Test et avis de Carine sur les Bracelets Mantra


Des mots sur la peau

Fan de mots et de bracelets, Jane Devreaux a décidé de réunir ses deux passions dans une activité qui lui permet de s’évader quand les mots peinent à venir.
Auteur de Romance, elle aime le poids que peuvent revêtir certaines phrases. Et quoi de mieux que de pouvoir porter sur soi, son mantra, ses citations préférées ou encore une phrase qui donne la pêche !
N’oublie pas de briller – Suis ton cœur – Note à moi-même, Relax ! – J’peux pas j’ai licorne – Il faut viser la lune pour atteindre les étoiles Chaque jour à la fois – La vie est un cadeau – Vole de tes propres ailes – Just Smile – Un jour à la fois- Rien n’est facile, tout est possible – Croire en ses rêves – Repousse tes limites – Ne rêve pas, fais le ….. Et bien d’autres…

J’aime les mots… J’aime les bracelets…. Alors quand Jane a proposé de tester ses créations je ne pouvais que répondre présente ! Et je peux vous dire que j’en suis plus que ravie.

Vous pouvez bien entendu personnaliser vos bracelets avec vos propres citations, votre propre mantra, ou encore, pourquoi pas faire cela en groupe avec par exemple le bracelet de #Lateamdesétoiles !

Parfait pour la journée ou en soirée, seul ou à plusieurs, avec ou sans perles ! Pour ma part j’aime beaucoup porter les trois ensemble. Les perles s’accordent parfaitement au cuir et apportent un style encore différents que le cuir porté seul.

 

Mon mari à voulu m’en piquer un !! Ce qui veut dire que cela plait aussi aux hommes 😉

Les bracelets mantra c’est aussi une super idée cadeau! J’ai moi-même craqué et voici ma commande pour faire un cadeau à ma nièce qui est passionnée par les chevaux.

J’peux pas j’ai cheval – Il n’y a pas de secrets aussi intimes que ceux d’un cavalier et son cheval –

J’ai reçu ma commande dans les 48 h par lettre suivie et très bien emballée. Je précise que les FDP sont gratuit ❤

On peut également le régler à sa taille en fonction de notre poignet grâce à un système de boutonnière avec plusieurs niveaux différents. Longueur 21cm – 3 fermetures possibles suivant votre taille de poignet 20cm

 

Vous pouvez également retrouver les bracelets en perles Amazonite et Lave ou encore en perles naturelles qui s’accordent très bien avec les bracelets en cuir et font un bel ensemble à votre poignet

Je vous invite à découvrir sa boutique et n’hésitez surtout pas à passer commande et à nous faire voir les vôtres ! Les prix varient suivant les modèles à partir de 12.90 € pour les bracelets cuirs et 4,90€ pour les bracelets en perles naturelles

Boutique Bracelet Mantra sur Etsy. ici

ou encore avec le lien direct par :

https://www.etsy.com/fr/shop/BraceletMantra
Tailles recommandées bracelets cuir véritable :

– Homme : 24cm – 22cm – 20cm
– Femme : 20cm – 18cm – 16cm
– Enfant : 16cm – 14cm – 12cmCouleurs disponibles : Noir, marron ou beige avec lettres : or, argent ou marron
⚠️Attention les couleurs peuvent différer légèrement de la photo
Publicités

Avis de Fan page (Elyio) sur La Sélection, livre II : L’Elite de Kiera Cass !


Hello les étoiles ! La team vous invite à lire la superbe chronique d’Elyio sur le livre II  de La Sélection, une dystopie de Kiera Cass

 

Titre : La Sélection – Livre 2

Auteur : Kiera Cass

Éditeur : R – jeunes adultes 

Genre : Dystopie

Broché : Lien d’achat

Résumé : La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

L’avis d’Elyio : 

C’est un second tome tumultueux et aux moult rebondissements que je viens à peine de refermer. Mon coeur est encore en effervescence de par tous les événements et émotions que je viens de traverser. Mon esprit et mon corps tout entier ont été soumis à une vraie bataille émotionnelle. Rarement autant de contradictions m’ont effleurées et fait vivre un combat auquel je n’ai été, comme de nombreuses lectrices, qu’une spectatrice privilégiée.

L’auteur a réellement fait grimper le niveau de tension au sein de La Sélection et ce grâce à une plume implacable. Elle réussit ainsi à vous plaquer au sol incapable du moindre mouvement et vous laissant haletante tout du long des passages qu’elle aura ainsi voulu. Vous ne serez pas seulement donc cette lectrice prise d’affection pour ces nombreux personnages que vous découvrirez au gré des chapitres. Non non … vous serez clairement dopés à ce besoin inéluctable d’en vouloir encore et toujours plus. Vous serez, vous l’avez compris, addict à cet univers dont le concept des castes définit ainsi les personnes qu’ils les composent.

Un air de rébellion se soulève et les Renégats sont aux portes du château. Entre combats d’un peuple aux abois et combats pour la place de favorite, vous ne serez guère mis au repos. Seule la fin de ce volet saurait vous amener un peu de quiétude. Encore que le chemin s’avère être encore parsemé d’embûches et de secrets non dévoilés.

C’est ainsi que je me demande encore comment America arrive à garder ce calme qui parfois la caractérise. Elle qui semble être en permanence en quasi ébullition fera en sorte de brider cette impulsivité qui ne demande qu’à s’exprimer. Comment ? Aucune idée . Toutefois vous serez aussi perdus et égarés qu’elle. Mon coeur s’est pris dans la balance où se jouent ses sentiments. Entre son passé et ce qui pourrait bien devenir son futur, l’indécision permanente fait fi de toutes vos émotions jusqu’à vous faire des pieds de nez et rire à vos dépends.

Ce volet vous donnera la clé à certains éléments historiques et vous serez bien plus à même de prendre position face aux décisions dont vous serez témoins. Que vous soyez outrés ou fâchés, vous devrez aussi faire avec la douceur et ce sentiment léger dont votre coeur est empli. Vos rires se verront aussi contre-balancés par une profonde colère et vous vous sentirez égarés quant à votre propre ressenti.

Comment être pris de sentiments tellement ambivalents en si peu de temps ? Il suffit d’être pris sous la coupe des personnages que vous allez tout découvrir. Quand les secrets se dévoilent, d’autres peuvent s’avérer bien plus efficaces.

Qu’il s’agisse d’America, de Kriss, de Celeste ou des autres sélectionnées, vous serez à même de comprendre pourquoi Maxon joue son rôle à la perfection. Tantôt dandy tantôt rabat joie, il n’en reste pas moins un homme qui fait état de ses sentiments face à ces jeunes femmes qui le sollicitent.

Me voilà donc avec ce second tome clôt sans même m’en mettre rendu compte, à avoir dévorer ces pages remplies du témoignage de cette deuxième partie de La Sélection. Ou quand après avoir commencé à 35 elles ne sont plus que 6… Tous les coups sont permis ou presque afin de s’attirer les faveurs du futur prétendant au trône.

Un second coup de coeur indiscutable et cette envie dévorante de savoir comment va se clore le 3e opus. Dire que je suis fan serait un doux euphémisme et je ne peux que vous dire de foncer car, selon moi, il est simplement impossible de ne pas tomber sous le charme de cette saga.

When You Say Nothing At All (Live in Nashville) – Endless Summer (Cover)

51s0wu17ugl._sx311_bo1,204,203,200_

Love & Hope – Ether by Julie Dauge, mon avis !


Hello les étoiles ! Ce soir, je vous recommande Love & Hope – Ether de Julie Dauge ! Merci Nisha et cætera pour l’envoi du service presse

Titre : Love & Hope, tome 2 – Ether

Auteur : Julie Dauge

Éditeur : Nisha et cætera

Genre : Romance 

Broché : Lien précommande
Résumé : La famille d’Ether est riche, très riche ; et elle veut l’être encore plus. C’est pour cette raison que, dès son plus jeune âge, Ether est promise à un PDG de quarante ans son aîné. Par cette union, ses parents souhaitent créer une alliance et ainsi faire fructifier l’entreprise familiale. Mais à quel prix ?
Sacrifiée pour l’argent, Ether n’est pas une adolescente comme les autres. À 20 ans elle n’a jamais connu l’amour de ses parents, n’a pas le droit de choisir ses vêtements ou d’aller sur Internet, et n’a jamais eu ni amis ni petit copain.
Un jour, dans un élan de folie, elle suit sa  » liste désespérée  » qu’elle a écrite quelques années plus tôt. Que ce soit pour aller à une soirée étudiante ou assister à un match, elle n’hésitera pas à user de subterfuges pour faire ces choses qui lui sont interdites qui vont la mener à sa rencontre avec Micah et à développer une relation secrète par textos. Avec lui, elle se sent revivre.
Un soir, c’est le choc de trop. Ether décide de changer le destin qu’elle s’est depuis longtemps résignée à subir. Elle demande alors à Micah la plus folle des preuves d’amitié pour se sauver d’un sordide avenir tout tracé.
Pour le meilleur, et pour le pire…

L’avisdeMya :

Après une lecture mitigée du premier tome de Love & Hope, j’ai commencé le deuxième tome avec une certaine appréhension. Mais plus de peur heureusement. Ce tome consacré à Ether est de loin meilleur, par la force de l’émotion que dégage la trame et aussi par  la fluidité du récit.

Micah, l’un des meilleurs amis de Tirell, au jour au lendemain, a arrêté d’être le bouffon de la bande. Celui qui rit de tout et de rien. Et s’est délesté de son « je m’en foutisme » qui frisait parfois l’irrespect. Une vraie tête à claques si j’ose dire !

Mais dans ce tome, je le découvre plus mature qu’il ne paraissait. Plus posé, si loyal, plus patient et tellement aimant. Un changement radical. Est-ce sa rencontre avec Ether qui a provoqué le déclic ou juste cachait-il bien son jeu ?

En tout cas, il m’a surprise par une maturité inattendue. La preuve, sa réaction devant la crise financière que traversait ses parents. Son soutien indéfectible à son meilleur ami et surtout à la cause désespérée de celle d’Ether.

Cette dernière traversait une période difficile mais ne pouvait trouver une aide auprès de ses parents. Des parents pour lesquels, elle est devenue depuis ses quatre ans, une monnaie d’échange qui rapporterait une jolie dot dans sa corbeille de la mariée !

Rassurez-vous, l’histoire ne se passe pas au 19e siècle mais bien au 21e. Mais, à ce qu’il paraît, c’est toujours d’usage de monnayer sa chair contre des espèces sonnantes et trébuchantes dans les hautes sphères de la société. Ether, fêtera bientôt sa majorité, et rien ni personne n’empêchera, son fiancé gâteux, de réclamer son dû.

Et si Micah était la solution à cette situation d’urgence ?

Micah est son meilleur ami, elle l’apprécie et il le lui rend bien. Ce n’est pas une base pour se reconstruire une vie mais c’est de bon guerre. Ses parents ne lui ont pas laissé de choix. Et après tout, sa proposition « indécente » ne sera pas pour de vrai n’est-ce-pas ?

Et depuis, leur destin s’est scellé d’une promesse pour le meilleur et pour le pire !

Ether a été privée d’amour et d’amitié. Isolée à cause de la rapacité de sa famille et la perversité de son promis. A l’approche de la date de tenir ses engagements, le code rouge s’est déclenché dans sa tête. Une raison pour remettre sa vie sur la bonne voie quitte à se dépasser, passer outre les règles et sortir de sa coquille longuement entretenue. Rayer enfin toutes les options de sa chère wishlit. Une chimère qui devient réalité.

Love & Hope – Ether est une belle romance dont le désarroi de la protagoniste clé prend aux tripes. Une histoire intense mais non dénuée de bonne humeur. Vibrante de sensibilité et aussi de sensualité. Avec des protagonistes émouvants, culottés et assez mûrs malgré leur jeunesse pour braver cupidité et autoritarisme qui dépassent tout entendement. Unis pour changer leurs destins et qu’importe le prix à payer !

Quand l’amitié et l’amour font bon ménage et nous transportent au delà de nos attentes. Ne dit-on pas que « l’amour véritable n’est autre chose que l’amitié plus le désir« ? Ce proverbe s’avère dans la relation amicale teintée de désir entre Micah et Ether.

En somme, un bon moment de lecture tout en émotion que je vous recommande !

Hope – Love Love Love (feat. Jason Mraz)

49766506_2300589680219541_4701622453217001472_n

Avis de Fan page (Elyio) sur La Sélection, livre I de Kiera Cass !


Hello les étoiles ! La team vous présente l’avis d’#Elyio sur la célèbre dystopie de Kiera Cass , La Sélection – Livre 1 !

Titre : La Sélection – Livre 1

Auteur : Kiera Cass

Éditeur : R – jeunes adultes 

Genre : Dystopie

Broché : Lien d’achat

Résumé : Elles sont trente-cinq jeunes filles : la Sélection s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

L’avis d’Elyio : 

C’est un premier tome tout en puissance et en délicatesse que je viens de refermer. Cette dystopie m’a longtemps été vantée de louanges en tout genre et surtout avec toujours cette énergie débordante qui ressortait des filles qui l’avaient lue. De ce fait je me suis lancée dans cette nouvelle aventure trépidante.

Au départ j’étais un peu septique comme toujours lorsqu’on débute une nouvelle saga. Mais je me suis fait prendre dans les filets de cette sélection avec tendresse et douceur. Prisonnière dans sa caste America est une Cinq, issue d’une longue lignée d’artistes. Elle est également amoureuse d’Aspen venant d’une caste inférieure à la sienne mais les lois sont claires et l’avenir incertain.

Sa seule solution pour apporter une éclaircie au quotidien de sa famille est de participer à la Sélection et pourquoi pas devenir la future épouse du Prince comme le souhaite tant les autres filles. Comment hésiter quand l’homme qu’elle aime par dessus tout la convainc de tenter sa candidature ?

Mais son but est tout autre et se caractérise uniquement par l’argent que ses parents percevront tout le temps de sa présence au château. Forte de caractère il ne faudra pas attendre bien longtemps pour être repérée par le futur prétendant au trône. En effet leur première rencontre sera à rester dans les annales. Elle est impulsive et incroyablement altruiste. Elle a ses propres convictions et n’hésite pas à les faire connaître. Elle est belle et ne joue pas de son naturel. Et surtout elle découvre enfin celui que toutes les sélectionnées convoitent.

Comment ne pas tomber sous le charme de cette jeune femme qui ignore tout de ses atouts et du charme qu’elle dégage ?

Il est beau, intelligent et contrairement à ce qu’elle pensait doté d’un humour attendrissant presque naïf. Maxon est un doux rêveur mais aussi un homme d’une poigne forgée par des années a déjà devoir opérer dans l’ombre de son père le Roi. Qu’il est bon de les voir évoluer au gré des pages. Qu’il est agréable de voir ces élans de sincérité derrière certains masques qu’il leur faut porter.

Inévitablement il leur faudra faire face à la jalousie naissante de certaines voire de fourberies et manipulations en pagaille. Je me suis prise de grandes affections pour certains des personnages. Mon coeur oscillant tel un vrai métronome au fil des pages. C’est ainsi qu’il a fait des cabrioles de folies. J’ai aimé autant j’ai détesté certains événements, je me suis fendue la poire à pouffer comme une gosse devant certains passages. Ou à l’opposé à serrer les dents les larmes au bords des yeux.

J’ai vécu ce premier volet avec toutes les émotions que l’auteur a voulu nous faire ressentir. Je me suis sentie en immersion totale dans cet avenir créé de toute pièce par Kiera Cass. La qualité de cette dystopie n’a d’égale que l’ incommensurable succès qu’à eu cette saga à sa sortie. Je ne peux que me ranger à l’avis formel de toutes ces lectrices qui l’ont adoré voire même bien plus que cela.

En effet je suis bien plus qu’heureuse de m’être lancée dans la lecture de ce premier Livre et aujourd’hui je ne demande qu’à les dévorer pour en savoir plus … Je vous laisse découvrir à votre tour ce premier tome que je classerai d’office dans la catégorie coup de coeur.

Elles étaient 35 candidates … que la Sélection commence !

Jason Mraz – More Than Friends (feat. Meghan Trainor)

 

51uzyifdsal._sx312_bo1,204,203,200_

Strangers by Samantha Morgan, mon avis !


Hello les étoiles, je vous présente mon avis sur Strangers, une tentante et sexy romance de Samantha Morgan. Merci à BMR ainsi qu’à NetGalley France pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Strangers

Auteur : Samantha Morgan

Éditeur : BMR

Genre : Romance érotique

Service presse : NetGalley France

Résumé : Il suffit d’un rien pour qu’une vie bien rangée bascule : un déménagement en banlieue, un trajet en train, un inconnu au regard de braise, une attraction évidente…
Lorsqu’elle cède à un désir aussi soudain qu’inattendu, June, 26 ans, sait qu’elle a commis l’irréparable. Bien décidée à laisser cet écart derrière elle, elle retrouve son fils et son mari, prête à tout oublier.
Mais un jour, son inconnu sonne à sa porte… Elle aurait dû s’en douter, les erreurs, aussi agréables soient-elles, reviennent toujours vous hanter.

L’avisdeMya :

June est romancière à la pointe érotique. Elle s’inspire de son quotidien pour faire voyager son lectorat dans son univers sensuel. Aujourd’hui, épuisée par le changement qui s’invite dans sa vie, elle manque d’idées et d’inspiration. Syndrome de la page blanche oblige !

Jusqu’à ce jour ! Une rencontre fortuite avec un inconnu va non seulement apporter un nouveau souffle à sa plume, mais aussi re-booster son libido en berne. Une incartade sulfureuse qui aurait dû être exceptionnelle mais qui a vite changé en une irrésistible addiction.

Même minée par la culpabilité d’avoir peut-être porté le coup de grâce au contrat marital, June ne peut se soustraire au plaisir de la chair que lui procure les mains expertes de son inconnu qui bientôt sera intimement proche mais pas que physiquement. Résister à la tentation du ténébreux est dans le domaine de l’impossible. Cédant à l’irréparable, June plonge corps et âme dans la concupiscence. Et en mettant sa culpabilité et ses regrets en sourdine. Mais pas pour longtemps car comme on dit « L’erreur agite »

Notre plume sulfureuse sera amenée à faire un choix. Ecouter son coeur ou plier devant sa raison ? Faire une croix sur l’un ou l’autre, lui sera choix insupportable !

Stangers est une romance voluptueuse et très sexy sans pousser loin la vulgarité. Une histoire qui ébranle les convictions puisque cela parle d’adultère, et exacerbe les sens du lecteur.

Strangers est aussi un genre comédie dramatique à la Desperate Housewives en plus abrégé. En effet, l’arrivée de la famille Walker dans cette banlieue chic, va susciter la curiosité et la jalousie de quelques voisines désoeuvrées. Ces dernières se sont auto-proclamées reines du quartier et mènent leur monde à la baguette. Mais avec June et son caractère insoumis, elles vont tomber sur un os. Ce qui attisera leurs colères et ne manqueront pas de lui nuire en révélant son secret qui lui tenait à coeur de ne pas dévoiler.

Cette romance n’est pas qu’érotisme. Car l’auteur pointe aussi du doigt l’infidélité. Les problèmes relationnels quand un couple part à la dérive. La culpabilité. Et aussi  la haine que peut susciter une séparation mettant les enfants au milieu de leurs conflits. Un mélange rondement mené et qui a superbement fonctionné. Sans oublier les rebondissements qui ont pimenté cette histoire si affriolante.

Cette histoire, c’est aussi des personnages attachants et réels. De la romance, un éveil des sens et surtout une thématique qui va au delà de la fiction. En somme, une sexy romance prenante avec une plume fluide et pleine de talent en bonus.

Bill Medley, Jennifer Warnes – (I’ve Had) The Time Of My Life

49549317_2037070809708492_9207283853868138496_n

 

 

 

L’avis de Carine sur The Boy Next Room vol. 1: La nouvelle série stepbrothers d’Emma Green


Titre : The Boy Next Room 1/4

Auteur : Emma Green

Genre : Romance young Adult

Editions : Addictives

Ebook : Prix de lancement 3.99 € puis 4.99 €

Résumé : Hériter de quatre demi-frères d’un coup, c’est trop, beaucoup trop pour Céleste, éternelle solitaire, qui n’a jamais trouvé sa place nulle part. Envoyée chez son père biologique qu’elle connaît à peine, dans une immense réserve animalière au sud de l’Australie, elle perd tous ses repères. Surtout quand l’un des frères Farrow l’attire, la désarme et fait naître en elle des sentiments inavouables.
River est fascinant. River est en guerre contre la terre entière. River n’est pas pour elle. Mais River est juste dans la chambre d’à côté…
Et les choses se compliquent vite quand on accepte enfin de ne plus faire chemin seule.

Mon avis écrit par #Carine :

Céleste, jeune française se voit contrainte et forcée par sa mère d’aller vivre en Australie chez son père biologique qu’elle connaît à peine. Une visite en 18 ans, on ne peut pas dire que la complicité sera de mise. Mais même si  Céleste fait ressentir son mécontentement, elle n’en a finalement que faire, cela lui importe si peu… Tout ce que souhaite la jeune fille, c’est devenir transparente. Ne plus faire de vagues, être une autre…  Cela sera-t-il plus simple de l’autre côté du Globe ? Pas si sûr…

Son mal être la suit dans ses bagages, des bagages un peu trop lourds pour une fille de son âge qui devrait respirer la joie de vivre, penser à ses études et aux garçons. Mais Céleste n’a jamais trouvé sa place, elle est mal dans sa peau, incomprise, écorchée, blessé   … Trop … rousse, trop fade… trop de poitrine… Trop de tout… Tout ce que l’on pense savoir d’elle c’est qu’elle n’a pas la langue dans sa poche ni froid aux yeux et pourtant… Derrière cette façade de sauvageonne se cache le petit animal blessé, solitaire qui s’étouffe de ses cris intérieurs et dont les cicatrices invisibles aux yeux de tous la font souffrir plus que de raison….  Elle n’attend rien de personne, rien de son père, encore moins de ses demi-frères qu’elle ne connaît pas, et qu’elle n’a jamais considérés comme tels…

Pas évident pour la jeune fille de se retrouver dans une famille qu’elle ne connaît pas et d’en suivre les règles. Surtout lorsqu’elle va se retrouver face à River, le plus sauvage de tous ses demi-frères, mais aussi le plus hostile à sa présence… Pourtant ils se ressemblent tellement tous les deux. Deux contre le monde entier, deux âmes solitaires… deux écorchés… Ce garçon l’énerve autant qu’il peut l’attirer. Il est troublant, animal et fait naître en elle des sentiments jusqu’à là encore inconnus… des sentiments qu’elle n’a pas le droit de ressentir mais contre lesquels elle ne peut lutter… River est son demi-frère, ce n’est pas normal qu’il soit aussi, son unique obsession !  Son âme est foutue ! Le bush australien devait être son paradis, mais il  sera son enfer !

Une fois de plus je me serais laissée surprendre et emporter par la plume du duo des Emma Green qui nous emmènent au pays des Kangourous en pleins Bush australien. Le décor est posé, c’est magnifique et dépaysant.

Si je pensais découvrir les bases du récit dans ce premier volume, je me suis complètement fourvoyée. Dès les premières lignes nous sommes au cœur de l’histoire. Une histoire qui s’annonce très complexe et douloureuse mais paradoxalement,  aussi très intense et sexy à souhait. River Farrow en serait-il la cause ? Je plaide coupable ! Comment voulez-vous résister …. Beauté animale, troublante, un air mauvais au fond des yeux mais à la fois sexy et plein de défis … je continue ?  Hum pas la peine vous m’avez comprise…. On ne peut que comprendre Céleste qui va lutter tant bien que mal contre cette attirance. Une attirance qui a tout de même l’air réciproque et qui rend donc la chose encore plus difficile pour elle.

Et c’est dans un rythme soutenu, qui nous impose une lecture sans pause entre les tensions et les situations compliquées, qu’Emma Green nous offre une nouvelle pépite avec un panel de personnages très colorés aux personnalités bien caractéristiques.

Les personnages masculins sont tous charmants et particulièrement le petit dernier de la fratrie auquel on s’attache sans préavis. Tous, ont ce petit quelque chose qui les caractérise et qui fait qu’on ne peut que les aimer dès le premier regard. Y compris Dark Vador,  le pseudo père qui n’est pas si mal que ça finalement.  Pour les personnages féminins je passe mon tour, très caricatural dans ce premier volume, j’attends d’en savoir un peu plus 😉 hormis pour notre héroïne qui est plus que touchante et qu’on aimerait bien prendre dans ses bras en lui disant que tout ira bien mais… Elle nous enverrait surement paître ! Céleste est un petit volcan qui gronde sans jamais exploser mais dont la braise la consume de l’intérieur… Une jeune fille perdue qui semblait trouver un semblant de place, un début d’une nouvelle vie et qui se retrouve une fois de plus à ne pas pouvoir la vivre. À ne pas pouvoir laisser parler les sentiments qui naissent pour la première fois en elle et qui pour une fois sont des sentiments qui lui font du bien.

Quand on lit une histoire comme celle-ci, on ne peut pas ne pas rester indifférente face à la douleur et la situation, ni s’empêcher de se remettre en question sur ce qui est juste, normal ou interdit et quelle est la conduite à avoir. C’est la boule au ventre que j’ai tourné la dernière page… car il est clair que Céleste ne sera pas la seule à souffrir… C’est toute la famille qui risque d’exploser en en mille morceaux… Une famille qui avait l’air pourtant bien unie à son arrivée….

Un grand merci aux Editions Addictives pour m’avoir permis de découvrir cette superbe lecture en service presse numérique.

 

L’avis de Carine sur le second Tome de Âmes Captives : Les devins , un roman de G.H David chez plumes de Web


Titre : Âmes Captives : Les devins

Tome 2/2

Auteur : G.H David

Genre : Romance paranormale

Editions : Plumes du Web

Ebook : 4.99 €

Broché : 18.90

Résumé : Anéanti, Aurélien est déterminé à prendre sa revanche sur le destin et à lever la terrible malédiction qui pèse sur les messagers. Mais par où commencer ?
Une quête de la vérité qui devra le conduire à prendre des risques et à œuvrer à travers les siècles.

Devins et messagers seront-ils prêts à unir leurs forces pour contrer la prophétie qui les condamne ?
Sauront-ils briser le sceau des âmes captives ?

Mon avis :

Quelle joie de retrouver la plume de Geny H.David mais surtout, de pouvoir me plonger dans la suite et la fin de son roman : Âmes Captives : Les Devins

Aurélien n’est plus que l’ombre de lui-même depuis que Sacha est dans le coma. Cet homme de justice, fort et droit à perdu de sa superbe… Sacha son amour… où elle-t-elle ? Dort-elle paisiblement ou est-elle plongée entre deux mondes ?… Quand reviendra t’elle ?

Les âmes en peine se révoltent, plus rien ne tourne vraiment rond dans le monde. Que l’on soit dans le passé ou le présent, la quête d’Aurélien et de Sacha n’a jamais été si importante, si pressante d’aboutir. Chacun d’eux œuvre au travers les siècles, chacun sa mission pour une même et unique quête… L’amour…. Le droit d’aimer et être aimer …

La malédiction doit être levée et pour cela les âmes doivent être apaisées… mais comment si prendre, quel est le bon chemin ? 

Peut-il seulement continuer sans Sacha ? Doit-il prendre encore plus de risques ? Il est clair que pour retrouver son amour, il ira jusqu’à se perdre lui-même. Perdre la vie lui importe peu s’il ne peut la partager avec celle qu’il aime…  La prophétie les condamne certes, mais il est déterminé à rompre cette malédiction…

Et ce sera une fois de plus un énorme coup de cœur !  ❤ ❤ ❤

Avec Âmes Captives, Geny H.David nous emporte dans une histoire atypique, écrite avec originalité dans une ambiance particulière et surnaturelle. Un univers fascinant qui se déroule dans le réel tout en nous plongeant en parallèle dans une bulle paranormale avec nos protagonistes, et dont on ne souhaite sortir sous aucun prétexte. 

Ils sont nous, nous sommes eux et c’est ensemble, que nous menons cette enquête dans une alternance d’époques qui se croisent et s’entrecroisent dans un équilibre parfait. On ne peut pas s’y perdre tout est maîtrisé,  et rien n’est laissé au hasard et tout est fascinant.

Dans ce second tome, les événements s’enchaînent dans le but de trouver la paix des âmes et de lever cette malédiction qui pèse sur les messagers depuis des siècles. L’histoire et les légendes se mêlent aux incarnations et aux recherches, rendant le récit captivant et hautement addictif. Si dans cette suite nous découvrons plusieurs narrations, c’est le point de vue d’Aurélien qui domine. Très heureuse de le découvrir enfin, d’en connaitre tous les secrets, sa force mais aussi, ses failles et ses faiblesses. Il nous guide vers l’ultime but de sa quête en permettant à nos émotions de faire échos avec les siennes.

Un second tome plus complexe, plus profond, dans lequel chaque mot, chaque situation a son importance.  A aucun moment l’histoire ne tourne en rond ou ne nous apporte pas son petit plus qui nous donne toujours cette envie d’aller plus loin. On avance dans l’intrigue avec cette boule d’angoisse qui ne nous quitte pas mais également, une frénésie palpable dûe aux découvertes et aux rebondissements. Il faut dire que l’auteur a cette faculté à nous immerger pleinement dans son roman. Je pourrais même vous dire que j’en avais la perception des sens ! Sentir un frôlement ? Une ombre ? Ou encore le ballet des âmes qui accompagnaient ma lecture … distinction entre réel et irréel ?

Geny H. David nous fait tellement vivre son histoire que l’on peut qu’en ressentir chaque émotion qu’elle souhaite nous transmettre. Des émotions qu’elle rend encore plus percutantes en créant cette réflexion qui fait naître en nous une inquiétude omniprésente rendant alors le suspense parfait.

Une belle romance écrite sur le fil du temps dans un vocabulaire maîtrisé et riche de connaissances. Le pari réussi d’un voyage légendaire, ésotérique, envoûtant et plein de promesses.

Âmes captives est tout simplement un roman fascinant, une duologie écrite par une plume de talent que je ne me lasserais jamais de lire et qui ne compte pas ses heures de recherches pour nous offrir toujours le meilleurs d’elle-même.

Un grand merci à Gény H.David pour cette magnifique duologie  et merci aux Editions Plumes du Web pour m’avoir permis de la découvrir en service presse numérique.

Sur le fil du temps… Découvrez le récit de Sacha et Aurélien…. sans tarder !

 

 

 

J’écris, tu me lis mais…. qui suis-je ? Avec Geny H. David


J’écris, tu me lis mais…. qui suis-je ?

1- Pour me présenter Je m’appelle Geny, je suis auteure de dark romance et de romance fantastique. Je suis également la maman ordinaire de deux canailles de 8 et 9 ans. J’ai commencé très tôt à écrire ! Petite, j’inventais des histoires. J’avais huit ans quand j’ai couché la première sur le papier. Aujourd’hui, mes genres de prédilection en écriture sont le romantic thriller (Un sous genre de dark romance) et la romance paranormale.

Côté lecture, j’étais un peu surdouée. Vers neuf ans, j’ai lu l’Odyssée d’Homère, puis j’ai dévoré Jack London et Kessel. Dans le bureau de ma mère, vers dix ou onze ans j’ai volé trois bouquins qui me faisaient de l’œil : Ça, de Stephen King. Plus tard j’ai découvert trois autres auteurs qui m’ont marquée : Pennac, Stoker et Vargas.

Côté cinéma, j’aime les films durs, qui font peur ou pleurer, mais réfléchir dans tous les cas. Avec une préférence pour ceux qui finissent plus ou moins mal ! Parmi les réalisateurs, je suis clairement fan de Tarantino, Kusturica et … George Lucas. Ouaip, je suis une très très grosse fan de Star Wars, une passion que je partage avec mon fils.

Côté musique, je suis addicte, j’en écoute en permanence et j’ai une solide culture musicale, extrêmement éclectique. Jazz, RNB, pop, classique, musiques de film, rock (Toutes catégories, du métal industriel de Ramstein au Velvet underground de Lou Reed)… Mais je ne joue d’aucun instrument.

2 – J’ai écrit plusieurs livres, dont deux dark romances sont publiées à ce jour : — Dark shadow, un roman sur les conflits Nord-irlandais paru chez Eden (City éditions), qui se situe entre les années 90 et nos jours. C’est un romantic thriller qui s’appuie sur des faits réels, sur lesquels je me suis beaucoup documentée. Notamment sur l’affaire des « disparus des Troubles ». On peut y voir une sorte de Roméo et Juliette, mais beaucoup plus sombre ! — Noirs secrets paru chez Eden (City éditions) également. Celui-ci se passe à Moscou. Il s’appuie sur une histoire de complot et d’espionnage entre un homme d’affaires et une artiste impliquée dans un réseau de « kompromats », ces fichiers compromettants destinés au chantage. — Âmes captives est une romance paranormale qui porte sur les liens des vivants avec les défunts et sur le message que les âmes nous transmettent de l’au-delà. Y a-t-il un sens à tous les signes que l’on perçoit ? Doit-on les interpréter et comment ? N’est-ce pas dangereux de se confronter à l’au-delà ? Âmes captives est une duologie que j’ai commencé à écrire il y a longtemps, à une époque où je faisais des concours pour m’amuser. Les copines qui me lisaient m’avaient donné le challenge d’écrire un roman fantastique. Alors j’ai essayé. J’avoue que l’idée ne m’était pas étrangère, j’avais cette légende en tête depuis mes dix-sept ans. J’ai toujours été une grande passionnée d’urbex (Contraction d’exploration et urbaine), cette activité qui consiste à explorer des lieux façonnés par l’homme, interdits et abandonnés (Aujourd’hui, je préfère la pratiquer à deux et je cherche un ou des partenaires d’exploration). J’ai commencé l’urbex à 13 ans, je me faisais peur toute seule, mais j’étais fascinée et inexorablement attirée. J’imaginais tout de ces lieux : l’utilisation des objets, le quotidien des propriétaires, leur vie, leur destin. Puis je suis devenue antiquaire, un moyen sans doute, de me rapprocher de cette activité en manipulant des objets anciens. Mais ça n’a pas la saveur de l’urbex !

Je sais, j’ai l’air d’une droguée, c’est un peu ça en fait ! Âmes captives, ce sont tous mes fantasmes d’exploratrice, toutes ces vies qu’on frôle du bout des doigts sans les atteindre.

3 — Côté projets, j’en ai plusieurs en cours ! Tout d’abord, j’attends la réponse d’une maison d’édition sur un romantic thriller qui s’appelle Love after dark, et qui nous emmène dans le milieu du grand banditisme cette fois (J’aime tellement mon titre que je l’ai même déposé, mes études de juriste ont fait de moi une excentrique un peu procédurière !) Ensuite, je boucle un thriller avec mon amie Cécile Pommereau (Là, c’est un pur polar/thriller, pas un romantic thriller). Cette année sera aussi marquée par la reprise et réédition de ma saga dark romance : LIZ, aux éditions Élixyria. Les lectrices pourront alors découvrir Ride up, le tome 4, tant attendu sur lequel je travaille également en ce moment (Réécriture et correction). De tout ce que j’ai écrit à ce jour, LIZ est sans conteste la série que je considère comme étant mon œuvre majeure. Même si mon écriture n’y atteint pas encore la maturité qu’elle a aujourd’hui, parce que c’est ma toute première œuvre, l’intrigue est sans aucun doute la plus complexe que je n’écrirais jamais. Elle est truffée de recherches et s’appuie sur beaucoup de témoignages et d’histoires vraies. C’est dark, sombre, mais très très psychologique. J’ai approché tant de gens fascinants, tant de milieux dangereux pour accomplir ce travail ! Et puis, j’y exorcise aussi certains démons personnels. Cette saga est un cri du cœur, une fracture ouverte de l’âme, j’y ai mis tout ce que j’avais dans le ventre, je crois que je n’écrirai jamais rien de comparable ! Et puis… j’ai aussi pour projet de poursuivre les aventures de la fratrie des Flannighan dans la lignée de Dark shadow. J’ai beaucoup de demandes, mais j’ai été pas mal accaparée sur d’autres projets ces derniers temps !

Que Troid me pardonne !

Merci Geny pour cette belle présentation ❤

Découvrez toutes les sorties de Geny H.David ici 

 

Combat d’amour, tome 1 : De la haine au désir by Loraline Bradern, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur le premier tome de Combat d’amour, sorti chez les éditions AdA dans laCollection Monarqueet écrit par Loraline Bradern que je remercie pour l’envoi du service presse en format papier !

Titre : Combat d’amour, tome 1 : De la haine au désir

Auteur : Loraline Bradern

Éditeur : Editions Ada

Collection : Monarque

Genre : Romance historique

Broché : Lien d’achat
Résumé : Alinor est une demoiselle saxonne formée à toutes les tâches domestiques habituellement dévolues aux dames nobles, mais elle est également dotée d’un fort caractère et rompue au maniement des armes, qualités bien peu féminines… Lors de l’invasion normande, elle prend en charge le fief familial pendant que son père et son frère partent au combat pour tenter de repousser les troupes de l’envahisseur.
Gauthier de Fougères, fidèle chevalier de Guillaume de Normandie, a pour tâche de prendre le fief de Thurston au nom de son sire. Il se heurte violemment à Alinor qui ne veut pas baisser les bras devant l’ennemi.
Prise entre sa fierté et ses sentiments, comment Alinor parviendra-t-elle a se sortir de ce piège tout en sauvant ses gens et son coeur?

L’avisdeMya :

Pendant une attaque pour s’approprier d’un fief saxon, le normand Gautier de Fougère , ne s’attendait pas à autant de résistance en l’absence du thane du fief et de ses meilleurs guerriers. Mais après quelques jours de blocus stratégique de la part des mandataires de Guillaume, le normand, le Fief de Thurston est tombé après un valeureux et vain combat contre leurs assaillants.

On pourrait croire que le chevalier Gautier attirera les vindicatifs des vaincus, mais il est arrivé vite à gagner leurs respects. Par son sens de justice et son dévouement.

Mais…Vous vous en doutez bien qu’il y a un « mais ». S’il a rallié et conquis les habitants du château : Femmes, guerriers et enfants compris, dans les dédales du vieux château, rôde un ange piaffant d’impatience d’en découdre. Il attend son heure pour montrer à ce chevalier tout le bien qu’il pense de lui et de son roi. Et l’occasion ne tardera pas à se présenter. S’en sortira t-il indemne ?

Après le calme, vient la tempête dit-on. Et cet adage s’avérera quand l’ange vengeur sortira de son antre pour demander réparation à Gautier. Et quel ange ! Un ange vengeur aux cheveux de feu, au teint de porcelaine et au caractère teigneux et inflexible. Toutes ces qualités ne tarderont pas à chambouler la quiétude du château Thurston. Et mettre en danger l’autorité que le baron a dûment assise !

Eh oui, l’ange n’est qu’Alinor, la gracieuse et vaillante jeune dame du fief, soutenue par une poignée de soldats, elle a failli venir à bout du honorable chevalier et ses valeureux guerriers.

Pendant que les combats font rage en dehors des murs de la suzeraineté, et des complots et autres manipulations s’ourdissent dans l’ombre contre vassaux, un duel aussi verbal que sensuel se poursuivit à l’intérieur du château !

Alinor est une dame-guerrière aguerrie et rompue aux armes mais possède un cœur innocent. Sera t-elle la faiblesse du chevalier Gautier ?

Ce premier tome de Combat d’amour plante le décor de la trame de cette romance historique moyenâgeuse. Une fabuleuse et riche épopée qui a marqué les siècles passés. Guillaume, le conquérant a déchaîné les passions et a inspiré beaucoup d’historiens et aussi les fadas de romances historiques. Et Loraline Bradern n’a pas échappé à la fascination que Guillaume a exercée à travers les âges !

Ce premier tome relate les événement après la bataille d’Hasting menée et gagnée par Guillaume, le normand contre l’Angleterre. Et je dois avouer que l’auteur a réussi le challenge en mêlant histoire rigoureusement racontée et un amour interdit naissant entre deux ennemis.

Ce genre d’histoire n’est pas inédit, certes, mais c’est toujours intéressant de redécouvrir cette épopée agrémentée d’autres perceptions ! Et je n’ai pas été déçue.

La documentation est impeccable niveau date, habits et même langages de l’époque. Ce qui accroît la crédibilité de cette trame historique. Additionnée à une bonne dose d’imagination, d’adrénaline, de désir et de beaucoup d’humour. Je vous promets un embarquement total au moyen âge. Histoire et fiction à volonté !

En somme, un début hautement prometteur qui donne envie d’en découvrir la suite et très vite. Quant aux personnages, je les adopte tout de suite. Surtout Alinor, une héroïne d’un autre temps, mais comme je les aime. Intrépide, vaillante, toujours prompt à partir en croisade contre ceux qui menacent sa terre, sa famille ou ses gens. Dotée d’un brin inconscience qui fait beaucoup rire mais aussi force le respect ! (n’est-ce pas Loraline ? Ou comme tu dis tête brûlée ). Et j’avoue que son ton mordant et son vocabulaire limité en insultes (N’oubliez pas qu’elle est censée être une dame de haute naissance et ne maîtrise pas la vulgarité des paysans ) illuminent cette lecture ! Alinor est une folle tigresse qui rendrait chèvre même le flegme anglais. Et mettra à coup sûr à genoux les plus vaillants des chevaliers normands !

En attendant la suite des péripéties d’Alinor et de Gautier, je vous invite de découvrir cette pépite qui dépote riche en histoire et gorgée d’humour !

TRAILER : Combat d’amour

50252792_2210697172515176_9212485759343263744_n

Rouge, pair et manque de Ena Fitzbel, mon avis !


Bonsoir les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur Rouge, pair et manque d’Ena Fitzbel qui se refait une beauté !

Titre : Rouge, pair et manque 

Auteur : Ena Fitzbel 

Éditeur : AF éditions

Genre : Romance 

Résumé : Il la veut, elle lui résistera… Que le meilleur gagne !
Croupière dans un casino, Isabelle a été promue « meilleure employée de l’année ». Pour la récompenser, Éric, son patron diablement sexy, lui offre une semaine de croisière dans les Caraïbes sur un yacht privé. Le problème, c’est que ce dernier y participe aussi et qu’il entend bien séduire la belle.
Pour parvenir à ses fins, il use de stratagèmes tous plus fous les uns que les autres, comme une chasse au trésor ou une partie de poker déshabilleur. C’est ainsi que débute leur relation, entre paris insensés et défis où tous les coups sont permis ! La situation va se corser avec l’irruption de personnages qui ne leur veulent pas que du bien.
Isabelle n’est pas insensible au charme de son patron, mais elle ne souhaite pas figurer au tableau de chasse d’un homme à femmes. Ce qu’Éric ignore, c’est qu’Isabelle a plus d’un tour dans son sac. Il apprendra à ses dépens que pour gagner, il faut savoir perdre !

L’avisdeMya : 

Isabelle Gensac est croupière dans un casino. A priori, c’est une fille ordinaire et à habitudes malgré le métier loin d’être banale qu’elle exerce. C’est une jeune femme stable, pragmatique et consciencieuse. Elle n’aspire qu’à bien faire son travail, épouser son fiancé, fonder une famille et mener une vie tranquille.

Elle croyait avoir tout planifié. Mais elle n’a pas vu venir Eric, son patron, qui a chamboulé sa vie réglée comme du papier à musique. Un jour elle a cru gagner un prix inestimable, et le suivant, elle découvre qu’elle est tout simplement tombée sous les griffes manipulatrices du loup.

Eric est un trentenaire fortuné, séduisant, charmeur et tombeur de ses dames. Tout ce qu’il veux l’a dans la seconde. Sous ses airs raffinés et policés, se cache un vrai enfant gâté, joueur, rusé et manipulateur.

La rencontre de nos deux protagonistes vont faire tomber les masques et faire crépir des étincelles. La tentation de succomber à l’attrait sensuel est irrésistible mais
comme dit le proverbe « La tentation est une vague; elle submerge les mauvais nageurs, et porte les bons » . Izabelle et Eric, Sauront-ils nager jusqu’au rivages ?

Ena Fitzbel nous embarque pour un superbe voyage pour les Caraïbes. On largue les amarres sur une île paradisiaque où un luxe décadent est de prime. Venez, entrez dans l’univers des jeux par la grande porte. L’auteur a tout prévu pour que vous passiez un bon moment. Prenez place et faites vos jeux. Le duel va bientôt commencer. Et que le meilleur gagne !

Ena nous offre un spectacle truffé de fous rires, éclats de colère, coups fourrés, tentatives de séductions pimentées d’ébats amoureux torrides, des sentiments forts qu’ils s’efforcent de cacher. Tout cela arrimé avec une intrigue rondement bien menée. Moult rebondissements et un suspense captivant !

La plume de l’auteur est fluide, drôle, mordante, provocante et fortement épicée.
c’est toujours un grand plaisir de retrouver cette plume savante et addictive qui n’a de cesse de nous emporter dans son bel univers, de nous surprendre, et de nous faire rêver encore et encore…
Rouge, pair et manque est une romance à suspense que je vous recommande de lire pour une bonne partie de rigolade et chaud-bouillante !

50044942_1069182506618619_7902408351948996608_n

 

 

 

J’écris, tu me lis, mais qui suis-je avec Loraline Bradern !


Bonsoir les étoiles ! La team vous présente sa nouvelle rubrique « J’écris, tu me lis, mais… qui suis-je ? » avec Loraline Bradern auteur BMR & éditions AdA 

71aby6tfnnl._ux250_

Bonjour les Étoiles, Après ma copine Gwen, à mon tour de relever le défi de me présenter à vous. Exercice périlleux pour moi !

Portrait auteur :

Qui est Loraline Bradern ? Bonne question ! Je ne suis pas sûre de le savoir moi-même ! Je ne vais pas ressortir ma bio officielle élaborée par mes maisons d’éditions. On va faire ça de manière plus spontanée…

Pour les lectrices, je suis donc Loraline. Un pseudo que je dois à ma maman. Je suis une sudiste à 200 % Provençale. Je ne pourrais pas vivre loin de mon soleil, de mon Mistral (bon à petites doses quand même), de mes cigales et de ma lavande.

Mon corps accuse entre 40 et 50 balais mais mon esprit beaucoup moins… Je reste parfois une vraie gamine dans ma tête et je fais concurrence à mes 3 enfants, (Ouragan Cyclone, et ma fille Tornade. Traduisez en anglais et vous aurez une idée de l’origine de certains pseudos de mes Seals d’Unité d’élite), pour les blagues, plaisanteries et surprises foireuses. Deux de mes gros défauts : La procrastination et Je une grande bavarde.

Je suis une grande gourmande avec une prédilection pour la patate sous toutes ses formes du côté salé mais je suis plutôt ce que l’on peut appeler un bec sucré. Quand j’écris, je carbure au chocolat noir/citron/gingembre et aux car en sac ou m&ms. Et si je suis en panne, ce sont mes personnages qui trinquent.

Je suis fan de films d’action et de séries policières ou militaires mais aussi de films historiques. Comme quoi les uniformes et moi, c’est une histoire d’amour de longue date.

Je suis une fille plutôt simple et pas trop chiante (enfin, je crois mais mes enfants auraient sûrement des choses à redire sur ce point). Je suis hypersensible et très émotive, et Je cumule les gaffes. Un véritable Gaston Lagaffe au féminin.

Et suis aussi une une grande rêveuse, mon monde intérieur est mon refuge, au même titre que la lecture et maintenant l’écriture. Une histoire doit me faire rêver, m’émouvoir, me donner envie d’être à la place de l’héroïne et j’ai donc une très nette préférence pour les romances. Et une prédilection absolue pour les romances historiques et les romances militaires. Bon sang ne saurait mentir !

Publications auteurs

À ce jour, j’ai publié quatre romans :

-Une romance militaire en duologie aux éditions BMR.

27752152_406728823114946_452289565190170307_n

PS : Montage crée par Holden

  • Unité d’élite est sorti en deux tomes en version numérique. En mars puis en mai 2018. C’est une romance militaire qui allie suspense, action, rebondissements, et sentiments. J’avais depuis longtemps l’idée d’une « military romance » dans cet univers mais le déclic a été un besoin soudain de parler du Syndrome du Survivant et du Syndrome de Lazare. J’ai essayé de construire les chapitres de manière à ce que le lecteur s’interroge et mène l’enquête en semant de fausses pistes et à cacher des indices. Tout au long des deux tomes, on suit donc le parcours difficile de Jessi. C’est une héroïne qui présente deux facettes. Elle se montre forte et déterminée dans son travail car elle arrive à se faire respecter dans un univers très masculin. Mais elle est fragile dans sa vie intime car elle reste hantée par ce qu’elle a vécu et se débat avec ses angoisses. Avec cette histoire, j’ai aussi voulu mettre un grand coup de pied sur certaines idées reçues complètement erronées sur les soldats des forces spéciales. J’en avais marre d’entendre qu’ils sont insensibles, froids, sans états d’âme alors que bien souvent ils sont extrêmement attachés à leur famille. S’ils peuvent passer pour des machines à tuer dans leur boulot, beaucoup sont de gros nounours dans l’intimité, des hommes très romantiques. Tout comme je voulais battre un peu en brèche l’image « glamour » de l’uniforme dans la romance et montrer aussi les aspects problématiques comme les risques qu’ils encourent, le temps de séparation pendant les déploiements, la peur et l’attente des familles, le fait de ne pas avoir de nouvelles pendant des semaines et de rester dans l’incertitude etc.

41bpvpd8rtl._uy250_

Résumé : Ils se sont rencontrés dans le noir.
Captifs d’un groupe terroriste, ils ont partagé la même cellule et, par sécurité, utilisé des faux noms.
Elle était Jessi. Lui, Woody.
Au milieu de l’enfer, sans jamais se voir, ils se sont chamaillés, désirés. Et il l’a sauvée au péril de sa vie.
Presque trois ans plus tard, Alyssandra travaille au sein des forces spéciales de la Navy, le Black Squadron.
Elle croit son Woody mort. Leur histoire, fantasmée.
Leur passé, enterré. Jusqu’à ce qu’une mission ébranle toutes ses certitudes…(Lien d’achat)

49348737_785724885122496_3331906255231909888_n

  • Deux premiers tomes d’une saga historique aux éditions AdA. Combat d’Amour est une saga en 4 tomes, disponible en version numérique et papier. Les tomes 1 et 2 sont sortis au Canada en août 2018 et en janvier 2019. Les brochés arrivent en France à chaque fois avec 2 mois de retard à peu près. Les deux derniers tomes sont actuellement en révision éditoriale. Les tomes fonctionnent par paire, les deux premiers étant sur la formation du couple alors que les deux derniers concernent la préservation du couple. Cette saga occupe une place spéciale dans mon cœur. D’une part, parce qu’elle constitue un lien particulier avec deux personnes chères à mon cœur : ma fille et ma mère. L’une est à l’origine du début de son écriture et l’autre de sa fin. C’est un cadeau posthume pour maman. Je crois qu’on peut dire que l’écriture de Combat d’Amour (comme celle d’Unité d’élite d’ailleurs) a été ma bouée de sauvetage. Ensuite les personnages de cette saga ont hanté mon imagination pendant 15 ans car c’est le temps qui s’est écoulé entre les premiers mots et les derniers. C’est une romance historique qui se passe pendant le Haut Moyen Âge en 1066 et 1067, au moment de la conquête de l’Angleterre par les Normands. L’histoire illustre en même temps la conquête militaire de l’Angleterre par Guillaume de Normandie, et de manière plus intime, la conquête d’une Saxonne par un Normand. C’est un affrontement entre vainqueurs et vaincus qui débouche sur une entente mutuelle. C’est surtout une histoire d’amour entre un homme et une femme qui sont ennemis au début, qui se combattent avant d’apprendre à se connaître et finalement s’apprécier mais qui sont également confrontés à certains dilemmes et certains obstacles. Le titre résume bien leur histoire. Après avoir combattu l’un contre l’autre, ils combattent leurs sentiments. Et quand enfin ils admettent leur amour, ils doivent se battre pour le préserver. Alinor est une fille assez têtue qui n’a pas froid aux yeux. Elle est un peu inconsciente même ! Gautier a aussi un caractère bien trempé et l’affrontement entre les deux héros fait pas mal d’étincelles, étincelles qui mettent le feu aux poudres mais aussi le feu aux draps.

49012527_609180466203113_8670986736613982208_n

  • Et maintenant, quelle est la suite ? Je crois que j’ai attrapé le virus de l’écriture. Ou plutôt j’ai enfin osé me lancer et la machine s’est emballée toute seule, je n’arrive plus à l’arrêter. J’ai la tête pleine d’idées. Bien sûr, j’ai en tête des scénarios pour des spin off avec d’autres Seal d’Unité d’élite. De même pour Combat d’Amour, j’ai une forte demande pour deux spin off. J’ai déjà semé des jalons dans les différents tomes mais il faut maintenant que je trouve le temps de mener ces projets à terme. – C’est d’autant plus ardu que j’ai actuellement trois autres histoires en cours d’écriture :
  • L’amant du clan ennemi, une nouvelle romance historique dans l’univers des Highlanders,
  • Valkyrie Squadron, le premier spin off d’Unité d’élite,
  • Apprends-moi à aimer et je te ferai toucher les nuages, une romance hybride entre chick-lit et romance militaire avec un pilote de chasse et une institutrice. Ce sera mon premier bébé écrit à la première personne et qui se passera en France. Et l’histoire regorge d’anecdotes personnelles, c’est un peu une histoire défouloir. Pour l’instant je ne suis pas satisfaite de mon titre provisoire et je cherche l’inspiration pour le changer.

Conclusion auteur 

Avant de conclure ce long pavé, je voudrais remercier toutes les lectrices pour l’accueil qu’elles ont fait à mes histoires, et j’ai une pensée toute particulière pour les lectrices qui me suivent depuis Wattpad et qui m’ont encouragée tout au long de l’écriture d’Unité d’élite et de Combat d’Amour et qui continuent pour mes histoires en cours d’écriture.

49519713_614332632354563_1208855417753436160_n

Un ange en Corse de Sylvie De Laforêt, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur une lecture pleine de peps. Un ange en Corse, publié chez Fyctia dans la collection Stories By Fyctia. Merci à Sylvie De Laforêt pour l’envoi du service presse numérique.

Titre : Un ange en Corse

Auteur : Sylvie De Laforêt

Éditeur : Fyctia

Collection : Stories By Fycyia

Genre : Romance

Résumé : Chloé, huissier de justice, va être mêlée à une histoire mystérieuse. Aventurière dans l’âme, elle n’hésitera pas à enquêter en Corse.
Chloé, travailleuse acharnée pour un cabinet d’huissier de justice, vit dans un quotidien déjà tumultueux. Entre son patron autoritaire, mais également son ex, Chloé n’a plus de temps pour elle. Droite dans ses bottes, elle ne se laisse jamais faire et trouve toujours le dernier mot avec son humour bien à elle. Puis un jour, des étranges événements se produisent et la plongent dans une sensible quiétude : des plumes d’ange, des messages, des apparitions… Aventurière dans l’âme, Chloé se laisse prendre au jeu et découvre une histoire délicate mêlant enquête policière, mafia corse et un jeune homme mystérieux. Une véritable passion dévorante pour la jeune Chloé qui finira par goûter à la dangerosité céleste…

L’avisdeMya :

Dans cette Story by Fyctia, l’auteur nous embarque dans les roulages du système des saisies et des recouvrements de dettes. Et elle fait cela subtilement et avec une autodérision imparable.

En effet, Sa protagoniste clé, Chloé Belamie, est huissier de justice. Un métier qui paie bien certes, mais avec son cœur d’artichaut, elle le vit très mal au quotidien. Devoir saisir le bien d’une famille n’est pas chose aisée pour elle. Et comme elle n’est pas faiseuse de miracles, elle décide de sortir de ce marasme qui la mine. En combinant une formation de décoratrice qu’elle affectionne particulièrement, bientôt elle quittera ce domaine d’activité qui la tuera à petit feu si elle continue !

Mais en attendant, elle a un dossier brûlant à boucler avant de dire adieu à son patron et « fiancé » qui n’hésite pas à appuyer là où ça fait mal en cas de rébellion de sa part.

Un dossier qui lui est imposé et qu’elle a refusé de toutes ses forces. Contre son patron, elle aurait pu gagner le pari. Mais que pouvait-elle contre des autorités divines quand elles décident de s’en mêler ?

Arrivée en Corse, les choses se gâtent pour elle. Comme c’était hors de question pour elle de se saisir de l’affaire sans des recherches poussées, ce qu’elle découvre, c’est comme donner un coup de pied dans un nid d’abeilles. Un enchaînement d’emmerdes sans fin. Mais ce sont les risques du métier, elle fait avec et fonce direct dans le tas !

Sa rencontre avec l’objet de l’expulsion, la conforte dans l’idée d’un dossier bâclé et d’un complot bien plus profond que celui de s’approprier des biens du Corse Doumé Luciani. Dit l’Ange.

Mais quelle est cette attraction qui les aimante ? Pourquoi le désirer semble si naturel, si facile ? Se sont-ils rencontrés dans une autre vie ? Sous d’autres cieux ?

Tant de questions et de mystères depuis qu’elle a décidé de quitter le cabinet de son patron ! Entre la diseuse de bonne aventure qui l’accoste dans le métro avec ses fariboles, les objets qui bougent dans son bureau sans explication ! Faits de fantômes ? Faits d’anges farceurs ? Où son imagination lui joue t-elle des tours ?

Si c’est un signe céleste, elle s’attellerait à le déchiffrer mais les conséquences seront peut- être lourdes. Sans compter la menace qui plane sur l’île de beauté et du coup sur son ange corse !

Un ange en Corse est une jolie story qui mêle romance, feel-good, bonne humeur, suspense et paranormal. Un cocktail aux moult saveurs gourmandes et appétissantes. Une histoire qui ne manque pas de charme par le fait de sa protagoniste clé. Huissier de justice au coeur d’or mais aussi un ange gardien aux moyens limités pour sauver tous les dossiers dont elle s’occupe. Un personnage au caractère soupe au lait, bien trempé, et aussi une langue bien pendue. Si je dois émettre un avis, je dirais complètement fofolle. Ce qui garantit de bonnes rigolades. Chloé est attachiante. Question de point de vue évidemment. Car c’est un trait de caractère qui fait aussi son charme.  Et séduit ses interlocuteurs. L’ange n’y échappera. Et les lectrices non plus.

Quant à L’ange, c’est une personne très douce malgré sa naissance sur une île où le sang chaud est de rigueur. Il est émouvant et ne ressemble en rien aux clichés habituels des romances. Ce qui le rend fascinant à nos yeux.

En somme, une histoire abracadabrante mais si captivante et bien racontée qu’on y adhère et on s’y attache. L’émotion est palpable au fil des pages et le rire est évidemment de mise.

Un ange en corse n’y parait pas mais c’est vraiment un superbe voyage sur l’île de Beauté, plein de rebondissements et d’humour que je vous recommande pour passer un très bon moment lecture.

Angels – Khalid

50047030_210804263205846_2289520737624522752_n

La première nuit (et toutes les suivantes) by Wendy Roy, mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous invite à lire mon avis sur une lecture à grandes émotions ! La première nuit (et toutes les suivantes) de Wendy Roy ! Merci aux Editions Addictives pour ce régal émotionnel !

Titre : La première nuit (et toutes les suivantes)

Auteur : Wendy Roy

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance
Résumé : Une romance tendre et délicate, une histoire pleine de passion.
Jeff ne vit que pour le sport et la discipline que ce domaine requiert. Le contrôle fait partie de son mode de vie. En tant que décathlonien, il ne peut pas se permettre un seul écart de conduite s’il veut rester au top.
Jeannette bouleverse tout ! Elle est aussi belle que mystérieuse, aussi fragile qu’indépendante, et elle refuse de se laisser approcher. De plus, la jeune femme cache des blessures secrètes.
Mais il en faut bien plus pour décourager Jeff, qui la désire et compte bien lui prouver qu’il est digne de confiance !

L’avisdeMya :

Comment trouver l’amour quand on se cache au regard du monde ? Échaudée et brisée par une mauvaise pioche, Jeannette a perdu confiance en elle et en son prochain.

Repliée sur elle-même, elle ne se fie qu’à ses meilleures amies, Vanessa et A., avec lesquelles elle partage bien plus qu’une histoire banale. Un point commun rarissime qui a solidifié leur lien.

Jeannette est passionnée par son métier auquel elle consacre toute son énergie. Difficile d’avoir du temps libre si elle veut payer les factures. Mais si elle se refuse à l’amour, l’amour viendra à elle.

Jeff, quant à lui, à première vue, est un sportif insouciant qui n’a pas peur de clamer ses envies et ses désirs. Habitué à l’adoration féminine, le rejet de Jeannette l’intrigue. Et il compte bien creuser ce nouvel émoi qui ne chamboule pas seulement ses sens mais aussi une partie de lui-même qu’il ne croyait pas posséder.

Les zones d’ombre qui gravitent autour l’objet de ses désirs ne lui sont pas inconnues. Elles lui semblent même très familières. Mais c’est sa lumière vivace qui l’auréole de tout feu qui l’attire le plus. Et compte bien s’en approprier.

Mais la partie est loin d’être gagnée. Avec Jeannette, il passera plus de temps à compter les points et à sa grande surprise, il aime ça.

Il aime qu’elle lui résiste. Qu’elle voit en lui la personne qu’il est devenu et non celle qu’il a été. Il aime sa lumière et elle ne repousse pas sa noirceur. En somme, ils sont faits pour s’entendre. Et au delà de l’attraction physique qui les aimante !
La première nuit (et toutes les suivantes) est un contraste de douceur et de noirceur d’une beauté indicible. Les personnages nous offrent autant de moments de détente que leurs fragilités. Ils se dévoilent à nous comme ils sont et sans tabous.

Sans jugement ni condamnation, Jeff et Jeannette mettent à nu leurs âmes, essayant de faire table rase de leurs erreurs passées malgré les entraves, en dépit des fantômes du passé qui les hantent encore. Le tout avec une sensibilité à fleur de peau. Et d’une grande émotion. C’était beau et addictif. Des personnages auxquels on s’attache facilement et on partage leurs tourments !

Le thème abordé par l’auteur est difficile mais hélas bien présent au quotidien donnant un ton réaliste à cette fiction plus que captivante !

Une romance à suspense et à moult rebondissements. Courte certes, mais magnifiquement réussie ! Le message est passée 5/5 !

L’amitié, le rire et beaucoup d’amour sont aussi présents pour alléger la haute tension des risques que les protagonistes ont traversé avec courage, soudés comme les doigts de la main !

Et un vrai plaisir de découvrir la plume de Wendy Roy que je ne connaissais pas encore ! Une plume talentueuse, fluide et riche d’une belle émotion !

Merci à l’auteur, aux éditions Addictives pour ce petit régal émotionnel !

Beyoncé – Blue (Video) ft. Blue Ivy

49947653_2019645511458394_4055730067060293632_n

Avis de fan page, Lorelei Chauhet, sur Sex Experience d’Angel Priest !


Hello les étoiles ! La team vous présente l’avis plus qu’enthousiaste de Lorelei sur Sex Experience d’Angel Priest !

Titre : Sex Experience

Auteur : Angel Priest

Éditeur : Auto-édition

Genre : Nouvelle érotique

Sortie : 9/01/19

Résumé : Sex Experience, et vos fantasmes deviennent réalité ; telle est la promesse de cette entreprise aux services très particuliers.
Dans cette première histoire courte, nous suivons une jeune femme qui n’aspire qu’à s’épanouir pour enfin briser les chaînes qui la retiennent. Pour cela, elle décide d’assouvir son fantasme le plus inavouable : devenir, le temps d’un après-midi, une reine du porno, désinhibée et libre.
Les volumes de cette série sont indépendants les uns des autres. Chaque nouvelle présente un nouveau personnage et une nouvelle expérience.
Note de l’auteur : Cette nouvelle comporte des scènes de sexe explicites et se classe dans la catégorie érotique/pornographique. Pour public averti.

L’avis de Lorelei :

J’ai eu l’immense honneur de découvrir la première nouvelle, d’une longue … très longue série ( j’espère) de nouvelles érotiques écrite par Angel Priest !

Je tiens, particulièrement à la remercier de sa gentillesse, de sa confiance alors que je ne suis qu’une lectrice lambda.
Rentrons dans le vif du sujet. Sex Expérience – volume 1 est une nouvelle pour un public averti (au moins, j’aurai prévenu) que j’ai dévorée.

L’auteur nous embarque dans un monde peu connu mais extrêmement affriolant. Pas le temps pour le blabla inutile. On rentre directement dans l’univers souhaité et pourtant je me suis attachée immédiatement à notre héroïne. Elle est douce, délicate et veut plus que ce que la vie lui a apporté jusque là. Ça tombe bien, elle va être servie !
Les dialogues, sont écrits à la perfection. J’ai eu envie de manger mon téléphone plusieurs fois. J’ai même été jusqu’à croiser le doigts (ou les jambes? questions de point de vue) pour que les protagonistes apparaissent en vrai ! -raté-
Pour celles qui sont en demande d’une lecture courte, passionnée, puissante et encore tant d’autres adjectifs qualificatifs que je peine à trouver tant j’ai encore l’esprit embarqué ou embrumé par ma lecture, vous pouvez y aller les yeux fermés ! Émotions garanties ! Vous allez même en réclamer encore et encore …
Bravo et merci pour à l’auteur pour cet écrit !

Superbus – Apprends-Moi

50224069_326266898215078_2662348783957835776_n

L’avis de Carine Louis et Emma sur Jumelles: En balade (Inna et Mey t. 2) et T- 1 Jumelles mais pas que


Titre : Jumelles : En ballade -Inna et Mey T2-
Auteur : Ludivine Delaune
Genre : Livre illustré pour enfant
Ebook : 1.49€
Résumé : Inna et Mey ont quatre ans et sont jumelles.
Elles aiment se balader mais les passants les regardent souvent.
Pourtant, elles ne sont pas différentes des autres…
Elles vont alors apprendre que chacun est unique à sa façon !

Retrouvez la deuxième histoire tirée d’une histoire vraie, celle de deux sœurs !
Mon avis écrit par #Carine :
C’est avec un immense plaisir que Louis -2 ans- et moi même, avons retrouvé Inna et Mey, les deux sœurs jumelles dans leurs nouvelles aventures. Après Jumelle mais pas que… Inna et Mey nous emmènent en ballade ! Oui mais … Où ?

Couleurs, senteurs et saveurs, voilà que nos jumelles préférées se rendent au marché avec leur maman. Mais… une fois de plus elles seront l’attraction.

Après le regard des enfants de l’école, les voici confrontées aux regards des adultes… C’est difficile pour ces petites filles qui ne comprennent pas pourquoi.

Ludivine Delaune offre une fois de plus une très belle histoire sur la différence et les émotions que peuvent ressentir les enfants face à l’insistance des autres sur leur ressemblance. Pourtant, elles sont bien différentes… Chacune est unique et a sa propre identité, ses propres goûts et une façon d’être et de penser qui lui appartient. Elles ont des idées différentes, des aspects physiques qui le sont également.

Toujours interactif, l’auteur inclut le petit lecteur dans son histoire en lui posant à lui aussi des questions qui vont le faire réfléchir à la situation.

Les illustrations sont très attrayantes et l’enfant aime parcourir les pages.

Notre lecture était en numérique et Louis a pris plaisir à le découvrir sur tablette. C’est génial de faire comme papa et maman ! puis on peut agrandir les images et bien chercher les différences 😉

Un grand merci à Ludivine Delaune pour nous avoir permis de découvrir les nouvelles aventures de Inna et Met, des jumelles pas comme les autres !

Vous n’avez pas encore découvert le premier tome ?

Emma 9 ans , vous invite à découvrir son avis avec ses mots ! Merci Emma ❤

L’avis d Emma sur « jumelles mais pas que »

C’est l’histoire d’Inna et Mey deux petites filles qui ont 4 ans et qui sont soeurs jumelles Elles s’amusent avec des enfants de leur école qui les appellent les jumelles mais elle ne sont pas très contente elles aimeraient beaucoup être appelé par leur prénom mais les enfants n’arrivent pas à les différencier alors elles décident d’en parler à leur maman qui leur explique que les autres enfants ne les regardent pas assez pour trouver leurs différences pourtant elles en ont Le lendemain quand les enfants arrivent à l’école et les appellent les jumelles elles leurs disent leurs prénoms et lena arrivent enfin à faire la différence entre les deux soeurs car elle a fait attention à leur différence.

Emma à beaucoup apprécié sa lecture elle a réussit à lire toute seule et à comprendre cette histoire elle a répondu également aux petites questions dans le livre voici ses réponses. Je suis en cm1 Je joue au chat et à la corde à sauter Oui j’ai des jumeaux dans mon école Oui ce sont deux frères ou soeurs nés le même jour et la même année Oui j’aurai beaucoup aimé m’habiller comme elle et jouer avec elle Tom doit attendre car inna et en bas et elle est pas contente car il l’a confondu avec Mey Oui c’est l’organe qui nous permet de vivre et respirer Mon livre préfère est le chien bleu Inna à la bouche de travers et elle n’a pas la même voix que sa soeur Je suis grande blonde mince les cheveux longs et ondulés et j’ai les yeux bleus Inna est la soeur jumelle de Mey elles sont blonde et ont 4 ans Oui j’ai hâte de connaître la suite de leurs aventures maman va m’acheter le numéro 2

 

Un grand merci à toi emma pour ton retour !

 

Notre avis à quatre mains sur Killer Love by Gwen Delmas !


Hello les étoiles ! La TeamdesEtoiles vous présente son avis coup de coeur sur Killer Love. Une romance à suspense haletant et excellemment aboutie de Gwen Delmas. Merci à Carole et Aux Editions Addictives pour l’envoi du service presse numérique !

Titre : Killer Love

Auteur : Gwen Delmas

Éditeur : Editions Addictives

Collection : Luv

Genre : Romance à suspense
Résumé : Elle était sa proie, elle devient sa faiblesse…

Morsen, imposant et ténébreux, observe Alessia, déterminée et discrète.
Il l’aborde, se glisse sous ses défenses et la fait sourire, se sentir belle pour la première fois depuis longtemps.
Ce qu’elle ignore, c’est qu’il referme sur elle un piège sans issue. Il a des ordres précis, des soupçons et des secrets violents.
Ce qu’il ignore, c’est qu’elle a le pouvoir de le désarmer plus sûrement que le pire de ses ennemis, elle va remettre en cause toutes ses certitudes.
À ce jeu de dupes et de mensonges, chacun risque sa vie, son âme et son cœur. Qui en sortira victorieux ?

L’avis de Carine

Morsen est responsable de la sûreté de Joseph Livrando, l’un des hommes d’affaire les plus influents de la région… ou plus précisément :  il est l’Homme de main du parrain local Marseillais.

C’est un pro qui ne laisse rien au hasard et ne fait en aucun cas dans les sentiments et encore moins dans les remords… Pourtant des remords, il devrait en avoir en voyant la nouvelle « proie » qu’il surveille depuis des semaines, vivre sa petite vie morne et insipide,  notant ses habitudes pour trouver la meilleure approche. Facile pour lui. Alessia est comme il l’appelle  » une femme de routine ». Discrète professeur d’italien dans un lycée privé des quartiers chics de la ville. Alessia est dans l’œil de mire de Morsen, et ce depuis que son fiancé a été dans son collimateur, Antony Revert l’ex comptable de son patron. Ex ? Ne vous leurrez pas, ce dernier n’a pas été viré mais tout simplement… nettoyé. Pourtant depuis sa disparition, des documents confidentiels et très compromettants atterrissent sur le bureau de son patron. Ou plutôt un document… Antony Revert est mort et Morsen est bien placé pour savoir qu’il ne risque pas d’envoyer quoi que soit de là où il se trouve… Alors qui joue avec eux ? Et si Alessia n’était pas si blanche colombe qu’elle le laisse paraître ? Voilà pourquoi il n’a toujours pas quitté sa surveillance depuis la mort de son fiancé. Il a des ordres précis, une mission, et il remplit toujours ses missions… qu’importe le prix à payer …

Alessia devient alors sa proie… Une proie qu’il va apprivoiser pour mieux s’en approcher… Il referme sur elle son piège, ne négligeant aucun détail. Aucun vraiment ? Et si tel était pris celui qui croyait prendre ? Et si en se rapprochant trop près, elle devenait sa faiblesse ?

Entre secrets, manipulations et mensonges, qui gagnera la partie ? Je vous laisse le découvrir 😉

Gwen Delmas nous a concoctée une petite merveille avec Killer Love. Elle nous emporte dans un univers différent qu’elle maîtrise à la perfection. Nous sommes loin de la comédie de Noël toi et moi, de la passion de Perfect Boss… Elle a choisi de nous faire vivre l’aventure ! L’aventure de son beau ténébreux, arrogant et calculateur dans une romance à suspense, un peu polar. Une aventure… coup de coeur !

Ha le beau Morsen Harton ! C’est loin d’être un gentil mais on ne peut que succomber à son charme. Le métissage de ses origines lui a donné un physique à faire tomber n’importe quelle femme à ses pieds.  Alessia ne dérogera pas à la règle et nous, encore moins. Pourtant au début ce n’était pas gagné car cette dernière n’est pas veuve depuis lontemps. Mais c’est mal connaitre Morsen de croire que cela n’est pas possible. Il compte bien triompher, c’est une question de principe mais pas que pour sa mission. Il aussi l’intention de joindre l’utile à l’agréable…

Alessia… cette femme discrète se cache derrière une apparence fade qui n’est autre que son armure. Son métier est sa passion dans laquelle elle s’implique au delà des limites imposées. Pour ses élèves, elle oublie ses problèmes et remise loin de sa tête tout ce qui ne les concerne pas. Pour ses élèves… mais aussi pour elle… C’est ce qui lui permet de tenir depuis la mort d’Anthony .. Cet homme qui l’a façonnée à l’image de ce qu’il voulait qu’elle soit, lui faisant perdre toute identité et aussi la lumière de son âme… Après être passée par plusieurs phases d’acceptation du deuil, elle espère pouvoir se reprendre en main, avancer, se prouver qu’elle est vivante…

L’auteur va malmener ses héros tout en maniant sa plume pour nous apporter un suspense haletant et les rebondissements nécessaires pour vivre l’action avec eux. Mais aussi toutes les émotions qui s’en dégage, et je peux vous dire qu’elles sont nombreuses. L’évolution d’Alessia est très bien menée, elle en a trop bavé pour retomber dans le même schéma. elle ne compte pas se laisser faire et la petit colombe va se transformer en une Amazone, romantique certes, avec un cœur je vous l’accorde, mais bien décidée à ne plus se laisser dicter sa vie. Elle va une nouvelle fois souffrir, mais elle ne sera pas la seule. Morsen avait tissé son filet mais c’est dans celui d’Alessia qu’il est tombé sans s’en rendre compte, ou plutôt en préférant occulter ce qui lui arrivait. Ce qui est bien, c’est que malgré tout, il ne perd jamais de vu qui il est vraiment et fera tout pour aller au bout de sa mission. Un combat qui risque fort de les briser tout les deux mais surtout de mettre leur vie en danger… Et c’est cela que j’ai beaucoup apprécié dans cette histoire. On pourrait penser que le beau ténébreux va se transformer en guimauve mais détrompez vous ! Et foncez lire cette histoire qui va vous surprendre. Gwen Delmas a une belle plume qui nous transporte sans préavis, et nous offre en plus, un décor bien imagé, des scènes toute en émotion tout en gardant un suspense captivant.

L’avisdeMya :

Tout d’abord, laissez-moi vous annoncer que le 3/4 de votre lecture si ce n’est plus, vous les passerez dans la tête du héros de Killer Love, Morsen. Ses apartés hauts en couleur et ses ressentis sans filtre vous accompagneront au fil des pages jusqu’à vous conquérir. Une bonne nouvelle n’est-ce pas ?

Morsen, de part sa fonction, n’est pas un mec aimable ni tendre. Il est connu pour être le plus implacable et impitoyable des agents de sécurité. Froid, déterminé et carré dans son travail, il fait le bonheur des malfrats pour lesquels il travaillent pour une protection rapprochée et plus si affinité ! Ses clients le paient au prix fort pour des missions qui peuvent être à haut risque ou tout simplement ennuyeuses.

Ce qui est le cas dans sa dernière mission. Suivre Alessia à longueur de journée devrait faire mourir d’ennui, un mec d’action comme lui. Alessia est une fille à habitudes. Elle trouve sécurité et assurance dans ces gestes routiniers.

Mais à notre grande surprise, Morsen se plaît à suivre les faits et gestes de cette jeune femme banale et invisible aux yeux de tout le monde sauf à ses yeux. En tentant une prise de contact plus rapprochée, la simplicité et le naturel d’Alessia aiguise sa curiosité et réactive son appétit pour les relations humaines.

Le regard affûté et rodé du prédateur a repéré la beauté cachée d’Alessia. Et s’il pouvait joindre l’utile à l’agréable, il ne se gênera pas d’en profiter en effet.

Et au moment où j’ai commencé à prier pour la douce agnelle, la belle a sorti les crocs et l’a battu à son propre jeu et sur son propre terrain.

Qui l’aurait cru ? Le chasseur est devenu proie. Malgré sa résistance et sa verve agonisante, la bête ne lui a laissé aucune chance pour se défaire du piège amoureux nommé Alessia ! Et le bonus, c’est qu’il redemandera.

Morsen cache bien son jeu. Un jeu dangereux effectivement dont il n’en sortira pas indemne. Car le jour où les masques tomberont, il devra rendre des comptes, et au centuple. Non seulement à la mafia qu’il l’emploie. Mais aussi à la femme qui ne quitte plus ses pensées. Ce jour là, il n’y aura plus de cours de rattrapage, ni pardon. Juste un échec et mat !

Le destin n’a pas gâté Alessia. Plus de famille, un mari cavaleur, et un amant menteur et traître. Mais elle a tous les atouts en main pour remettre les pendules à l’heure et vaincre la poisse qui semble lui coller aux basques.

Il est son chemin vers la reconstruction, elle est sa rédemption !

C’est ma première lecture de Gwen Delmas, et j’avoue que j’ai été agréablement surprise. Totalement charmée par le caractère conquérant de Morsen, je craignais pour le personnage féminin. Je n’aime pas les héroïne timorées et sans caractère. Mais j’aurais dû faire confiance à cette jeune auteur qui n’a pas été avare de ce côté là. Gwen nous a offert deux personnages dont le caractère affirmé et bien trempé fait des étincelles.

Chacun d’eux cachait sa personnalité pour des raisons propres mais à notre grand plaisir, leurs confrontations a laissé libre cours à leurs caractères passionnés pour vite dévoiler leurs vrais visages et on n’a eu cesse de se régaler de leurs joutes verbales. Rien que voir Alessia tenir tête à Morsen, ne pas faire cas de ses airs sombres et dangereux et surtout contrecarrer ses plans, c’était orgasmique !

L’auteur nous livre une superbe échauffourée surtout qu’au fil des pages, elle nous emporte de surprise en surprise. Killer Love ne laisse pas de place à l’ennui, ni à la guimauve. Moult rebondissements, des secrets, du danger mais aussi de rire pour relâcher la pression de temps à autre. Le tout brodé de fils d’or avec un suspense tenant et d’une lourde tension sensuelle !

A l’instar des protagonistes, Killer love cache bien son jeu. Car des révélations vont donner un ton différent et plus profond à cette trame brillamment élaborée.

En somme, une romance à haute tension, sexy, drôle avec toute une palette d’émotions intenses. Et des personnages très réalistes et addictifs sans oublier les rôles secondaires qui sont omniprésents et consistent un point déterminant au scénar. Et en bonus, un style aisé et fluide dans l’ensemble !

Merci Gwen Delmas pour cette belle romance au goût amer du danger mais qu’on ne peut s’empêcher de boire comme du petit lait !

Nicole Scherzinger – Killer Love

48212731_710058216039569_4495260359954792448_n

J’écris, tu me lis, mais qui suis-je Avec Gwen Delmas Auteur


Bonjour les Étoiles, une fée m’a lancé le défi de me présenter à vous, comme ça, avec ce que j’estime nous définir le mieux, mes livres et moi.

Un exercice pas si simple que ça !

Mais bon, ce que fée veut, Gwen peut !

Je m’appelle donc Gwen, si si vraiment. Je suis dans la première partie de la quarantaine. Je vis dans le sud de la France, où je suis née, même si une partie de mes racines et de mon cœur est nettement plus à l’Ouest, en Bretagne et en terres celtes.

Je suis bien entourée au quotidien par l’Homme, le complice de mes rêves et de mes délires et nos deux merveilles, jolie princesse et petit homme.

J’ai de nombreuses passions. À vous de me dire si ça se retrouve dans mes livres !

J’adore l’histoire, le foot, en particulier un club français à une étoile, Marseille et la Provence, les pays celtes, en particulier l’Écosse où je rêve de retourner, l’Allemagne et l’Italie, les séries que je dévore en boulimique, Mel Gibson (ces yeux !!!!!) et Keanu Reeves, … parce que Keanu.

Je vis en musique, j’écoute un peu de tout, mais avec une préférence pour U2, Coldplay, Muse, Radiohead, Maroon 5, Boyce Avenue et 30 Seconds to Mars et mon dernier chouchou, Ultimo.

Je rêve de tatouages, mais pour le moment, la douillette en moi est un peu plus forte. Quoique. Vous vous rappelez ce que je vous ai dit, ce que fée veut, …. Et là, lorsque deux fées proposent de m’accompagner, …. Si le tatoueur ne craque pas devant nos fou-rires, on devrait faire quelque chose.

Je suis une lectrice compulsive, dans de nombreux genres, classique, historique, polar, fantasy, dystopie, et bien sûr romance ! J’ai de nombreux auteurs chouchous et certains titres que je connais presque par cœur à force de les relire. Je chronique tous ces genres sur mon blog Melimelo de Gwen, même si pour le moment, j’écris surtout en romance.

J’ai publié à ce jour trois romans, tous édités dans la collection Luv des Éditions Addictives, une des maisons d’édition où je puise une large partie de mes lectures.

Noël toi et moi est sorti en premier, en novembre 2017 pour le numérique et octobre 2018 pour le broché. C’est une romance de Noël, une comédie romantique, piquante qui parfois serre un peu la gorge. Elle met aux prises Héloïse, une jeune femme sûre d’elle dans sa vie professionnelle et amoureuse et Alexandre, un homme que j’ai voulu plus doux, même si dans les bras d’Héloïse, il se révèle aussi bouillant comme la lave.

Perfect boss a été ma seconde publication. Elle est sortie en numérique pour la Saint Valentin 2018 et sa version brochée rejoindra nos bibliothèques pour la Saint Valentin 2019.

Le ton en est un peu différent. Il s’agit davantage d’une romance contemporaine dans le monde du journalisme sportif. Elle tourne autour de Carla, vice-championne olympique d’épée -un clin d’œil personnel- encore une demoiselle à tempérament, voire, avouons tout, à sale caractère. Je me suis beaucoup amusée avec elle et avec son entourage. J’ai écrit ce livre très vite, avec un rythme parfois effréné, presque dépassée par mes personnages et leurs histoires.

Pour Killer Love, mon bébé 3, j’ai pris plus de temps et je suis partie sur un autre style, un peu plus polaromance. Attention, ce n’est pas une dark romance, mais l’aspect suspense, rebondissements est nettement plus marqué.

J’ai une affection particulière pour celui-ci, d’abord parce que j’ai eu un crush incroyable pour mon héros, Morsen. C’est un homme mystérieux, qui calcule tout et ne laisse place à aucune improvisation, y compris à l’heure de séduire Alessia, une jeune femme en deuil, qu’on pense au départ effacée et malléable. « Elle était sa proie, elle devient sa faiblesse ». Voilà qui résumé bien leur histoire. Mais j’aime aussi ce roman parce que c’est le premier écrit sous l’œil vigilant de deux bêta-lectrices de choc, Carine et Sophie Pierucci qui ont été les bonne-fées marraines les plus attentives auxquelles mon bébé aurait pu prétendre.

Il n’est pour l’heure sorti qu’en numérique, le 3 décembre dernier.

À savoir : il existe des bonus pour ces trois romances, à retrouver sur mon blog https://melimelodegwen.fr et sur le site des éditions Addictives, pour prolonger un peu le bonheur.

Et maintenant ?

Je me suis rendue compte que j’avais encore des choses à faire vivre à mes personnages. Pour le moment, même si deux idées totalement nouvelles trottent dans ma tête, je travaille sur des spinoff, de Perfect boss d’abord, de Noël toi et moi ensuite (je n’en ai pas fini avec Chloe, la sœur peut-être pas si irrécupérable) et Elrik, le frère de Morsen.

Qui sait ? Peut-être les retrouverons-nous dans les mois qui arrivent ?

Avant de conclure ce petit mot, je voulais en tout cas vous remercier toutes pour l’accueil fait à mes histoires, pour vos commentaires, vos petits mots, dans l’espoir de vous rencontrer bientôt pour en parler de vive voix.

Merci Gwen ! Défi réussi !

Retrouvez tous les romans de Gwen par ici :

Noël toi et moi / Disponible

Ebook : https://amzn.to/2Az6bo2

broché : https://amzn.to/2Rcn3uZ

Perfect Boss :

Broché à paraître le 14 février en préco ici : https://amzn.to/2RGVIQS

Ebook disponible : https://amzn.to/2CWImIo

Killer Love : Disponible en ebook seulement ici : https://amzn.to/2CWImIo

Récapitulatif des chaussettes gagnantes au concours de Noël & Remerciements !


Hello les étoiles ! Pour être sûr que tout le monde a reçu son lot, voici un récapitulatif des lots mis en jeux et les chaussettes gagnantes! Mais avant tout, nous vous remercions chaleureusement pour vos participations massives et d’avoir joué le jeu des chaussettes. Comme nous remercions tous les auteurs et maisons d’éditions qui ont soutenu nos jeux et concours de Noël sur notre page avec des contributions plus que généreuses !

A.B Blackwood – Lindsey Tu / BMR – Hachette – Sophie S. Pierucci – Gwen Delmas – Anne Cantore – Editions Addictives – Milady – Editions Plumes du Web – Nisha et caetera – Juno Publishing France – Twiny B. – Danielle Guisiano – Marie HJ – Shana Keers – Priincess Ramera Cassi – Françoise Berr – Joséphine L.H – Sylvie Bougeot – Ena Fitzbell – Bridget Page !

▶️1 livre broché Murder Game offert par A.B Blackwood

  • Chaussette gagnante : Jennifer Jeanne Target – Etat : Reçu

▶️ 1 ebook Over The Bars offert par BMR + MP dédicacé offert par Lindsey Tu

  • Chaussette gagnante : Dina Joly – Etat : Reçu

46501646_909564512586744_5072049685846294528_n

▶️ 1 lot de 12 MP de la page offerts par la team des étoiles

  • Chaussette gagnante : Lindsey Tu – Etat : Non envoyé

▶️1 livre broché My SteppBrother offert par Sophie S. Pierucci

  • Chaussette gagnante : Lorelei Chauchet – Etat : Reçu

▶️ 1 lot de Le thé des étoiles + Sachet de friandises offerts par la TeamDesEtoiles

  • Chaussette gagnante : Floriane Lauris État : Reçu

▶️ 1 calendrier sexy offert par Anne Cantore

  • Chaussette gagnante : Isabelle Caillet – Etat : Non reçu

▶️ Lot d’un livre broché Spitfire in Love + Tote-bag + Pins offerts par Hachette/BMR

  • Chaussette gagnante : Priscilla Bretel Moreno -Etat : Reçu

▶️ 2 lots de Goodies offerts par Gwen Delmas

  • Chaussettes gagnantes : Karine Aumaitre & Stéphanie Roca – Etat : Reçu

▶️ 1 ebook Black Swan offert par Nicha et Caetera

  • Chaussette gagnante : Valérie Martin – Etat : Reçu

▶️ 1 Bon Amazon pour l’achat de Victoire, ebook offert par la TeamDesEtoiles + MP dédicacé offert par Bridget Page

  • Chaussette gagnante : Marie Brau-Gaye. – Etat : Reçu

▶️Lot de 2 livres poche : Bad Romance, 1&2 de Céline Mancellon offerts par Milady éditions

  • Chaussette gagnante : Mélissa Pts – Etat : Reçu

▶️1 lot de 2 Livres brochés With Love1&2 dédicacés + MP offerts par Marie HJ

  • Chaussette gagnante : Laetitia Letty – Etat : Reçu

▶️ 1 livre broché SalicorneTome 1 offert par son auteur Françoise Berr

  • Chaussette gagnante : Cindy Ryan Emy – Etat : Reçu

▶️1 Box The Fallen Angels offerte par Priincess Ramera Cassi

  • Chaussette gagnante : CassiBella Mistigris – Etat : Reçu

▶️ 1 Livre broché dédicacé au choix offert par Shana Keers

  • Chaussette gagnante : Elina Reant – Etat : Non reçu

▶️ 1 Lot de Goodies offerts par Ena Fitzbel

  • Chaussettes gagnantes : Aurélie Le Gallo – Karen Droux – Mandy Lou

▶️ 1 livre broché Mafia italienne + Tote-bag offerts par Joséphine L.H

  • Chaussette gagnante : Christelle Baer – Etat : Non envoyé

▶️ 1 ebook de My lover, my Enemy offert par les éditions Addictives

  • Chaussette gagnante : Carine Delcuse – Etat : Reçu

▶️ 3 ebooks + 3 MP dédicacés offerts par les Éditions Plume du Web

Chaussettes gagnantes :

  • Dina Joly : Âmes captives, tome 1 de G.H. David – Etat : Reçu
  • Martine Gourdon Gérard : Déviant, tome 1 de Cara Solak – Etat : Reçu
  • Céline Dauzats : Matriochkas, tome 1 de Christelle Da Cruz – Etat : Non réclamé

▶️1 Livre broché Black Sky + Goodies offerts par Twiny B.

Chaussettes gagnantes :

  • Nadia Favre : Livre broché + goodies – Etat : Non renseigné
  • Edwige NdibiElisabeth RibeiroCéline Linecai Sergent Magalie Marsy – Etat : Non renseigné

▶️1 Livre broché Chambre 312 offert par Sylvie Bougeot

  • Chaussette gagnante : Martine Pek – Etat : Reçu

▶️1 ebook Love & Hope offert par Nisha et caetera

  • Chaussette gagnante : Coralie Legeay Ou Marie – Etat : Non renseigné

▶️ 1 enveloppe surprise pour la plus photo des illuminations de Noël offerte par la TeamDesEtoiles

  • Chaussette gagnante : Louve Alpha – Etat : Non envoyé

▶️ 1 ebook au choix offert par Juno Publishing France

Chaussettes gagnantes :

  • Marie-Christine Lagarde : Une enveloppe de goodies au lieu de l’ebook – Etat : Non envoyé (sous 3 semaines)
  • Ella Lores : Ebook Juno Publishing en bon Amazon – Etat : Non réclamé

▶️1 livre poche dédicacé Où que tu sois, je t’entendrai offert par Danielle Guisiano

  • Chaussette gagnante : BGclaudine Mathys – Etat : Reçu

Merci pour votre attention les étoiles ! La team vous donne rendez-vous bientôt pour d’autres concours et jeux à la clé des lots qu’on a pas pu mettre en jeu !

49210676_1217375875088723_7255183383469228032_n

Cold Hearted, tome 4 : Implacable by Angel .B mon avis !


Hello les étoiles ! Je vous présente mon avis sur le final de la saga Cold Hearted – Implacable. Un final époustouflant à l’image des trois autres tomes. Je remercie Angel .B pour cette belle lecture et pour l’envoi du service presse !

Titre : Cold Hearted, tome 4 : Implacable

Auteur : Angel .B

Éditeur : AA éditions

Genre : Romance

Broché : Lien d’achat
Résumé : Rodrigue Lambert pose rageusement le torchon local sur la table. Le journal relate le mariage de Fred et Bastien, non sans oublier les meurtres qui ont eu lieu au domaine Fenterêt tout au long de ces dernières années. Et comme pour bien remuer le couteau dans la plaie, il y a aussi un rappel du soir où Manon Cinion s’est fait tirer dessus… Rodrigue ne sait plus quoi faire pour faire prendre conscience à celle qu’il aime, que le fauteuil roulant n’est pas la solution, qu’elle peut retrouver l’usage de ses jambes.Une chose est certaine, il fera en sorte de lui redonner sa joie de vivre, de plus et même avec son handicap, rien ne l’empêchera de la désirer comme un dingue. Voire même de se faire aimer d’elle tout simplement… Mais les fantômes du passé les laisserontils en paix ? Rien n’est moins sûr…

L’avisdeMya :

Je dois avouer que c’est la première fois que je cale devant un personnage de Angel .B ! Et pourtant…J’ai super adoré cette nouvelle aventure à rebondissements de la saga Cold Hearted.

La vie reprend son cours pour Yael, Bastien et leurs compagnes. Et font place à la fête pour oublier les derniers faits sanglants qui ont failli coûter la vie à Fred et à Manon.

La bande pensait qu’ils ont en fini avec le domaine Fenterêt et ses satanés fantômes ! Mais la suite des événements vont hélas les détromper. Il y a certains spectres qui ont la dent tenace et ne lâcheront pas l’affaire avant de détruire tous les habitants du Ranch !

Manon, le personnage en question, est très centrée sur elle-même. Certes, sa vie est devenue un cauchemar et de plus en plus compliquée depuis les terribles incidents survenus au domaine, mais elle est entourée d’une bande d’amis solidaires et attentifs à tous ses besoins et qui ne demandent qu’à l’aider. Est-elle reconnaissante ? Je dirais très peu ! Hystérique et de mauvais poil à plein temps en contre partie de la gentillesse de ses amis et la patience d’un certain Rodrigue. Ce dernier m’a surprise et conquise par son dévouement et sa constance devant le comportement caractériel et abusif de Manon.

Épuisée par son lourd fardeau qu’est la culpabilité, cette dernière reste sourde aux supplications et les efforts de Rodrigue qui ne sait plus comment la reconquérir. Pourtant, il a usé de tous les stratagèmes pour se faire pardonner sa trahison.

Au fil des pages, Manon perd de plus en plus le contrôle de ses émotions et bascule presque dans la folie. C’est à ce moment là que le choses deviennent plus claires pour le lecteur. Car on comprend que les sauts d’humeur de Manon et son attitude lunatique sont sont les symptômes d’un trouble psychique qui nécessite des soins rigoureux. Et pour se consacrer à sa guérison, cette dernière fait le choix d’être hospitalisée. Choix qui n’a pas fait l’unanimité. Surtout chez Rodrigue qui a pris cela comme un rejet. Et comme pour enfoncer le clou, sa meilleure amie, Nathalie, le conforte dans l’idée que Manon se joue de lui et de ses sentiments pour elle ! Ce qui a crée une lourde tension entre eux et d’où la décision de la laisser tomber et ne plus se fier à elle.

Si la bande a abandonné le domaine pour fuir le fantôme de Jacqueline qui y rôde toujours aussi menaçant, elle était loin de deviner qu’elle abrite dans son sein un serpent venimeux qui attend son heure pour tous les anéantir !

Un très beau final que l’auteur nous a offert dans ce quatrième tome plein d’émotions, moult rebondissements haletants et sous haute tension. Manon, malgré l’envie de lui mettre une bonne raclée m’a beaucoup émue et s’est révélée attachiante. Quant à Rodrigue, il était ma plus belle surprise. Car tout le long des pages, usant de son humour plus au moins douteux, m’a fait beaucoup rire même dans les moments les plus graves.

Et c’est toujours un plaisir de retrouver les autres membres de la bande qui ont joué un rôle déterminant aussi dans le dénouement ce dernier tome.

Une sexy romance à suspense rondement menée que je ne peux que vous recommander. Et cerise sur le gâteau, Angel .B nous a offert un superbe bonus à déguster sans modération !

Paula Abdul – Cold Hearted

49535906_343907009526533_3064755642993475584_n

L’avis de Carine sur le roman de Marie H.J With Love #2 Joachim


Titre : With Love #2 Joachim
Auteur : Marie H.J
Genre : Romance MM
Editions : Marie H.J Private
Ebook : 4.99€ ici
Broché : 14.99 € là
Résumé : Identité : Joachim LebrunProfession : FleuristePassions : Mon homme, mes amis, ma chatte, mon chien à temps partiel, mon métier, la vie.Commentaire : Le destin distribue les joies, les peines, l’amour et la haine. Sans prévenir, sans raison, parfois, il décide de tout faire basculer. Comment l’affronter, lorsque l’on se sent seul et désarmé ?Au malheur qui frappe au hasard, je n’ai trouvé qu’une seule parade. L’Amour. L’Amour est l’unique réponse. La tendresse, la douceur et l’amitié, ses plus fidèles alliées. Et moi dans tout ça ? J’essaye de respirer. D’emprisonner entre deux battements de cœur ce que nous appelons le bonheur. Romance mettant en scène une relation homosexuelle (M/M), s’y trouvent plusieurs scènes explicites. Lecture conseillée pour les lecteurs âgés de 18 ans et +
Mon avis :

Et si je vous disais que je me suis prise une belle claque ? Et bien voilà qui est fait !

Joachim a rendu les armes et vit depuis plusieurs mois une vraie histoire d’amour avec son beau militaire. Lui qui prônait le célibat et les relations libres a enfin trouvé chaussure à son pied et file le parfait amour.

Mais si tout va bien dans son couple, ce n’est pas le cas de son boulot. Sa veille patronne acariâtre lui a joué un sale tour ! « Rose en soie », le magasin de fleur dans lequel il travaille, ne lui appartiendra finalement pas. Cette mégère lui avait pourtant promis que dès qu’elle serait prête pour la retraite il serait prioritaire, mais non… Son fils fraîchement divorcé , père d’une petite princesse de 5 ans, avait besoin de remonter la pente et d’un boulot, donc le voilà qu’il devient son nouveau patron !

Milo un homme réservé, brisé qui vient de voir sa vie voler en éclat, rattrapé par un passé qui n’a pas voulu le laisser en paix…. Ce dernier à bien d’autres soucis en tête que de supporter l’exubérance de son employé et encore moins ses excentricités vestimentaires que Jo amplifie un peu plus chaque jour pour le faire rager. Sa princesse lui manque et il ne sait plus vraiment qui il est….

La cohabitation au sein du magasin est chaotique et l’ambiance très lourde et tout en tentions. Aucun des deux ne peut supporter l’autre et Jo en joue à la perfection. Le saucisson n’a qu’à bien se tenir, la crevette compte bien gagner la bataille !

Puis un jour …. tout bascule, et là, plus envie de jouer…

Le destin a joué la mauvaise carte et laissé Jo  à terre… Comment faire face à tant de souffrance lorsqu’on est seul… anéanti… brisé… Quand le coeur se déchire en mille morceaux avec toute cette douleur qui l’accompagne. Comment gérer ce mal qui nous bouffe et nous enfonce chaque jour, chaque heure, chaque minute un peu plus dans un vide abyssal qui devient de plus en plus douloureux ? Jo a besoin qu’on lui tende la main…. qu’on l’aide, qu’on le console, qu’on le cajole. Qu’on lui mente en lui disant que tout ira vite mieux… Mais Jo ne sais même pas comment appeler à l’aide… il ne sait même plus comment on respire…

Et si … cette main qu’on lui tendait n’était pas celle d’un des ses fidèles amis ? l’accepterait-il ?

Dès le prologue Marie H.J a donné le ton de cette nouvelle romance qui concerne Jo. Un ton sarcastique avec un fou rire dès les premières lignes à l’image de notre protagoniste…. Mais si je vous disais que je me suis complètent fourvoyée sur ce qu’il m’attendait ? (préjugés ? Jo = rire = frivolité=légèreté ?). Hum… nous sommes vite loin de tout cela…

Je dois vous avouer avoir eu très très peur avant de débuter ma lecture. J’avais trop aimé Vadim et Adam dans le premier opus de la saga et il faut dire que Joachim… et bien, même s’il me faisait rire… Même si il est très sympa et pardessus tout, un ami très fidèle, son côté « folle » n’était pas du tout ma tasse de thé. Et pourtant… lorsque je vous dis plus haut que je me suis prise une belle claque c’est la stricte vérité. Une nouvelle fois, les préjugés ont eu raison du bon sens et c’est un peu aussi ce que va nous faire comprendre Marie dans cette lecture hautement addictive.

Et si… Jo se cachait volontairement derrière cette exubérance ? Jo est sensible, entier et fidèle envers ses amis tout comme il peut l’être face à son mode de vie. Son exubérance ? C’est sa carapace, son bouclier contre ceux qui ne prennent pas le temps de gratter la surface pour atteindre son coeur. Car notre Jo est loin d’être un insouciant qui ne pense qu’au bien être de sa chatte et de sa petite vie. Il nous l’a déjà fait voir avec Vadim.

Pour pouvoir l’atteindre, ce n’est pas facile… Mais quand il aime, il donne sans compter avec toute cette sensibilité qui le caractérise dès qu’on le connait.

Pour Milo, ce sera une autre histoire…

C’est un Jo sans armure, qu’il va découvrir un matin dans la boutique… Un Jo anéanti, perdu dont la souffrance est passé au delà des pages pour venir percuter mon cœur et le mettre en miettes à son tour. Les émotions sont vives et profondes. Elles nous emportent dans le même tourbillon de douleur que lui mais aussi, dans le même désarroi de Milo face à la situation.

Milo qui va tout faire pour le soutenir tout en essayant de démêler le chaos de sa triste vie en parallèle. Même si les situations sont différentes, ils ont tous les deux une page à tourner sur le passé pour pouvoir affronter le présent et aussi penser au futur. Tout deux doivent remonter la pente et surtout se donner le droit d’être heureux. Tout deux sont seuls face au gouffre qui les aspire…. Mais pas si seul que cela finalement …. Ils sont chacun la main tendue de l’autre…

La tendresse, l’amitié, l’amour…. Ce tome est une explosion d’émotions et de sentiments. On rit, on pleure, on aime… On rage aussi et on s’incline devant le bonheur du pardon, de la reconstruction et de la renaissance. L’amour n’est pas toujours le remède à tout mais quand on est Jo, l’amour est le carburant qui fait battre son coeur et qui colore sa vie tout en colorant celle des autres…. La vie en bleu canard peut être sympa non ? Qu’en penserait Princesse Zoé ? Et vous ?

Marie traite une nouvelle fois des sujets d’actualité, parfois tabou pour certains car la tolérance n’est pas souvent de mise sur des situations pareilles.  Des sujets délicat sur la reconstruction où la encore, elle va manier sa plume à la perfection en mettant des mots sur des maux toujours juste et dans le respect de la situation. Dans un cheminement psychologique bien mené où la patience est de mise avec parfois simplement une présence, un geste, un regard …  Ce deuxième tome est un concentré d’émotions à l’état pure, un concentré d’amour, d’amitié et d’acceptation…

Un grand merci à Marie H.J pour sa confiance mais aussi pour m’ouvrir un peu plus les yeux à chaque fois que je la lis. ❤