Everlasting Love – Remember by Alice Laujean, mon avis !

Hello les étoiles ! je vous laisse découvrir mon avis sur le premier tome de Evelasting Love d’Alice Laujean que je remercie pour l’envoi du service presse numérique. Je rappelle que ce roman a été publié chez Identité éditions 

Titre : Everlasting Love – Remember

Auteur : Alice Laujean

Éditeur : Identité Editions

Genre : Romance à suspense 

Broché : Lien broché

Résumé : « Je reviens te chercher. » Ces quelques lettres accompagnent une rose bleue sur le pare-brise d’une voiture. La propriétaire est Allison, une jeune peintre passionnée. Elle est heureuse, épanouie, sa vie est toute tracée. Bientôt elle épousera Andrew.

Sauf que, ces quelques mots découverts sur sa voiture vont venir tout bouleverser. Elle sait qu’il est de retour, après trois ans d’absence, après un départ inexpliqué. Lui qu’elle a aimé de façon inconditionnelle. La colère de sa trahison est toujours présente. Il l’a abandonnée.

Mais ce retour va venir faire voler toutes ses certitudes en éclats. Jonas aussi mystérieux que sensuel va balayer toutes ses convictions et ses croyances en lui révélant une vérité au-delà du réel. Allison devra choisir entre la passion et la raison.

Il y a des amours démoniaques qui apportent avec eux cette lumière qui ravive les cœurs.

L’avisdeMya :

Allison revient de loin après avoir été abandonnée par l’amour de sa vie et sans préavis. Un jour il était là et le lendemain il a disparu sans même un mot. Elle a été anéantie par sa défection et de découvrir que tout ce qu’il lui racontait n’était que poudre aux yeux. N’était-elle qu’un défi gagné haut la main ?

Tant bien que mal, elle réussit à assembler les miettes de son coeur brisé et tourner le dos au passé.  Trois ans après, elle a retrouvé un semblant de sérénité. Casée et presque heureuse avec son fiancée qui nuance sa vie en moult couleurs alors qu’elle broyait du noir.

Mais voilà, son foutu destin a décidé pour elle. Ramener les fantômes du passé des entrailles de l’enfer n’était pas l’idée du siècle.

Son ex démoniaque est revenu et compte bien la reconquérir. Malheureusement, il n’est pas venue les mains vides. Un tas d’emmerdes saupoudrés de danger menaçant sa quiétude par ricochet.

Depuis son retour, la vie bien tracée d’Allison est mise sens dessus dessous. Pourra t-elle refaire confiance à son ex, ce traître toujours auréolé de mystère ?

Allison est indécise et ne contrôle plus rien. Des questions éparses lui vrillent le crâne. Pourra t-elle encore gober les inepties sorties tout droit d’un film fantastique que débite Jonas sans vergogne ? Est-elle toujours envoûtée par son charisme et son charme persuasif qu’elle est prête à croire à tout sauf à sa trahison ?

Sa raison lui envoie des signaux préventifs mais il n’y a plus rien à faire, son coeur balance et prend les rênes. Allison ne sait pas encore qu’elle vient de s’engouffrer dans la gueule du loup sans aucune option de retour !

Ce premier tome de Everlasting Love est une romance avec un fond paranormal. Une histoire qui titille la curiosité et aurait pu être une jolie réussite si l’auteur a poussé ses protagonistes dans leurs derniers retranchements. l’auteur n’a pas assez travaillé le côté sombre du protagoniste clé. Jonas à lui seul était un nid à idées qu’il ne fallait pas négliger d’en tirer parti.

La trame et le contexte étaient bien construits même si l’histoire n’est pas inédite. cela me rappelait la série Les Seigneurs de l’Ombre de Gena Showalter. Tous les ingrédients étaient réunis pour passer un bon moment de lecture. La fusion passionnelle entre Allison et Jonas. Le danger qui rodait autour d’eux, le suspense et les rebondissements.

Alice Laujean n’a pas lésiné sur les moyens à sa portée pour qu’on puisse rester dans l’histoire sans décrocher. Mais voilà, j’ai raté le coche. et je ne saurais dire comment. Tout se passait bien, j’avais hâte d’aller au bout et découvrir plus. Mais à un moment donné, je me suis détachée. J’ai senti comme une barrière entre moi et les personnages. Comme regarder un diaporama qui défile à toute vitesse sans le plaisir d’admirer. Je vous avoue que je l’ai lu sans ressentir aucune émotion. J’ai poursuivi ma lecture mais sans la savourer.

Ce ressenti n’engage que moi. Vu les coms positifs sur les plateformes de vente, il vaudrait mieux vous faire vos propres opinions. Si moi, je suis passée à côté de quelque chose, il se pourrait que vous sauriez l’apprécier mieux que moi !

Jamie Cullum – Everlasting Love

 

47396372_313577905916595_7890463304869478400_n

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s