Power Games – Jardin d’Eden by Lia Rose, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente une belle découverte chez les balckinettes ! Jardin d’Eden, le premier tome de Power Games signé par une plume brillante Lia Rose. Merci à Black Ink éditions et NetGalley France pour l’envoi du service presse !

Titre : Power Games – Jardin d’Eden

Auteur : Lia Rose

Éditeur : Black Ink Editions

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

Résumé : Que feriez-vous si du jour au lendemain votre vie se retrouvait parasitée par votre parfait opposé ? Le laisseriez-vous entrer ? Mes amies me conseillent de me lâcher…Serai-je assez audacieuse, ou inconsciente, pour pactiser avec le Diable en échange de ce que j’ai toujours rêvé d’obtenir ? Même si son intérêt soudain pour moi sent le guet-apens à plein nez ? Même s’il incarne le cauchemar de ma psychorigide de mère ? Vous, fonceriez-vous à ma place ? Vraiment ? Prenez garde, car le Diable n’est pas ce que l’on pourrait penser… Il est séduisant, espiègle, ingérable, impudique. Magnétique. C’est un piège dans lequel vous risqueriez de vous noyer. Je suis Eden Sinclair. Et le Diable, moi, je l’ai rencontré en chair et en os. On l’appelle Alec Cartier.

L’avisdeMya :

Eden Sinclair vivait dans le cercle infernale dans lequel une mère rigide et intolérante, l’a confinée depuis son jeune âge. Dans l’absence d’un père pour agrandir les ongles, Eden, survivait tant bien que mal aux brimades et aux critiques humiliantes de sa génitrice. Malgré les tentatives de sa petite sœur adorée et ses amis pour l’en sortir, rien n’y fait. Les mauvaises habitudes ont la tête dure.

Jusqu’à ce jour ! Le jour où le diable incarné est entré dans sa vie. Sans gêne, tentateur comme le fruit défendu, il est venu mettre à mal son quotidien planifié comme sur du papier musique.

Séducteur et chaleureux parfois, une douche écossaise par d’autres, l’expression « Faire la pluie et le beau temps » est sa spécialité quand il s’agit de faire succomber ses partenaires. Et en plus de cela, il se proclame coach personnel pour l’aider à reconquérir son ex, cet infâme déserteur ! Mais que veut-il en contrepartie ? Est-elle prête à le lui concéder ?

Eden meurt d’envie d’accepter sa proposition mais le deal va à l’encontre avec son manque de confiance en elle et sa timidité presque maladive à s’exposer ! Et son attirance pour ce playboy sexy et diabolique ne lui fera que perdre le peu de dignité qui lui reste !

Sortir de sa chrysalide pour apprendre l’art de la séduction et décevoir sa mère, cette éternelle insatisfaite ou rester la fille coincée qui collectionnera bientôt les chats plutôt que les orgasmes ? Le choix est vite fait de mon avis ! Mais, ce n’est pas de moi qu’il s’agit. C’est Eden. Cette belle fille forte qui ne se laisse pas conter. Mais devant sa mère, redevient, cet petit être, qui a besoin de l’approbation maternelle pour se sentir bien dans sa peau.

Notre séducteur impénitent remplira bien sa part du marché mais non sans reconstruire  le cœur déjà brisé à mainte fois d’Eden ! D’ailleurs, il ne se contentera pas seulement de lui faire aimer un autre aspect d’elle-même. Il ira bien loin dans sa mission qui s’est avérée la pire idée qu’il a eu ! Autant pour lui que pour Eden.

Mais l’histoire ne s’arrêtera pas là. Lia Rose va malmener ses protagonistes et les immerger sans pitié dans une mer de souffrance, de trahison et de secrets qui viendront semer le chaos dans leur vie déjà loin d’être parfaite.

J’ai cru comprendre que Jardin d’Eden est le premier roman de cet auteur, à moins que je ne me trompe. Je suis époustouflée par la fluidité de sa plume. L’additivité de son intrigue, la construction parfaite de son histoire et la qualité de son écrit. Et aussi la belle émotion qui se dégage d’entre les lignes. Eh oui, ce premier est une immersion totale dans l’univers de Lia Rose avec son panel d’émotions intenses, de bonne humeur, de sensualité dosée à point et sans vulgarité. Et surtout de l’attachement qu’on voue rapidement aux protagonistes de cette magnifique romance dont la thématique et abordée avec pudeur et une sensibilité extrême !

Si ce tome était intense et tout en douceur à la fois, je ne donnerais pas cher de la peau du deuxième luron de la bande. La suite nous promet un cocktail explosif .

Bravo Lia, et vivement le prochain !

Jardin d’Eden – Zaho

 

45319869_352085902218901_6290183499974443008_n

L’avis de Carine sur le roman de Stacy Alice Je te Deteste chez Lips & Roll


Titre : Je te déteste

Auteur : Stacy Alice

Genre : romance

Editions : Lips & Roll

Ebook : 4.99 €

Broché : 

Résumé : 

❤ ❤ Stacy Alice signe une romance NEW ADULT explosive dans notre collection Lips&Roll ! ❤ ❤

Ce n’est définitivement pas au jeu du chat et de la souris que Lydia et Aaron s’adonnent depuis leur enfance.

À 6 ans, faire manger de la boue à sa voisine peut s’avérer drôle, mais à 27 ans, la coller à son siège de bureau risque d’entraîner d’autres conséquences… D’autant plus que la fille d’à côté est devenue sa patronne.

Quand une irrépressible tension sexuelle vient s’ajouter à la partie, quelle peut être l’issue d’une telle lutte entre les deux camps ?
Et si de la haine à l’amour, il suffisait d’un croche pied ?

Mon avis : 

 Je déteste de Stacy Alice ou quand un livre devient explosif !

J’ai littéralement dévoré ce roman ! Impossible de le poser une fois commencé et moi qui avais besoin d’une lecture pétillante et addictive, j’ai vraiment trouvé cette perle au bon moment et j’en suis plus que ravie.

Lydia et Aaron se détestent depuis toujours. Ils ont passé leur enfance et leur adolescence à se faire enrager juste pour le plaisir de voir l’autre dans une colère noire. Chacun d’eux en retirait un plaisir fou. Chacun d’eux se cherchait, se trouvait, transformant alors leur rivalité en une attirance qu’ils n’arrivaient pas à s’avouer. L’amour vache, alimenté par de nombreux coups bas jusqu’au coup fatal qui a valu à Lydia d’intégrer un pensionnat et qu’ils se perdent de vue… À cette période rien ne pouvait les arrêter, tout était prétexte à se faire une guerre sans merci. Pourtant comme on le dit si bien, de la haine à l’amour il n’y a qu’un pas… et Lydia avait bien fini par l’admettre, mais malheureusement, à ses dépens…

Les années ont passé et Lydia est aujourd’hui directrice de création dans l’agence de publicité de son père. Elle est douée et très sévère avec elle-même mais surtout, avec ses assistantes qu’elle n’arrive pas à garder. Aucune ne lui convient, aucune n’est assez bien pour le poste !  C’est pourquoi son père prend la décision de faire le choix pour elle après avoir lui-même formé l’assistant parfait au grand dam de sa fille… Car son père n’a pas trouvé mieux que d’embaucher… le bel Aaron… le démon

Aaron, est dans la boite depuis deux semaines. Deux semaines où il évite de croiser Lydia coûte que coûte. Onze années sont passées et il ne sait pas comment il réagira en la voyant à nouveau. Ni comment ELLE va réagir, et encore moins comment son corps va s’en remettre… Ils ont passé tant d’année à se détester, à se chercher, à se pourrir tout simplement la vie. Ho des broutilles à 8 ans, des plus importantes à 10, et pour finir en apothéose et nez cassé au lycée.  C’est pourquoi même onze après, la tension est encore palpable et pour Lydia comme pour lui, il ne sera pas aisé de travailler ensemble. Se retrouver face au Démon, va  mettre Lyly dans une colère incontrôlable et un affolement total !  Car s’ils se détestent toujours autant, la tension et l’attirance qui les habitaient durant leur jeunesse, leur revient comme un boomerang en pleine figure. Le tempérament de feu de Lyly ne manque pas de faire sourire Aaron qui se sent déjà très excité de pouvoir recommencer leur petit jeu. Pourtant, lorsqu’il va voir sa tigresse baisser les yeux face à son père, il va rester sonné. Où est passé le brasier qui l’habitait ? Pourquoi semble-t-elle aussi éteinte ? Bien décidé à la rendre aussi fougueuse qu’avant pour son propre plaisir, mais aussi par convoitise de son poste, il ne perdra pas de temps à lancer les hostilités… tout comme Lydia ne tardera pas à lui répondre… Qui des deux gagnera la partie ? Le démon est plus que prêt à faire rugir sa tigresse, qui elle, affûte déjà ses griffes avec un sourire diabolique prête à bondir !

Je te déteste, une merveilleuse romance comme je les aime !

L’adage « qui aime bien châtie bien » n’a jamais été aussi vrai…

La plume fluide et addictive de Stacy Alice nous emporte dans une histoire très prenante qui démarre sur les chapeaux de roues et nous emmène à 200 à l’heure dans un récit vivant, drôle et captivant. Le jeu qu’elle instaure entre les protagonistes est vraiment mené d’une main de maître. Leurs joutes verbales, et leurs coups bas sont extrêmement bien réfléchis, que ce soit dans le plaisir, la colère ou l’émotion. Je n’ai pu qu’être captivée, et prise dans les filets de leur histoire. Une histoire qui pourrait s’apparenter à un match de boxe où chaque chapitre est un round dans lequel on attend de voir qui en sortira vainqueur. Cela finira-t-il par Ko ou faudra-il compter les points ? Et si l’amour était le seul gagnant ? Mais si gagner était aussi perdre ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces deux personnages sont explosifs et complètement addictif à la lecture, mais aussi, l’un pour l’autre. La tension sexuelle qui les anime est époustouflante et nous rend complètement dingues nous aussi. Les coups bas sont parfois puérils mais à aucun moment, ils ne m’ont empêchée de rire. Cela leur ressemble tout simplement. Ils sont restés dans cette bulle fascinante qui les reliait l’un à l’autre enfants comme si leur vie reprenait là où leur chemin s’était séparé, sauf qu’aujourd’hui en tant qu’adultes ils peuvent assouvir quelques tensions tout en gardant le contrôle sur leur vie. Enfin… Ça, c’est ce qu’ils pensent 😉

Mais Stacy Alice ne va pas s’arrêter à un simple petit jeu et va aller plus en profondeur dans son récit. Onze ans sont passés et justement nos protagonistes ont bien changé. Les blessures et les secrets du passé ont créé des failles qu’ils se sont empressés d’enfouir au plus profond d’eux. Si leur rivalité coule de source, pour les sentiments, ce sera une autre histoire beaucoup plus compliquée… Les émotions sont bien présentes, et si j’ai beaucoup ri, j’ai aussi été très triste par moment…

Découvrez sans tarder, Je te Déteste, un roman détonant qui m’a vraiment fait passer un excellent moment de lecture. Pour ma part, je vais de ce pas me procurer les autres romans de cette auteure que je viens de découvrir et que désormais, je ne manquerais pas de suivre.

Un grand merci à Lips & Roll pour m’avoir permis de découvrir cette magnifique lecture, drôle, hilarante, mais aussi profonde, en service presse numérique.

 

Ca y est les étoiles regardez où est Cassiopée. Franchement elle a choisi son titre pour se planquer. C’est mon état d’esprit actuel mais qu’elle plaisir de l’avoir retrouvée, je l’aime tant. Merci encore les étoiles. J’espère pour vous qu’entre toute cette course vous n’avez pas oublié de lettre ou d’oeufs ça serait vraiment irrécupérable dans l’affaire.