L’avis de Carine sur le roman de Marie H.J With Love #2 Joachim

Titre : With Love #2 Joachim
Auteur : MSans titre 8rie H.J
Genre : Romance MM
Editions : Marie H.J Private
Ebook : 4.99€ ici
Broché : 14.99 € là
Résumé : Identité : Joachim LebrunProfession : FleuristePassions : Mon homme, mes amis, ma chatte, mon chien à temps partiel, mon métier, la vie.Commentaire : Le destin distribue les joies, les peines, l’amour et la haine. Sans prévenir, sans raison, parfois, il décide de tout faire basculer. Comment l’affronter, lorsque l’on se sent seul et désarmé ?Au malheur qui frappe au hasard, je n’ai trouvé qu’une seule parade. L’Amour. L’Amour est l’unique réponse. La tendresse, la douceur et l’amitié, ses plus fidèles alliées. Et moi dans tout ça ? J’essaye de respirer. D’emprisonner entre deux battements de cœur ce que nous appelons le bonheur. Romance mettant en scène une relation homosexuelle (M/M), s’y trouvent plusieurs scènes explicites. Lecture conseillée pour les lecteurs âgés de 18 ans et +
Mon avis :

Et si je vous disais que je me suis prise une belle claque ? Et bien voilà qui est fait !

Joachim a rendu les armes et vit depuis plusieurs mois une vraie histoire d’amour avec son beau militaire. Lui qui prônait le célibat et les relations libres a enfin trouvé chaussure à son pied et file le parfait amour.

Mais si tout va bien dans son couple, ce n’est pas le cas de son boulot. Sa veille patronne acariâtre lui a joué un sale tour ! « Rose en soie », le magasin de fleur dans lequel il travaille, ne lui appartiendra finalement pas. Cette mégère lui avait pourtant promis que dès qu’elle serait prête pour la retraite il serait prioritaire, mais non… Son fils fraîchement divorcé , père d’une petite princesse de 5 ans, avait besoin de remonter la pente et d’un boulot, donc le voilà qu’il devient son nouveau patron !

Milo un homme réservé, brisé qui vient de voir sa vie voler en éclat, rattrapé par un passé qui n’a pas voulu le laisser en paix…. Ce dernier à bien d’autres soucis en tête que de supporter l’exubérance de son employé et encore moins ses excentricités vestimentaires que Jo amplifie un peu plus chaque jour pour le faire rager. Sa princesse lui manque et il ne sait plus vraiment qui il est….

La cohabitation au sein du magasin est chaotique et l’ambiance très lourde et tout en tentions. Aucun des deux ne peut supporter l’autre et Jo en joue à la perfection. Le saucisson n’a qu’à bien se tenir, la crevette compte bien gagner la bataille !

Puis un jour …. tout bascule, et là, plus envie de jouer…

Le destin a joué la mauvaise carte et laissé Jo  à terre… Comment faire face à tant de souffrance lorsqu’on est seul… anéanti… brisé… Quand le coeur se déchire en mille morceaux avec toute cette douleur qui l’accompagne. Comment gérer ce mal qui nous bouffe et nous enfonce chaque jour, chaque heure, chaque minute un peu plus dans un vide abyssal qui devient de plus en plus douloureux ? Jo a besoin qu’on lui tende la main…. qu’on l’aide, qu’on le console, qu’on le cajole. Qu’on lui mente en lui disant que tout ira vite mieux… Mais Jo ne sais même pas comment appeler à l’aide… il ne sait même plus comment on respire…

Et si … cette main qu’on lui tendait n’était pas celle d’un des ses fidèles amis ? l’accepterait-il ?

Dès le prologue Marie H.J a donné le ton de cette nouvelle romance qui concerne Jo. Un ton sarcastique avec un fou rire dès les premières lignes à l’image de notre protagoniste…. Mais si je vous disais que je me suis complètent fourvoyée sur ce qu’il m’attendait ? (préjugés ? Jo = rire = frivolité=légèreté ?). Hum… nous sommes vite loin de tout cela…

Je dois vous avouer avoir eu très très peur avant de débuter ma lecture. J’avais trop aimé Vadim et Adam dans le premier opus de la saga et il faut dire que Joachim… et bien, même s’il me faisait rire… Même si il est très sympa et pardessus tout, un ami très fidèle, son côté « folle » n’était pas du tout ma tasse de thé. Et pourtant… lorsque je vous dis plus haut que je me suis prise une belle claque c’est la stricte vérité. Une nouvelle fois, les préjugés ont eu raison du bon sens et c’est un peu aussi ce que va nous faire comprendre Marie dans cette lecture hautement addictive.

Et si… Jo se cachait volontairement derrière cette exubérance ? Jo est sensible, entier et fidèle envers ses amis tout comme il peut l’être face à son mode de vie. Son exubérance ? C’est sa carapace, son bouclier contre ceux qui ne prennent pas le temps de gratter la surface pour atteindre son coeur. Car notre Jo est loin d’être un insouciant qui ne pense qu’au bien être de sa chatte et de sa petite vie. Il nous l’a déjà fait voir avec Vadim.

Pour pouvoir l’atteindre, ce n’est pas facile… Mais quand il aime, il donne sans compter avec toute cette sensibilité qui le caractérise dès qu’on le connait.

Pour Milo, ce sera une autre histoire…

C’est un Jo sans armure, qu’il va découvrir un matin dans la boutique… Un Jo anéanti, perdu dont la souffrance est passé au delà des pages pour venir percuter mon cœur et le mettre en miettes à son tour. Les émotions sont vives et profondes. Elles nous emportent dans le même tourbillon de douleur que lui mais aussi, dans le même désarroi de Milo face à la situation.

Milo qui va tout faire pour le soutenir tout en essayant de démêler le chaos de sa triste vie en parallèle. Même si les situations sont différentes, ils ont tous les deux une page à tourner sur le passé pour pouvoir affronter le présent et aussi penser au futur. Tout deux doivent remonter la pente et surtout se donner le droit d’être heureux. Tout deux sont seuls face au gouffre qui les aspire…. Mais pas si seul que cela finalement …. Ils sont chacun la main tendue de l’autre…

La tendresse, l’amitié, l’amour…. Ce tome est une explosion d’émotions et de sentiments. On rit, on pleure, on aime… On rage aussi et on s’incline devant le bonheur du pardon, de la reconstruction et de la renaissance. L’amour n’est pas toujours le remède à tout mais quand on est Jo, l’amour est le carburant qui fait battre son coeur et qui colore sa vie tout en colorant celle des autres…. La vie en bleu canard peut être sympa non ? Qu’en penserait Princesse Zoé ? Et vous ?

Marie traite une nouvelle fois des sujets d’actualité, parfois tabou pour certains car la tolérance n’est pas souvent de mise sur des situations pareilles.  Des sujets délicat sur la reconstruction où la encore, elle va manier sa plume à la perfection en mettant des mots sur des maux toujours juste et dans le respect de la situation. Dans un cheminement psychologique bien mené où la patience est de mise avec parfois simplement une présence, un geste, un regard …  Ce deuxième tome est un concentré d’émotions à l’état pure, un concentré d’amour, d’amitié et d’acceptation…

Un grand merci à Marie H.J pour sa confiance mais aussi pour m’ouvrir un peu plus les yeux à chaque fois que je la lis. ❤

Bravo les étoiles ! vous avez trouvé la lettre mais n’oubliez pas qu’on parle de saga là ! alors alors vous pensiez en avoir fini ?

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s