Mixology by Chlore Smys, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Mixology, une belle romance à thématique de Chlore Smys. Je remercie les éditions Black Ink ainsi que NetGalley France pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Mixology

Auteur : Chlore Smys

Éditeur : Black Ink Editions

Genre : Romance

Service presse : NetGalley France
Résumé : Mes nuits sont plus belles que vos jours. En Dieu des platines que je suis, je profite des avantages que m’offrent ma renommée et le Starlight sans me préoccuper du lendemain. Filles faciles, alcool, argent, le monde est à mes pieds. Mais vous savez ce qu’on dit ? Les meilleures choses ont une fin. Je ne vais pas tarder à apprendre la définition du mot « problème ». Et tous ses putains de synonymes.

L’avisdeMya :

La vie de Raphaël tourne autour du Starlight, la boîte de nuit la plus branchée à Bruxelles, ses platines, la musique qu’il crée mais aussi l’alcool et les femmes. Cela va sans dire. Il faut dire que Raph a le brio de mixer les meilleurs sons autant qu’ingurgiter les mixtures alcoolisées. Son talent lui permet un compte en banque bien fourni et la célébrité. Pourquoi se priver alors que la vie est bien courte.

Mais la boîte qu’il dirige avec sa sœur est en dérive. Et Raphaël doit remiser ses éclats au placard s’il veut redresser la barre. Mais les habitudes ont la vie dure.

Et Raphaël sombre un peu plus tous les jours. Aux gros problème, les gros moyens. Sa sœur décide de le délester de ses responsabilités pour le pousser à se remettre en question. Mais rien n’y fait. Son mauvais caractère et ses états d’âme ne s’améliorent point. Jusqu’au jour où Roxanne est entrée dans sa boite telle une tornade balayant tout sur son chemin. Elle s’est glissée subtilement dans sa tête. Et depuis ce jour, rien n’a été comme il le voulait !

Roxanne est casée et pour se rapprocher d’elle, il consentit à promouvoir le groupe dont elle est le manager. Encore une mauvaise idée dont il a l’art. Cette dernière a son lot de démons intérieurs, et s’il s’y frotte, il pourrait dire adieu à son âme déjà en perdition.

Roxanne et Raphaël est une compilation compliquée tellement différents l’un de l’autre et pas mal de casseroles à traîner en commun. Le mieux pour eux c’est de rester à distance. Mais l’attirance entre eux est un champ de mines prêt à mettre leurs vies à feu et à sang.

C’est clair que ce petit diablotin est venu des enfers juste pour le narguer et foutre la pagaille dans cette vie qu’il croyait parfaite. Mais derrière les apparences, il y a toujours un envers de décors pas très joli joli.

Cette rebelle cache bien son jeu au monde entier, et le peu de temps que Raphaël lui consacre, c’est un peu le paradis dont elle a été éjectée depuis bien lurette.

Roxanne et Raphaël peuvent autant se faire du mal qu’être la rédemption de l’un et de l’autre. Reste à savoir lequel prendra le pas sur l’autre !
Mixologie est ma première lecture de Chlore Smys. Et si au début, j’étais un peu perplexe, le reste de ma lecture m’a conquise. En effet, je ne suis pas habituée à ce genre de style. Commencer chaque chapitre par une chanson, si elle déroute d’emblée, au fil des pages on s’y habitue, on commence à super kiffer et on redemande. Car chaque morceau, donne le ton au chapitre suivant.

L’histoire de Raphaël et Roxanne est addictive, intense est pleine d’émotions. On s’attache facilement à leurs personnages, on compatit à leurs malheurs, on partage leurs désarrois, et on rit de leurs bêtises. Leurs prises de tête et leurs discutions sont toujours piquantes et pleines d’humour. On ne peut pas s’empêcher de les aimer.

La romance est bien présente mais non sans nous sensibiliser sur la thématique abordée par l’auteur. Le message est clair. Un max de lumière sur la non-normalisation de la violence conjugale même au nom de l’amour.

La plume de l’auteur et son écrit fluide m’ont totalement séduite. Et tout cela accompagné par un rythme musical entraînant qui varie tout le long des chapitres et selon les états d’âme des personnages.

Venez découvrir Mixology et vibrez comme un et sur un seul son. L’amour de la musique. Surtout quand elle est mixée au même rythme que nos battements de coeur .

Avicii – Addicted To You, Playlist de Mixology !

46463303_2131749433541914_3536772742097403904_n

L’avis de Carine sur With Love: # 1 Vadim par Marie H.J



Titre : With Love #Vadim
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance MXM
Editions : Auto
Ebook : 4.99€ ici

Broché : 14.99 € là
Résumé :

Identité : Adam PaxaliSurnom officiel : PaxSurnom secondaire, mais non moins officiel : Dieu du pieu (ça rime)

Profession : Journaliste d’investigation pour le canard En Immersion.

Spécialité : M’immerger (ça tombe assez bien, remarquez)

Genre : Hétéro actif. Très réactif.

Mission pour les six mois à venir : Enquêter sur les retombées du mariage gay… Pénétrer un club homosexuel. M’enfoncer profondément dans le milieu. Caresser le mode de vie des protagonistes. Défoncer leurs barrières et pondre un article orgasmique.Problème majeur à l’horizon : Un russe nommé Vadim. Lui n’était pas prévu au programme. Je ne comprends pas cette attirance, mais une chose est certaine… ça va tout compliquer… Armes massives du dit problème : Ses yeux, son accent, son sourire… mais aussi sa tendresse, sa douceur… Il me semblait moins « dangereux » que ses potes… Il s’avère qu’il l’est beaucoup plus…Moyen de défense activé : Aucun, je n’ai rien vu venir. Suite présumée des événements; Je ne préfère pas le savoir
Mon avis :

Fan de la plume de Marie H.J, je ne pouvais que me réjouir de la lire à nouveau lors de la sortie de son tout dernier roman : With Love #Vadim

Une fois de plus, elle a su conquérir mon cœur sans préavis…

« Parce que chaque âme a besoin de trouver sa sœur,

Parce que parfois il faut permettre à l’amour de gagner…

Pour donner un sens aux battements de nos cœurs.

Et prendre le risque de se laisser glisser… »

Adam dit « Pax » travaille comme Journaliste d’investigation pour le canard En Immersion… Un travail dans lequel il excelle, Adam n’a pas de limite et l’immersion est pour lui ce qui lui convient le mieux et pour lequel il se donne à 100 %. Aucune contrainte personnelle, aucun compte à rendre, il peut donc facilement se fondre dans la masse, s’immerger complètement dans les sujets de ses articles. Sans en oublier les baises qui s’y rattache souvent, car Pax aime trop le sexe !

Mais à l’aube de ses 31 ans, il se désole de ne toujours pas avoir trouvé son âme sœur… Les coups d’un soir ne lui apportent plus rien, mis à part une solitude qui commence à lui peser. Coureur de jupon dans l’âme, aucune femme ne lui a jamais donné envie de plus, au grand Dam de sa mère qui n’attend qu’une chose, marier son fils et avoir des petits enfants… Aimer, ressentir, donner un sens à sa vie, pouvoir partager des barbecues entre voisin avec femme et enfants, peut être que c’est ça le bonheur ? Peut-être qu’à force de jouer le jeu, il finira par en être heureux comme tout le monde ? Voilà ce à quoi Adam aspire en fréquentant Suzanne, une femme bien, convenable qui pourrait être la femme parfaite dans une petite vie parfaite… Mais malgré tous ses efforts, il sait bien qu’il se vautre complètement dans cette relation qui ne lui apporte finalement rien de plus, à part peut être une couleur de burnes qui tourne presque au violacé à force de frustration !

Heureusement que sa patronne Pénélope, qui rime souvent avec capote, va lui confier une nouvelle affaire qui ne l’enchante guère, ce n’est pas son monde,  mais qui lui permettra néanmoins  d’esquiver la dite Suzanne pour quelque temps. Son sujet sera d’enquêter sur les retombées du mariage gay 5 ans après que l’Assemblée nationale  est adopté définitivement la loi… L’immersion doit être parfaite pour Adam qui devra infiltrer un club homosexuel, se fondre dans la masse, écouter, analyser et en décoder tous leurs codes pour pondre l’article parfait ! Le lieu idéal ? Le Bel ami. Ce que Pax n’avait pas prévu ? L’attirance incompréhensible envers un certain russe nommé Vadim. Cet homme au regard bleu glacier empli d’une gentillesse étonnante qui dénote vraiment dans cette boite et… va sacrément compliquer son enquête… Adam qui aspirait tant à « Ressentir » va enfin comprendre ce que cela veut dire… mais … prendra t-il le risque de se laisser glisser pour donner un sens aux battements de son coeur ? Rien n’est moins sûr… Adam est hétéro, il aime les femmes pas les hommes, et surtout… Il ne connait pas les codes…

Marie H.J m’a emportée une nouvelle fois dans son récit qui traite un sujet d’actualité touchant, sensible et brûlant. Une thématique qui va nous immerger dans une communauté que l’on stigmatise. D’ailleurs sur cette chronique, rien en écrivant le genre au dessus : Romance MXM… je le fais moi -même… Pourquoi pas romance tout court ?

Ce roman est pourtant une magnifique et bouleversante histoire d’amour…

Dès le départ, elle donne le ton avec un très bon article sur » le mariage Gay « . Un mariage n’est-il pas simplement pour deux personnes qui s’aiment ? Qu’importe ce que vous pouvez penser du sujet, Adam et Vadim vont vous raconter leur histoire avec leurs points de vue sur le dit sujet. Car au delà de la belle histoire d’amour que nous propose l’auteur, les messages que véhiculent ce récit  sont forts, magnifiques, touchants, et blessants pour d’autres. On alterne le rire, la passion, le désir avec la colère de certaines situations. Tout particulièrement sur les raisons qui auront poussé Vadim à quitter son pays, fuir sa famille et les gens qu’il aime pour pouvoir tout simplement.. vivre et avoir le droit d’aimer…

On découvre, analyse et on comprend… Avec With love, nous sommes en immersion… au coeur du sujet.

Adam et Vadim,  nous ouvre les portes de cette communauté, nous la fait découvrir, aimer à travers le coeur de chacun d’entre eux mais aussi grâce aux personnages secondaires qui sont tout simplement géniaux et auxquels on va s’attacher immédiatement.  C’est sous une plume fluide et très addictive que Marie H.J nous transporte d’un bout à l’autre avec tact et tendresse, mais aussi avec beaucoup d’émotions. Des émotions brutes, qui sont retranscrites avec un naturel désarmant.

Marie n’en oublie pas pour autant l’humour avec ses rimes qui pourraient être lourdes si on n’avait pas cerné dès le départ le caractère d’Adam, mais aussi par des situations qui m’ont vraiment fait marrer. Je me suis amusée à plusieurs reprise à chercher des rimes avec lui. Surtout sur mère Paulette qui définitivement, ne peut pas rimer avec branlette, mais bien avec Tête à tête.

On pourrait penser qu’Adam et Vadim n’ont rien en commun puisque l’un est hétéro et l’autre gay. Pourtant, dès leur première rencontre, on sent bien cette tension palpable entre eux, cette attirance que tout deux réfutent. Vadim ne veut pas souffrir à nouveau, et Adam lui, ne comprend pas ce qui lui arrive. Doit-il prendre le temps de découvrir ce qu’il ressent ou à contrario, doit-il l’ignorer ? Assumera t-il cette attirance ? Vadim qui a perdu toute confiance aux hommes va devoir prendre aussi sur lui, car un hétéro qui devient gay du jour au lendemain, le laisse tout de même perplexe. Tout en restant sur ses gardes, il se laissera aller à cette attirance qui lui permet de se sentir bien à nouveau, malgré l’épée de Damoclès qui est prête à lui broyer le coeur en le renvoyant dans son pays d’origine et perdre cette liberté qu’il chérit tant. Une relation des plus complexes mais dans laquelle chacun prendra son temps. , Le temps pour Vadim d’apprivoiser Adam en le laissant s’approcher à son rythme, tout en douceur… Le temps pour Adam de découvrir ce que veut dire le mot aimer et ce qu’il représente.

Marie HJ, nous fait languir, au diapason de Vadim qui est prêt à craquer face à cet homme qui lui fait monter le désir à son paroxysme sans pouvoir l’assouvir. C’est chaud, c’est beau, passionnant et émouvant… Puis… explosif et sauvage !

Un duo qui se complète parfaitement, ils ont les mêmes attentes de la vie et leurs  coeurs battent à l’unisson. Deux coeurs qui n’ont pas regardé s’ ils se mettaient à battre pour une femme ou pour un homme. Deux coeurs qui ont simplement trouvé l’ amour, cette âme soeur qui leur permet de se sentir bien, se sentir vivant et heureux.

Deux hommes magnifiques que je ne suis pas prêtes d’oublier de part leur histoire, leur cause, leurs douleurs mais surtout par leur amour avec un grand A…  Ils s’aiment et puis c’est tout …

Un grand merci à Marie H.J pour sa confiance en m’ayant permis de découvrir son nouveau roman en service presse. Merci de me transporter à chaque fois ! E merci aussi pour les vapeurs !! Mon dieu !!! 🙂

Я – фанат тебя Marie !!!

diy-paques
pour trouver la lettre il faut se rendre chez le fleuriste ! mais sachez qu’il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier et la maman de la Saga With love ne dira pas le contraire !