Nos différences – Saison 2 : Et pourtant by Laurie Pyren, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Et pourtant, la deuxième saison de Nos différences de Laurie Pyren. Merci à Nisha et caetera pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Nos différences – Saison 2 : Et pourtant

Auteur : Laurie Pyren

Éditeur : Nisha et Caetera

Genre : Romance

Broché : Précommande
Résumé : Sarah Miland et Henry Walsh sont différents :
lui, sexy et milliardaire a l’habitude que les femmes soient attirées et dans ses bras, mais il ne s’engage pas. Son passé l’empêche parfois d’avancer.

Elle, femme indépendante et déterminée rejette les hommes riche et sexy qui lui rappelle une histoire douloureuse encore très présente.

L’avisdeMya :

Comme je l’ai annoncé dans mon avis sur la première saison, le final était encore meilleur et réserve quelques surprises.

En effet, Henry Walsh a tombé les masques et s’est révélé bien plus fragile qu’il ne laissait paraître dans la première saison. Et la désertion de Sarah Miland lui a mis le coup de grâce ! Lui qui s’est toujours tenu à des relations éphémères, la nuit passée avec Sarah, lui a ouvert les yeux sur son profond et sincère attachement. Sarah s’est immiscée dans ses pensées et a détruit les défenses mis longtemps à ériger autour de son coeur brisé.

Quant à Sarah, elle a cru qu’une nuit suffisait à lui faire passer cette forte attirance mais à la place, elle était fatale à son état émotionnel ! Car cette nuit, c’était bien plus que du sexe pour eux malgré ce qu’ils ont prévu. Sarah n’a vu que la fuite comme solution pour préserver son coeur et tuer toute tentative d’attachement dans l’œuf !

Sarah, saura t-elle faire face à ses peurs et faire confiance à Henry ? Ce dernier, arrivera t-il à la convaincre de sa bonne foi et de son engagement envers elle ? Et si c’était dans leurs différences qu’ils trouveront leur force ?

Dans ce final, l’auteur s’est attelée à une mise à nu de ses protagonistes et sans mettre les formes. Voir Sarah dans son contexte familiale, nous fait comprendre d’où lui vient ce manque de confiance en elle. Ses blessures émotionnelles sont bien plus profondes qu’elle ne laisse voir. Sarah attache beaucoup de valeur aux jugements d’autrui et surtout ceux de ses proches malgré ses dires. La famille qui devrait être son soutien, creuse profondément la faille en elle, que même la tendresse de son grand-père n’arrive pas à colmater.

En somme, Henry doit se battre contre moult éléments et s’armer de patience pour lui rendre sa dignité et sa considération pour elle-même. Elle qui n’a connu que rejet et trahison, le chemin pour y arriver est semé de peu de hauts mais beaucoup de bas !

J’ai beaucoup apprécié cette deuxième saison qui a répondu à toutes les questionnements que je me suis posée au premier tome. Et aussi a tenu toutes ses promesses. C’était court certes, mais Laurie Pyren est arrivée à aboutir au dénouement sans qu’on sente qu’il y a eu manquement dans le cheminement de la trame. Le récit de Et pourtant était captivant et fluide. Quant aux personnages, ils étaient attachants et nous ont offert un grand moment dans l’émotion !

De l’humour, de la sensualité, de l’émotion, de l’amour et pleins de rebondissement en perspective !

Nos différences – Emily Normann

48272959_202117487358731_833458229357838336_n

Publicités

Vin : Barretti Sécurité #1 by Sloane Kennedy, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur Vin, le premier tome de la saga Barretti Sécurité de Sloane Kennedy ! Merci à Juno Publishing France pour l’envoi numérique du service presse !

 

Titre : Vin : Barretti Sécurité #1

Auteur : Sloane Kennedy

Éditeur : Juno Publishing France

Genre : Romantic- Suspense

Résumé : Elle est la fille d’un tueur en série et elle vit dans sa maison…

Après avoir passé des années à rechercher son frère porté disparu dans un Afghanistan déchiré par la guerre, Vincenzo Barretti est enfin rentré à la maison et il est maintenant prêt à reprendre sa vie comme cofondateur du groupe Barretti Sécurité. Mais sa maison n’est plus froide et vide comme il l’aime.

Mia Hamilton a besoin d’un endroit tranquille pour se cacher de la presse et tenter de reconstruire sa vie. Être la fille d’un tueur en série notoire est déjà assez pénible, mais être celle qui l’a tué fait d’elle une cible pour toutes les agences de presse du monde. Elle ne veut rien d’autre que rester seule, mais les journalistes sont implacables et ne reculeront devant rien pour obtenir leur histoire. N’ayant nulle part où aller, elle accepte l’offre de Dominic Barretti de loger chez son grand frère jusqu’à ce qu’elle sache ce qu’elle veut faire par la suite. Cependant, elle ne s’attendait pas à ce que le propriétaire revienne aussi vite ni à ressentir une chose qu’elle n’avait jamais ressentie en sa présence.

Vin n’a pas besoin ni ne veut d’une femme dans sa vie et certainement pas une qui a autant de « bagages ». Alors qu’importe si Mia évoque en lui des sentiments qu’il croyait morts depuis longtemps. Elle est une responsabilité et il veut qu’elle disparaisse. Mais contraindre la jeune femme tranquille et volontaire de quitter sa vie s’avère beaucoup plus difficile qu’il le pensait…

L’avisdeMya

Vincezo ou Vin Barretti, est rentré d’un long séjour en Afghanistan après l’échec cuisant et douloureux de sa mission. Souffrance et mal-être l’accompagnent dans son voyage de retour. Il n’aspire qu’à rattraper le sommeil perdu entouré de l’affection de ses chiens de garde. Mais le silence dans la baraque l’interpelle et lui fait craindre le pire.

A sa grande surprise, l’intruse était une jeune fille rencontrée au cours de l’une de ses missions. Il devine vite que sa présence dans sa maison, il la doit à ses associés. Il reste à savoir la raison pour laquelle on l’a installée chez lui.

Mia Hamilton n’est pas n’importe quelle intruse. Fille et bourreau d’un serial-killer et violeur. Après avoir vécu une vie misérable auprès d’un père immonde, là voila repartie pour un autre tour en enfer. Depuis ce jour funeste, rien ne lui est épargné. Déshumanisée et traquée comme une bête par une presse déchaînée, elle vit dans une tourmente continue.

Trouver asile dans la maison de Vin et prise en affection par ses chiens l’a un peu réconciliée avec elle-même et avec son entourage… Mais le retour de Vin, va tout remettre en question !

Vin, l’aîné de la fratrie Barretti, est taciturne et pas très diplomatique. Mia remue des souvenir indésirables dans ses entrailles et il ne manque pas de le lui montrer. Malheureusement pour lui, sa fragilité apparente et ses blessures passées lui inspirent aussi d’autres sentiment qu’il préfère ignorer et réveillent son instinct de protection. L’attrait qu’elle exerce sur lui est bien plus fort que toute fêlure causée par les démons du passé. Elle ne cesse de semer le trouble dans sa tête alors qu’il a besoin de toute sa concentration pour mieux la protéger de lui-même et aussi de la menace qui plane sur eux comme une épée de Damoclès. Son ennemi fantôme n’a pas encore dit son dernier mot et rôde toujours dans l’ombre de sa protégée.

Mia, quant à elle, malgré son passif et les airs rébarbatifs de Vin, elle est de plus en plus attirée par ce géant tout en muscles. Il éveille ses sens et féminité oubliés mais aussi lui réapprend à vivre. Il réveille sa combativité et son caractère trempé qu’elle croyait toujours soumis après des année de sévices. Et se sent totalement en sécurité. A ses côtés, rien ne lui arrivera. Mais voilà, Vin, lutte contre son désir et souffle le chaud et le froid.

Ce premier tome de la saga Barretti Sécurité est très prometteur. C’est ma première lecture pour Sloane Kennedy, et je n’ai pas été déçue. J’ai beaucoup apprécié la tournure de l’histoire et la plume dont je me suis bien régalée.

Si le début était surprenant le reste m’a conquise. Je vous explique pourquoi j’ai été déconcertée. Ce titre est un spin off d’une autre saga que je n’avais pas lue. Mais rien de méchant. Car on peut tout à fait lire vin indépendamment du reste, même si c’est recommandé. Je me suis retrouvée vite au coeur de l’histoire, il suffisait de remplir les blancs par un peu d’imagination, et je n’en manque pas !

Vin, n’est pas juste une relation d’amour conflictuelle. C’est aussi du suspense, des rebondissements et même un peu plus que je vous laisserai découvrir par vous même. L’auteur a malmené ses protagonistes pour les emmener là où elle voulait et où on voudrait aussi. Vin malgré sa dureté apparente, au fil des pages, il a laissé entrevoir une autre facette à laquelle on succombe facilement et ce n’est pas Mia qui dirait le contraire. Du même pour cette dernière, qui a surmonté sa fragilité et sa souffrance, pour montrer à Vin son tempérament de feu pour qu’il arrête de la surprotéger et la regarder différemment que comme une victime. A eux deux, ils nous ont offert un face -face explosif et sensuel !

Vin, un romantic-suspense que je vous recommande de lire et sans modération !

Imagine Dragons – Natural

48397574_2182013288730695_3443492043907661824_n

 

 

 

 

 

L’avis de Carine sur le roman de Margot D.Bortoli Projet Bridezilla (Projet Friendzone t. 2)



Titre : Projet Bridezilla
Auteur : Margot D.Bortoli
Genre : Romance
Editions : BMR
Ebook : 9.99€
Résumé : Ma mère va me tuer.
Mon père va tuer Sam.
Daniel va nous tuer TOUS LES DEUX.
On est à Las Vegas pour le mariage d’un ami de Sam et Daniel. Tout devrait bien se passer et tout le monde devrait nager dans le bonheur.
Sauf que, ce matin, je me suis réveillée sans aucun souvenir de la veille. Seulement une nouvelle sensation autour de mon annulaire gauche. Et un certificat disant que désormais, je m’appelle Grace Craven.

Sam Craven, Grace Craven, vous voyez le problème ?

Mon avis : 

Si j’ai eu un énorme coup de coeur pour le premier tome- Projet Friendzone, mon avis sera un peu mitigé pour Projet Bridezilla. Pas par manque de qualité de la plume ou de la fadeur de l’histoire, non, Margot.D Bortoli nous offre une nouvelle fois du pétillant, de l’amour, du rire à foison… mais ayant vécu tout cela dans le premier tome, je ne m’attendais pas à retomber dans le même schéma.

Gracie et Sam sont en route pour Las Vegas accompagnés de Daniel et Daisy. Ils doivent se rendre tous les quatre au mariage d’une ami de Fac de Daniel et Sam qui a décidé de se marier à Vegas en grande pompe … Bien sûr Grace compte bien profiter de l’exotisme de la cité du jeu avec Sam. Sam Craven, celui dont elle nous a bassinées les oreilles tout au long du premier tome et avec lequel elle file le parfait amour, ne sera pas une fois de plus, au bout de ses surprises avec sa petite poupée.

Pourtant Grace est aujourd’hui une femme accomplie et mène avec brio son entreprise d’architecture intérieure qui décolle de plus en plus. Mais Grace restera toujours Grace, gaffeuse, joueuse dotée d’un humour hors pair et terriblement attachiante. Mais c’est comme ça qu’on l’aime non ?

La veille du mariage de leurs amis, le choc va être terrible…. Grace et Sam se réveillent une fois de plus sans souvenirs après une soirée bien arrosée mais… avec une preuve irréfutable d’une grosse bêtise… Une alliance à leurs doigts. Ils se sont marié à Vegas, seuls … sans famille… Sa mère va La tuer… son père va Le tuer… Daniel ? Va Les tuer tous les deux ! Comment se sortir de là ? Le mariage n’était pas prévu au programme, non pas encore… et surtout pas sans famille !

En rentrant à Washington, tout va déraper pour nos amoureux qui vont s’enliser dans un train de vie qui ne leur ressemble pas. Les problématiques du quotidien et de leurs vies actives vont faire leurs apparitions et semer beaucoup de tristesse chez nos protagonistes.

Le mariage est-il un tue-l’amour ? Le boulot est-il si important face à ce que l’on a de plus précieux au monde ?

Les amis de Grace deviennent spectateurs d’un changement radical chez notre tornade, tout comme Sam qui ne reconnait vraiment plus sa petite poupée…

Un an et demi après le projet Friendzone… Place au Projet Bridezilla.

Une plume toujours aussi fraîche et pleine de peps qui nous fait rire et encore rire de part une narration hors du commun. Une narration désinvolte, désabusée, humoristique qui n’a pas peur d’user d’auto-dérision. On voit très bien que l’auteur aime ses protagonistes et qu’elle prend plaisir à les faire évoluer dans son récit, dans des situations assez loufoques mais qui ne sont jamais dans l’exagération malgré que ce soit perpétuel ! On ne change pas une équipe qui gagne comme on dit.

Alors si mon avis est mitigé, c’est tout simplement car je ne pense pas être faite pour les suites. Pas que je me sois ennuyée, mais ce récit ne m’a rien apporté de plus mis a part un suivi de leur relation et leurs péripéties.

Personnellement dans mes lectures, j’aime découvrir les personnages, j’aime qu’ils se cherchent, se trouvent et le cheminement psychologique qui va les mener d’un bout à l’autre. Même si Margot D. Bortoli nous offre une vision « d’après » bien pensée de part les difficultés de couples que l’on peut rencontrer et comment les surmonter, je n’ai pas trouvé ce que cherchais, ce « plus » que j’attendais malgré le nombre de rebondissements que l’on peu y trouver, ni de renouveau.

Pas que le roman soit redondant de par son récit mais plutôt, par son schéma. Même si je pense bien que cela est voulu.

Néanmoins, c’est une belle suite pour les lecteurs qui sont dans cette attente, continuer ce bout de chemin qui va leur permettre de retrouver leurs duo de choc, d’en avoir encore un peu plus. Plus de Grace, plus de Sam, plus de rire et de situations loufoques avec un fond qui touche malgré tout, car on les aime nos chouchous. Alors si vous, vous aimez les suites, ce roman ne peut que être fait pour vous. 

Nous terminerons une fois de plus dans la tête de Samuel pour notre plus grand plaisir. Avoir son point de vu est très important et on aime savoir ce qu’il pense dans sa jolie petite tête de monsieur discret qui intérieurement ne l’est pas tant que ça. Mais l’auteur ne va pas s’arrêter là dans ses surprises mais je ne vous en dirais pas plus. Surprise surprise !

Un grand merci à NetGalley pour m’avoir permis de découvrir ce roman en service presse numérique et merci à Margot.D Bortoli, car même si ce n’est pas ce que j’attendais, je n’ai une fois de plus, pas manquer de rire et qu’est-ce que cela fait du bien !

Pour les chasseuses d’étoiles vous voilà servie pour la journée 😉

L’avis de Mélissa sur Victoire de Bridget Page !


Hello les étoiles ! Voici un 2e avis coup de coeur pour Victoire de Bridget Page ! Si vous hésitez encore après l’avis de Mya, il se se pourrait que celui de Mélissa vous décide enfin à lire ce mille coups au coeur !

Titre : Victoire 

Auteur : Bridget Page

Éditeur : Auto-éditon

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat

Résumé : Victoire le sait : son temps sur terre est compté. Au seuil de la majorité, elle aspire à explorer le monde, sortir de la bulle protectrice dans laquelle son état et ses parents la confinent et s’offrir une échappée belle.En rencontrant Nathaniel, archétype du motard bagarreur et tatoué, elle ne se doute pas que les apparences peuvent se révéler trompeuses et découvre bientôt que son nouvel ami incarne tout ce qu’elle rejette, l’univers de dix-huit années de souffrance. Pour Nath, Victoire est un don du ciel, un cas d’école comme on en rencontre une seule fois dans sa carrière et, contre l’avis de ses pairs, il s’entêtera à la « réparer». Pourtant, ces deux-là devront apprendre une leçon essentielle : l’existence ne correspond pas toujours à celle que l’on s’est rêvée. Aussi faut-il en savourer chaque seconde comme si c’était la dernière. Car Jodie veille, depuis toujours, et elle entend bien avoir le dernier mot.

L’avis de Mélissa

HO ! MON ! DIEU ! A roman exceptionnel, Chronique exceptionnelle. J’espère que vous ne m’en voudrez pas de casser tous les codes. Bridget Page est une auteur talentueuse et en voici encore une fois la preuve. Effectivement, je n’en suis pas à son premier roman et je suis conquise par sa plume depuis que j’ai rencontré Timothy Blake qui m’a redonné goût à la lecture de thrillers. S’en est ensuite enchaîné des découvertes toutes plus sublimes les unes que les autres. Sur la Ligne en trois tomes, ou encore Diary of Rebirth, trois tomes également.

Aujourd’hui c’est Victoire, sa toute nouvelle romance, que je referme, et je suis époustouflée. Victoire est une jeune fille de tout juste dix-huit ans, destinée à un sombre avenir. Aujourd’hui, dans une semaine ou même quelques mois, elle poussera son dernier souffle. C’est pourquoi elle a décidé de vivre sa vie à fond ! Pourquoi ne pas profiter de chaque instant lorsque son temps est compté.

Nathaniel est un homme ambitieux et respecté dans son travail, quoi de plus normal : Il est le meilleur ! Qui se douterait en le voyant, qu’une fois sa semaine finie, il quitte sa blouse blanche pour la troquer contre sa tenue de biker … Profession, passion, peu importe il a ses convictions ! Et si Vic venait tout remettre en question ?

C’est une histoire poignante que nous offre l’auteur. L’histoire de cette fille que la vie n’a pas épargné et qui malheureusement est destinée à un avenir tragique. Sa rencontre avec Nathaniel ne sera pas chose facile ! Comment apprécier quelqu’un qui représente tout ce que l’on déteste, quelqu’un qui nous rappelle toutes les souffrances que l’on a enduré depuis toujours ! Mais ne dit-on pas qu’il n’y a qu’un pas entre la haine est l’amour ?

Dès les premières pages j’ai su ! J’ai su que l’émotion serait au rendez-vous et que Bridget allait m’emmener loin, mais j’étais loin de m’imaginer à quel point. Les premières lignes n’ont laissé aucune chance à mon petit coeur sensible. S’en était fini de moi ! Comme Victoire, mon destin était scellé, mais son malheur m’a offert des heures de lecture inoubliables ! J’ai retrouvé une plume experte, qui m’a embarquée sans jamais me laisser derrière. Une fluidité maîtrisée ! Je suis jusqu’à maintenant, sans voix et parfaitement bluffée quant aux connaissances de Bridget sur le sujet traité. Sujet très différent qu’à l’accoutumée. Des détails qui rendent l’histoire réelle et riche en émotions ainsi qu’un dénouement imprévisible complètement bouleversant ! De plus, elle nous rappelle à l’ordre sur le fait que la vie peut être trop courte.  Nous fait à nouveau prendre conscience, qu’il faut vivre les choses à fond !

Les personnages sont renversants. Victoire est malgré tout une jeune femme pleine de surprises avec un caractère surprenant et j’ai adoré son comportement tout le long de ma lecture !

Une jeune femme vraiment extraordinaire ! Nath, m’a semblé froid est autoritaire au départ, des traits de caractères qui n’ont pas entaché son pouvoir de séduction de mon avis, et très vite il a dévoilé des facettes différentes et je peux juste dire wouahhhh ! Quand à une certaine Jodie, je vous invite à venir la découvrir par vous même.

Pour ma part, Victoire, est un roman unique, un condensé de fortes émotions en tout genre et même une leçon de vie. Je vous invite, (si je le pouvais je vous l’ordonnerais lol) vraiment à découvrir cette Romance pas comme les autres.

Je remercie du fond du coeur Bridget Page, pour ce service presse numérique. Je la remercie d’avoir mis cette pépite entre mes doigts, et je lui adresse personnellement ce petit message : « On ne peut pas plaire à tout le monde, et heureusement d’ailleurs ! Tu as un style unique, et ton talent n’est plus à prouver. Alors s’il te plaît, au nom de toutes tes fans, ne t’arrêtes jamais d’écrire et continue de nous offrir ces merveilleux moments de lecture. »

James Blunt – Goodbye My Lover

47578766_598868437240848_2626710068753596416_n

 

Everlasting Love – Remember by Alice Laujean, mon avis !


Hello les étoiles ! je vous laisse découvrir mon avis sur le premier tome de Evelasting Love d’Alice Laujean que je remercie pour l’envoi du service presse numérique. Je rappelle que ce roman a été publié chez Identité éditions 

Titre : Everlasting Love – Remember

Auteur : Alice Laujean

Éditeur : Identité Editions

Genre : Romance à suspense 

Broché : Lien broché

Résumé : « Je reviens te chercher. » Ces quelques lettres accompagnent une rose bleue sur le pare-brise d’une voiture. La propriétaire est Allison, une jeune peintre passionnée. Elle est heureuse, épanouie, sa vie est toute tracée. Bientôt elle épousera Andrew.

Sauf que, ces quelques mots découverts sur sa voiture vont venir tout bouleverser. Elle sait qu’il est de retour, après trois ans d’absence, après un départ inexpliqué. Lui qu’elle a aimé de façon inconditionnelle. La colère de sa trahison est toujours présente. Il l’a abandonnée.

Mais ce retour va venir faire voler toutes ses certitudes en éclats. Jonas aussi mystérieux que sensuel va balayer toutes ses convictions et ses croyances en lui révélant une vérité au-delà du réel. Allison devra choisir entre la passion et la raison.

Il y a des amours démoniaques qui apportent avec eux cette lumière qui ravive les cœurs.

L’avisdeMya :

Allison revient de loin après avoir été abandonnée par l’amour de sa vie et sans préavis. Un jour il était là et le lendemain il a disparu sans même un mot. Elle a été anéantie par sa défection et de découvrir que tout ce qu’il lui racontait n’était que poudre aux yeux. N’était-elle qu’un défi gagné haut la main ?

Tant bien que mal, elle réussit à assembler les miettes de son coeur brisé et tourner le dos au passé.  Trois ans après, elle a retrouvé un semblant de sérénité. Casée et presque heureuse avec son fiancée qui nuance sa vie en moult couleurs alors qu’elle broyait du noir.

Mais voilà, son foutu destin a décidé pour elle. Ramener les fantômes du passé des entrailles de l’enfer n’était pas l’idée du siècle.

Son ex démoniaque est revenu et compte bien la reconquérir. Malheureusement, il n’est pas venue les mains vides. Un tas d’emmerdes saupoudrés de danger menaçant sa quiétude par ricochet.

Depuis son retour, la vie bien tracée d’Allison est mise sens dessus dessous. Pourra t-elle refaire confiance à son ex, ce traître toujours auréolé de mystère ?

Allison est indécise et ne contrôle plus rien. Des questions éparses lui vrillent le crâne. Pourra t-elle encore gober les inepties sorties tout droit d’un film fantastique que débite Jonas sans vergogne ? Est-elle toujours envoûtée par son charisme et son charme persuasif qu’elle est prête à croire à tout sauf à sa trahison ?

Sa raison lui envoie des signaux préventifs mais il n’y a plus rien à faire, son coeur balance et prend les rênes. Allison ne sait pas encore qu’elle vient de s’engouffrer dans la gueule du loup sans aucune option de retour !

Ce premier tome de Everlasting Love est une romance avec un fond paranormal. Une histoire qui titille la curiosité et aurait pu être une jolie réussite si l’auteur a poussé ses protagonistes dans leurs derniers retranchements. l’auteur n’a pas assez travaillé le côté sombre du protagoniste clé. Jonas à lui seul était un nid à idées qu’il ne fallait pas négliger d’en tirer parti.

La trame et le contexte étaient bien construits même si l’histoire n’est pas inédite. cela me rappelait la série Les Seigneurs de l’Ombre de Gena Showalter. Tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon moment de lecture. La fusion passionnelle entre Allison et Jonas. Le danger qui rodait autour d’eux, le suspense et les rebondissements.

Alice Laujean n’a pas lésiné sur les moyens à sa portée pour qu’on puisse rester dans l’histoire sans décrocher. Mais voilà, j’ai raté le coche. et je ne saurais dire comment. Tout se passait bien, j’avais hâte d’aller au bout et découvrir plus. Mais à un moment donné, je me suis détachée. J’ai senti comme une barrière entre moi et les personnages. Comme regarder un diaporama qui défile à toute vitesse sans le plaisir d’admirer. Je vous avoue que je l’ai lu sans ressentir aucune émotion. J’ai poursuivi ma lecture mais sans la savourer.

Ce ressenti n’engage que moi. Vu les coms positifs sur les plateformes de vente, il vaudrait mieux vous faire vos propres opinions. Si moi, je suis passée à côté de quelque chose, il se pourrait que vous sauriez l’apprécier mieux que moi !

Jamie Cullum – Everlasting Love

 

47396372_313577905916595_7890463304869478400_n

 

 

 

Par-dessus tout : Les Walsh #1 by Kate CanterBary, mon avis


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur une lecture torride ainsi que rafraîchissante. Par-dessus tout de Kate CanterBary. Je remercie Juno Publishing France pour l’envoi du service presse numérique

Titre : Par-dessus tout – Les Walsh #1

Auteur : Kate CanterBary

Éditeur : Juno Publishing France

Genre : Romance

Résumé : Lauren Halsted : Ce sont toutes ces petites choses – les plans d’action, les promesses – qui ont commencé à partir en vrille lorsque ma vie a glissé dans un chaos contrôlé. Après être littéralement tombée dans les bras de Matthew Walsh, je n’arrivai pas à décider si je voulais partir en courant ou lui arracher ses vêtements. La plupart du temps, je voulais faire un peu des deux. Si j’étais vraiment honnête avec moi-même, c’était lui arracher son pantalon, lui sauter dessus et partir en criant.

Matthew Walsh : Lauren Halsted a été prise d’un élan de rébellion. C’était sauvage, et inexorablement beau, enfoui sous tellement de couches de « je suis une gentille fille », et elle n’allait laisser personne lui dire ce qu’elle avait à faire. À moins qu’elle soit nue. Elle ne me cherchait pas et merde, je ne la cherchais pas non plus, mais nous nous sommes trouvés malgré tout, et maintenant, nous sommes bloqués dans une partie de bras de fer, attendant que l’autre cille. Parfois, l’univers conspire pour rapprocher deux êtres. Parfois, il balance des gens du haut d’un escalier et les laisse dans un bien mauvais état.

L’avisdeMya :

Lauren Halsted, l’héroïne de cette histoire est tellement accaparée de se faire une carrière dans le domaine de ses prédilections qu’elle néglige sa vie personnelle. Le projet d’ouvrir sa propre école est devenue une obsession qui ne lui laisse aucunement le temps pour batifoler. Entre la paperasse et courir partout pour trouver le bâtiment idéal lui pompent toute son énergie. Et quand le séduisant architecte chargé de l’expertise et de la restauration de l’édifice qu’elle a trouvé se pointe au rendez-vous qu’il lui avait donné, Lauren est tombée en pâmoison devant son charme ravageur. Et comme l’attirance était mutuelle, notre jeune joueuse décide de s’offrir un intermède sensuel avec Matthew Walsh. Ce dernier, faisant fi des règles établies dans son cabinet, jamais mélanger le plaisir et les affaires et les clientes sont zone interdite pour lui et ses associés.

Après une nuit torride, si incroyable et la meilleure de sa vie, Matt aspirait à plus. Quant à Lauren a vite pris la tangente. Le plus ne l’intéresse pas ni ne l’arrange. Dans quelques jours, elle partira loin, et les relations à distance, ce n’est pas le bon plan ni une bonne idée.

Matt, est envoûté par les contrastes de ce bout de femme qui est arrivée à lui tourner la tête. Il lui vouait une passion presque obsessionnelle. Lui qui n’en avait qu’une. Son travail. Pourtant, elle ne ressemble en rien à son genre de femme habituel. Autoritaire, entreprenante, intelligente, sociable et toute en courbes. Mais à la fois un brin fragile, à fleur de peau, méfiante, timide et surtout se refuse à tout long terme avec lui.

Matt est indécis. Se battre pour la conquérir ou laisser tomber pour la protéger de la menace qui plane sur leurs têtes ?

Par-dessus tout est une sexy romance pleine de contrastes aussi. Torride et toute en sensualité dosée à point. Mais aussi rafraîchissante par l’humour haut en couleur des protagonistes. Un humour qui fait descendre la température qui montait en flèche, en une plus ambiante.

Dans cette romance, les premiers ou seconds rôles, participent tous et positivement au voyage que nous offre l’auteur avec générosité. Une fratrie bosseuse et qui ne compte par ses heures au boulot, talentueuse, aimante et solidaire faisant toujours front devant tout affront à leurs encontre.

Cette romance c’est aussi des secrets et conflits familiaux venus mettre leurs grains de sel pour faire monter l’émotion à son paroxysme.

L’auteur a réussi là son pari haut la main dans ce premier tome consacré à Matt et Lauren. Et oui, la cover qui m’a séduite a tenu toutes ses promesses. C’était sexy, torride et très marrant.

Pour résumer, une histoire addictive et à moult émotions. Je n’oublie pas de vous parler de la jolie plume de Kate Canterbary dont la fluidité m’a totalement conquise. Une lecture tout à fait adéquate pour se mettre sur un mood aux multiples parfums de Noël.

À quand le prochain ? Du Walsh, j’en mangerai à toutes les sauces et sans modération. Et vous, succomberiez-vous à cette tentation si tentante ?

Kelly Clarkson – Silent Night ft. Trisha Yearwood, Reba McEntire

L’avis de Carine sur Night Experiences, le dernier roman de Shana Keers


Titre : Night Experiences
Auteur : Shana Keers
Editions : Auto
Service Presse
Ebook : 4.99€ ici
Broché : 17.00€ ici
Résumé : Dans une situation financière catastrophique, Tarah postule au club Expérience, une boîte de nuit un peu particulière.Embauchée, elle est persuadée de pouvoir faire face, grâce à un caractère bien trempé. Seulement, les frères Snyder, les patrons, sont deux magnifiques spécimens masculins et son attirance pour Douglas, alias Sny, devient très vite une évidence. Une attraction aussi réciproque que tourmentée, qui la conduit à se poser de multiples questions :Qui est Sabrina, cette fille dont le prénom rôde régulièrement dans l’établissement ? Pourquoi Sny est-il aussi glacial et intransigeant ? Et à l’inverse, pourquoi Tim est-il aussi tolérant envers lui ? Quelles sont leurs blessures ? Et les siennes, saura-t-elle les taire à jamais ? »
Mon avis :

Tarah, jolie brune au tempérament de feu, se présente à l’Experiences, une boite de nuit un peu particulière dans laquelle elle espère décrocher un job de serveuse. Même si le rythme est infernal et que quelques lourdauds ne manquent pas de l’accoster, elle serre les dents et essaye de se montrer sous son meilleur jour. Ce job ? Elle en a besoin… Il lui est vital !

Fuir son passé n’est jamais aisé, et encore moins lorsqu’on en arrive au point de ne pas pouvoir ne serait-ce que payer le loyer d’une minuscule chambre de bonne. Pour sortir de sa situation catastrophique, Tarah est prête à tout… enfin… presque tout… Car refaire les même erreurs que par le passé n’est pas au programme et pourtant… Lorsqu’elle va rencontrer ses deux nouveaux patrons, elle comprendra vite que ce ne sera pas chose facile. Deux frères au physique de rêve qui vont rendre Tarah fébrile. Deux hommes différents mais tout aussi attirant, et même si l’un d’entre eux est plus que méprisable, le cœur de Tarah lui, n’en n’aura cure…

Comment deux frères peuvent-ils être autant aux antipodes de la sociabilité ? Tim est un dragueur invétéré qui ne se cache pas d’aimer les femmes et de draguer tout ce qui bouge. Et malgré les règles imposées par son frère de ne pas fricoter avec le personnel, il ne s’empêchera pas de faire du rentre-dedans à Tarah qu’il trouve tout à fait à son goût. Il est beau et sait très bien jouer de son charisme saupoudré d’humour. Mais malgré tout son charme, c’est vers son frère, aussi froid que l’antarctique tout entier, que le cœur de Tarah balance…

Un Adonis aussi beau qu’arrogant, exécrable, mais dont on devine des fêlures et un mal-être immense… Sny…. Si l’attirance semble réciproque, il est hors de question pour l’un comme pour l’autre de se laisser aller dans un schéma qu’ils ne connaissent que trop. Ne pas franchir la barrière entre patron et employée, cela devrait être simple au vu de leurs attitudes à s’aboyer dessus en permanence, et pourtant… Pour l’un comme pour l’autre, il faudra tenir le choc !

Avec Night Experiences, Shana Keers nous emporte une nouvelle fois dans un univers original que l’on prend plaisir à découvrir. Un récit haut en couleur avec des personnages qui ne dénotent pas dans le décor et qui vont nous offrir un combat exceptionnel. Les erreurs du passé que chacun traîne comme un boulet sont un frein à leur rapprochement, et la lutte qu’ils mènent l’un contre l’autre pour ne pas succomber est vraiment très addictive.

Mais que cache Tarah ? Pourquoi a -t-elle peur de la tentation lorsqu’elle va découvrir l’envers du décor ? Et qui est Sabrina, celle dont il faut absolument taire le nom ?

Que de secrets et de non-dits ! Une barrière à cette fascination féroce entre un mur de glace et un feu ardent. Deux aimants qui s’attirent, se séduisent, curieux et avides d’un besoin bestial de posséder l’autre.

Cette attraction entre les personnages transpire des pages et nous anime d’une frénésie livresque hors du commun. On ne peut à aucun moment poser le roman que l’on dévore page après page dans un rythme qui ne faiblit jamais.

Les personnages secondaires sont tout aussi importants et craquants. Chacun avec son caractère bien défini dans un rôle qui leur correspond à merveille. Les joutes verbales ne seront pas exclusives à Sny et Tarah non, du tout ! Tout le monde s’en donne à cœur joie, un peu comme … dans une famille ?

Un roman qui m’a transporté mais aussi, un peu frustré car je me régalais tellement dans cet univers, que j’en voulais un peu plus. Plus de gourmandises… plus d’expériences… plus de chaleur…. Mais il est possible que l’auteur n’ait pas dit son dernier mot 😉 Et si j’ai plus qu’adoré le plat de résistance, je ne dirais sûrement pas non à un petit dessert !

Tenterez -vous « L’Experiences » avec Sny et Tarah ? À moins que vous ne souhaitiez le faire avec Tim ? hum … Êtes vous gourmandes ? Joueuses ? peut-être les deux à la fois ?

Alors n’hésitez plus et venez découvrir l’envers du décor de L’Experiences et laissez la belle plume de Shana Keers vous envoûter !

Un grand merci à Shana Keers pour sa confiance mais aussi pour cette magnifique lecture

hooo une étoile 😉  ha non deux ou trois ou … 

L’avis de Mélissa sur Le manoir de l’angoisse by Lucie Gohier !


Hello les étoiles ! Mélissa vous présente son avis un peu mitigé sur Le manoir d’Angoisse de Lucie Gohier ! Une gourmandise publiée chez Lips&Roll qu’on remercie pour l’envoi du service presse !

Titre : Le manoir de l’angoisse

Auteur : Lucie Gohier

Éditeur : Lips&Roll éditions

Genre : Nouvelle à suspense 

Gourmandise Halloween

Résumé : Quand ses parents confient leurs chambres d’hôtes à Nina, un violent orage s’abat sur le manoir le soir-même. Aussi c’est en pleine tempête et sans électricité qu’elle doit accueillir son seul client. Et quel client ! Froid, autoritaire, énigmatique, et terriblement séduisant, M. Holdfear intrigue la jeune femme. Cependant avec les drôles événements qui surviennent, il est plutôt rassurant d’avoir un homme à ses côtés… Est-ce bien un doigt tranché que le chien a ramené de sa promenade ? Et à qui appartient le véhicule retrouvé sur la propriété ? Holdfear, au regard perçant et à l’attitude si étrange, s’avérera-t-il être un hôte de choix dans cet angoissant séjour ?

L’avis de Mélissa :

A mon plus grand regret, c’est sur un avis mitigé que je conclus cette lecture.

Nina gère le manoir de ses parents, qui fait aussi chambres d’hôtes, pendant leur absence. C’est un soir de tempête, qu’un certain Monsieur Holdfear va faire son arrivée. Une coupure d’électricité, un hôte froid au physique aussi troublant que son comportement, ainsi qu’une succession d’événements vont venir perturber Nina. Est-ce son imagination qui lui joue des tours ? Devient elle folle? Tout cela est-il bien réel ? Monsieur Holdfear  est un hôte intriguant. Depuis son arrivé, il se passe des choses étranges. Est-ce seulement une coïncidence ?

En grande passionnée du genre, j’avais beaucoup d’attentes en démarrant ce service presse. Une découverte pour moi de la plume de Lucie Gohier.

J’ai commencé ma lecture avec envie, et le début m’a vite plu. Je me suis posée un tas de question, me suis imaginé plusieurs scénario, plutôt bon signe. L’histoire est intéressante est bien réfléchie, mais voilà je suis restée sur ma faim. Au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture je me disais : « Allez, surprends moi » mais en vain. Il m’a manqué ce petit quelque chose à la fin qui me chamboule d’habitude ! Quel dommage vraiment.

Je pense que l’auteur n’a pas était au bout de ce qu’elle avait prévu en début d’écriture. Un début qui était vraiment prometteur. Ce sont les aléas des nouvelles. On n’en sort toujours frustrée faute d’approfondissement. J’aurais aimé plus de détails, mais  au risque de me répéter, c’est une nouvelle et ce n’est pas forcément ce que je préfère !

J’ai rencontré en cours de route, quelques incohérences et le récit a manqué de fluidité pour me rendre la lecture plus agréable.

Attention ! Quelques coquilles ont été oubliées par l’œil aiguisé de la correctrice .

Je finirai tout de même sur une note positive sur le personnage de Monsieur Holdfear !

Il est le point fort de cette lecture, celui qui a su m’accrocher jusqu’à la fin. Un personnage tellement troublant qui a donné le ton de cette gourmandise tout le long des pages et n’a de cesse de titiller ma curiosité et me motiver pour découvrir d’avantage. Je pourrais très facilement lire une histoire écrite autour de son personnage : L’avant Manoir ou même l’après … Si cela peut donner des idées à l’auteur.

Je vous invite à vous faire votre propre avis en découvrant par vous même cette gourmandise. Merci aux éditions Lips and Roll et à Lucie Gohier pour l’envoi du service presse numérique.

47391827_739743789708903_4697891028579909632_n