Love & Hope – Ether by Julie Dauge, mon avis !


Hello les étoiles ! Ce soir, je vous recommande Love & Hope – Ether de Julie Dauge ! Merci Nisha et cætera pour l’envoi du service presse

Titre : Love & Hope, tome 2 – Ether

Auteur : Julie Dauge

Éditeur : Nisha et cætera

Genre : Romance 

Broché : Lien précommande
Résumé : La famille d’Ether est riche, très riche ; et elle veut l’être encore plus. C’est pour cette raison que, dès son plus jeune âge, Ether est promise à un PDG de quarante ans son aîné. Par cette union, ses parents souhaitent créer une alliance et ainsi faire fructifier l’entreprise familiale. Mais à quel prix ?
Sacrifiée pour l’argent, Ether n’est pas une adolescente comme les autres. À 20 ans elle n’a jamais connu l’amour de ses parents, n’a pas le droit de choisir ses vêtements ou d’aller sur Internet, et n’a jamais eu ni amis ni petit copain.
Un jour, dans un élan de folie, elle suit sa  » liste désespérée  » qu’elle a écrite quelques années plus tôt. Que ce soit pour aller à une soirée étudiante ou assister à un match, elle n’hésitera pas à user de subterfuges pour faire ces choses qui lui sont interdites qui vont la mener à sa rencontre avec Micah et à développer une relation secrète par textos. Avec lui, elle se sent revivre.
Un soir, c’est le choc de trop. Ether décide de changer le destin qu’elle s’est depuis longtemps résignée à subir. Elle demande alors à Micah la plus folle des preuves d’amitié pour se sauver d’un sordide avenir tout tracé.
Pour le meilleur, et pour le pire…

L’avisdeMya :

Après une lecture mitigée du premier tome de Love & Hope, j’ai commencé le deuxième tome avec une certaine appréhension. Mais plus de peur heureusement. Ce tome consacré à Ether est de loin meilleur, par la force de l’émotion que dégage la trame et aussi par  la fluidité du récit.

Micah, l’un des meilleurs amis de Tirell, au jour au lendemain, a arrêté d’être le bouffon de la bande. Celui qui rit de tout et de rien. Et s’est délesté de son « je m’en foutisme » qui frisait parfois l’irrespect. Une vraie tête à claques si j’ose dire !

Mais dans ce tome, je le découvre plus mature qu’il ne paraissait. Plus posé, si loyal, plus patient et tellement aimant. Un changement radical. Est-ce sa rencontre avec Ether qui a provoqué le déclic ou juste cachait-il bien son jeu ?

En tout cas, il m’a surprise par une maturité inattendue. La preuve, sa réaction devant la crise financière que traversait ses parents. Son soutien indéfectible à son meilleur ami et surtout à la cause désespérée de celle d’Ether.

Cette dernière traversait une période difficile mais ne pouvait trouver une aide auprès de ses parents. Des parents pour lesquels, elle est devenue depuis ses quatre ans, une monnaie d’échange qui rapporterait une jolie dot dans sa corbeille de la mariée !

Rassurez-vous, l’histoire ne se passe pas au 19e siècle mais bien au 21e. Mais, à ce qu’il paraît, c’est toujours d’usage de monnayer sa chair contre des espèces sonnantes et trébuchantes dans les hautes sphères de la société. Ether, fêtera bientôt sa majorité, et rien ni personne n’empêchera, son fiancé gâteux, de réclamer son dû.

Et si Micah était la solution à cette situation d’urgence ?

Micah est son meilleur ami, elle l’apprécie et il le lui rend bien. Ce n’est pas une base pour se reconstruire une vie mais c’est de bon guerre. Ses parents ne lui ont pas laissé de choix. Et après tout, sa proposition « indécente » ne sera pas pour de vrai n’est-ce-pas ?

Et depuis, leur destin s’est scellé d’une promesse pour le meilleur et pour le pire !

Ether a été privée d’amour et d’amitié. Isolée à cause de la rapacité de sa famille et la perversité de son promis. A l’approche de la date de tenir ses engagements, le code rouge s’est déclenché dans sa tête. Une raison pour remettre sa vie sur la bonne voie quitte à se dépasser, passer outre les règles et sortir de sa coquille longuement entretenue. Rayer enfin toutes les options de sa chère wishlit. Une chimère qui devient réalité.

Love & Hope – Ether est une belle romance dont le désarroi de la protagoniste clé prend aux tripes. Une histoire intense mais non dénuée de bonne humeur. Vibrante de sensibilité et aussi de sensualité. Avec des protagonistes émouvants, culottés et assez mûrs malgré leur jeunesse pour braver cupidité et autoritarisme qui dépassent tout entendement. Unis pour changer leurs destins et qu’importe le prix à payer !

Quand l’amitié et l’amour font bon ménage et nous transportent au delà de nos attentes. Ne dit-on pas que « l’amour véritable n’est autre chose que l’amitié plus le désir« ? Ce proverbe s’avère dans la relation amicale teintée de désir entre Micah et Ether.

En somme, un bon moment de lecture tout en émotion que je vous recommande !

Hope – Love Love Love (feat. Jason Mraz)

49766506_2300589680219541_4701622453217001472_n

Avis de Fan page (Elyio) sur La Sélection, livre I de Kiera Cass !


Hello les étoiles ! La team vous présente l’avis d’#Elyio sur la célèbre dystopie de Kiera Cass , La Sélection – Livre 1 !

Titre : La Sélection – Livre 1

Auteur : Kiera Cass

Éditeur : R – jeunes adultes 

Genre : Dystopie

Broché : Lien d’achat

Résumé : Elles sont trente-cinq jeunes filles : la Sélection s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

L’avis d’Elyio : 

C’est un premier tome tout en puissance et en délicatesse que je viens de refermer. Cette dystopie m’a longtemps été vantée de louanges en tout genre et surtout avec toujours cette énergie débordante qui ressortait des filles qui l’avaient lue. De ce fait je me suis lancée dans cette nouvelle aventure trépidante.

Au départ j’étais un peu septique comme toujours lorsqu’on débute une nouvelle saga. Mais je me suis fait prendre dans les filets de cette sélection avec tendresse et douceur. Prisonnière dans sa caste America est une Cinq, issue d’une longue lignée d’artistes. Elle est également amoureuse d’Aspen venant d’une caste inférieure à la sienne mais les lois sont claires et l’avenir incertain.

Sa seule solution pour apporter une éclaircie au quotidien de sa famille est de participer à la Sélection et pourquoi pas devenir la future épouse du Prince comme le souhaite tant les autres filles. Comment hésiter quand l’homme qu’elle aime par dessus tout la convainc de tenter sa candidature ?

Mais son but est tout autre et se caractérise uniquement par l’argent que ses parents percevront tout le temps de sa présence au château. Forte de caractère il ne faudra pas attendre bien longtemps pour être repérée par le futur prétendant au trône. En effet leur première rencontre sera à rester dans les annales. Elle est impulsive et incroyablement altruiste. Elle a ses propres convictions et n’hésite pas à les faire connaître. Elle est belle et ne joue pas de son naturel. Et surtout elle découvre enfin celui que toutes les sélectionnées convoitent.

Comment ne pas tomber sous le charme de cette jeune femme qui ignore tout de ses atouts et du charme qu’elle dégage ?

Il est beau, intelligent et contrairement à ce qu’elle pensait doté d’un humour attendrissant presque naïf. Maxon est un doux rêveur mais aussi un homme d’une poigne forgée par des années a déjà devoir opérer dans l’ombre de son père le Roi. Qu’il est bon de les voir évoluer au gré des pages. Qu’il est agréable de voir ces élans de sincérité derrière certains masques qu’il leur faut porter.

Inévitablement il leur faudra faire face à la jalousie naissante de certaines voire de fourberies et manipulations en pagaille. Je me suis prise de grandes affections pour certains des personnages. Mon coeur oscillant tel un vrai métronome au fil des pages. C’est ainsi qu’il a fait des cabrioles de folies. J’ai aimé autant j’ai détesté certains événements, je me suis fendue la poire à pouffer comme une gosse devant certains passages. Ou à l’opposé à serrer les dents les larmes au bords des yeux.

J’ai vécu ce premier volet avec toutes les émotions que l’auteur a voulu nous faire ressentir. Je me suis sentie en immersion totale dans cet avenir créé de toute pièce par Kiera Cass. La qualité de cette dystopie n’a d’égale que l’ incommensurable succès qu’à eu cette saga à sa sortie. Je ne peux que me ranger à l’avis formel de toutes ces lectrices qui l’ont adoré voire même bien plus que cela.

En effet je suis bien plus qu’heureuse de m’être lancée dans la lecture de ce premier Livre et aujourd’hui je ne demande qu’à les dévorer pour en savoir plus … Je vous laisse découvrir à votre tour ce premier tome que je classerai d’office dans la catégorie coup de coeur.

Elles étaient 35 candidates … que la Sélection commence !

Jason Mraz – More Than Friends (feat. Meghan Trainor)

 

51uzyifdsal._sx312_bo1,204,203,200_