L’avis d’une Fanpage sur le tome 3 de Alberta Road : Le jour où tu es apparu de Mychele S.


Bonjour, les étoiles m’ont gentiment proposé de partager ma chronique du tome 3 de la saga Alberta RoadLe jour où tu es apparu de Mychèle Sorel qui paraît aujourd’hui.
C’est avec beaucoup d’honneur et d’émotions que je publie ma chronique dans la rubrique Fanpage sur ce livre magnifique et majestueux.
Merci Carine & Mya pour me donner l’occasion de mettre en avant cette chronique qui je l’espère vous donnera envie de le lire et de connaître l’univers de cet auteur talentueuse. Bonne lecture !

51tuo+pA0rL._SY346_

Titre : Le jour où tu es apparuAlberta Road – 3

Auteur : Mychele S.

Éditeur : Mychele S.

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat
Résumé : Néant. Ce mot pourrait définir le passé, le présent et l’avenir de Josh. L’ancien membre du corps des Marines a vu ses compagnons de route relever la tête un à un et avancer vers l’avenir grâce à l’amour. Mais la rédemption n’est pas pour lui. Elle ne peut être pour lui… Pourtant, après lui avoir fait subir bon nombre d’épreuves physiques et psychologiques dont il ne sait comment se remettre, la vie va se charger de le placer face au vide de son existence. Alors que la physiothérapie fait son œuvre sur les maux de son corps, il sait qu’il devra un jour ou l’autre affronter une rééducation bien plus difficile. Celle de son âme torturée, afin de se libérer du poids d’un passé qui le hante. Quand de nouvelles rencontres viennent bouleverser l’ombre de son quotidien et lui offrent l’opportunité de repousser ses démons, il ne sait s’il doit sauter le pas ou fuir une fois encore. Depuis des années, l’obscurité l’enveloppe comme une seconde peau et ses fantômes sont devenus bien plus que des compagnons d’armes, alors peut-il vraiment changer de vie ? Voici l’histoire d’un soir où le hasard a décidé de venir tout chambouler…
L’Avis de Les lectures de Karine :

« L’amour est un secret entre deux cœurs, un mystère entre deux âmes, » Henri-Frédéric Amiel journal intime 21 avril 1878

Joshua Walker, ancien Marine et solitaire, a un caractère qui ne laisse la place à aucun instant improviste. Il a combattu en Afghanistan et cette épreuve l’a profondément meurtri, anéanti et laissé pour mort à l’intérieur. Rien ne transparaît dans son regard ou son attitude. Il a été conditionné pour être un guerrier sans états d’âme et sans réaction pouvant le trahir.

Durant quatre années, il a suivit ses amis Cole et Will à travers le pays, allant d’employeurs en employeurs, d’États en États, de bonnes et mauvaises expériences en tout genre. Puis, arrive ce jour où il va devoir prendre la décision qui lui semblera la plus appropriée pour son état physique : suivre les conseils de ses amis, ce qui s’annoncera plus bénéfique qu’il ne le pense. Une ville va changer le cours de son existence et une femme sera la bouée de sauvetage à laquelle il ne croyait plus et dont il ne se sentait pas digne. Grâce à Marie Howard, son employeur, il va remettre sa vie en marche vers un avenir un peu plus serein. Cette dame âgée et bienveillante est celle qui lui donnera une chance de survivre et d’être un homme utile. Pourquoi lui donne t-elle cette chance ? Sur son parcours bien tonitruant, Josh fera la connaissance d’une fille, belle comme le jour, mais avec des démons tout autour d’elle. Comme lui, elle doit lutter chaque jour pour ne pas sombrer et se soumettre à ses cauchemars qui la hantent.

Zoé est et sera l’ange envoyé par le ciel pour sauver le soldat Joshua Walker de ses ténèbres et de sa culpabilité. Elle a fui un passé violent, meurtrier d’âme et de liberté, elle est revenue à Black Valley pour y vivre en toute quiétude auprès de sa famille et échapper à Shane, son ex mari. Chacun est obsédé par son passé, la proximité physique est une épreuve, tout contrôler est essentiel, même vital pour ne pas sombrer et c’est un des points communs qui les réunira, hormis cet entrevu dans ce bar « le black horse». Ils vont s’entraider, se parler, se confier et se reconnaître comme un homme et une femme qui s’attirent mais que tout oppose.

Josh est une énigme pour Zoé, elle va tenter de le déchiffrer, le découvrir, décacheter cette épaisse carapace qu’il s’est forgée et faire en sorte qu’il se sente en confiance avec elle. Or Zoé a aussi des fêlures, des blessures, des cicatrices qu’elle cachent au plus profond d’elle même. Ces dernières ressortent en TOC et lui pourrissent la vie.

Vont-ils réussir à surmonter ces obstacles ? La menace qui plane au dessus d’eux est-elle inquiétante et dangereuse ? Qui est l’ombre ? Que veut-elle ? Pourquoi tant de mystères et de secrets ? Sauront-ils s’avouer leurs passés et affronter ce qui les menace ?

Ce roman est émouvant à souhait et les personnages très attachants. Comment ne pas être émue devant tant d’humanité, de gentillesse, de sacrifices et de partages ?

Rien ne présageait une étincelle au fond des tourments de Josh, rien ne laissait entrevoir un semblant de lumière au creux des sombres vagues qui entraînaient Zoé au fond de l’abîme. Rien ne leur a été épargné, pourtant tout porte à croire que leur destinée était tracée à l’encre de chine sur un fond de ciel bleu menacé d’un orage.

Un livre qui m’a bouleversée et animée d’une grande ferveur pour ce couple méritant une seconde chance. Ils sont si beaux, et leur courage à affronter ce désespoir passif est exemplaire.

L’un comme l’autre a beaucoup souffert à des degrés différents; mais la vie les a réunis et ce n’est pas un hasard, ou alors, le futur est un bien grand magicien.

Merci Mychele pour ce service presse magistral. Le plus beau des trois tomes, le plus touchant et le plus euphorique aussi.

L’amour est un baume pour le cœur et l’âme de celui et celle qui sont anéantis. Il aide à remonter la pente pour ne plus jamais la redescendre. Merci Mychele pour tes mots et cette trilogie qui est un énorme coup de cœur. Je vous conseille ce livre avec un enthousiasme non dissimulé.

Choix musical pour accompagner cette lecture coup de coeur de Karine

51tuo+pA0rL._SY346_

Publicités

Louise de Corinne Guitteaud, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Louise de Corinne Guitteaud. Une lecture qui ne m’a pas embarquée ! Merci aux éditions Les Bas-Bleus pour l’envoi numérique du service presse.

Titre : Louise

Auteur : Corinne Guitteaud

Éditeur : Les Bas-Bleus éditions

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat
Résumé : Quels secrets poussent Louise à repousser Sékou ?

Louise a quarante ans, elle vit en Bretagne et son père vient de mourir. Son amie Manon lui a trouvé un travail dans la conserverie de poissons P & Fils. C’est un bouleversement pour Louise qui, pendant vingt ans, n’a pas quitté son père, atteint d’Alzheimer. Dès le premier jour, elle a un accrochage avec l’un de ses collègues, Sékou, qui s’attache pourtant à elle et en tombe amoureux. Mais Louise cache deux secrets qui l’empêchent de s’ouvrir aux autres et l’encouragent à repousser Sékou…

Plongez dans une mystérieuse romance et découvrez l’histoire de Louise dont la vie est bouleversée par la mort de son père… Finira-t-elle par s’ouvrir aux autres ?

L’avisdeMya :

La quarantaine bien sonnante, Louise a l’impression d’avoir raté le train de sa vie. Au lien d’écrire sa propre histoire, elle a passé deux décennies à regarder celles des autres. Des contraintes familiales, ont empêché son épanouissement en tant que personne. En tant que femme. Des années plus tard, résignée, elle ne peut que constater le désastre qu’est sa vie.

Aujourd’hui, son père est décédé, et sa solitude n’est que plus grande. Dorénavant, elle est seule pour affronter une réalité peu reluisante. Elle a tout perdu. Plus de famille pour la soutenir. Ni même sa maison, dans laquelle, elle se cachait de son entourage.

Bien obligée de reprendre sa vie en main, elle accepte le premier boulot qu’elle trouve grâce à l’amitié de Manon. Un travail loin d’être gratifiant certes, mais s’elle veut gagner sa pitance, elle ne peut se permettre de faire la fine bouche. Et c’est avec le coeur lourd, qu’elle reprend le chemin du travail.

Et si Louise, croyait que sa vie n’était pas facile, entre les quatre murs de l’usine, elle sera un enfer.

Frustrée et la rage au cœur, elle déverse sa colère sur ceux qui essaient de l’approcher de près, amis ou ennemis. Louise a toujours vécu engluée dans sa solitude qu’elle ne sait plus comment se laisser apprivoisée. Elle a passé presque toute sa vie à repousser tout contact humain, qu’elle a oublié comment faire pour renouer avec le monde extérieur. Ce n’est pas Sékou, son collègue au travail, qui dirait le contraire. Ce dernier, a fait maintes fois les frais de son aigreur. Une pugnacité qu’elle aurait dû utiliser à bon escient. Ses proches l’ont dépouillée de tout ce qui lui est cher mais elle s’est laissée faire car c’était plus facile.

Jusqu’au jour fatidique, où elle a dû rendre des comptes sur un méfait qu’elle s’évertuait à cacher. Elle aurait mieux fait de cacher son secret dans les replis les plus profonds de son cœur que les mettre sur écrit. Ce qui lui coûtera une autre partie d’elle même s’il lui en restait !

Louise n’a pas été ma tasse. L’histoire n’a pas comblé mes attentes promises entre les lignes de la quatrième couverture. Louise, a été classé dans le genre romance. Mais elle n’en était pas le moteur. A peine quelques clins d’œil à sa relation avec Sékou. Enfin si on pourrait considérer les quelques paroles cinglantes échangées comme une relation. En l’absence du côté romantique, cette histoire a manqué de saveur, et de la palette d’émotions qui aurait pu l’embellir.

La protagoniste clé, (Louise), n’est pas arrivée à me toucher, ni à me transmettre ses émotions. Elle était un peu trop hargneuse pour que je ressente de l’empathie pour elle. Et les ondes négatives qu’elle diffusait à volonté, me laissait dans une totale perplexité.

Sékou, quant à lui, était quasi inexistant et a manqué de la trempe dont on fait un héros de romance.

Louise est une nouvelle plutôt qu’un roman. elle fait en total, 65 pages sur ma liseuse, du coup, elle se lit très vite mais sans dégustation ni passion !

Encore une lecture qui ne m’a pas embarquée cette semaine. Mais vous êtes libres de tenter l’aventure et vous faire votre propre opinion !

40407615_946156368913134_348615069417865216_n

Plaidoyers et Préjugés de Fanny Desdarcis, mon avis !


Bonsoir les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Plaidoyers ePréjugés de Fanny Desdarcis ! Une lecture qui ne m’a pas fait voyager, ni ne fait partie de mon genre de prédilection. N’hésitez pas à tenter votre chance si cela vous dit !

51hfatbx-hl1452143350..jpg

Titre : Plaidoyers ePréjugés

Auteur : Fanny Desdarcis

Éditeur : Indépendently Published

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé : A l’aube de ses 29 ans, Valérie alias miss pied dans le plat est une jeune avocate désabusée. Célibataire, une carrière au point mort dû à une décision qu’elle regrette amèrement. Elle peut heureusement compter sur ses deux meilleurs amies, Jenny et Natty, pour la soutenir mais surtout pour la suivre dans ses plans foireux ! Face à elle Julien, son patron et ami. L’association de Valérie au cabinet était prévue et tout se passait bien entre eux. Jusqu’au jour ou elle accepte une affaire qui met Julien en porte à faux sans même le savoir. Il se renferme alors pour se protéger quand il perd la face à cause d’elle. Entre eux rien n’est gagné ! Du désir à la passion, le tout mêlé aux désillusions et aux rancunes qui va l’emporter ? Seront-ils capable de gérer leurs sentiments ? A vous de juger !

L’avisdeMya :

L’histoire de Valérie a commencé par un malheureux malentendu. Car se retrouver au tribunal pour plaidoyer contre son ami et patron ne peut être que malentendu n’est-ce-pas ? Et bien, c’est tout à fait le genre de Valérie, la gaffe ! Compromettre sa carrière, n’est pas le pire qu’elle fera.

Depuis cet incident, elle est mise en quarantaine par le cabinet d’avocats dans lequel elle bosse. Obtenir le statut d’associée qu’elle concoite depuis des années est irrémédiablement compromis. En attendant le miracle, elle accumule les heures et mâche le travail à son patron qui recueille les lauriers de son labeur.

Aujourd’hui, Valou en a marre. Et poussée par ses meilleures amies, Jenny et Nathty, décide de tout envoyer bouler et refaire sa carrière ailleurs. Mais sans compter avec Julien, qui refuse sa démission. Et l’embarque dans une malvenue et imprévisible danse sensuelle. Tentative de corruption ? Ou le patron en question, s’est réveillé ce matin avec un trou de mémoire ? Car jusqu’à aujourd’hui, les deux jeunes gens ne pouvaient se voir en peinture. Et toutes les occasions sont bonnes pour échanger des coups bas.

Valou est déstabilisée et ne sait plus à quel saint se vouer. Cela fait longtemps qu’elle a négligé le côté sentiment pour ne penser qu’à sa carrière. Après une sévère déconvenue amoureuse, elle ne fait confiance qu’à ses jouets en cas de besoin d’un réconfort !

Mais il n’a suffit qu’une soirée, et une étreinte brutale pour que tout change entre eux. Dix ans qu’ils se connaissent et 4 ans qu’ils travaillent ensemble sans aucune ambiguïté. Jusqu’à ces malheureux mots ou heureux pour que tout bascule.

Valou ne mâche pas ses mots. Sa langue bien pendue pourrait bien vous séduire ou pas. ses péripéties vous embarquent dans un monde parallèle. L’impossible devient possible. Une aventure rocambolesque pimentée d’une romance érotique. Rire, drama et érotisme font le trio gagnant de Plaidoiyers et préjuges, si vous êtes fan du genre.

Valou, est un personnage entier, et ne fait pas dans la demi-mesure. Elle peut autant, s’attirer la sympathie des lectrices, que leur antipathie. Son langage vulgaire, pour une avocate de barreaux, ne m’a pas trop accrochée. Mais il trouvera probablement écho chez certaines vu les coms plus qu’élogieux sur les plateformes !

J’ai relevé aussi quelques points négatifs. Cette format numérique a besoin d’une « fée-main » pour partir à la chasse de : Quelques coquilles qui se sont glissées ici et là. Des fautes d’orthographe, certes inoffensives, mais je me devais de le mentionner. Absences récurrentes de ponctuation.

Inutile de vous dire que cette lecture m’était un peu pénible. Attention ! Ne croyez pas que je parte en croisade contre l’auto-édition. Ce n’est pas mon genre, d’ailleurs, le blog a repéré des pépites. IL FALLAIT JUSTE QUE JE LE SIGNALE  !

Clémence et johnny hallyday – On a tous besoin d’amour

 

51hfatbx-hl1452143350..jpg

 

 

L’avis de Carine sur le second tome de The Heart Line, un roman de Mikky Sophie chez Nisha Editions


Titre : The Heart Line 2/2
Auteur : Mikky Sophie
Genre : Romance
Editions : Nisha
Ebook : 4.99€
Broché : 12.99 € à paraître le 11 octobre
Résumé : Que faire quand la personne responsable de tous vos malheurs est aussi celle qui vous fait vous consumer de désir ?
Après un passé difficile, Ahmik fait le choix de démarrer une nouvelle vie en quittant pour de bon la réserve indienne dans laquelle il a grandi.
Mira, elle, ne peut compter que sur elle-même depuis ses douze ans, âge où ses parents sont décédés tragiquement ; elle n’attend plus rien de la vie.
Lorsqu’une voyante prédit à Ahmik sa mort prochaine, ses démons refont surface. Il profite alors des derniers mois qui lui restent pour venger la mort de son frère en cambriolant la maison de ses meurtriers. Mais ses plans sont mis à rude épreuve lorsque Mira débarque sans prévenir. Un malentendu va alors changer à jamais leur vie.
Mon avis par #Carine : Et si… Mikky Sophie vous faisait sortir de votre zone de confort ?

C’est une chronique particulière que je vous écris aujourd’hui. Elle n’a rien du schéma habituel. Pleine interrogations peut-être même de contradictions. Mais elle est telle comme je souhaitais vous transmettre mon ressenti…

Ahmik a peur d’avoir été trahi par son bel ange blond, et une fois de plus, son impulsivité va le conduire à des choix et des actes qui ne sont guère judicieux… Mais Ahmik reste Ahmik. Même s’il souhaite changer au fond, il est un Chepewa et ses origines mêlées à son passé et, aujourd’hui à son avenir, font de lui ce qu’il est à ce jour… A savoir, un être complètement paumé face à un destin qu’il ne maîtrise plus. Un destin où il va laisser les arts divinatoires lui tracer sa route. Une route dont il connait la destination finale mais sur laquelle il choisira dans quel état d’esprit il y arrivera. Et aller au bout de sa vengeance est pour lui primordial. Ce qu’il n’avait pas prévu dans ses bagages de route, c’était Mira, son ange blond… Sa lumière , mais aussi son obscurité…

Je ne vais m’attarder sur récit car si vous n’avez pas lu la première saison, je préfère vous parler de mon avis face à cette suite qui m’a complètement conquise.

J’ai vraiment beaucoup apprécié la lecture de ce roman qui sort vraiment des sentiers battus de part son thème. Et on peut dire que le suspense ne manque pas. Mais pas d’une façon haletante où tout s’enchaîne, et où, on tremble pour nos protagonistes. Non. C’est plutôt un suspense entretenu par un mystère persistant, un dilemme incroyable, une action qui est présente mais par la réflexion et les choix que doivent faire nos protagonistes. Croire ne pas croire… Vivre ou ne pas vivre…. Aimer et mourir d’aimer même si ce n’est qu’un instant, ou vivre sans amour pour toujours… Tant de questions, tant de réflexions, tant de signes du destin qui tracent notre route… Mais vers où mène cette route ? La vie ? La mort ? La rédemption ? Peuvent-ils changer leurs destins si leurs choix étaient différents ? Mira souffle le chaud et le froid. Elle avance aussi vite qu’elle recule, les signes sont tellement contradictoires qu’elle ne sait plus comment les interpréter sans se fourvoyer. Elle brûle d’un désir inédit, inconnu face a Ahmik, mais est -elle vraiment prête à tous les sacrifices pour vivre au moins une fois le bonheur et en savourer chaque seconde ? Ahmik est le diable… ou peut-être bien que c’est elle au fond…  Et si tout ce à quoi elle a toujours cru n’était que chimère ?

Mikky Sophie nous embarque dans une romance pas comme les autres. Une romance qui vous fera sortir de votre zone de confort et vous poussera dans vos derniers retranchement en faisant abstraction de ce que vous pourriez avoir peur de croire… Et si … La vie vous laissait les cartes en main , qu’en feriez-vous ? On dit que la vie vaut la peine d’être vécue mais… Et si la mort aussi en valait la peine ? Et si les sentiments profonds et la passion dépassaient tout entendement ?

Un récit sombre et envoûtant, un récit addictif mais aussi sensuel et électrique dans lequel l’auteur décortique l’âme et la raison de nos héros. Elle les malmène, les rend complètement fous, et nous avec. Elle nous emmène aux portes d’un monde abyssal, mystique et dans une atmosphère hors du commun dans lequel nos protagonistes mènent un combat acharnée pour connaitre l’absolution avant le grand voyage… Mais dans leur lutte, ils vont trouver l’amour, le vrai. Un obstacle délicieux qu’ils ne peuvent ignorer mais qui les conduira inéluctablement à la chute fatale… Et Si ?

The Heart Line à une saveur particulière pour moi. Il faut dire que trône dans mon tiroir à porté de main, les cartes de ma grand mère… Celles dont elle m’a fait cadeau de son son vivant en me disant que j’avais aussi le don et qu’il fallait que je le travaille. Ces cartes que j’ai sorties une multitude de fois jusqu’à ce jour… ce dernier jour où j’y ai vu ma grand mère décédée alors que personne n’était encore au courant… Et une heure après, la nouvelle tombait… Je ne les ai plus jamais touchées, mais elles sont là, je les regarde et pense à elle, depuis des années. Alors lorsque je lis ce genre de roman, et le combat intérieur et extérieur que mène les protagonistes suite à une simple prédilection, je ne peux que les comprendre… Je ne peux que trembler pour eux… je ne peux que réfléchir avec eux sur la solution qui sera la meilleure…    Je ne peux qu’être touchée… Et Si… le grand gagnant était l’amour dans tout ce chaos ? Et si gagner était aussi perdre…

Je vous ai surement perdus en cours de route et j’en suis désolée, mais les mots sortent comme ils le souhaitent. Et parfois, c’est bien aussi de sortir de la normalité et vous proposer quelque chose de nouveau. Je ne vais même pas relire ce que je viens d’écrire et vous laisser mon avis brut, tel qu’il est vraiment. Et si pour vous, cela veut rien dire, j’en suis navrée par avance pour Mikky Sophie mais comme elle le dit si bien : Ce n’est pas aisé de retranscrire sans embûches le fil de son imagination en essayant extérioriser aux mieux certains sentiments 😉

Un grand merci à Mikky Sophie pour cette lecture touchante et merci à Nisha Editions pour m’avoir permise de la découvrir en Service Presse.

alors que personne ne le savait encore…

L’avis de Carine sur The Jail Tome 3 par Marie H.J Chez Lips & Roll


Titre : The Jail – Tome 3- Best of The Broken
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 5.99 €
Broché : 17.99€
Résumé :

Qui a dit que faire la cour à une femme n’était plus d’actualité ? Greg, lui, tourne autour de Diane depuis deux ans déjà, et ne cesse de redoubler d’attentions à son égard. Messages quotidiens, humour douteux, drague évidente, cadeaux déplacés, rien ne l’arrête.

Au Jail, personne n’est dupe : l’ancienne mannequin n’est pas insensible aux charmes du chanteur des Orgasmics Puppets. Alors pourquoi continue-t-elle à nier l’évidence et à le repousser ?

Lorsque son petit frère revient dans sa vie avec son lot de soucis, la jeune femme décide de l’aider à n’importe quel prix, au risque de décourager définitivement Greg.

Quelles souffrances la patience d’un cœur amoureux est-elle prête à tolérer ?
Mon avis écrit par #Carine :

Comme tous les tomes de la saga, The Jail peut être lu indépendamment. Vous pouvez également retrouver l’origine de cette histoire dans l’ouvrage Broken paru aux éditions Lips & Co en juillet 2017 avec comme personnage principaux, Rose et Morgan.

Les Orgasmics Puppets vont, une nouvelle fois, mettre le feu au Jail ce soir, et s’ils aiment faire le Show et font l’unanimité sur scène avec leur musique rock qui décoiffe, c’est d’un autre spectacle que les habitués du Jail aiment se repaître chaque semaine . Un Show que leur offrent Diane et Greg par les frasques de ce dernier pour attirer sa belle dans ses filets. A coup d’allusions lourdingues, de belles paroles et de cadeaux aussi loufoque les uns que les autres, le beau Greg n’a jamais cacher son attirance pour Diane, sa Miss Monde, comme il l’aime l’appeler. Il la veut, c’est sa femme et rien ne l’arrêtera dans sa quête. A force de persévérance, il a réussi à créer un univers parallèle de la vie quotidienne dont Diane devient dépendante. Mais voilà, même s’il a réussi à percer sa carapace pourtant bien épaisse en se dévoilant au fil du temps tel qu’il est vraiment, même si elle commence à le regarder comme son petit ami potentiel avec qui elle aimerait bien se laisser aller… Diane se refuse à toute histoire. Elle ne le peut pas, elle ne le mérite pas… Il ne comprendrait pas, ne lui pardonnerait pas… Sa situation familiale et son passé un peu spécial l’empêche de lâcher prise à son plus grand regret… Pourtant l’alchimie est là et bien là , l’attraction est explosive et incandescente à chaque contact… Mais Diane préfère agir égoïstement à l’encontre de ses propres sentiments en le gardant prêt d’elle en tant qu’ami et en continuant de le laisser espérer. Ce petit jeu l’agace autant qu’elle l’aime, tout comme Greg l’agace autant qu’elle en est accro. Mais il est aussi important pour elle, et s’elle venait à tout lui dire… Elle le perdrait pour toujours … Mais jusqu’à quand Greg sera t-il prêt à attendre sa belle ? Lui le coureur de jupons invétéré qui fait tourner la tête de toutes les filles, ne pourrait -il pas se lasser de prendre autant de râteaux depuis deux ans ?

Quelles souffrances la patience d’un cœur amoureux est-elle prête à tolérer ?

Nouveau tome, nouveaux personnages, nouveau thème. Marie H.J n’aime pas tourner en boucle dans ses sagas et nous propose à chaque fois une nouvelle pépite. Si le thème et le rythme est bien différent des autres récits, il n’en reste pas moins intéressant, addictif mais aussi profond. De nouveaux personnages hauts en couleur qui méritent d’être connus et avec qui vous aimeriez sûrement passer de belles soirées, mais aussi aider, soulager et conseiller… Greg est un personnage à part, complètement décalé, loufoque que l’on aurait tendance à ne pas prendre au sérieux. En ouvrant son cœur à Diane, il va aussi nous ouvrir les portes de son âme et nous laisser le découvrir et l’aimer tel qu’il est vraiment. Cette facette qu’il montre à tous est son coté détente dans lequel il s’amuse et profite de sa passion. On ne le prend pas au sérieux et le voit comme un gamin trentenaire qui s’amuse et butine sans attaches. Pourtant dans sa vie de tout les jours, il pourrait vraiment vous surprendre…

Diane quant à elle parait sage, en apparence… mais derrière la façade lisse de cette comptable anciennement mannequin, on va y trouver le poids d’un passé qui l’a mis face à des choix qu’elle assume certes, mais qui font d’elle la personne qui ne peut offrir son cœur à l’homme qu’elle aime. Une personne qui se sent responsable de ne pas avoir aider son frère mieux qu’elle l’aurait souhaiter et qui revient près d’elle avec de très lourds bagages. Une fois de plus, elle va devoir donner de sa personne pour l’aider à s’en sortir à n’importe quel prix, mais est-ce la bonne solution ? Comment aider quelqu’un qui ne souhaite pas l’être ? Comment ne pas faire d’erreur en voulant bien faire lorsque la situation nous est complètement inconnue et nous échappe ?

Greg sera d’elle pour la soutenir mais reste a savoir si elle le laissera faire…

On croit entrer dans un récit simple qui nous fera rire et avec lequel on passera un très bon moment rafraîchissant. Mais ça, c’est ne pas connaitre Marie H.J qui va traiter une fois de plus un sujet poignant qui est malheureusement d’actualité dans de nombreux foyers. Et ce ne sera pas le seul, car plusieurs thèmes seront traités mais pour revenir et n’en faire qu’un : L’amour et les sacrifices qui s’y rattachent. Est-on vraiment prêt à tout par amour comme jusqu’à le perdre pour le bien de l’autre ?

Je vous laisse découvrir cette histoire magnifique que j’ai lue évidement d’une seule traite car lorsque l’on commence un roman de Marie, il est clair que j’ai fini par comprendre qu’il fallait prévoir du temps devant moi. Impossible de le poser et il n’y a vraiment rien à redire. Tout est limpide et les lignes qui défilent sous vos yeux se transforment en images, en très belles images aux couleurs des sentiments, et nous plongent tête première dans le roman pour n’en ressortir qu’à la fin. Tous les personnages, qu’ils soient les principaux, ou les secondaires ont leurs propres caractères et une personnalité à part qui les rendent intéressants et profonds et uniques. Des personnages bons et attachants, même les mauvais ;). Car ils ont tous une histoire et chaque histoire fait d’eux ce qu’il sont aujourd’hui. Des personnages dont on veut tout connaitre…

Un roman coup de coeur une fois de plus qui mériterait aussi un autre titre  » La couleur des sentiments » 😉 Merci de m’avoir fait découvrir cela aussi 🙂

Un grand merci à Lips & Roll pour leur confiance en m’ayant permise de découvrir ce nouveau tome en service presse. Un grand merci également à Marie H.J de m’avoir rendu complètement accro à sa plume.

Crushed de Cary Hascott, mon avis !


Bonsoir les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Crushed, une romance originale et inédite de Cary Hascott ! Mes remerciements à Nisha éditions pour l’envoi numérique du service presse !

Titre : Crushed – Intégral

Auteur : Cary Hascott

Éditeur : Nisha éditions

Collection : Diamant noir

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat
Résumé : Faut-il avoir goûté la trahison pour apprendre à faire confiance ?
Mère célibataire, Clarisse s’est enfermée dans un quotidien fade, sans distraction, sans hommes. Surtout sans hommes. L’amour, elle n’y croit plus depuis que Naïm, le père de son fils à qui elle a tout donné, l’a abandonnée sans explication alors qu’elle était enceinte. Mais c’était compter sans Jennifer, son amie de toujours. S’inscrire sur le site de rencontres  » Crush « , c’était son idée à elle. D’abord méfiante, Clarisse se laisse convaincre. Un soir. Puis deux. Un profil retient son attention: celui du mystérieux Victorious. S’ensuivent des échanges de messages, de photos. Un appel. Vient ensuite une rencontre, un moment hors du temps. Et, subitement Clarisse se prend à rêver.
Pourtant, Clarisse le sait bien, la vraie vie, ce n’est pas un conte de fées. Surtout quand le passé ne cesse de resurgir.

L’avisdeMya :

Mère célibataire, situation financière précaire. Et vie perso inexistante. Voilà le quotidien de Clarisse depuis trois ans. Eh oui trois ans qu’elle ne fait que survivre. Méfiante, elle a cadenassé son coeur à l’amour et à bien d’autres plaisir de la vie. Son fils était son centre d’univers et occupait tout son temps. Jusqu’au jour où sa meilleure amie, Jennifer, a eu une idée de génie ou pas, question de point d vue, pour la sortir de sa solitude.

Aujourd’hui, Clarisse retrouve enfin le chemin du travail après un long arrêt forcé. Et pour réapprendre à se refaire confiance, retrouver son pep’s, et croire en ses capacités, elle décide de suivre le conseil de Jennifer, et se lance dans une relation virtuelle avec l’un des membres du site de rencontre,« Crush », où elle s’est inscrite. Dès le début, elle donne le ton à leurs échanges. Quelques messages enflammés plus tard, une rencontre en vrai devenait inévitable avec Victorius. Un verre dans un bar pour un premier temps et pourquoi pas, une chevauchée sensuelle si feeling.

Cet unique rendez-vous lui a donné des ailes. Après une nuit torride, Clarisse s’est sentie enfin revire et était prête à manger du lion s’il le fallait. Toute confiance retrouvée, elle commence enfin à croire en sa bonne étoile.

Elle savait que le destin, peut-être malicieux, voire cruel, mais elle découvrira à ses dépens qu’il peut-être aussi sadique. En deux trois temps, son enthousiasme commence à fléchir quand elle croisa les yeux bleus d’acier et pleins de défis de son nouveau collègue, Victor.

Mais quel karma ! Clarisse n’a d’autres choix, que relever les épaules et planter ses dents bien aiguisées sur quiconque s’essayant à la renvoyer à un passé proche. Sexy et tentant soit-il ! Elle est là pour faire ses preuves et renflouer son maigre compte en banque. Le reste n’est que détail.

Quant à Victor, avoir Clarisse en superviseur dans la boîte où il travaille, ne le met pas en joie. Vous vous demandez sûrement ce qu’il peut bien lui reprocher ? En plus qu’elle lui embrouille les idées et chauffe ses sens ? Eh bien, il y a bien une autre raison mais pas des moindres. Mais au lieu de vous mâcher le boulot, je vous laisse le découvrir par vous même.
Crushed est une romance assez singulière et unique dans son genre. Après un début à peu prés long mais utile pour établir les premières bases de cette histoire, j’ai été séduite par le déroulement de la trame qui était inédit. Et aussi par le caractère ombrageux et affirmé de Clarisse. Sa manie de vouloir tout régenter, lui servira de tremplin dans son nouveau travail dans un cercle purement masculin. Ce n’est pas si simple d’être la chef d’une bande de machos qui voit d’un mauvais œil son obsession de les bousculer et chambouler leurs train train quotidien.

Si Victor, se la joue rebelle, elle a toutes les cartes en main pour le pousser dans ses derniers retranchement et prendre ce qu’il lui doit. Notamment respect et obéissance !

Quant à Victor, malgré qu’il continue d’être le coureur de jupons qu’il a toujours été, et collectionner les coups d’un soir, néanmoins, il n’arrive pas à mettre en pause le défilé des images pas catholiques et rien avoir avec le travail, que Clarisse lui renvoie à chacun de leurs face to face explosif. Ses fantasmes érotiques, il pourrait en faire des films et gagner une fortune ! Autant, il est irrémédiablement attiré par elle, autant ses airs dominatrices et le fait de l’avoir dupé, l’exaspèrent au plus haut point. Dur d’avaler la pilule de ses mensonges. Ses désirs continuent à se disputer sa raison malgré et en dépit de tout !

Mais un tragique événement va les rapprocher et qui sait Clarisse, trouvera enfin une raison de lâcher prise, s’ouvrir à l’amour et refaire confiance à son entourage !

Contrairement à ce que je pensais au début, Crushed s’est avéré une sympathique lecture. Torride sans faire dans des scènes de sexe intempestives qui pourraient prendre le pas sur l’essentiel de l’intrigue. Les protagonistes étaient hautement en couleur. Et sans exagération, et au risque de me répéter, je suis fan du personnage de Clarisse. L’emblème de la femme indépendante et carriériste. Mais rentrée chez elle, c’est la mère-poule qui s’inquiète de tout. Elle incarne la Force mais avec une touche bouleversante de fragilité, impact d’un passé tumultueux. Une femme à l’émotion exacerbée. L’amie fidèle malgré les turbulences sismiques qu’elle a traversées avec sa meilleure amie. Et pour dire, une multitude de casquettes qu’elle porte à merveille !

Alors tentez vous aussi crushed, qui sait, l’amour sera peut-être au rendez-vous et à défaut, vous aurez gagné un superbe moment avec notre tandem de choc !

JENNIFER PAIGE « CRUSH »

41gfdcpo3nl792854238.jpg

Game On – Saison 2 de Elisa Houot-Hope, mon avis !


Hello les étoiles ! Un avis mitigé sur Game On – Saison 2 d’Elisa Houot-Hope ! Merci à Kaya édition pour l’envoi du service presse numérique !

fb_img_15348743077571637906431.jpg

Titre : Game OnSaison 2

Auteur : Elisa HouotHope

Éditeur : Kaya éditions

Genre : Young Adult

Kindle : Lien d’achat
Résumé : Une date, deux destins brisés.
Désormais orpheline et forcée d’habiter chez une tante qu’elle ne connait pas, Arielle s’est jurée de retrouver le chauffard inconnu responsable de la mort de ses parents. Or l’heure de la vengeance va sonner bien plus tôt que ce qu’elle pensait.
Rongé par les remords, Matt quitte sa ville natale en laissant derrière lui ses vieux démons qui l’empêchent d’avancer. Mais la culpabilité ne vous laisse jamais vraiment en paix.
Quand Arielle rencontre Matt, elle voit en lui tout ce qu’elle déteste : un garçon arrogant, trop sûr de lui, qui joue avec les filles. Alors c’est décidé, elle le fera payer pour tous les autres.
Et s’il y avait plus à perdre qu’à gagner ?

L’avisdeMya :

Dans cette deuxième saison, la situation se complique encore plus entre Matt et Arielle. Les deux jeunes gens sont confrontés à une dure réalité. Malgré les beaux sentiments qu’ils se portent mutuellement, ils ne peuvent prétendre à aucun avenir. Résignés et englués dans leurs culpabilités, chacun pour des raisons propres, ils s’éloignent l’un de l’autre. Ce qui profitera à une tierce personne pour s’immiscer entre eux. Histoire de tuer l’espoir dans l’œuf, elle fait tout pour rétrécir les angles et écarter toute tentative de réconciliation entre eux. Ne leur épargnant ni sa langue de vipère, ni ses mensonges et un savoir manipulateur dont elle seul a l’art. A se demander, comment Matt a pu être un jour, lié à cet être si abject. A quand enlèvera-t-il les œillères et se rendre compte que sous ses airs angéliques et doux, se terre un serpent venimeux qui n’hésitera pas à frapper traîtreusement. Et cela n’a pas raté. Matt, lui a permis de s’engouffrer dans la faille de ses semi-vérités. Chose qui a accéléré la chute de leur relation déjà précaire.

Quatre ans plus tard, Arielle, a intégré l’école de ses rêves et a refait sa vie. Mais voilà Matt, qui revient dans sa vie pour chambouler toutes ses résolution et la mettre dans tous ses états. De ce côté, rien n’a changé. Arielle, pourrait-elle lui refaire confiance après s’être fait une raison et avoir reconstruit une autre vie, certes, pas intense mais plus stable ?

Le final de Game On n’a pas satisfait mes attentes. Après une saison prometteuse, j’ai perdu le fil dans la deuxième. Peut-être passé l’âge pour comprendre les tenants et aboutissants des problèmes relationnels et émotionnels de la jeunesse d’aujourd’hui.

L’auteur suivait un cheminement propre à elle et qui lui convenait Mais moi, j’ai calé en route. Les événements s’enchaînaient trop vite et les personnages ont manqué de profondeur. Ce qui était dommage, vu le potentiel à explorer. Leur relation qui promettait d’être explosive était un peu plate à mon goût.

Arielle était une soupape défectueuse et qui menaçait de faire des dégâts sous pression, Mais dans ce tome, à ma grande surprise, elle a perdu du caractère et a passé beaucoup de temps à pleurnicher sur son sort. Par contre, j’ai beaucoup apprécié et à sa juste valeur, le clin d’œil consacré à Tyler et Phoebe (Meilleurs amis de Matt et Arielle) qui étaient plus crédibles et ont tenu leurs promesses.

En général, ce final reste agréable à lire. Je ne mets pas en cause la plume de l’auteur qui est toujours fluide et prometteuse. Si Game On 2, ne m’a pas embarquée, peut être que j’attendais beaucoup des protagonistes clé, il fera probablement des heureuses. ( J’ai vu passer pas mal de coups de coeur ). Les rebondissements se sont avérés spectaculaires et pas mal de surprises en perspective qui vous attendent.

Alors n’hésitez pas à tenter votre chance et pourquoi pas en discuter sur notre page Facebook ou notre Groupe les étoiles récemment créé pour discuter de nos lectures dans le respect de chacun !

She Will Be Loved – Maroon 5

fb_img_15348743077571637906431.jpg

Love expérience de Emma P. , Mon avis !


Bonjour les étoiles ! Je vous invite à lire cette belle romance à l’intrigue inédite signée Emma P. et publiée chez Butterfly éditions !

512hhu+eh6l550772009..jpg

Titre : Love experience

Auteur : Emma P.

Éditeur : Butterfly éditions

Collection : Red romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé : Trouver l’amour sur Internet ? Certains penseront qu’il s’agit d’une supercherie. Mais quand on a tout essayé et que rien ne fonctionne, ne serait-ce pas l’ultime alternative ? Mirabelle, journaliste pour un magazine féminin parisien, et Graham, acteur anglo-saxon adulé du public, ont un point commun : ils sont célibataires. Souffrant tous deux de cette situation, ils s’inscrivent, impulsivement, sur le dernier site de rencontre à la mode. Cependant, il semblerait que monâmesoeur.com ne soit pas une vitrine de l’amour ordinaire. Le site propose un service TRÈS particulier, pour le meilleur, comme pour le pire… Et si le bonheur était caché dans l’inconnu ? Et si une simple promesse pouvait tout bouleverser ? Tout remettre en question ? Quitte à se brûler les ailes, ça vaut le coup d’essayer, non ?

L’avisdeMya :

Mirabelle, jeune femme, belle, dynamique et compétente dans son domaine désespère de trouver un jour l’âme sœur. Pourtant, elle a tout les atouts pour plaire. Sauf quand elle ouvre la bouche. Son intelligence, sa personnalité cash et direct, fait fuir les hommes. Même les plus hardis.

Jusqu’au jour où son meilleur ami et collègue lui fait un cadeau empoisonné, ou peut être pas. Une inscription sur un site de rencontre.

Un site qui promet monts et merveilles. Et s’elle osait pour une fois ? Le succès appartient aux audacieux dit-on.

Forte de cette idée, Mirabelle se jette dans l’eau et rêve déjà à son apparition tout en dantelles devant l’autel. Rêve ou cauchemar ?

Quant à Graham, le british le plus convoité en Angleterre, en a marre de tout ce tapage fait autour de son nom, décide de partir au vert quelques jours dans un bled paumé de la France. Ces vacances improvisées marqueront un chamboulement total dans son quotidien. Reste à savoir si c’est dans le sens positif ou pas.

Quand hasard ou destin s’emmêlent, cœur et raison n’ont qu’à abdiquer.

Love exeperience s’est avéré une belle aventure. C’est ma deuxième lecture pour cet auteur, si ma première était prometteuse, celle-ci a été un petit délice estivale !

J’ai passé un très bon moment avec les protagonistes de ce conte de fée moderne. Surtout Mirabelle dont suis totalement fan. Une nana pleine de peps et d’autodérision. Angélique avec une langue bien pendue. Imaginez ce que peut donner un tel contraste. En somme, beaucoup de rire en perspective.

Notre idole des filles, n’est pas en reste. Fleur bleue par moment à vous faire fondre. Malgré la célébrité, il reste humble mais hélas l’a rendu très méfiant. Ce qui va lui créer de gros ennuis. Et pimenter cette romance qui démarre de façon si curieuse.

Les protagonistes secondaires ont aussi leurs importances. Je nomme Wilson à la barre et …autres. Vous le saurez assez tôt si vous vous décidez à oser votre Love experience aussi ! Des personnages loufoques et non dénués d’intérêt qui m’ont fait beaucoup rire.

Pour vous résumer, Love experience est une romance à l’intrigue un peu particulière qui m’a ravie et embarquée. Je vous la recommande pour un petit plaisir bien mérité.

I’m In It With You par Laureen

512hhu+eh6l550772009..jpg

Boss Affair de Lil Evans, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à mon avis sur Boss Affair de Lil Evan. Une belle découverte à lire absolument chez Addictives éditions !

512zhe7bbgl1930983998.jpg

Titre : Boss Affair

Auteur : Lil Evans

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Résumé Une nuit torride, zéro conséquences… Vraiment?
Autumn se laisse aller pour une nuit dans les bras d’un inconnu… et le regrette dès le lendemain à son arrivée au bureau !
Car non seulement Clarence s’avère être son nouveau patron… mais il est aussi marié ! Certes, sa femme est hautaine et méprisante, mais ce n’est pas une raison !
Autumn résiste de toutes ses forces à l’attirance qui la pousse vers Clarence… Sauf que lui semble bien décidé à la faire succomber de nouveau.
Lequel cédera avant l’autre ?

L’avisdeMya :

Avant tout, un grand merci à l’équipe des éditions Addictives de nous gâter avec de si magnifiques lectures !

Découvrir qu’elle est sur le point de perdre son boulot dans le cabinet d’avocats spécialisés où elle est reconnue parmi les meilleures, Autumn, a besoin de décompresser et d’une dizaine de litres d’alcool pour faire passer l’amère pilule.

Escortée par son fidèle compagnon de beuveries, collègue et meilleur ami, elle passe à l’action. La soirée battait son plein quand ses yeux embrumés croisent ceux de Clarence. Cette soirée ne pouvait mieux finir qu’entre les bras de ce sulfureux et élégant bel homme qui n’a de cesse de la reluquer.

Cela ne pouvait mieux tomber, Décompresser c’est aussi faire des rencontres sensuelles n’est-ce-pas ? Qu’importe si c’est avec un inconnu. Forte de cette pensée, Autumn décide de l’embarquer pour la nuit ! Et quelle nuit ! Clarence a balayé tous ses soucis d’un seul baiser. Jouant des notes voluptueuses sur son corps et d’une dextérité de maître.

Mais le réveil, ne se passera pas comme elle l’espérait. Clarence était un coup d’une nuit, et le restera, hélas !

Lundi, le retour à la réalité et la mauvaise posture du cabinet. Mais une bonne nouvelle l’attendait. Le cabinet racheté, le personnel ne perdra pas son travail. Le soir même, il est convié à un cocktail de présentation du nouveau patron.

La bonne nouvelle a vite viré au cauchemar. Son nouveau patron n’est pas juste son coup d’un soir mais le pire… c’est qu’il est bel et bien marié contrairement à ce qu’il lui a affirmé. Et le pompon, c’est que ce mufle, n’en éprouve aucun remords et déterminé à refaire joujou avec son corps.

Humiliée, dévastée, Autumn devra sortir le grand jeu : Colère et Self-control pour résister à la tentation de retomber dans son piège sulfureux. Fût-il marié à un Cerbère de l’enfer même, jamais elle ne subira l’humiliation d’être là deuxième femme. Ni la briseuse des ménages. Ses convictions ne faibliront pas. Mais le proverbe s’avérera vrai : Ne dis jamais  » Fontaine, jamais, je ne boirai de ton eau !

Autumn est une belle personne. Tant de l’intérieur que de l’extérieur. Compétente dans son domaine, mais ne laisse jamais son statut d’avocate, prendre le dessus sur sa grandeur d’âme. Une personne aussi exubérante, et toujours de bonne humeur, malgré les coups durs, ne peut qu’être entourée de gens aussi loufoques qu’elle. Couvée par de personnes aimantes.

Et cela n’a pas échappé à l’œil aiguisé de son amant d’un soir. De jour en jour, elle le met à genoux par sa personnalité piquante, sa langue pendue et sa soif de justice.

Clarence n’est pas le personnage abject qu’on croit. Des choix fâcheux l’ont mis dans une situation compliquée. Et jusqu’à aujourd’hui, il était trop faible, ni n’a eu de raisons tangibles pour lutter contre le destin !

Que faire ? Clarence est tiraillé par un amour qui grandit dans son cœur jusqu’à le noyer dans de vastes mers de regret. Rompre une promesse quitte à le payer cher de sa liberté? Rester englué dans une relation sans avenir au prix de son bonheur et celui de la femme de sa vie ?

Boss Affair est ma première découverte de Lil Evans et je suis déjà fan de sa plume. Il me tarde de lire ses autres œuvres !

Cette romance rallie avec une harmonie parfaite des émotions intenses, intrigue rondement bien menée, rebondissements, une sensualité torride et une touche d’humour bienvenue !

Les protagonistes clé étaient attachants et ont joué parfaitement leurs rôles. Et je n’oublie pas les personnages secondaires qui nous ont donné du grains à moudre. Sans eux, il aurait manqué cruellement du pep’s à cette histoire.

Je ne dis pas que toute cette histoire reflétait la réalité. Mais Le réel et la fiction sont en phase. Un peu d’imagination mélangée au réel ne fait jamais du mal. Au contraire, elle donne plus piquant et du volume à une trame. Et Lil Evans ne m’a pas déçue. Elle m’a embarquée dans son univers d’une traite et non stop.

Alors ne manquez pas le train, et prenez place bien au devant de la scène pour ne rien manquer de cette aventure d’un soir et ses aléas nommée Boss Affair

Clarence m’a fait penser à la chanson : Le blues du Businessman de Starmania

512zhe7bbgl1930983998.jpg

L’avis de Carine sur le roman de Ellie Ach Love Hurts



Titre : Love Hurts
Auteur : Ellie Ach
Genre : Romance
Editions : Eden
Ebook : 9.99€
Broché : 14.90 €
Résumé : Depuis le décès tragique de son fils, la vie d’Ally n’a plus aucun sens. En dépit du soutien inconditionnel de ses proches, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Jusqu’à sa rencontre avec Sam, barman dans un club à la mode.
Derrière sa carrure de colosse se cache en réalité un jeune homme fragile. Il est lui aussi hanté par de terribles fantômes : élevé par un père violent, Sam craint d’avoir hérité de son tempérament agressif. Et pour éviter de commettre l’irréparable, il refuse de s’engager dans la moindre relation sérieuse.
Pourtant Ally va ébranler toutes ses résolutions et, pour elle, Sam se sent enfin capable de dominer ses pires instincts. Mais guérir les blessures infligées par le passé n’est pas si facile, surtout pour deux êtres aussi torturés…
Face aux tourments de la vie, l’amour est leur seul refuge.
Mon avis écrit par #Carine :

Je vais commencer mon avis par une petite mise en garde au sujet du résumé. Ne les lisant jamais, j’ai pu apprécier la découverte de ma lecture sans savoir de quoi il en retournait, pouvant alors me faire des hypothèses et cherchant le pourquoi du comment de certaines agissements et comportements. Et c’est en préparant cet avis et en notant le résumé, que j’ai pu me rendre à quel point ce dernier en dévoile un peu trop sur le récit. Je vous conseillerais donc de ne pas le lire ou de vous arrêter au premier paragraphe si vous avez besoin d’en savoir un minimum.

Ally se réveille une fois de plus d’un rêve dont elle aurait aimer qu’il ne finisse jamais… Et paradoxalement, qu’il n’ait jamais existé… Parfois il est plus difficile de faire un rêve merveilleux qu’un cauchemar qui n’a ni queue ni tête. Et c’est chaque jour avec un trou encore plus béant dans sa poitrine, qu’elle se lève péniblement chaque matin depuis le drame qui lui a émietté le cœur et à jamais… Un cœur en poudre dont elle jette chaque jour des morceaux sur un carré de pelouse dans un cimetière…Et ce depuis trois ans…

Mais ce matin là, sa maladresse légendaire va la mettre sur le chemin de son nouveau voisin Sam, mais aussi de Jack avec qui elle peut largement rivaliser niveau bave tout en admirant le colosse hyper canon qui lui tend la main pour l’aider à se relever. Si les hommes ont l’habitude de la complimenter, sa fierté va tout de même en prendre un sacré coup lorsque ce dernier, extrêmement grossier, va la laisser avec sa cheville clopinante et son genou en sang sur le bord du trottoir. Pourtant…Tout grossier qu’il soit , il n’en reste pas moins très séduisant. Ce mec est un Adonis ! Ally serait -elle prête à recoller les morceaux de son cœur ? Rien n’est moins sûr, surtout que Sam est un être assez solitaire, taciturne , et parfois même … Violent. Mais derrière sa carapace, c’est tout un autre homme que l’on découvre…

Avec Love Hurts, Ellie Ach nous ouvre une partie de son cœur et nous offre un récit qui traite de sujets bouleversants qui à un moment donné, ont mis un frein à la vie de nos héros. Deux écorchés de la vie, deux âmes en peine qui ne veulent plus aimer pour ne plus souffrir… L’amour blesse, l’amour fait mal… mais c’est aussi cet amour qui panse les blessures, cet amour qui reconstruit, cet amour qui sauve…. On n’oublie jamais… Mais on avance et on arrête de survire pour vivre tout simplement…

Si Ally se sent responsable du drame qu’elle a vécu et se voit comme un monstre, Sam quant à lui, refuse d’en devenir un… Son enfance fait de lui l’homme qu’il est à ce jour… Il a vu, vécu des choses qu’un enfant ne devrait jamais avoir à subir. Il vit avec toutes ses souffrances que personne n’a jamais cherché à soulager ou réparer et qui le laisse dans le flou de sa vrai nature. Son héritage familial le hante au point de ne s’engager dans aucune relation sérieuse. Sa rencontre avec sa belle voisine va néanmoins ébranler ses résolutions, jusqu’à ce que ses démons intérieurs refassent surface pour lui rappeler qu’il est mauvais et qu’il doit à tout prix la protéger de lui… Se laissera t-il dicter sa conduite par les fantômes du passé ou choisira t-il d’écouter son coeur ?

« L’amour peut-il vraiment guérir toutes les blessures ? » Ou nous pousse t-il à le faire ?… Comment se reconstruire ou vivre tout simplement quand on s’imagine ne pas en avoir le droit ?

La plume de Ellie Ach est agréable et très fluide, elle décrit plutôt bien les ambiances et on se retrouve très vite happé dans l’univers qu’elle nous décrit. Ses personnages sont attachants et nous ouvrent leurs coeurs meurtris avec tact et sensibilité. Ils ont tout deux vécu des drames auquels ils survivent mais ne vivent plus réellement depuis longtemps. Leur rencontre va tout changer mais aussi les pousser dans leurs retranchements et les obliger à affronter leur passé pour vivre un avenir. Une guérison qui doit passer par un cheminement psychologique évident avec tout d’abord l’acceptation pour Ally et affronter la vérité pour Sam.

Un offrira la rédemption alors que l’autre offrira l’espoir… Mais l’accepteront-ils ? Face aux tourments de la vie, l’amour est leur seul refuge…

Parfois la vie est injuste et nous ne fait pas de cadeau en nous forçant à prendre des décisions difficiles, injustes et dures. Nos héros ont choisi de se renfermer, se voir comme des montres ou des mauvaises personnes alors que bien au contraire, leurs actes sont dépourvus de tout égoïsme et font d’eux, des bonnes personnes, courageuses et fortes.

Ce roman n’est pas une simple romance. Elle peut paraître légère dans un premier temps car la plume de l’auteur est très douce, mais c’est beaucoup plus profond qu’on ne le pense au départ, et même si parfois cela va un peu vite, ce n’est pas bien grave puisque les émotions sont bien présentes et on ressent très bien l’attirance qu’il existe entre eux. Il m’a tout de même manqué un soupçon de peps dans la première partie qui ne manque pourtant pas de fluidité et qui se lit très facilement. Mais Love Hurts restera pour moi une très belle lecture qui traite de sujets qui touchent et dont on parle peu… Une lecture touchante qui ne laisse pas indifférent.

Un grand merci à l’auteur pour m’avoir permise de découvrir son roman en service presse dans sa version broché ainsi que pour sa confiance.

Dangereuse attirance de Lisa Childs, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente un avis plus au moins mitigé sur Dangereuse attirance de Lisa Childs. Merci à NetGalley France et Harlequin France !

41szjwwcsrl1568291141.jpg

Titre : Legal Lovers – Dangereuse attirance

Auteur : Lisa Childs

Éditeur : Harlequin France

Collection : Magnetic

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Poche : Lien d’achat

RésuméIl est à sa merci.

Que diable lui arrive-t-il ? Chaque fois que Ronan croise Muriel Sanz, une vague de chaleur s’empare de son corps. Pourtant, il a toutes les raisons de se méfier de la belle top-modèle… Car, depuis qu’il a ruiné sa réputation au cours d’un procès houleux, il est persuadé qu’elle fera tout pour se venger de lui. Mais, à en juger par les regards brûlants dont Muriel le couve, sa sentence pourrait être bien plus agréable que prévu…

L’avisdeMya :

Humiliée et la réputation traînée dans la boue, Muriel est déterminée à trouver les responsables de ce désastre qu’est sa vie aujourd’hui. Elle ne fermerais pas l’œil tant qu’elle ne leur fait pas payer leurs mensonges et le préjudice moral et pécuniaire qui lui sont faits ainsi qu’à ses proches. Même si la médiatisation de son linge sale l’a propulsée en haut du podium de la fashion !

Malheureusement, et malgré toute la volonté du monde et sa colère, Muriel n’est pas équipée pour résister au charme ravageur de l’investigateur de ses déboires.

Un seul regard, et elle ne pense plus à sa vengeance ni à rétablir sa réputation salie. Mais penser à sa famille, la remet sur les rails de la raison, et fera tout pour obtenir gain de cause. Réussira t-elle le pari ?

Ronan, est un avocat rusé aux barreaux, et un séducteur impénitent quand il veut arriver à ses fins. Et ce qu’il veut, c’est trouver la taupe qui veut ruiner des années de labeur acharné ainsi que nuire à ses frères de cœur. Et qu’importe s’il doit utiliser ses charmes sur son ennemie jurée. D’ailleurs, il ne perdra pas au change. Muriel est une belle femme, et la séduire ne lui posera aucun problème. En bonus, elle parait sensible à son légendaire sex-apreal. Ronan n’est pas contre joindre l’utile à l’agréable ni de ramener des dossiers chauds à la maison. Tant que cela reste dans le domaine charnel. L’amour ou les relations durables ne sont pas tasses de thé. Et il est clair qu’il ne faut pas lui demander trop niveau émotionnel.

Ronan, se rendra vite compte qu’il est allé vite en besogne. Pour se mettre Muriel, dans les poches, faut souffrir. Cette nana n’est frivole ni superficielle. Plus honnête que prévu. Et surtout hautement intelligente pour se satisfaire de peu et tomber dans un piège plus vieux que le monde. Pour la conquérir, il faut plus qu’un sourire ravageur. Un bon averti, en vaut deux !

Ayant beaucoup aimé le premier opus de Legal Lovers, je n’ai pas pu m’empêcher de solliciter ce deuxième tome. Mais il s’est avéré malheureusement moins intense, et moins captivant qu’Au jeu du désir. 

Peut-être que j’attendais un peu plus de cet opus et des personnages clé que je me suis sentie lésée. Le talent de l’auteur ne se discute pas. Mais elle a donné à sa romance une autre direction qui ne plaira pas à tout le monde.

J’ai trouvé l’histoire un peu redondante ! Et pas fan du déroulement qui était un peu trop sexe. Je n’ai rien contre une romance torride mais pas jusqu’à tuer l’intrigue censée être principale. Cette dernière a été reléguée au second plan pour laisser place aux scènes sensuelles un brin intempestif et hors contexte à mon goût. Le suspense attendu n’était pas au rendez-vous. Les protagonistes se sont trop vite sautés dessus alors qu’il y avait un litige et pas des moindres à exploiter et à mettre en avant. Dommage, Muriel et Ronan, étaient des personnages qui promettaient beaucoup plus que des étreintes sauvages  !

Dangereuse attirance est pour vous si vous êtes fans des romances purement érotiques et du torride à défaut de suspense. J’espère que les prochains seront à la hauteur du premier tome !

Véronique Sanson : Le désir

 

 

41szjwwcsrl1568291141.jpg

 

The Gift de Louise Jensen, mon avis !


Hey les étoiles ! The Gift est un thriller psychologique mené de main de maître par Louise Jensen. Merci à NetGalley France et BMR pour ce superbe service presse.

51mmq9+S61L

Titre : The Gift

Auteur : Louise Jensen

Éditeur : BMR

Genre : Thriller

Kindle : Lien d’achat

Résumé : « Ne pas faire un bruit.
Par-dessus les battements de mon cœur, je l’entends.
Une toux. Derrière moi. Tout près. Trop près. »
Courir. »
À trente ans, Jenna reçoit un nouveau cœur et voit sa vie entièrement chamboulée. L’opération l’a sauvée, mais marque le début d’une longue descente aux enfers : cauchemars, paranoïa, impression d’insécurité. Est-elle victime d’un syndrome post-traumatique ? Ou un lien s’est-il noué avec sa donneuse, Callie, la forçant à vivre des souvenirs qui ne sont pas les siens ?
C’est ce que Jenna est déterminée à découvrir. Malgré les avertissements de ses proches, elle prend contact avec la famille de Callie. Qui était-elle ? Est-elle vraiment morte dans un accident ? Jenna est convaincue qu’on lui cache quelque chose, mais enquêter risque de tout lui coûter : ses amis, sa santé mentale et même sa propre vie…

L’avisdeMya :

Jusqu’à ce jour, Jenna menait sa petite vie tout simplement mais qui lui convenait très bien. Un travail qui la passionne et un fiancé qu’elle aime. Mais le destin en a décidé autrement pour eux. Depuis la tragédie, Jenna a tout perdu.

Jenna a frôlé la mort. Et s’elle est vivante aujourd’hui, c’est grâce à un don d’une mort a priori accidentelle. Depuis lors, un organe étranger bat dans sa poitrine au rythme d’une énergie qui n’est plus sienne ni ne maîtrise.

Le jour, elle vit en apnée à cause d’une impression d’urgence qui l’appelle de passer à l’action même s’elle n’arrive pas à savoir quoi. Et la nuit, ses rêves ne lui appartiennent plus. Des fois euphorisants, et d’autres glaçants. Rêves prémonitoires ou jute cauchemars d’un esprit malade ? Elle est perdue ne sachant pas où s’arrête l’irréel ni ou commence la réalité.

Jenna décide d’en savoir plus sur sa donneuse, mais les conséquences ne seront pas sans danger pour sa santé mentale.

Chaque porte qu’elle ouvre, elle se retrouve devant une autre fermée à double tour. D’autres zones d’ombre à éclaircir la propulsant dans un cercle infernal.

Mais rien n’arrête Jenna. Ni le fait de se sentir épier ni le danger qui la guette. Elle se sent investie d’une mission qu’elle accomplira coûte que coûte. Est-elle vraiment persécutée ou elle sombre dans une folie paranoïaque dû à sa culpabilité de vivre alors qu’une personne n’a pas eu cette chance ? Est-ce vraiment un appel au secours de l’au-delà, comme elle le prétend ? En tout cas, Jenna se sent enfermer dans un piège qui lui réservera bien de surprises et pas de belles.

Beaucoup de questionnements en suspens dans cette lecture et moins de réponses jusqu’au dénouement final qui était plus qu’improbable. L’auteur nous balade dans une totale confusion au fur et à mesure qu’on avance. Elle brouille les pistes mettant tous nos théories à mal. Et cela dû au talent fou d’une auteur maître dans son domaine.

The Gift est un thriller psychologique tenant. L’intrigue est hautement captivante que passionnante. L’auteur maintient le suspense avec maestria. Il est d’une oppression angoissante tout le long des pages sans qu’elle n’ait besoin de faire dans la violence. Elle nous emprisonne dans un brouillard à la Hitchcock, fermement pris entre les fils d’une gigantesque toile d’araignée sans espoir de nous en défaire. L’adrénaline monte crescendo sans savoir ce qui se passe vraiment. Et cela, entre chaque ligne, dans chaque souffle, chaque mot, chaque geste qu’on devient aussi paranoïaques que son héroïne. Le suspense distillé à grandes doses est assuré autant qu’assumé  !

En somme, The Gift, est le roman à lire absolument si vous êtes fans du genre !

Dark Piano – Paranoia pour accompagner The Gift

 

51mmq9+S61L

L’avis de Carine sur King of Fools- Logan de Sissie Roy


Titre : King of Fools – Logan
Auteur : Sissie Roy
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 4.99€
Broché : 17.99€
Résumé :

Un voyage aux Maldives, c’est bien ; une histoire d’amour, c’est mieux.

De cette semaine de rêve passée aux côtés du ténébreux Logan il y a trois ans, Alyx ne retiendra qu’un sentiment de rejet et d’humiliation, et grand bien lui fasse, maintenant qu’elle semble filer le parfait amour avec Brody.

Pourtant, chaque fois qu’ils se croisent, les ex-amants de l’océan Indien ne peuvent s’empêcher de s’envoyer leur haine au visage, jusqu’au jour où le jeune homme comprend que, s’il a besoin de jouer avec elle, ce n’est peut-être pas seulement une question d’ego.

Mais comment faire revenir une femme dans ses filets lorsque l’on a que des erreurs à se faire pardonner ?

La belle et explosive Alyx saura-t-elle résister à la tentation de tous ces charmes déployés ?
Mon avis écrit par #Carine :

« Ce qui se passe aux Maldives reste au Maldives » Mais pour Alyx ce sera bien plus compliqué qu’une simple citation. On pourrait presque reprendre la citation d’un certain film qui dit que « ce qui se passe à Vegas reste à Vegas sauf la syphilis, cette merde te suivra toute ta vie » Logan pourrait bien être la Syphilis de Alyx ! En tout cas, elle sera bien capable de le penser 😉

Si Logan et elle, ont pris du bon temps lors de leur vacances de rêve, le beau connard et prétentieux de à vite fait de retrouver ses habitudes de queutard de première et a gentiment éconduit sa belle en lui précisant bien que ces bons moments n’étaient rien d’autre que du sexe pour du sexe. Pourtant en disant ces mots.. Il sera tout de même pris d’une certaine appréhension… c’est un peu comme si cela sonnait faux. Et si…. il n’avait pas pris la bonne décision ?

Trois ans ont passé, trois ans de conflit, de haine, de coups bas et de joutes verbales qui n’en finissent plus à chaque fois que les deux ex-amants se croisent. Étant donné qu’Alyx est la coloc du meilleur ami de Logan, autant vous dire… que c’est très souvent. Mais voilà qu’Alyx semble avoir enfin trouvé chaussure à son pied et filer le parfait amour avec Brody un célèbre hockeyeur, juste au moment où Logan baisse sa garde en se rendant compte que s’il aime autant lui casser les pieds et la faire monter dans les tours, c’est qu’au fond, il l’aime bien plus qu’il ne le pense. Ne dit-on pas « qui aime bien châtie bien ? » humm.. ils doivent alors être vraiment fous d’amour l’un pour l’autre car à ce stade du châtiment, ce n’est pas seulement de l’amour, mais plutôt une grande passion dévastatrice !

Logan ouvre les yeux petit à petit et se rend bien compte qu’il ne veut pas perdre Alyx. Mais comment la faire revenir dans ses bras, et plus particulièrement dans son lit,  lorsqu’on est un vrai connard et que seul sa petite personne importe ? Pourrait-il changer pour elle, et passer outre ses appréhensions sur l’engagement ? Rien n’est moins sûr…

Quant à Lyx et son caractère explosif, elle est bien loin de se laisser berner une fois de plus par cet ignoble personnage. Sa raison garde le dessus sur son cœur et heureusement… car sinon… elle aurait succombé bien trop souvent et il lui aurait brisé le cœur tellement de fois, qu’il aurait fini en poussières. Mais Logan ne compte pas baisser les armes, il veut Lyx et il l’aura coûte que coûte. Et pour cela, tout les moyens sont ils bons ? Possible… ou pas. Surtout lorsqu’on le voit accumuler les erreurs à n’en plus finir.

Saura t-elle résister ? Je vous laisse le découvrir…

Sissie Roy nous emmène dans une romance fraîche, épicée pleine de piquant, de joutes en tout genre et de réparties bien placées. Une romance très rythmée dans un premier temps et dans laquelle on ne manque pas de rire. La plume de Sissie est toujours aussi fluide et drôle, et ses personnages toujours hauts en couleur et très attachants. Oui… même Logan malgré qu’il soit une vraie tête à claques. On dira qu’il est surtout, une « belle gueule » à claque. Le personnage d’Alyx est vraiment bien trouvé, un peu comme si Logan avait son double féminin , enfin juste pour les réparties, car elle, ce qu’elle souhaite plus que tout, est une histoire d’amour, une vraie, et elle sait pertinemment que Logan ne pourra jamais la lui offrir…  L’amour pour lui est inconcevable, il ne sait d’ailleurs pas ce que c’est. Seulement voilà, pour Alyx c’est compliqué. Car aux Maldives, il ne se comportait pas de la même façon avec elle, et ce semblant de bien être qu’il lui a apporté, la hante plus que de raison. Malgré tout, elle ne se laisse pas faire, et nous sommes loin de la « poupée » qui n’a rien dans la tête et encore moins dans les tripes. Alyx contre Logan : le combat des héros.

Un jeu du chat et de la souris plein de peps qui a tout de même fini par me lasser à un moment donné. J’aurais eu besoin d’une intrigue, ou une histoire de fond pour alterner leur combat, certes hilarant, mais qui devenait redondant sur la fin. J’aime découvrir dans mes lectures, une certaine profondeur qu’il ne peut pas y avoir dans une romance rafraîchissante tel que King of fools, qui est avant tout, une lecture divertissante. Mais l’auteur entrebâille une porte et j’étais dans l’attente du récit de leur passé qui n’est jamais venu, ou pas assez. Peut- être que comme la saga est en plusieurs tomes, j’en saurais plus après malgré que les personnages changent, mais quoi qu’il en soit, ce roman est un cocktail de bonne humeur qui se lit sans prise de tête, enfin du moins pour nous parce que pour Alyx et Logan… c’est le pompon ! Et s’il y a bien une chose qui nous tient en haleine, c’est cette envie de savoir jusqu’où les protagonistes sont capables d’aller pour en faire voir de toutes les couleurs à l’autre.

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permise de découvrir ce roman en service presse et également merci à Sissie Roy pour cette lecture pleine de peps.

Obsession de Jackie Ashenden, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Obsession de Jackie Ashenden ! Merci à NetGalley France et Harlequin France pour cette belle découverte !

51rxkvnmi+l1490070898..jpg

Titre : Obsession

Auteur : Jackie Ashenden

Éditeur : Harlequin France

Collection : Magnetic

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Poche : Lien d’achat
Résumé : « Je te protégerai, corps et âme. »

Cette fois-ci, c’en est trop. Après avoir jeté son ex hors de chez elle pour la énième fois, Cat s’apprête à solliciter la protection de Dane, alias Smoke, son meilleur ami, pour elle et sa petite fille. Cependant, elle hésite : Smoke appartient aux Knights, un gang de bikers sombre et violent. Un gang avec lequel elle a pris ses distances, mais qui exerce toujours sur elle une irrésistible attraction… tout comme Smoke.

L’avisdeMya :

Dane, est le meilleur ami de Cat. Ils ont vécu le pire dans leur enfance ce qui a consolidé leur amitié. Mais le choix de vie de Smoke, les a un peu éloignés l’un de l’autre. malgré qu’ils soient restés liés. Présents l’un pour l’autre pour le meilleur et surtout le pire.

Jusqu’à aujourd’hui, il n’y avait aucune ambiguïté dans cette relation. Mais tout a basculé lorsque Cat l’a surpris dans une situation embarrassante. Il a suffit d’un regard pour lever le voile sur les sentiments intenses qu’ils niaient farouchement.

Aujourd’hui, Cat a autant besoin de Dane, l’ami que de Smoke, le dangereux Biker. Qu’importe les pensées négatives qu’elle a sur son mode de vie, sa prunelle et sa chair est en danger et elle usera de tous les moyens pour sa sécurité. Quitte à ressusciter les démons du passé.

Quant à Smoke, son enfance était difficile. Et personne n’était là pour lui. A part Cat. Elle était sa constante et son ancrage dans le monde de brutes dans lequel il vivait. Et elle l’est encore aujourd’hui. Elle l’a toujours été. Pour elle, il est prêt à tout. Et qu’importe les moyens et les conséquences. Son nom, ses poings, son flingue et aussi ses frères sont à sa disposition pour la protéger de son ex violent et retors. Protéger les gens qu’il aime n’est pas bien difficile pour lui. Il y a déjà laissé des plumes. Et prêt à y laisser son âme s’il le faut.

Mais qu’en est-il de Cat ? Est-elle assez suicidaire pour tenter une énième descente aux enfers ? Est-elle disposée à oublier sa promesse de rester loin du club ? A revenir dans cet univers qu’elle a abhorré toute sa vie ? Est-elle parée pour refaire confiance à un homme, meilleur ami soit-il ? A ouvrir son coeur à une passion dévastatrice au risque de retomber dans ses vieux travers ?

Obsession, est une belle histoire d’amour entre deux âmes égratignées. Mais qui ont appris à se relever. A se reconstruire. Cat, grâce à sa fille. Et Smoke a trouvé refuge au club, pour panser ses blessures auprès de ses frères. Mais le temps leur prouvera qu’ils pourront se reconstruire l’un auprès de l’autre. Apprendre l’amour ensemble. Regarder l’avenir avec optimisme. Enterrer les fantômes du passé. Croire en soi. En leurs rêves !

Une histoire sans prise de tête certes, mais vive, torride et addictive. L’auteur nous embarque dans un voyage à court durée mais tellement intense qu’en on sort toutes retournées. L’émotion s’intensifie au fil des pages. Smoke, sous ses airs de brute, est d’une douceur remarquable qui ne se dévoile que devant les gens qu’il aime, et on s’y attache facilement. Quant à Cat, la fibre maternelle, a transformé la femme brisée en lionne qui n’a pas peur d’aller au devant des ennuis pour défendre sa progéniture. En somme, des protagonistes forts, aux caractères bien trempés, passionnés, et qui ne laissent point de place à la mièvrerie.

Est-ce que je recommande ? A coup sûr ! Obsession est une lecture à double effet. Quand douceur et émotions exacerbées s’accordent harmonieusement !

Aventura – Obsesion, des paroles qui s’accordent avec cette lecture !

51rxkvnmi+l1490070898..jpg

L’avis de Carine sur The Jail -Tome 2 de Marie H.J


Titre : The Jail

Tome 2 : Devil
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance
Editions : LIps & Roll
Ebook : 4.99€
Broché :
Résumé :

« Un jour comme un autre, dans mon existence morne et sans saveur, j’ai fait un pari fou. J’ai invité un baron de la drogue à une réception de hauts dignitaires de la justice. J’ai passé un pacte avec lui. Juste pour écrire un bouquin… J’étais persuadée de trouver la preuve que cet homme, insupportable au premier abord, était le Diable personnifié. Qu’il était détestable en tout point. Mais il s’avère que sa vérité n’était pas celle que j’imaginais. Et si derrière le Diable se cachait autre chose ? »

C’est ainsi que Gabrielle s’engage les yeux fermés à la suite de celui qui est loin de faire l’unanimité dans son entourage. Une glissade vers l’enfer pour celle qui n’arrive pas à se remettre d’une terrible épreuve personnelle.

À deux pas du précipice, se laissera-t-elle entraîner dans cet abîme envoûtant et incertain qu’il lui propose ? Ces deux êtres que tout oppose arriveront-ils à se sauver ?

Rancœur, colère et émerveillement sont au rendez-vous dans cette quête du bout du monde.
Mon avis écrit par #Carine :

Devil…. Avec ce second tome, Marie H.J m’a complètement mise à sa botte !

Je vous rappelle que chaque Tome de The Jail peuvent se lire indépendamment car ils concernent à chaque fois de nouveaux personnages. La Saga débute par Scars qui vous est présenté en deux tomes que je vous invite à découvrir sans tarder !

Si j’ai plus qu’aimé Scars… Si j’ai adoré The Jail qui est un tome plus soft… que vous dire de The Jail 2 à part que c’est un vrai coup de cœur….

Alex… L’espagnol trafiquant de drogue et ancien maître de Inès sera notre héros de ce tome. Héros ou Anti-Héros ? Je n’ai jamais vraiment su si je devais le détester vraiment, car malgré tout, il a toujours dégagé une aura particulière et ses sentiments envers Inès le rendait vraiment humain. Et puis ne crachons pas dans la soupe, ce mec est un canon de première et peut faire frétiller n’importe quelle petite culotte !

Gabrielle… La petite sœur de Hugo, n’est plus que l’ombre d’elle même depuis un an. Malgré tous les efforts de sa famille pour l’aider à remonter la pente suite à la perte tragique que cette dernière a subi. Elle essaie tant bien que mal à mettre un point final sur le roman qu’elle est entrain d’écrire et qui rend hommage à cet homme avec qui elle partageait sa vie, son métier et ses convictions : L’histoire de la fin, la fin de sa vie et par conséquent… la fin de la sienne… Les balles ont sifflés une fois de trop pour elle et aujourd’hui c’est avec sa plume qu’elle aimerait se battre. Se battre contre cet univers pourri où les armes règnent en maître et où la dope prend des vies sans se soucier des conséquences du moment que l’argent rentre dans les caisses…

Mais Hugo en a assez et compte bien faire un peu sortir sa sœur de sa dépression. C’est donc tout naturellement à elle qu’il a pensé pour aider Nathan au Jail, puisque Inès et Dadou partent en voyage. Gab sait très bien qu’elle a été bernée une fois de plus par son frère. Mais sait aussi que c’est pour son bien, alors la voilà à servir des cocktails et rencontrer de nouvelles personnes avec chacune leur propre histoire. Des histoires qui sont finalement une source inépuisable d’inspiration pour ses futurs romans. Son frère avait raison une fois de plus, voir du monde lui fait un bien fou et son envie d’écrire est à son paroxysme. Pourtant un nouveau client habitué la trouble et l’intrigue plus que de raison. Cet homme au fort accent du sud et mystérieux qui la surnomme Dulce… Mais Gab va vite se rendre compte qu’il est tout ce qu’elle déteste et qu’il représente en plus ce contre quoi elle s’est toujours battue… Alex est un Baron de la drogue, il tue autant avec sa Coke qu’avec son flingue qui ne le quitte jamais. Malgré tout, Gab va lui proposer un pacte qui va la plonger dans un enfer abyssal, mais aussi la faire se sentir enfin vivante… À ses côtés…

Et si derrière le Diable se cachait un ange, certes un ange noir, mais un ange, son ange…

Marie H.J m’a emportée une fois de plus dans son univers sans préavis dans lequel, elle fait cette fois le pari fou de nous faire succomber à son anti-héros. Alex je vous le rappelle avait acheté Inès pour en faire son esclave sexuelle, et qu’importe ses raisons, c’est un fait et pas le moindre. Pourtant l’auteur réussi son pari en nous offrant une psychologie sur ses personnages qui nous embarque, et ce dès les premières pages. Avec une plume très addictive, Marie H.J nous offre un panel d’émotions intenses au milieu d’un décor à nous couper le souffle. C’est beau, c’est romantique mais c’est aussi, dur, malsain et tortueux…. Deux âmes en peine dont les cœurs se cherchent, se trouvent et s’accordent à la perfection. Mais aussi deux âmes en peine qui refusent de s’abandonner complètement l’un à l’autre. Comment ne pas écouter la voix de la raison lorsque l’on tombe dans les bras du Diable en personne… Et s’ il fallait plutôt écouter celle de son cœur ?

Entre amour, passion et rebondissements et une intrigue passionnante, le récit monte en puissance, devenant alors un page-turner haletant. On ne peut le poser un instant, on en dévore chaque page, chaque situation, chaque ligne … chaque mot… Nos protagonistes vont vivre des situations vraiment difficiles qui va heurter nos cœurs en même temps que l’on verra se briser les leurs. Et le grand plus de ce roman, c’est que tout cela est écrit avec passion, humour et profondeur. Comme si Marie H.J nous racontait le récit de personnes chères à son coeur. Elles en deviennent automatiquement chères aux nôtres et nous touchent plus que de raison…Tout comme elles nous font rire. L’humour dans une intrigue pareille est difficile à doser, mais Marie réussit cet exercice à la perfection. Sa plume est fluide, riche et addictive. Le scénario est bluffant et original tout comme ses protagonistes. Le combo parfait pour une lecture parfaite ! Conquise moi ? C’est certain !

Un grand merci à Lips & Roll de leur confiance en m’ayant permise de découvrir ce roman en service presse. Merci également à Marie H.J pour m’avoir emportée une fois de plus dans son univers.

Don’t Love (Me) de Marie Meyer, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Don’t Love (Me) de Marie Meyer que je remercie ainsi que Les éditions Addictives. Une romance à double voix qui ne manquera pas de vous faire rire et bien plus !

Titre : Don’t love (me)

Auteur : Marie Meyer

Éditeur : Addictives Editions

Collection : Luv

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Résumé : Forte et déterminée, Jenna tient d’une main de maître le bar que son grand-père lui a légué. Dans sa vie, tout est bien réglé, au millimètre près.
Quand elle rencontre Thomas, garagiste le jour et chanteur de rock la nuit, elle est aussitôt bouleversée. Par sa voix, son charisme et sa gentillesse. Alors que leur désir est réciproque, Jenna apprend une mauvaise nouvelle. La pire qui soit. Quand la mort est une promesse, l’amour est la plus brève des étincelles…

L’avisdeMya :

Tout d’abord merci à l’auteur Marie Meyer et à l’équipe Addictives éditions (Léna & Carole) pour l’envoi du service presse !

Jenna, jusqu’à aujourd’hui, se voue à son bar le Jenna’s. Le bout qui lui reste de son cher et bien aimé grand-père.

Un bar qu’elle a contribué, avec ses 2 associées, Sophie et Emy, à son succès grâce aux soirées de musique et à un travail acharné.

Aujourd’hui, Jenna est au bout du rouleau. Son épuisement et l’approche de l’anniversaire de la mort de son aïeul, font qu’elle n’a plus les idées claires. Et a baissé la garde qu’elle a entretenue de longues années. Une brèche qui a profité à Thomas, pour lui entrevoir une Jenna à l’air indépendant et bravache mais à la fragilité flagrante et aux émotions exacerbées. Une fille pleine de contrastes qui touche autant son corps que son coeur. Résistera t-il à la tentation ? Répondra t-il à l’appel de la sirène au risque de perdre sa liberté ?

Thomas, n’a que deux constantes dans sa vie : Son garage et sa musique. Jusqu’à ce jour, il ne prêchait que pour les relations éphémères et consentantes. Mais l’arrivée de Jenna a complètement changé ses priorités.

Jenna refuse tout engagement, et Thomas a décidé que c’est elle qu’il veut et personne d’autre. Le duel est bel et bien engagé et les jeux sont faits. Mais Jenna qui a déjà été trahi, et ne croit plus à l’amour, aura t-elle la garantie que les dés ne seront pas pipés ?

La vie est bien trop courte et la mort est brusque pour craindre ce qu’adviendra demain. Jenny l’apprendra bien assez tôt et à ses dépens.   

Don’t Love (Me), à première vue, était une romance estivale, rafraîchissante et plaisante à lire. Malgré quelques longueurs, tous les bons éléments pour passer un bon moment lecture étaient au rendez-vous. De l’humour, de belles et solides amitiés. Et un very good trip musical des plus éclectiques. Jusqu’ici, je savourais la connivence de la clique qui s’est formée grâce à la musique, la convivialité et l’ambiance électrique du Jenna’s, les chamailleries bon enfant entre les protagonistes. C’était marrant et offrait un divertissement bienvenu pour pimenter cette romance.

Mais en cours de route, et avec dextérité et sensibilité, l’auteur a changé de cap pour prendre un virage à 180° et m’a embarquée en chemin dans une virée délectablement émotionnelle. Donnant un ton dramatique et plus engagé à cette jolie histoire.

Une romance à double voix qui ne manquera pas de vous faire rire et bien plus !

Et si vous vous posez encore la question si je recommandais Don’t Love (Me), ma réponse : Sans hésitation !

Wonderful Life – Black , Chanson sur l’espoir, le bonheur et le rêve qui a accompagné ma lecture !

 

511q5ng4tbl817781813.jpg

 

 

L’avis de Carine sur Ne me fuis pas -Tome 2 de Mila Ha



Titre : Ne me fuis pas Tome 2/2

Résurrection
Auteur : Mila Ha
Genre : Romance
Editions : Black ink
Ebook : 4.99€
Résumé : À force de patience et de combats, Roméo a réussi à briser la carapace de Maya.
La virtuose s’ouvre peu à peu sur les traumatismes qui régentent sa vie et s’accroche à cet homme qui lui fait découvrir un nouvel univers.
Le passé les rattrape pourtant, n’offrant que peu de répit à ces écorchés vifs.
Entre jalousie, argent et convoitise, Roméo se laissera-t-il aspirer par ses vieux démons ?
Maya arrivera-t-elle à surmonter ses traumatismes ?
Ce deuxième et dernier opus vous offre un final époustouflant.
Mon avis écrit par #Carine :

25 chroniques de livreChallenge NetGalley France 2018Badge 80%
Badge Critiques à la UneBadge Lecteur professionnel

Dire que j’attendais ce second tome avec impatience est un doux euphémisme car l’auteur, Mila Ha, m’ avait laissée pantelante sur un super cliffhanger à la fin du premier en tirant fortement sur l’élastique de mon coeur…

Nous retrouvons nos protagonistes tels que nous les avions laissés, en plein chaos… Maya perd pied et retombe dans l’obscurité de son âme… Terrifiée, elle est sous le choc, renfermée sur elle même… Rome ne contrôlant pas la situation appelle Jo à l’aide qui s’empresse de sécuriser la maison mais aussi de contacter Alec le thérapeute de Maya… Elle va en avoir besoin… Prise au piège dans le gouffre de son passé, Maya a cependant un atout de taille à ses côtés, Rome. Mais si elle est heureuse de pouvoir compter sur lui , sur son amour, elle prend aussi conscience qu’elle n’aurait jamais du lui ouvrir son cœur. Elle ne s’était jamais sentie autant en sécurité depuis le massacre, mais paradoxalement, elle ne s’était jamais sentie autant vulnérable. Car s’ elle devait le perdre, elle n’y survirait pas.. Mais Rome et tenace et surtout… amoureux… Cavaleras ou pas, il sera et restera prêt d’elle et continuera chaque jour à l’aider à surmonter les ténèbres qui l’engloutissent pour qu’elle puisse enfin voir la lumière… Sa carapace s’étiole chaque jour un peu plus à son contact en ne laissant qu’une fine partie de son traumatisme régir sa vie, mais pas la moindre, ni la plus facile… Mais malgré tout l’amour qu’ils se portent, sont-ils vraiment bons l’un pour l’autre ? Cette relation n’est-elle pas encore plus toxique pour Maya ? Rome devient son addiction tout comme elle devient la sienne. Une relation qui peut être autant bénéfique que destructrice car Maya ne sait pas gérer les sentiments,tout comme Rome qui ne savait pas ce que voulait dire aimer avant de la rencontrer… Pourront-ils être enfin heureux ensemble ? Maya saura -t-elle surmonter ses peurs pour Son Roméo ? Quoi qu’il en soit, les démons du passé ne sont jamais bien loin et attendent sagement tapis dans le noir….

Que dire de ce second opus… Si j’ai été heureuse de découvrir la suite, j’ai néanmoins eu un peu du mal sur première partie qui n’avançait pas assez vite à mon gout. Les scènes coquines se succèdent à n’en plus finir et j’avais l’impression de tourner en rond malgré le fait que je comprenais parfaitement pourquoi elles étaient autant présentes. J’avais ce besoin d’avancer plus, plus vite et pas que sur le personnage de Maya. Mais les protagonistes sont tellement, soigneusement analysés, et mis en valeur qu’il est difficile de lâcher la lecture. Mila Ha m’a fait passer par tout un panel d’émotions en retranscrivant à la perfection celles de ses protagonistes. En nous proposant plusieurs points de vus, elle a su rendre également les personnages secondaires aussi bouleversants et attachants que nos deux héros. Une mention spéciale pour Quincy, ce garçon que je ne cernais pas au premier tome. Je ne comprenais pas ou était sa place et ce qu’il pouvait apporter à l’histoire jusqu’à cette suite… Cette suite dans laquelle il était tapis dans l’ombre, son ombre, avec ses propres démons à combattre jusqu’à l’ultime dénouement qui fut une épreuve bouleversante et magnifique.
L’intrigue est malgré tout bien menée et entraînante surtout dans la seconde partie, les personnages sont incarnés avec tendresse, trouble, sensualité et le cheminement psychologique est en parfaite adéquation avec la portée des maux. Les rebondissements sont inattendus et nous apportent plus qu’une addiction au récit. Ils nous apportent une émotion forte, vraie qui touche et nous malmène. J’ai passé quelques chapitres en larmes, complètement bouleversée, et toute cette attente de la première partie avait enfin un sens plus profond.

Ne fuyez surtout pas cette belle romance captivante et originale rythmée d’une Playliste qui met des mots sur des maux dans un accord parfait. Le tout agrémenté de personnages attachants, explosifs et très intenses qui nous mènent vers une magnifique Résurrection.

Un grand merci à Black Ink et NetGalley pour leur confiance et également à Mila Ha pour cette magnifique lecture.

Rider In The Dark de Sara June, mon avis!


Hello les étoiles ! Je vous présente une belle romance dans l’univers des bikers Rider In The Dark de Sara June ! Merci à notre partenaire Addictives éditions pour cet envoi !

51f7irbe7yl701361277.jpg

Titre : Rider In The Dark

Auteur : Sara June

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Résumé : Il est Biker, dangereux, craint de tout le pays. Elle fuis tous les hommes…
***
Fuyant une vie qu’elle ne peut tolérer et un homme des plus dangereux, Lily se retrouve à servir des hamburgers à Hedonas, une ville où elle ne connaît personne. Échaudée par son passé, la jeune femme se méfie de tout le monde et sa rencontre avec Hush, Path et Kill, trois membres des Dark Soldiers, un gang de motards à la fois respecté et craint dans tout le pays, n’est pas pour la rassurer.
Malgré tout, Lily tombe rapidement sous le charme du plus mystérieux et dangereux d’entre eux.
Le passé de Lily la laissera-t-il enfin tranquille ? Hush saura-t-il percer le mystère qui entoure la belle Lily ?
Mais surtout Lily pourra-t-elle faire confiance à Hush avant qu’il ne soit trop tard ?

Avertissement : ce roman contient une scène pouvant heurter la sensibilité d’un public non averti.
tous les hommes…
***

L’avisdeMya :

Avant tout, au moment où je rédige cet article, Rider In The Dark est meilleure vente sur Amazon depuis sa sortie dimanche et je n’en suis pas surprise. Les bikers fascinent mais pas que. La jolie plume de l’auteur n’est pas une part négligeable ! Alors merci à l’équipe Addictives et leurs auteurs qui n’ont de cesse de nous embarquer dans leurs voyages virtuels.

Elle s’appelle Lily. Elle est serveuse dans un Dinner. En apparence, et jusqu’à ce jour, elle menait une vie simple mais bohème. Elle sait se défendre et roule en Harley Davidson.

Y a t-il une raison à son besoin constant de bougeotte et d’avaler les miles avec son précieux ? 

Mais sa rencontre avec les membres d’un des plus dangereux club de bikers, va bouleverser son quotidien. Elle qui a tout planifié. Accumuler les petits boulots ici et là pour qu’elle ait assez de cash aidant à entretenir son bolide. Et surtout pouvoir partir au gré de son humeur. Aujourd’hui, elle n’est plus sûre de vouloir reprendre la route.

Hush, Path, Kill et Dee, sont rentrés dans sa vie par un pur hasard. Ils l’ont prise sous leurs ailes sans avoir rien demandé. Grâce à cette bande de criminels, elle sait ce que veut dire « l’union fait la force ». L’envie de déposer ses maigres biens quelque part commence à l’effleurer tellement elle leur envie ce lien indéfectible qui les rassemble. Ils forment une famille. Ce lien d’appartenance qu’elle n’a jamais connu.

Mais elle ne peut se permettre de dormir sur ses lauriers. Ce sont des bikers, violents et dangereux et hors de question de s’accoquiner avec les hommes de leurs acabits. Elle en a déjà mangé de ce rayon là et dégusté. Il est temps de prendre la fuite avant de retomber dans leurs pièges. Mais il n’y a point de bon sens quand  le désir du corps et du cœur s’emmêlent !

Le retour du chasseur qui la traque comme du gibier, va la mettre dans un dilemme. Soit fuir comme elle l’a toujours fait, soit s’en remettre à Hush et son club pour sa sécurité. Jusqu’à là, il ne lui a donné aucune raison de se méfier de lui. Et chose qu’elle n’a jamais eu, il la traite comme une princesse. Et s’elle lâchait prise pour une fois, donner sa confiance et laisser ce dernier s’occuper d’elle et la protéger ? 

Hutsh est un énigme et un contraste périlleux pour son jeune coeur. Un mélange détonnant de douceur, de tendresse et de noirceur. Une combinaison bien étrange chez un biker dont le quotidien est rempli de cruauté. S’abandonner entre ses bras, risque de lui coûter non seulement son intégrité mentale mais aussi son coeur. Mais advienne que pourra. Elle a un besoin vital de lui et que lui importera les conséquences.

Rider In The Dark est une plongée captivante dans l’univers sombre des bikers.  L’auteur n’est pas tombée dans les clichés habituels. Au contraire, elle a fait plus original dans la création de ses personnages. Et n’a pas fait étalage de trop de violences gratuites. Si la romance, les sentiments, et les perturbations émotionnelles étaient fortement présents, les rebondissements et le suspense étaient le comble de cette histoire. Une intrigue rondement menée. Même si les événements s’enchaînaient rapidement, j’ai eu vraiment plaisir à apprécier cette histoire. Fluidité et style plaisant à lire sont la cerise sur le gâteau. Une magnifique romance ni trop sombre, ni soft mais courte et se lit vite à mon grand dam. ( Et oui quand on aime, on est plutôt gourmand et on redemande). Les protagonistes ne sont pas tels qu’on aurait imaginé. Mais qui se sont avérés surprenants et attachants. Alors mettez vos casques, et prenez la route dans une énième chasse à l’homme ! Et qui sait, cette virée pourrait bien vous réserver quelques belles surprises à vous aussi !

Rider In the Dark, une lecture que je recommande !

The best Sons of Anarchy songs pour accompagner cette lecture !

51f7irbe7yl701361277.jpg

Hapiness Palace de Blandine P Martin, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur Hapiness Palace. Un havre de paix et de reconstruction pour les cœurs brisés édité par Blandine P. Martin que je remercie pour ce  regain d’espoir qui donne le sourire !

51bb6mxfocl1454442297.jpg

Titre : Hapiness Palace

Auteur : Blandine P Martin

Éditeur : B.P Martin éditions

Genre : Sweet romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat

Résumé : Happiness Palace. Deux mots bien étranges, comme tombés du ciel. Amy, 26 ans, n’est plus que l’ombre d’elle même, victime d’un mari violent et spectatrice d’une vie déjà tracée. Alors qu’elle n’aspire plus qu’à quitter ce monde infâme, le destin semble lui tendre la main. Une seconde chance où l’entraide et la solidarité seraient maîtres mots. Un endroit pour les gens « comme elle », ceux dont la société se fiche, ceux qui n’ont plus rien, ni personne. Peut-elle encore faire confiance à qui que ce soit ? Partagée entre une peur viscérale de tomber et l’envie dévorante d’espérer, Amy devra trouver le chemin de la guérison. Le Happiness Palace lui ouvre ses portes.

L’avisdeMya :

Amy, meurtrie dans son corps et dans son âme, ne voit d’autres issus à son calvaire que la mort. Jusqu’au jour où la fois de trop a failli l’envoyer ad patres ! Un laissé-passer pour l’enfer généreusement offert par son mari.

Ce jour là, Amy s’est résignée à une fin horrible. Mais le destin, lui a tendue la main en la personne de Zack. Acceptant de le suivre dans son havre de paix, Hapiness Palace, Amy n’aura jamais à le regretter.

Cette maison n’a pas de pouvoir magique, ni un fait de bonne fée. Mais elle a la faculté de guérir les maux de l’âme par le fait de la communauté qui la gère. On y rentre détruit, perdu, les ailes brisées. Mais on en sort, l’espoir plein le coeur. Grâce à un cadre paisible. Au soutien sans conditions et à la bonne humeur de ses occupants.

À Hapiness Palace, Amy apprendra à faire face à sa culpabilité d’avoir baissé les bras. D’avoir laissé l’amour aveugler son jugement. D’avoir pardonné, une fois, puis deux et encore une énième fois. D’avoir perdu son estime en elle.

La communauté l’aidera à réapprendre la confiance. Vivre plutôt que survivre. Lui donnera l’envie de se reconstruire. Car il ne suffit pas juste de le faire, il faut aussi le vouloir. Renouer avec le monde extérieur sans crainte. Tisser des liens d’amitié.

Encore une fois, Hapiness Palace a réussi le beau challenge d’aider un oisillon de plus à prendre son envol. Et pourquoi pas, une deuxième chance pour connaître l’amour. Le vrai.

Hapiness Palace est une ode aux deuxièmes chances. Une lecture révulsive contre les bleus à l’âme. Malgré le thème difficile abordé, on a envie de sourire à tout bout de champs. Une histoire de reconstruction. Pour célébrer de belles amitiés. Pour croire en l’amour. Mais aussi une histoire qui laisse place aux drames de la violence conjugale.

Un récit tendre et profond sans tomber dans les clichés. Une plume subtile et toute en délicatesse. Une dose de drame, une pincée d’humour, une tasse pleine d’amitié, assez d’optimisme et beaucoup de douceur et d’amour. La recette réussie pour en faire une lecture feel-good de cet été. Alors qu’attendez-vous ? A lire et sans modération !

L’hymne à l’amour par Johnny Hallyday 

51bb6mxfocl1454442297.jpg51bb6mxfocl1454442297.jpg

Coup de projo de NetGalley #42 – Les étoiles des bibliothèques


Merci à NetGalley France pour ce coup de projo et à cet honneur fait à notre blog ! Si vous voulez en savoir plus sur la team des étoiles , cliquez sur le lien ! #CoupDeProjo #42 – LesEtoilesDesBibliothèques

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant chaque jour leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires. Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager leurs histoires avec vous !

Aujourd’hui nous avons le plaisir de nous entretenir avec Soumya et Carine qui tiennent le blog Les étoiles des bibliothèques.

Pour commencer, vous rappelez-vous à quand remonte votre passion pour les livres ? Y a-t-il eu une lecture ou un élément déclencheur ?

Soumya : Tout d’abord merci à vous d’avoir fait un tel honneur à notre blog. Cela nous fait vraiment plaisir de participer à votre coup de projo ! Et pour répondre à votre question, je ne me souviens pas d’un jour précis, ou d’un âge. J’ai l’impression d’être née avec un livre dans les mains. Il n’y a pas eu d’élément déclencheur à proprement parler. Mon père était un accro à la lecture et adorait chiner dans le quartier des bouquinistes dans ma ville natale (Casablanca), c’était notre promenade dominicale. J’ai commencé très tôt la lecture. A 6 ans déjà, je lisais des contes. Pour commencer, Les fables de La Fontaine, La Bibliothèque rose puis verte : Le Club des Cinq, Fantômette, La comtesse de Ségur, Les 6 Compagnons… Puis à l’âge de 12 ans, j’ai succombé à B .Cartland dans la romance, James Hadley Chase dans le genre Thriller, et San Antonio, espionnage. Comme vous voyez, j’ai appris à diversifier mes genres très tôt (sourire) pour arriver à la romance érotique avec Kathlyn Woodiwiss.

Carine : D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les livres, le papier et tout ce qui s’y rattache. Même lorsque je ne savais pas encore lire, j’en demandais déjà pour ne pas en manquer par la suite. A mon entrée au CP, je suis ressortie en pleurs car j’étais persuadée qu’après cette première journée, je pourrais enfin commencer à les lire… Grosse frustration !
Il n’y a pas eu vraiment de déclencheur, d’ailleurs je lisais tout ce qui me passait par la main qu’importe le genre. Mais trois romans ont tout de même marqué mon adolescence et m’ont rendue encore plus accro. L’herbe bleueChristiane F et Les oiseaux se cachent pour mourir.

Pouvez-vous revenir quelque peu sur l’historique de votre blog : qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer dans la blogosphère ?

S : C’est une longue histoire que je vais vous résumer en quelques mots. Il était une fois, un coup de blues et le soir même j’ai créé la page Lire passionnément avec son blog qui est devenue par la suite Les étoiles des bibliothèques. Je n’y croyais pas, et j’étais bien trop timide pour me lancer dans le blogging. Je pensais que la page serait éphémère en attendant la mauvaise passe. Après, je me suis prise au jeu quand Carine a apporté avec elle sa joie de vivre et sa bonne humeur. Et nous voilà encore là 2 ans et demi après. Le hasard fait bien les choses parfois. Que du bonheur !

C : J’aime le partage, et partager mes avis de lectures en fait partie. Mais malheureusement pour moi, pas grand monde de mon entourage ne partage cette même passion. Lorsque j’ai découvert cette communauté sur Facebook, j’ai créé un profil spécial lecture avec en amis des blogueuses, des auteurs, des maisons d’éditions. On pouvait discuter entre lectrices mais aussi être proche des auteurs et leur parler directement pendant la lecture de leurs ouvrages. Petit à petit, je me suis mise à donner un petit avis sur chacune de mes lectures et l’échange a pris alors une autre dimension. Puis un jour, mon binôme Soumya cherchait de l’aide pour la page qu’elle venait de créer et depuis c’est une belle aventure. Parler et prendre du temps sur ce qui nous passionne n’a pas de prix.

Que préférez-vous dans cette activité ?

S Ce que j’aime vraiment, c’est lire évidemment mais le plus c’est de pouvoir échanger avec des passionnés comme moi. Trouver quelqu’un avec qui râler quand une lecture me déçoit et vice-versa. Dans mon entourage, pas de lecteur, alors la page constitue pour moi le concept du club de lecture mais virtuel. Échanger avec les auteurs, les maisons d’éditions partenaires et organiser des jeux qui ont rapport avec nos lectures s’avère très stimulant et divertissant pour notre grand plaisir et celui de nos abonnés,

C : Comme je le disais plus haut, ce que j’aime le plus dans cette activité c’est le partage et l’échange qui existe entre passionnés. Alors recevoir un roman en service presse, le mettre en valeur par un montage ou un jeu via la page puis le présenter et le promouvoir. C’est tout un travail autour d’une réception et c’est avec une immense joie que nous le faisons. Donner mon avis est le moment le plus crucial, car ce n’est pas un exercice très simple et c’est cet échange là qu’attend le lecteur mais aussi souvent les auteurs. Et en discuter tous ensemble est vraiment ce que je préfère.
Puis le blog c’est aussi du boulot côté mise en page, création des articles, de thème, de visuel, et j’aime aussi beaucoup la création et l’informatique, cela se marie donc à merveille avec ma passion de la lecture.

Coté organisation, comment se passe la rédaction à deux ?

S : De ce côté, on n’a pas de règle. Celle qui est disponible, s’occupe de notre point d’actu hebdomadaire ou on fait à deux quand on peut. Pour les chroniques, pareil, on publie les chroniques qui pressent le plus, Pour la page, on se partage les bonjours de la semaine, et Carine organise les jeux du mercredi. Elle est plus douée que moi pour les montages. (sourire)… Pas de règles, plus de plaisir. C’est ça notre devise ! Et notre entente n’a pas failli pour autant ! Nous sommes en symbiose comme de vraies jumelles !

C : Au feeling ! Soumya et moi n’avons pas spécialement besoin de nous dire qui va faire quoi. Nous faisons quand nous pouvons et nous nous complétons. Il faut dire que nous avons souvent les mêmes idées au même moment et notre entente est vraiment merveilleuse. Nous discutons des nouveautés que nous souhaitons, on les tente, on prend la température, si cela marche, on continue dans le cas contraire on se renouvelle. Parfois l’idée nous vient le matin au réveil, on se fait confiance aveuglement on n’attend aucun approbation de l’une ou de l’autre. Il arrive aussi que nos idées lumineuses soient des flops et la seule chose qui nous vient c’est d’en rire.

Vous avez une très belle communauté sur Facebook autour de votre blog, pouvez-vous nous en dire un peu plus ? Avez-vous quelques conseils à donner à ceux qui souhaiteraient être un peu plus actifs sur ce réseau social ?

S : En fait, il ne suffit pas de partager des chroniques et des bonjours pour faire d’une page, ou un blog un succès ! Il faut se renouveler incessamment car la concurrence est rude pour attirer du monde. Ce que nos abonnés aiment, c’est de pouvoir échanger avec nous et en toute convivialité, sur la lecture, cuisine, musique, séries, cinéma ou autres. Càd être proches de nous. Le partage est mutuel et équitable. Et cela c’est rare. Nous répondons aux bonjours de tout le monde et un par un, à leurs questions, nous les faisons participer à des défis avec des récompenses à la clé. Nous avons créé une rubrique pour partager leurs avis lecture. On les divertit avec des jeux et des concours. Pour résumer, on s’investit pour les faire se sentir chez eux. Ils nous le rendent en s’investissant également comme si la page leur appartenait. Nous sommes devenues une communauté autour d’une seule passion, virtuelle certes, mais soudée ! Et ce petit succès est dû à leurs fidélités et leurs amitiés indéfectibles !

C : Nos étoiles sont géniales ! Nous avons une belle communauté, en nombre mais surtout en diversité. Toutes nos étoiles se retrouvent autour d’une passion commune mais apportent chacune leurs étincelles de folie, leurs originalités et leurs désirs de se retrouver dans la bonne humeur. Elles nous sollicitent beaucoup pour des conseils sur leurs futures lectures et cela fait énormément plaisir, car la confiance est aussi primordiale et nous sommes ravies que notre avis comptent. Ce blog et cette page des étoiles est avant tout et plus que tout…. Une belle aventure humaine autour d’une même passion qui m’a permise de rencontrer des personnes merveilleuses, que ce soit des lectrices, des auteurs, ou encore des maisons d’éditions. Nous écrivons notre histoire jour après jour où chaque étoile en est l’héroïne.

Avez-vous quelques conseils à donner à ceux qui souhaiteraient être un peu plus actifs sur ce réseau social ?

S : Tout est dit dans ma précédente réponse ! S’investir, faire participer les abonnés et bosser dur pour se renouveler !

C : En tant que page ou groupe, le conseil que je donnerais est un peu notre mantra : choisir La qualité de l’échange plutôt que la quantité. Cela s’applique pour le nombre de publications mais surtout au nombre de Fan’s Page. L’important pour une page est qu’il y ait une bonne interaction dans les posts et que les lectrices qui sont susceptibles d’y répondre se sentent concernées et y porte assez d’intérêt.

Et pour terminer, auriez-vous un coup de cœur découvert récemment sur NetGalley à partager ?

S : Des coups de cœur, il y en eu tellement. Récemment Clash- Passion irrésistible de Jay Crownover, Mais J’aimerais profiter de ce coup de projo pour mettre en avant Hot Blood d’ Angel Arekin !

C : Coups de cœur, j’en découvert beaucoup sur NetGalley, Mais si je dois choisir un titre : le premier qui me vient est Forbidden de Tabitha Suzuma qui m’a mise un coup dans mon cœur de maman. Il y a aussi Café-In de Sophie S Pierucci, même s’il n’est pas récent, c’était un coup de cœur qui m’a permise de découvrir une auteur merveilleuse. Sinon dans mes dernières lectures, j’ai passé un superbe moment avec Love Play d’Alfreda Enwy !

Un grand merci à NetGalley France de nous permettre de découvrir de si belles lectures !

 

Les étoiles des bibliothèquesnouveau-logo