour. Elle ne nous fait prendre aucun partie, elle nous en fait simplement prendre la mesure et nous ouvre les yeux sur ce conflit dont on parle pas assez et dont les Irlandais souffrent encore…

Jenny et Sean vont se retrouver confronter à leur souvenirs, et faire face à leurs fautes en nous éclairant au fil des pages sur les attentes et les espoirs de chacun. Au cours de leur investigations, les rebondissements vont être très nombreux, tout comme les révélations chocs, les trahisons mais aussi des secrets bien gardés qui auraient pu donner un autre sens à leur vie, sans en oublier les vieilles rancœurs. Sur leur chemin ils se rendront compte que la haines entre militants est toujours bien présente et qu’ils sont toujours rattachés à leur cause. Que chacun d’eux est prêt à reprendre les armes pour  l’honneur et pour leur meneur. Mais à qui peuvent-ils vraiment faire confiance ? Qui est qui ? Et qui est pour qui ?

Au milieu de ce nouveau chaos intérieur,  Jenny et Sean vont se redécouvrir. Si les années ont passé, leurs sentiments eux, sont toujours intacts, explosifs, impulsifs, à leur image. Un amour dont le feu de la passion à couvé pendant des années dans l’attente de ce souffle qui vient de le rallumer tel un brasier. Mais ont -il réellement une chance ?

La mission de Jenny va les ramener en arrière et ils vont devoir affronter le passé une nouvelle fois, le remuer, le modifier…   y faire face… et l’accepter. Se retrouver face à tout ce qui les avait séparé par le passé, qui les menace encore à ce jour, et qui risque de leur coûter cher une fois de plus en emportant avec eux tout ceux qui les ont suivi.

Jenny arrivera t-elle à mener sa mission à son terme sans trop de dommage collatéraux ? La vérité doit elle vraiment éclater ? Je vous laisse le découvrir dans ce roman empreint d’un réalisme surprenant. Il est touchant, palpitant, addictif, instructif qui a fait battre mon cœur encore et encore. Un roman dont je n’ai pas réussi à définir le genre, Romantique suspense ? Thriller ? Peut-être tout simplement… « Pépite livresque by G. H.David  » !

Un énorme merci à G.H David pour m’avoir permise de découvrir Dark Shadow en service presse dans sa version broché que je vais chérir et relire à mon avis plusieurs fois… Ce roman est pour ma part un coup de coeur mais aussi… un coup dans le coeur …

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s