Power Games – Jardin d’Eden by Lia Rose, mon avis !

Hello les étoiles ! Je vous présente une belle découverte chez les balckinettes ! Jardin d’Eden, le premier tome de Power Games signé par une plume brillante Lia Rose. Merci à Black Ink éditions et NetGalley France pour l’envoi du service presse !

Titre : Power Games – Jardin d’Eden

Auteur : Lia Rose

Éditeur : Black Ink Editions

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France

Résumé : Que feriez-vous si du jour au lendemain votre vie se retrouvait parasitée par votre parfait opposé ? Le laisseriez-vous entrer ? Mes amies me conseillent de me lâcher…Serai-je assez audacieuse, ou inconsciente, pour pactiser avec le Diable en échange de ce que j’ai toujours rêvé d’obtenir ? Même si son intérêt soudain pour moi sent le guet-apens à plein nez ? Même s’il incarne le cauchemar de ma psychorigide de mère ? Vous, fonceriez-vous à ma place ? Vraiment ? Prenez garde, car le Diable n’est pas ce que l’on pourrait penser… Il est séduisant, espiègle, ingérable, impudique. Magnétique. C’est un piège dans lequel vous risqueriez de vous noyer. Je suis Eden Sinclair. Et le Diable, moi, je l’ai rencontré en chair et en os. On l’appelle Alec Cartier.

L’avisdeMya :

Eden Sinclair vivait dans le cercle infernale dans lequel une mère rigide et intolérante, l’a confinée depuis son jeune âge. Dans l’absence d’un père pour agrandir les ongles, Eden, survivait tant bien que mal aux brimades et aux critiques humiliantes de sa génitrice. Malgré les tentatives de sa petite sœur adorée et ses amis pour l’en sortir, rien n’y fait. Les mauvaises habitudes ont la tête dure.

Jusqu’à ce jour ! Le jour où le diable incarné est entré dans sa vie. Sans gêne, tentateur comme le fruit défendu, il est venu mettre à mal son quotidien planifié comme sur du papier musique.

Séducteur et chaleureux parfois, une douche écossaise par d’autres, l’expression « Faire la pluie et le beau temps » est sa spécialité quand il s’agit de faire succomber ses partenaires. Et en plus de cela, il se proclame coach personnel pour l’aider à reconquérir son ex, cet infâme déserteur ! Mais que veut-il en contrepartie ? Est-elle prête à le lui concéder ?

Eden meurt d’envie d’accepter sa proposition mais le deal va à l’encontre avec son manque de confiance en elle et sa timidité presque maladive à s’exposer ! Et son attirance pour ce playboy sexy et diabolique ne lui fera que perdre le peu de dignité qui lui reste !

Sortir de sa chrysalide pour apprendre l’art de la séduction et décevoir sa mère, cette éternelle insatisfaite ou rester la fille coincée qui collectionnera bientôt les chats plutôt que les orgasmes ? Le choix est vite fait de mon avis ! Mais, ce n’est pas de moi qu’il s’agit. C’est Eden. Cette belle fille forte qui ne se laisse pas conter. Mais devant sa mère, redevient, cet petit être, qui a besoin de l’approbation maternelle pour se sentir bien dans sa peau.

Notre séducteur impénitent remplira bien sa part du marché mais non sans reconstruire  le cœur déjà brisé à mainte fois d’Eden ! D’ailleurs, il ne se contentera pas seulement de lui faire aimer un autre aspect d’elle-même. Il ira bien loin dans sa mission qui s’est avérée la pire idée qu’il a eu ! Autant pour lui que pour Eden.

Mais l’histoire ne s’arrêtera pas là. Lia Rose va malmener ses protagonistes et les immerger sans pitié dans une mer de souffrance, de trahison et de secrets qui viendront semer le chaos dans leur vie déjà loin d’être parfaite.

J’ai cru comprendre que Jardin d’Eden est le premier roman de cet auteur, à moins que je ne me trompe. Je suis époustouflée par la fluidité de sa plume. L’additivité de son intrigue, la construction parfaite de son histoire et la qualité de son écrit. Et aussi la belle émotion qui se dégage d’entre les lignes. Eh oui, ce premier est une immersion totale dans l’univers de Lia Rose avec son panel d’émotions intenses, de bonne humeur, de sensualité dosée à point et sans vulgarité. Et surtout de l’attachement qu’on voue rapidement aux protagonistes de cette magnifique romance dont la thématique et abordée avec pudeur et une sensibilité extrême !

Si ce tome était intense et tout en douceur à la fois, je ne donnerais pas cher de la peau du deuxième luron de la bande. La suite nous promet un cocktail explosif .

Bravo Lia, et vivement le prochain !

Jardin d’Eden – Zaho

 

45319869_352085902218901_6290183499974443008_n

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s