Quand on aspire à l’amour , tome 7 : L’île de Gansett, mon avis !

Bonsoir les étoiles ! Marie Force revient en force dans Quand on aspire à l’amour mais à conditions de lire les 7 tomes dans l’ordre ! Merci à NetGalley France et Montlake Romance pour avoir approuvé ma sollicitation !

51ukuxrd-ll614231826.jpg

Titre : Quand on aspire à l’amour – L’île de Gansett

Auteur : Marie Force

Éditeur : Montlake Romance

Genre : Romance

Kindle : Lien d’achat

Broché : Lien d’achat
Résumé : Enfin divorcée et prête à prendre un nouveau départ, Tiffany fait le pari osé d’ouvrir sur l’île de Gansett une boutique au nom évocateur : Coquine et Coquette. Mais certains voient d’un mauvais œil l’initiative de la jeune femme et sa campagne de publicité culottée ! C’est le cas du très sexy chef de la police Blaine Taylor, qui est aussi agacé qu’attiré par Tiffany, d’autant plus que leur corps à corps explosif de l’automne précédent reste ancré dans sa mémoire. De son côté, elle n’a pas oublié que le beau Blaine l’avait enjointe de l’appeler aussitôt son divorce prononcé. Plus ils se querellent, plus la tension érotique entre eux monte… Et tandis que les autres couples de l’île connaissent des hauts et des bas, ces deux blessés de l’amour parviendront-ils à trouver le bonheur ensemble ?

40376907_2183653445252719_6393717122618359808_n

L’avisdeMya :

Ce septième tome est un méli-mélo romancé. Un épisode concentré sur Tiffany, fraîchement divorcée et le Shérif Taylor Blaine. Mais aussi Kara, et le nouvel arrivant sur l’île, Dan, un avocat de renommée. L’auteur a aussi mis le point sur les problèmes relationnels d’autres couples installés sur l’Île de Gansett dont la famille McCarthy. Mac McCarthy & Maddie, Joe & Janey McCarthy, Grant McCarthy & Stéphanie , Evan McCarthy & Grace, Owen et Laura McCarthy.

Je tiens à vous recommander avant tout de lire les tomes précédents au risque de vous perdre sur cette petite île de Gansett. Ce serait bête. Malheureusement, C’est bien mon cas. J’ai téléchargé ce titre qui était en accès libre sur NetGalley France sans faire attention que j’ai un retard de 6 longueurs. N’ayant pas le temps de lire les six derniers, je me suis lancée comme même. Ce qui s’est avérée une bêtise. Mais juste une petite.

Car tant qu’on restait avec Tiffany et Blaine, Kara & Dan, je m’en sortais très bien. Mais dès que l’histoire s’étendait sur le reste des personnages, j’étais dans le brouillard.. Mais j’ai comme même compris le topo.

Du coup, je me suis concentrée sur Tiff, la vendeuse des rêves sensuels et le shérif charismatique, Blaine. Deux personnages blessés par leurs ex. Et cherchent tant bien que mal à se reconstruire. Et pourquoi pas l’un auprès de l’autre. Leur première rencontre était un pur hasard et très torride. Mais Tiff, n’était pas encore libre en ce moment. Quand le destin s’en mêle, Il n’y a pas de soucis à s’en faire. Un an plus tard, les choses ont repris entre eux sans qu’ils aient l’impression qu’ils on été séparés un jour. L’attirance entre eux est plus forte que jamais. L’entente physique est au delà de leurs espérances. Mais qu’en est-il de la confiance au quotidien ? Dépasseront -ils leurs vécus pour se concentrer sur le présent, sur l’avenir ? Sont-Ils prêts pour démarrer une nouvelle histoire ?

Quand à Kara et Dan, même histoire. La première trahie par sa propre sœur et Dan, par la femme qu’il croyait aimer. Est-il possible que la vie leur offre une nouvelle chance ? Dan a l’air prêt à se lancer mais Kara est très méfiante et sous-estime l’intérêt de Dab pour elle. Mais l’avenir va lui démontrer qu’il ne sert à rien d’aller à l’encontre du destin.
Quand on aspire à l’amour, comme je disais est une histoire à plusieurs personnages qui traversent une mauvaise passe. Soit dans leurs couples, soit dans la gérance de leurs émotions. Échaudés par leurs vécus, ils se remettent en question, et se méfient de leurs instincts. Je présise que la narration est à la 3e personne pour celles qui n’aiment pas le genre. Mais l’histoire est si captivante qu’on ne s’en rend pas compte.
L’île de Gansett est un havre de paix où il y fait bon de vivre. Un endroit magique où la solidarité et l’entraide entre les insulaires sont de mise. Les méchancetés gratuites de certains ne sont pas admises. Elle abrite les amours des McCarthy. Les protège des courants d’air qui menacent leurs équilibres. Et sa bienveillance s’étend à leur entourage et proches. En plus de pouvoir profiter de sa beauté, elle donne envie de s’y installer. Et tout simplement d’aimer.

Vous l’avez deviné, malgré mon cafouillage, et la diversité des histoires qui auraient pu me perdre, j’ai beaucoup apprécié l’ambiance de cet île ensorceleuse. Ses habitants, auxquels on s’attache sans peine, vivent dans un cercle fermé mais restent ouverts au renouveau, à quelques exceptions près évidemment. Chaque endroit a sa dose d’intolérance ! Leurs forces est dans leur union.

Cette romance est un regain d’espoir que l’île et les protagonistes projettent sur le lecteur. On s’en sort comme neuf et le sourire aux lèvres.

Une agréable lecture et aisée du fait de la fluidité de l’écriture et aussi du talent incroyable de son auteur !

Attention, au risque de me répéter, lire les 6 tomes précédents est recommandé !
Une Île – Jacques Brel, chanson qui m’a accompagnée pendant la rédaction de cet article !

41777870_334206720485621_982223161913245696_n

Publicités

7 commentaires sur « Quand on aspire à l’amour , tome 7 : L’île de Gansett, mon avis ! »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s