Shades Of Desire de Lil Evans, mon avis !


Bonsoir les étoiles ! Je vous présente mon avis sur une belle lecture Shades Of Desire, signée Lil Evans aux Editions Addictives !

Titre : Shades Of Desire

Auteur : Lil Evans

Éditeur : Éditions Addictives

Collection : Luv Addictives

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

RésuméEbony a deux passions : la littérature et les soirées avec son meilleur ami et voisin, Soren.
Le jour où un groupe de motards s’installe dans sa ville paisible, tout bascule. Ils sont bruyants, irrévérencieux, dragueurs, et mènent des activités pas forcément légales. Mais Ebony refuse de se laisser intimider ! Elle leur tient tête sans faillir, jusqu’à sa rencontre avec Ax, leur chef, et Indy, son second. Les deux hommes sont aussi différents que le jour et la nuit, ils la troublent et l’agacent… et ils sont déterminés à la protéger. Car un mystérieux admirateur envoie à Ebony des poèmes macabres et menaçants…

L’avisdeMya :

Shades Of Desire a démarré sur de bons augures. Ebony, l’héroïne de cette romance est d’une nature rafraîchissante et pleine de peps. Une fille facilement attachante. Même si elle ne se lie pas aisément. Et Soren, jusqu’à aujourd’hui, était son seul ami. Celui sur qui elle pouvait compter pour l’accompagner dans sa solitude, des fois salvatrice, et d’autres pesantes. Mais le jour où la maison voisine, a trouvé nouveaux acheteurs, elle a dit adieu à sa tranquillité. Les nouveaux arrivants sont infréquentables mais chose curieuse qu’ils cherchent sa compagnie incessamment. Plus moyen pour elle de se terrer dans sa grotte comme elle en a l’habitude sans les avoir sur le dos. Ebony n’adhère pas à leurs agissements illégaux mais aime bien leurs compagnies. Passer du temps avec Ax et Indiana lui fait du bien et casse sa routine même si ces gars, badass et sexy troublent ses sens et chamboulent son quotidien.

En effet, cette bande de bikers dangereux n’a pas résisté à ses charmes naturels, autant physiques que sa façon de les rabrouer pour les remettre à leurs places. Chose inédite chez ces hommes qui respirent la violence au quotidien. Elle, qui n’arrive pas à garder un mec, là voilà, qui se retrouve avec deux gars rien que pour elle, et séduisants pour ne rien gâcher. Effectivement, Ax, la veut autant que son meilleur ami. Mais il fera tout ce qu’il faudra pour la séduire et l’éloigner de son rival direct.

Ax et Indy sont ensorcelés par sa beauté irrésistible, extérieure et intérieure. Et sont déterminés à la conquérir pour s’imprégner de sa lumière. Du fait de leurs magouilles criminelles, ils voguent interminablement dans les ténèbres. Sa bonne humeur, sa langue bien pendue, et l’air bravache ou boudeur, selon son humeur, qu’elle affiche devant eux les amusent. Un bol d’air frais qui manquait à leur train de vie endiablé. Le halo qui l’auréole les attire sachant que leur ange tentateur ne sera jamais attiré par leurs noirceurs.

Mais cette légèreté qui a donné le ton à cette histoire, n’était qu’un trompe-l’œil. En effet, les événements qui suivront vont vite me faire perdre le sourire. Une tragédie troublante et dérangeante mais riche en émotions ne tardera pas à changer la température ambiante qui régnait au sein de ce trio haut en couleurs. Ebony a été trahie et trompée par son instinct auquel elle se fiait. Détruite physiquement et psychiquement par l’ignominie. Rongée par la culpabilité d’avoir laissé le monstre s’incruster chez elle et s’insinuer en elle. D’avoir donné une confiance mal placée à un être supposé être son complice pour le meilleur et pour le pire mais qui s’est avéré un suppôt de Satan.

Shades of Desire se lit en deux temps, deux ambiances. En premier, l’humour d’Ebony et ses réparties bien placées, ont égayé ma lecture. L’échange des balles renvoyées entre elle et Ax, présageait une lecture rigolote, 0 réflexion et 100 % détente. L’univers des bikers n’était qu’un fond de décor car tout se jouait sur une intrigue que l’auteur laissait planer au-dessus de la tête de l’héroïne du jour. Et qu’elle n’a distillé qu’à petites doses pour tromper la vigilance du lecteur.

Le plus dur arrive en deuxième partie qui était plus sombre mais avec une retenue calculée. Ce que j’apprécie beaucoup, la violence gratuite et étalée n’avait pas sa place dans cette romance. Exit la bonne humeur et les dialogues légers. Ebony souffre dans sa chair et dans sa tête, rien ne va. Abusée et bafouée, son cœur est en miettes. Et j’ai beaucoup aimé que l’auteur ait transmis tous ses états d’âmes avec pudeur et sans tomber dans le dramatique.

C’est ma deuxième lecture pour cet auteur, et je ne regrette pas d’avoir sollicité ce titre transportant dans deux univers distincts mais non moins addictifs. Humour et danger en sont les mots d’ordre.

À aucun moment, je ne me suis ennuyée en lisant cette histoire riche en humour, en émotions et dont les rebondissements s’enchaînaient dans un bon rythme. Le suspense a été bien mené et bien dosé. La sensualité n’était pas en reste mais sans outrance.

Pour résumer, je vous recommande cette belle romance à contrastes et à multiples points de vue que je suis sûre vous plaira aussi.

 Les titres que je partage non rien avoir avec Shades Of Desire mais comme cet article coïncide avec le décès de Rachid Taha, alors un hommage s’imposait !

 

Shades of Desire par [Evans, Lil]

 

 

 

 

 

L’avis de Carine sur The Jail Tome – 4 par Marie H.J


Titre : The Jail – Tome 4 – « Never gonna let go »
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance
Editions : Lips & Roll
Ebook : 5.99 €
Broché : 17.99€
Résumé :

Peut-on réellement oublier l’amour de sa vie ? Le mal triomphe-t-il toujours du bien ? La foi, même ardente, suffit-elle à écarter les ténèbres ?

Tant de questions auxquelles Mel et Hugo vont être confrontés après une terrible épreuve pour leur couple. Ils se retrouvent alors perdus l’un et l’autre quant à l’avenir de leur relation et à la sincérité de leurs sentiments.

Parfois, les plus beaux souvenirs ne sont rien face à une flamme éteinte.

En parallèle, les ennemis du Jail sont plus redoutables et menaçants que jamais. Entre Hugo qui n’est plus en pleine possession de ses moyens et Alex qui s’est retiré des affaires, l’heure est aux mauvaises surprises…
Mon avis écrit par #Carine :

Wahouuu… et oui cela ne fait pas très pro dans une chronique mais c’est tout de même le premier « mot » qu’il me vient en commençant mon avis… Un énorme coup de coeur pour se dernier opus !

Je voudrais attirer votre attention sur deux choses avant de débuter. La première étant la cover ! Il ne pouvait pas y en avoir une autre… Elle est en parfaite adéquation avec le roman et ses héros, et, magnifiquement belle. La seconde est, que si à chaque fois je vous dis que chaque tome peut se lire indépendamment, ce n’est pas le cas de celui-ci. Il faut savoir que The Jail 4 clôture la saga et que nous suivons Hugo et Melissa depuis le premier tome de Scars (ainsi que l’enquête mené par Hugo) et que ce dernier boucle la boucle de cette saga à la perfection.

Si je me délecte à chaque fois de suivre de nouveaux personnage, je dois vous avouer que pour ce dernier tome j’étais septique de trouver le récit de Melissa et Hugo malgré le fait que je les adore. Septique car nous les connaissons depuis déjà 5 tomes et qu’ils sont ensemble depuis plus de 12 ans. J’aime les premières émotions, les premières rencontres, et là, je me demandais comment l’auteur allait pouvoir me donner tout ça. J’ai envie de rire en écrivant cela, je me moque de moi même, car à chaque fois Marie H.J a su me surprendre et je n’aurais jamais du douter d’elle…. Elle m’a carrément bluffée ! Je crois que je suis littéralement amoureuse de sa plume et de sa saga….

Encore plus fort qu’une première rencontre, encore plus fort qu’un premier baiser… Se rencontrer à nouveau…

Nous avions quitté à la fin de The Jail 3, une Melissa complètement paniqué suite à une mauvaise nouvelle… Hugo, son Hugo venait d’avoir un accident et il fallait qu’elle se rende au plus vite à son chevet en Espagne. Mais c’est Douze ans auparavant que nous allons la retrouver et vivre avec elle sa première rencontre avec son flic de choc…. Hugo, meilleur ami de Nath est l’homme sur qui tout le monde peut compter. Fidèle et droit, pleins de principes il n’hésite pas à tendre la main et on dira même qu’il est prêt à se sacrifier pour le bien de tous… Ce jour là, il tendra la main à Melissa, et en la prenant à son propre jeu… il va l’envoûter et la faire succomber…

C’est avec ses souvenirs plein la tête et plein le coeur que nous retrouvons Mel en Espagne où cette fois-ci, c’est elle qui tient la main de son amoureux… Cette main qu’elle aime tant mais qui n’a aucune réaction au milieu de Bips incessant des machines qui entourent Hugo. Ses yeux ne s’ouvrent pas… depuis maintenant 17 jours…. Assise sur cette même chaise depuis qu’elle l’a rejoint dans cet hôpital de Barcelone, Melissa en a oublié sa propre vie à force d’attendre que celle d’Hugo revienne… Tout le monde est autour d’elle, de lui, tous attendent…

Je n’irais pas plus loin dans le récit car pour une fois le résumé vous laisse la surprise de découvrir par vous même ce qui attend nos héros. C’est très difficile pour moi de ne rien vous dire et je ne pourrais pas disséquer cette fois-ci le thème qu’à choisi l’auteur. Alors, je vais simplement partir sur mon ressenti pur en laissant venir les mots comme ils viennent.

Marie H.J a frappée une nouvelle fois très fort et va boucler la boucle d’une enquête que nous suivons depuis le début de Scars. Tous les personnages sont présents, tous sans aucune exception, et nous allons avec une immense joie, mais aussi avec beaucoup d’émotion,voir cette famille se souder encore plus, ne faire plus qu’un et l’adage’ tous pour un, un pour tous » n’a jamais été aussi vrai …

Avec « Never gonna let go » l’auteur nous plonge au coeur de l’enquête mais aussi dans le coeur et l’âme de nos protagonistes. Le tout dans un panel d’émotions intense et douloureux. C’est dur pour Melissa, très dur… Dur au point que mes larmes ont coulés en écho avec les siennes.. Dur pour Hugo qui est complètement perdu et en colère, mais qui au fond, reste toujours lui même. Mais aussi douloureux pour tous les autres membres de la famille du Jail. Comment aider Hugo à se reconstruire tout en regardant Mel s’effacer au point de ne faire plus qu’une avec son ombre… Comment affronter l’avenir lorsque le passé n’est plus que chimère…

Mel et Hugo sont confrontés à une épreuve difficile pour leur couple qui va être vraiment mis à mal. Si par le passé, ils ont réussi à traverser les tempêtes dû aux absences répétées de Hugo, ce sera très différent cette fois. C’est une autre sorte d’éloignement qui va se mettre au travers de leur route, un éloignement contre lequel seul l’appel du cœur pourra lutter. Un éloignement qui va mettre en péril leur relation et surtout la sincérité et la force de leurs sentiments. Hugo s’éloigne, tente de se retrouver, et Mel ne fait pas partie de ses plans dans l’ immédiats…  Si notre belle tatoueuse souffre au point de sentir son coeur se déchirer en lambeaux, une question la taraude et nous taraude aussi : pourrait-elle lui rendre sa liberté par amour ?

 « Never gonna let go » Les paroles de cette chanson parle pour elle… Je ne lâcherai jamais ! 

Au milieu de ce chaos émotionnel vient se rajouter un problème de taille. Et si l’accident d’Hugo n’en était pas vraiment un ? Sur quoi travaillait -il exactement et pour qui menait-il l’enquête ?

Les ennemies du Jail rodent et patientent.. mais jusqu’à quand ? Alex qui n’est plus dans le circuit essayera tant bien que mal de sécuriser tout le monde, mais est-ce bien assez ?

A vous de le découvrir en vous plongeant dès à présent dans cet ultime tome coup de cœur, coup de théâtre, coup dans le cœur, enfin bref vous m’aurez comprise. Un ultime tome qui nous mène tambour battant de rebondissement en rebondissement jusqu’au final explosif, époustouflant qui boucle cette boucle avec une émotion forte. Mais aussi avec une certaine nostalgie… car on sait qu’après la dernière page tournée, ce sera fini…

Je vous invite donc à pousser les portes du Jail à votre tour. Je vous fais la promesse que vous ne serez jamais déçues, car cette « famille », vous adoptera dès la première seconde, tout comme vous les adopterez, eux…

Qui sont-ils ? Et bien tout ceux que nous avons pu rencontrer et aimer au fil des tomes comme, Hugo, Melissa, Didou, Nath, Ines, Zia, Alex (mon coup de coeur) Gabrielle, mais aussi Diane, Greg… et même Claudio !

Un grand merci à Lips & Roll pour leur confiance et un merci énorme à Marie. H.J pour cette merveilleuse saga coup de coeur ! mais aussi pour sa fabuleuse playlist très électrique !